Livres
472 751
Membres
445 737

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Tigre en papier



Description ajoutée par Ignis 2012-08-16T14:08:56+02:00

Résumé

Confronté à la fille d'un de ses anciens compagnons maoïstes décédé, Treize, le narrateur plonge dans son passé, à la recherche du temps perdu et fait le bilan de ses années de rêve et de poudre. Ainsi revivent sous sa plume souvent acerbe les grandes figures de ce mouvement politique, de Benny Lévy (Gédéon) à Serge July (Amédée), qui rêvaient de réveiller le prolétariat. La quête du passé, de la jeunesse, est aussi la quête du père, du sens, impossible et vaine.

Afficher en entier

Classement en biblio - 10 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par maxiime 2010-07-19T13:05:54+02:00

Vert émeraude sur bleu nuit PÉRIPHÉRIQUE INTÉRIEUR FLUIDE PÉRIPHÉRIQUE EXTÉRIEUR FLUIDE.

Émeraude tu aimes ce nom, va savoir pourquoi. À cause d’Esmeralda, la première fille qui t’ait fait rêver sous les traits, mieux vaudrait dire les courbes de Gina Lollobrigida ? Ou bien parce qu’enfant tu passais tes vacances sur la côte d’Émeraude ? Pas de planches à voile ni de horsbord ni rien sur l’eau, la mer était vide comme sur les tableaux, alors. Il fallait se méfier des mines dérivantes, la marée en rejetait encore, grosses boules de mort patientes, rouillées. Attendant leur heure. On était si près de la fin de la guerre.

Tu es né à mi-distance exactement de la Mère des défaites et de Dien Bien Phu, il faut le faire. La mélancolie historique tu l’astétée avec le lait de ta mère. Elle vous emmenait, ton frère et toi, voir le soleil se coucher depuis une pointe proche de la maison. Assis sur un banc, vous attendiez. Ce n’était pas lesoleil qui tombait, vous expliquait-elle, mais la Terre qui tournait, basculait, s’enfonçait dans la nuit. De l’autre côté du monde, en Asie, en Indochine comme on disait alors, le jour se levait. C’était difficile à croire. Vous espériez voir le rayon vert, mais vous ne l’avez jamais vu. Vous reveniez en silence, perplexes et déçus.

Tu aimes le nom de la nuit, aussi, navire night, noche triste, notta continua. En Allemand on ne le dira pas. Chaussée luisante, noire-mordorée BOBIGNY LILLE BRUXELLES PORTE DE BAGNOLET tours noires au sommet perdu dans la brume PORTE DE MONTREUIL HYPERMARCHÉ AUCHAN vert rouge NOVOTEL bleu 550m n302 CAMPANILE vert SAINT-MACLOU PEUGEOT PARIS NORD. Tu as habité par là, à droite, dans la nuit noire, en haut de la rue… quelle rue, déjà ? C’était il y a combien d’années ? La nuit des temps… C’était avec Judith. Habité est un bien grand mot. Vous dormiez là. Combien d’années ? Voyons… une trentaine. Est-ce possible ?

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents


Date de sortie

Tigre en papier

  • France : 2003-09-05 - Poche (Français)

Activité récente

jony l'ajoute dans sa biblio or
2019-09-15T19:57:20+02:00

Editeurs

Les chiffres

Lecteurs 10
Commentaires 0
Extraits 1
Evaluations 0
Note globale 0 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode