Livres
443 171
Membres
378 275

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode


Ajouter un commentaire


Liste des commentaires

Je ne suis pas loin de finir le tome 3 que je panique à l'idée de le finir car malheureusement mon anglais est pas suffisant pour lire en vo. Sérieux... Je vous envie grave !

Afficher en entier
Diamant

Quand j'ai commencé Throne Of Glass, j'étais juste curieuse. Curieuse de lire la première série littéraire de Sarah J Maas, que j'avais découverte avec un Palais d'Epines et de Roses ... Et que j'avais adoré. Mais en lisant TOG, je ne me serais jamais attendue à ce roller-coaster émotionnel. Jamais.

L'on retrouve Aelin à Rifthold, prête à reprendre des mains de son ancien maître le pendentif qu'il lui a volé, et à affronter son destin ...

Bah bon dieu. J'ai passé le roman à m'émerveiller de l'intelligence d'Aelin. De ses plans, de sa préparation toujours plus détaillée, minutieuse ... Et c'est un vrai régal ! Tout n'est que rebondissement sur rebondissement ...

Spoiler(cliquez pour révéler)La manière dont elle avait prévu la mort d'Arobynn, la manière dont elle a orchestré l'évasion spéctaculaire d'Aedion, le chateau de verre, tout, tout ... Aelin m'a faite trembler, Aelin m'a fait m'émerveiller, Aelin m'a donné l'envie de m'incliner, devant cette reine et cette femme que je ne respecterai jamais assez. Aelin Ashryver Galathynius, Reine de Terrassen et Fireheart, la Lumière des Faes.

Et l'on retrouve aussi avec grand plaisir d'anciens personnages, tout en en découvrant de nouveau ! Et je me suis délecter de chacun d'entre eux, qui au final, voient tous leurs voies se croiser à un moment où un autre ...

Spoiler(cliquez pour révéler)Voir leur évolution tout au long du roman ... J'étais fière, si fière d'eux, que j'en ai pleure, de longues minutes durant. Voir Lysandra, qui détestait Aelin, se joindre à elle, devenir la fière et forte femme qu'elle a toujours été, Femme de la Cours d'Aelin qui plus est ... La voir aider Aedion, Rowan et Lorcan dans les tunnels ... Bon dieu, j'ai tremblé, j'ai pleuré, j'ai frissonné, et j'ai remercié l'auteur de m'avoir offert un personnage aussi puissant, émotionnellement que physiquement. La manière dont sa transformation en léopard fantomatique est écrite m'a soufflé. Sarah J Maas sait comment user les mots. Nesryn, malgré une apparition effacée m'a frappée. Sa loyauté pour son royaume, et pour Chaol m'a parue magnifique. Chaol, qui d'ailleurs, commence comme étant le mec typique qu'on a tous envie de baffer au début, et de câliner à la fin. Sa loyauté n'a ni prix, ni limite. Dorian .. Oh, Dorian. Voir sa souffrance tout au long du roman a été un véritable crève coeur. Mais le voir s'en sortir, s'arracher à tout ça grâce à Manon et à Aelin, et à Chaol, vu une véritable libération interne pour moi. Et ciel, qu'il a été badass. Même s'il a failli tuer son peuple ... Aedion est toujours à son égal, aussi fidèle à Aelin qu'aimant, et il me tarde de le voir se rapprocher de Lysandra. Quant à Rowan, le voir se rapprocher d'Aelin, de se battre contre lui même avant de céder face à ses sentiments ... Ce fut si doux. Ils se méritent l'un l'autre, et ils n'ont jamais cessés de se chercher. Rowaelin, n'est-ce pas ? Et enfin, l'évolution qui m'a le plus charmé du roman, Manon et ses treize, sans oublier Elide, belle Elide. Manon est passée de la cruelle sorcière sans coeur qui ne vit que pour la guerre et le sang, à la fière Ironteeth Witch, qui se bat pour protéger son peuple, et ses soeurs, et Elide. L'histoire d'Asterin, la cruauté de la Matronne, et surtout, la relation d'Elide avec les Treize, et Manon ... Je n'ai pu qu'aimer. Elide, j'ai hâte de te revoir, belle demoiselle qui a sû être plus qu'une simple demoiselle en détresser, sur sa route pour retrouver Aelin Ashryver Galathynius, sa reine de plein droit, et de remettre la Wyrdkey à Celaena Sardothien. Ca, c'est assez cocasse comme situation. J'ai hâte de tous les retrouver. Paix à ton âme, Kaltain. Paix à l'âme de tous les morts, de tous les martyrs et les sacrifiés, par une guerre qu'ils ont menés ou non. Je vous souhaite toute la joie du monde dans l'au-delà.

Le point fort de ce roman, en plus de son excellent scénario et de son écriture fascinante, est sans aucun doute ses personnages. Les multiples points de vues pourraient perdre le lecteur, mais c'est géré avec une brio monstrueuse. Et le plus merveilleux dans cette série est la psychologie des personnages. Ils sont tous brisés, par les autres ou par la vie, mais en s'entraidant et en s'aidant eux même, ils se relèvent, et avec superbe. Et je crois que c'est ça, cette quête des ténèbres personnels vers la lumière, qui me touche le plus dans cette série. Et j'espère que ces personnages tant chéris, trouveront enfin le vrai bonheur.

Afficher en entier
Diamant

Ce tome est tout aussi bon que le précédent. J'avoue avoir une préférence pour heir of fire qui a failli me faire pleurer. On a enfin un rapprochement entre Aelin et Rowan et l'intrigue avance tellement bien. Je suis happée par l'histoire à chaque fois !

Afficher en entier
Diamant

Un tome plein d'actions, d'amour, de haine, de combats, de sacrifice, de personnages complexes, différents points de vue enfin justifiés. J'ai tout adoré de A à Z. J'ai hâte de savoir ce qu'il va se passer maintenant qu'ils sont revenus à la "maison" !

Afficher en entier
Diamant

Quel tome ! Que de rebondissements, de découvertes, de révélations !

Aelin (oui car elle vient enfin de s’assumer telle qu’elle est) est très présente dans ce tome (parfois via les temps de narrations de Rowan ou Aedion), pour mon plus grand bonheur. Elle est véritablement devenue une reine, son esprit a vraiment muri, elle voit des choses, fait des plans qu’elle n’aurait jamais osé faire avant. Lysandra refait son apparition (mais si, la servante avec qui Arobyn couche) et j’ai été surprise de voir comment les choses ont évolué avec elle et Aelin (et je suis vraiment heureuse que ça se soit passé ainsi).

J’avoue, au court des 300 premières pages, je m’énervais toujours d’être coupé dans les moments de tensions sexuels entre Aelin et Rowan par Manon, mais, au fil du temps, j’ai été surprise avec la façon dont l’auteure fait rencontrer Aelin et Manon, qui est juste magnifiquement décrite. Comme je m’en doutais, tout est lié, chaque personnage a son importance dans son tome (je pense notamment à Elide, pour qui j’ai mis du tout à comprendre qui elle était), pour la suite des évènements, ou simplement afin d’expliquer le passé.

J’ai toujours eu du mal avec Chaol (depuis qu’il n’a pas réussi à accepter Aelin comme elle est, mais vers la fin il finir par changer et je lui en suis reconnaissante).

En parlant de fin, mais quelle fin ! J’en ai le souffle coupé ! Les évènements passés sont tellement entremêlé entre eux, on en vient à se dire que l’auteure avait tout prévu depuis sa toute première page d’écriture. Que de révélations sur la fin, tout prend enfin sens, et je dois dire que je redoute la suite, qui risque d’être difficile à vivre pour Aelin et sa court.

Une nouvelle fois, je n’ai pu m’empêcher de verser des larmes à maintes reprises, je ne sais pas comment Sarah fait, mais je me trouve à vivre chaque instant avec Aelin, et à souffrir, à comprendre sa douleur à chaque moment difficile. J’étais d’autant plus sensible aux moments qu’Aelin et Rowan ont pu partager, à se soutenir alors qu’ils tentent d’échapper à leur passé et d’aller de l’avant.

Bref, j’ai été conquise dès la première page, et je suis plus qu’heureuse d’avoir pu découvrir Sarah J Maas. (d’autant que, l’ayant découverte assez tard, j’ai pu enchaîner plusieurs tomes au cours de l’année, n’ayant pas à subir l’attente insoutenable que certains ont subi en attendant les nouveaux tomes chaque année.)

Afficher en entier
Diamant

Après un troisième tome un peu plus mou que les deux premiers (surtout que le deuxième avait mis la barre très haute) ce quatrième opus est incroyable ! De l'action à n'en plus finir. Mais je crois que ce que j'ai préféré dans ce quatrième tome c'est l'apparition de nouveaux personnages et aussi l'importante avancée de l'intrigue. La protagoniste principale se débarasse enfin de nombreux obstacles pour aller vers son but final. Bien que beaucoup de défis l'attendent encore ça fait du bien de voir l'intrigue passer à autre chose.

L'univers de Sarah J. Maas est toujours aussi incroyable et approfondie. Son imagination est vraiment dingue.

Je suis impatiente de lire le cinquième tome !

Afficher en entier
Diamant

ce fut un moment de pur bonheur ce 4eme tome est extraordinaire plus j'avance dans cette série plus je découvre son univers merveilleux plus je suis addict il faut vraiment que ce tome soit traduit c'est vraiment dommage de s'arrêter au tome 3 le meilleur est a venir

Afficher en entier
Or

Aaaaaahhh, cette auteure, capable du pire comme du meilleur, c'est le yoyo avec elle ! Si je dois aimer un livre sur 2‚ ça veut dire que je ne vais pas aimer le prochain, car ce tome 4 était vraiment très bon :)

Commençons par les points négatifs, en fait, selon moi, il n'y en a qu'un : trop long. Le tome est découpé en 2 pans, j'aurais préféré qu'il soit carrément découpé en 2 tomes. Parce que 563 pages, ça fait long. Mais bon, c'est la marque de fabrique de Sarah J.Maas cette écriture très dense. Pour autant, je ne dirai pas qu'il y a trop de longueurs. Tout ce qu'elle raconte est utile et bien rythmé. Et cette fois-ci, contrairement au tome 3, l'alternance des histoires est bien huilée ET intéressante (ce qui était loin d'être le cas avec le tome précédent).

Quand on parle d'écriture longue, cela se voit particulièrement dans les derniers chapitres. C'est tellement étoffé qu'on dirait un très long épilogue et on pourrait très bien terminer la série Throne of Glass avec ce tome 4.

Maintenant, le positif : j'ai beaucoup apprécié l'antagonisme croissant entre Aelin et Chaol (on était très loin du retour à la maison avec grandes retrouvailles pleines de joie !!). Cet antagonisme à permis de mettre plus en exergue la personnalité de chacun et de voir comment chacun a évolué dans des directions bien différentes dans ce royaume de plus en plus impitoyable.

Keleana est devenue Aelin. On sent vraiment la reine en elle dans ce tome. La leader mais également son besoin de réparer son peuple et lui offrir ce qu'il mérite. On est dorénavant très loin de la gamine hautaine et vaniteuse des débuts de Throne of Glass.

Chaol cesse enfin de se cacher derrière sa loyauté aveugle et s'efforce de faire enfin les choix difficiles qui s'imposent. Dorian est perdu dans les ténèbres du prince démon qui l'habite. Rowan gagne énormément en sensibilité et le duo qu'il forme avec Aelin est vraiment attendrissant. C'est un bel amour qui est en train de naître.

Manon Bec Noir évolue elle aussi énormément.... Bref, je trouve que les personnages sont crédibles et très intéressants, mûrissent énormément, même les personnages secondaires. Je n'ai plus l'impression de lire les pérégrinations d'adolescents mais d'une bande d'adultes responsables et loyaux.

Dans ce tome on est vraiment servi : de l'action, des relations difficiles, des mises à l'épreuve, de l'émotion, de la fantasy, des méchants, des gentils... Et nouveauté ici : Keleana fait de l'humour et est aussi une fine stratège (cela ne m'avait pas spécialement sauté aux yeux dans les précédents tomes).

On est bercé par une écriture fluide (même si, encore une fois, j'aurais préféré que ce tome soit découpé en 2), des personnages prenant de l'épaisseur et dessinant leur destin. Et encore de nouveaux personnages que j'ai hâte de suivre dans les prochains tomes.

Espérons que le tome 5 soit à la hauteur de celui-ci. J'espère que ce tome 4 sera bientôt traduit en français pour en faire profiter les fans car Queen of Shadows vaut vraiment le détour.

Quand on voit d'où on part avec le tome 1 (qui était quand-même très gentillet pour Keleana, Dorian et Chaol) et où ils en sont dans le tome 4, leur vie n'a plus rien à voir, des coups difficiles sont venus s'abattre sur eux et les changements dans leur personnalité sont importants. Ils ont tous pris en gravité et c'est franchement appréciable.

Afficher en entier
Diamant

Je suis sans voix, sans mot. Ce tome, que j'ai commencé il y a plus de deux ans, est une pure merveille. Il faut bien si attendre d'une histoire venant de cette auteur.

Je dois bien noter que contrairement aux trois premiers livres, j'ai eu moins de facilité à m'attacher à l'histoire. Mais je rejette la faute simplement au fait qu'il n'aille jamais été traduit en français et que mon anglais n'est pas au niveau pour lapprécier à ça juste valeur l'histoire. Heureusement que j'ai découvert une application permettant une bonne traduction du texte, sinon je serais encore en train de le lire!

D'ailleurs, je trouve cela tout à fait dégueulasse qu'une maison d'édition arrête tout bonnement de publier une série. Mais je garde toujours l'espoir qu'un jour, ils se décideront à la traduire et que je pourrai enfin me plonger dans cette merveilleuse série (qui est ma préféré, soit dit en passant).

Afficher en entier
Argent

Le fantasy à son meilleur ! Keleana nous fait encore une fois rêvée avec des combats magnifiques et surtout Spoiler(cliquez pour révéler)sanglants. Très beau tome.

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode