Livres
554 515
Membres
599 632

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Bibliothèque de tigre16 : Mes envies

Sentimental Color, Tome 1 Sentimental Color, Tome 1
Jeong Yoon   
Des histoires d'amour douces et heureuses, ponctuées d'un dessin manga dont la diversité des couleurs est un régal pour les yeux. Un livre délicieux

par Nightroad
Mariés mais pas trop, tome 1 Mariés mais pas trop, tome 1
Kanan Minami   
Karin me tape sur les nerfs d'entrée de jeu avec son caractère de petite princesse qui ne sait rien de la vie et à tout ce qu'elle veut. Mais Nao lui jouant un mauvais tour m'as bien fait rire (et j'i un peu continuer grâce à ça). Cependant ces deux là finiront ensemble mais après reste à voir le nombre de tome pour lesquels nos deux héros vont nous faire attendre.

par Awoki
Fausse petite amie, tome 1 Fausse petite amie, tome 1
Mikase Hayashi   
Ce shojo n'a pas l'histoire la plus originale qui soit mais mais j'ai quand même beaucoup apprécié cette histoire de fausse petite amie. C'est une bonne petite trouvaille que j'ai fait là, je suis pressée de lire la suite de cette nouvelle série.

par risaj2000
Les Mariés de l'hiver Les Mariés de l'hiver
Helen Brooks   
— Oh non ! S'il te plaît !
Rosy ferma brièvement les yeux avant de fixer le tableau de bord d'un air furieux.
— Nous sommes au milieu de nulle part et il fait un temps de chien. Tu ne vas tout de même pas me lâcher maintenant, Myrtle ?
Hélas ! Après quelques soubresauts, la vieille voiture s'immobilisa dans la neige. Le moteur à bout de souffle hoquetait de façon inquiétante depuis une demi-heure. Cela devait finir par arriver, reconnut Rosy avec fatalisme.
Les flocons tourbillonnants commençaient à s'amasser sur le pare-brise, recouvrant les essuie-glaces immobiles. Dans moins d'une heure, il ferait nuit, calcula la jeune femme. Elle se trouvait en pleine campagne, avec en perspective une longue marche dans la neige et le vent glacé. Rester dans la voiture était pour le moins risqué : elle pourrait mourir de froid, si personne ne venait à son secours. Or, cela faisait un bon moment qu'elle n'avait plus vu ni maison ni abri d'aucune sorte au bord de la route.
Se serait-elle trompée de chemin ?

par Alexiia
L'Amour comme antidote L'Amour comme antidote
Sophie Jomain    Alana Scott    Alessia D'alba    Caro M. Leene    Juliette Bonte    Eve Borelli    Léna Forestier    Louisa Méonis    Nathalie Charlier    Emily Blaine   
http://www.gamesofbooks.com/2020/05/21/lamour-comme-antidote-collectif/

J’avais vu cette sortie sans trop y faire attention mais en voyant l’avis de ByKimySmile sur son blog, j’ai fini par me laisser tenter voyant que c’était aussi une action caritative.

Dans ce livre, nous retrouvons 10 nouvelles écrites par des auteures déjà publiées chez Harlequin. Je suis contente d’avoir retrouvé la plume d’auteures que j’aime beaucoup comme celle d’Ève Borelli ou de Emily Blaine mais j’ai aussi fait des découvertes avec Juliette Bonte ou encore Alana Scott.

Toutes les nouvelles ont un message d’espoir et si certaines sont très drôles, d’autres sont plutôt liées à la situation actuelle…

Avec ce recueil, c’est l’occasion de se faire plaisir tout en faisant une bonne action ! Je ne peux que vous recommander ce petit achat qui vous fera passer un bon moment et qui en aidera plus d’un ! ♥
À cœurs rompus À cœurs rompus
Cindy Lia   
A coeur rompus raconte l’histoire de Noah et d’Elly. Elly était une adolescente discrète qui s’est fait harceler, durant une soirée étudiante, elle va rencontre Noah sans savoir qui il est. 6 ans après, le hasard fait qu’il se recroise une fois, puis deux, jusqu’à ce que la vie finisse par les réunir. Chacun possédant un passé plutôt douloureux, ils font tout pour s’en sortir.

Je me rappelle avoir lu sur le site de la maison d’édition qu’ils ne publient que des coups de coeur et je comprends ce qu’ils ont vu dans cette histoire. Il est impossible de ne pas terminer sa lecture sans se dire que cette histoire est adorable, mignonne et riche en émotion. Chacun des personnages est très attachants, Noah qui joue le rôle du riche ténébreux ou Elly qui perd tout, chacun d’eux nous réchauffe le coeur et nous apporte un petit quelque chose. J’ai beaucoup apprécié le personnage de Gena, qui je trouve manque un peu dans la seconde partie du roman. Elle apporte une certaine fraîcheur et apporte une certaine originalité à l’histoire.

J’ai beaucoup aimé la fin avec le retournement de situation, même si l’histoire d’amour est prévisible, les événements annexes ne le sont pas et offrent des rebondissements satisfaisants. On ne s’ennuie pas une seule seconde et je trouve ce roman très réussi. J’avoue ne pas avoir réussi à m’arrêter avant de le terminer et c’est une très jolie découverte.

C’est avec légèreté et finesse qu’on lit une romance dans un monde de riche où les personnages ne sont pas dans l’extravagance à la Gossip Girl. Je trouve ça agréable de voir des personnages humains qui gardent les pieds sur terre, qui possèdent de vrais problèmes et qui ne se font pas passer pour des martyrs pour autant.

https://loudesbois.fr/2019/04/a-coeur-rompus-de-cindy-lia/
Réputation Réputation
Selena   
Je trouve l'attitude de Bloom légèrement agaçante. Comme le premier entretien, bien évidemment que le patron veut des jeunes filles pétillantes et qui veulent s'amuser, c'est une boîte de nuit ! Il faut quand même avoir la tête de l'emploi. Comme tu ne pourrais faire banquier en jean tee-shirt, chaques catégories professionnelles à son univers et ses codes. Alors je me demande si c'est le fait que l'auteur n'a pas cette réalité du marché du travail, et donc de l'ignorance ou simplement que c'était rechercher mais Bloom se présente alors sous un jour subtilement agaçant.
De même lors du repas de famille, je comprends que annoncer le mariage une semaine avant lui vaut d'être en colère par contre que son père est refait sa vie trois ans après son divorce, c'est pas un problème, même normale et le fait que sa mère ne l'est pas fait ça ne regarde que elle, un peu de maturité bon sang.
De même qu'elle juge la relation de son père et sa belle mère en la comparant avec celle qu'on eu ses parents...
Elle se dit simple, méprise presque la richesse se revendicant naturelle ou je ne sais quoi, c'est encore un état d'esprit très enfantin. Comme si on ne pouvait pas avoir une jeune fille aisée mais bien élevée. Sa demi sœur est carrément plus supportable.

Cependant l'écriture est fluide et simple, je pense que c'est un livre pour les jeunes adolescentes avare de romance cliché.

Je laisse cette lecture de côté, ça m'ennuie de l'arrêter mais cette héroïne m'agace prodigieusement. J'espère que si reprend la lecture je la verrais évoluer et sortir des clichés.

par AnaisCd99
Percy Jackson et les secrets de l'Olympe, Tome 1 : Apollon et Artémis, les jumeaux terribles Percy Jackson et les secrets de l'Olympe, Tome 1 : Apollon et Artémis, les jumeaux terribles
Virginie Moru    Rick Riordan   
Tu veux tout savoir sur les dieux et les héros grecs ?
Qui d'autre que Percy Jackson, demi-dieu et fils de Poséidon, pour tout t'apprendre sur les secrets de l'Olympe ?

Au programme aujourd'hui :
Ils sont jumeaux, mais ils ont treize jours d'écart.
Ils sont nés d'une mortelle, sur une île flottante.
Il est beau, elle aussi.
Elle est incroyablement intelligente, lui...
Apollon et Artémis et, les jumeaux terribles !

Un livre tout illustré en couleurs à découvrir dés 8 ans

par Gkone
Les Ombres brumeuses, Tome 4 : Succubus et sanglant Les Ombres brumeuses, Tome 4 : Succubus et sanglant
Céline Mancellon   
Marre de voir que Céline mancellon commence toujours de nouvelles séries sans terminé les anciennes un Conseil ne vous attachez pas à ces romans plus de la moitié ne sont pas finis
Un diamant pour noël Un diamant pour noël
Shirley Jump   
A la seconde même où il arrêta sa Lexus à l’unique feu rouge de la rue principale, juste devant l’un des portiques gaiement décorés de branches de sapin et de guirlandes de Noël, Flynn MacGregor commença à haïr Riverbend, Indiana.
Des gens, les bras chargés de cadeaux, allaient et venaient sur les trottoirs, les vitrines des magasins croulaient sous les décorations et même les flocons de neige tombaient sur un rythme lent et régulier, comme si un décorateur caché dans les nuages secouait un shaker géant.
Bon, ce n’était peut-être pas tout à fait de la haine, d’accord. Juste une sorte d’écœurement. Et de rancune.
Parce que après tout, s’il était là, ce n’était pas de lui que venait la décision.
Elle émanait du rédacteur en chef de Food Lovers, qui avait décidé que, si quelqu’un était capable de mener la tâche à bien, c’était lui, Flynn MacGregor. Et, en effet, il fallait bien admettre que c’était un article un peu spécial, puisqu’il devait interviewer la propriétaire d’une pâtisserie dont les gâteaux, selon la rumeur, étaient capables de provoquer le coup de foudre.
Et voilà pourquoi il se retrouvait seul dans une chambre d’hôtel pour les fêtes de Noël, au milieu de nulle part, avec pour seule distraction la perspective d’écrire un de ces articles insolites et pittoresques qui avaient fait sa célébrité.
Flynn haussa les épaules. Bah ! Il aurait tort de se plaindre. Ces articles lui assuraient un niveau de vie plus que confortable depuis des années. D’autant plus qu’après son fiasco de juin, il avait besoin de redorer sérieusement son blason. Et pour ce faire, il devait dénicher dans cette fameuse pâtisserie des secrets susceptibles de mettre l’eau à la bouche de ses lecteurs autant, sinon plus, que de simples gâteaux.
Ensuite, et seulement ensuite, il pourrait retourner à Boston, à Mimi, à la civilisation. Car cette drôle de petite ville, avec son look à la Norman Rockwell, d’un réalisme enfantin, était aussi loin de la civilisation que Mars de la planète Terre.
Flynn ne méprisait pas les traditions et tout ce qui rappelait l’ancien temps. Mais il avait grandi dans un univers où l’iPod, l’internet et les jets transcontinentaux faisaient loi. Riverbend avait tout du patelin dont les habitants croyaient dur comme fer que Bluetooth était une maladie dentaire.
Le feu passa au vert, il roula encore une trentaine de mètres et vit enfin ce qu’il cherchait : « Joyful Creations Bakery ».
Il gara sa voiture le long du trottoir, s’empara de son bloc-notes et traversa la rue. La foule amassée devant la vitrine de la pâtisserie la cachait en partie mais Flynn put constater qu’elle non plus n’était pas épargnée par les petits nains de Noël et autre bimbeloterie traditionnelle. Un ensemble de serpentins lumineux décorait le haut de la vitrine, l’un d’eux encerclant même le « o » du nom de la maison.
— Mignon à en avoir la nausée, maugréa Flynn entre ses dents.
Et il entreprit de contourner la file qui serpentait sur le trottoir jusqu’à l’angle de Larch Street.
Indifférents à la neige qui tombait en flocons serrés, des couples attendaient stoïquement, les hommes visiblement sans conviction, tandis que les femmes jacassaient avec entrain au sujet du pouvoir de ces fameux gâteaux.
Flynn dut prendre sur lui-même pour ne pas s’esclaffer. Le premier journal à avoir relaté l’histoire de ces pâtisseries magiques avait visiblement créé une épidémie. Et même une véritable hallucination collective. Et la parution de son article, prévu pour la Saint-Valentin, risquait bien de déchaîner un raz-de-marée.
Il ne restait plus qu’à espérer que la propriétaire du magasin était prête à soutenir l’assaut. Flynn savait par expérience combien un succès trop rapide pouvait, à la moindre erreur, vous précipiter dans les profondeurs de l’abîme.
Ceci dit, il était là pour faire son métier, pas pour apporter ses condoléances.
Il écarta poliment une mère de famille chargée d’un bambin de deux ans et put enfin pénétrer dans la boutique. Une bouffée d’air chaud accompagnée d’un chant de Noël l’accueillit comme s’il venait d’être soudain parachuté au pays du Père Noël. La bonne odeur de pâtisserie sortant du four agrémentée de senteurs de vanille et de cannelle assaillit ses sens.
— Hé ! s’exclama une cliente. Faites la queue, comme tout le monde !
— Je ne viens pas pour acheter, rétorqua-t-il en continuant à se frayer un passage jusqu’à la caisse.
Il n’avait pas grand-chose à faire. Arriver jusqu’à la personne adéquate, lui faire raconter son histoire et sauter dans sa voiture pour quitter cet endroit de fous. Avec un peu de chance, Mimi ne se serait même pas aperçue qu’il était parti.
— Pourquoi êtes-vous si pressé d’entrer si ce n’est pas pour acheter quelque chose ? intervint la mère de famille en changeant son gamin de hanche.

par Noonie

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode