Livres
475 169
Membres
452 453

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Time Riders, Tome 2 : Le Jour du prédateur



Description ajoutée par anonyme 2012-06-22T21:20:06+02:00

Résumé

Liam O'Connor aurait dû mourir en mer en 1912

Maddy Carter aurait dû mourir en avion en 2010

Sal Vikram aurait dû mourir dans un incendie en 2026

Mais à la dernière seconde, une mystérieuse agence les a sauvés pour les recrutés.

Désormais, ils sont des TIME RIDERS

Leur mission : empêcher que les voyages dans le temps ne modifient le passé... et ne détruisent notre monde.

Suite à une erreur de Maddy, Liam se retrouve bloqué 65 millions d'années en arrière, à l'époque des dinosaures, en plein coeur de leur terrain de chasse...

Afficher en entier

Classement en biblio - 705 lecteurs

Extrait

Au bout d'un tronc, Beck sauta sur la rive boueuse à côté de Liam.

- Es-tu prêt à continuer, Liam O'connor ?

Il inspira fortement entre ses dents et embrassa du regard le reste du groupe. Ils attendaient tous qu'il prenne les rênes.

- Tu as bien dit au nord-est, Beck ?

Les paupières de Becks clignèrent une fois tandis qu'elle consultait ses données interne.

- Trois cent onze degrés magnétiques, prononça-t-elle.

Elle montra du doigt une épaisse zone arborée devant eux.

- Dans cette direction.

- Très bien, dit Liam en empoignant sa lance des deux mains.

Il jeta un œil aux quatre compagnons qu'ils laissaient de l'autre côté de la rive.

- Un stout. Une ale, si vous préférez, reprit-il. Vous connaissez ?

M. Whitmore se gratta la barbe, songeur.

- Vous voulez dire une "bière" ?

Liam opina:

- Vous, les américain, vous ne savez pas ce que c'est qu'une bonne bière.

L'homme haussa les épaule.

- J'ai bu une Guinness, une fois.

- Liam O'connor, nous ne disposons pas de boissons alcoolisées au campement. Par conséquent, tu ne pourras pas boire une stout.

- C'est pas grave, soupira-t-il. J'essayais juste d'être drôle. Laisse tomber.

- Affirmatif.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Or

Comment imaginer une suite originale ?

Et bien faire un détour 60 millions d années en arrière est vraiment une bonne idée. C'est plutôt plus réussi que le tome 1. J'ai bien aimé. J'ai adoré cette suite. L'auteur encore une fois démarre sur les chapeaux de roues, et enchaine les actions. Les courts chapitres ne dépassent en général jamais 4 ou 5 pages, ce qui rend la lecture très rythmée. On suit en alternance Liam, qui se situe environ 65 millions d'années en arrière et Sal et Maddy, en 2001, qui essaient de trouver une solution pour le localiser et le ramener. Le suspens et une constante tension sont présents tout au long du livre...A.Scarrow sait intéresser ses lecteurs

Afficher en entier
Bronze

Même construction que le premier tome pour une histoire hyper addictive et extrêmement page turner. Moins complexe mais beaucoup plus passionnante.

Bonne idée de transformer Bob en Becks. Une fille-robot so-sexy pour faire saliver le lecteur prépubère… (Summer Glau dans le texte, les amateurs me comprendront).

Toujours ce même problème d’organisation et ce sentiment d’amateurisme dans l’équipe, seule au monde.

Afficher en entier

J'aime bien mais ce n'est pas une lecture révolutionnaire

Afficher en entier
Or

Ce deuxième tome suit à peu près le même schéma que le premier et nous emmène cette fois-ci en plein cœur du Crétacé, au milieu des dinosaures.

Même si les péripéties sont prévisibles par moment, les personnages sont toujours aussi attachants et l'action est au rendez-vous.

Hâte de découvrir le prochain tome, pour obtenir (peut-être) des explications plus amples suite aux révélations des dernières pages !

Afficher en entier
Diamant

J'ai bien aimé cette histoire, je trouve que c'est assez intéressant.

Afficher en entier
Or

Un deuxième tome vraiment cool qui amènent une partie de nos héros au temps des dinosaures !

Afficher en entier
Diamant

Un second tome éblouissant entre connaissance historique et imagination débordante !

Après avoir adoré – même si le mot est beaucoup trop faible par rapport à ma pensée – le premier tome des Time Riders, je suis tellement content de pouvoir à nouveau poursuivre les péripéties délicates et complexes de Sal, Maddy, Liam et de Bob, l’auxiliaire de mission ! Évidemment, j’ai énormément d’attentes de cette lecture, pour qu’il soit au moins aussi bien que le premier opus ! ?

https://www.acaniel.fr/time-riders-tome-2-le-jour-du-predateur-de-alex-scarrow/

Afficher en entier
Argent

https://leslecturesdecyrlight.home.blog/2019/08/15/time-riders-t-2-le-jour-du-predateur-alex-scarrow/

Suite des aventures de Liam, Sal et Maddy dans ce second tome de Time Riders, Le jour du prédateur. À cause d’une explosion causée par une interférence, Liam et la nouvelle unité de soutien, Becks, se retrouvent propulsés plusieurs millions d’années en arrière, en plein Crétacé, en compagnie de tout un groupe avec qui ils s’organisent pour espérer rentrer.

Je ressors de cette lecture plus mitigée qu’après avoir débuté la série. Les mêmes points positifs sont à relever : une écriture fluide, un scénario addictif qui donne l’envie irrépressible de toujours connaître la suite... Mais également les mêmes défauts, exacerbés.

J’avais précédemment relevé de petites incohérences, dues à la complexité du sujet des voyages dans le temps, mais cette fois, c’est encore plus flagrant, puisque toute l’intrigue repose là-dessus. En effet, on comprend que si Liam et Becks n’ont pu emprunter le portail de retour, c’est parce qu’ils ont été envoyés dans le passé par erreur à la suite du message de Maddy, mais Maddy leur a transmis le message justement parce qu’ils avaient manqué toutes les fenêtres censés les ramener en 2001. Pourquoi les ont-ils initialement ratées ? Où étaient-ils ? Voilà un point que l’auteur semble avoir négligé.

Au niveau des protagonistes, ils sont toujours assez creux. Sal se démarque par son inutilité chronique (pourquoi l’avoir embauchée comme observatrice et l’obliger à étudier consciencieusement Central Park alors que n’importe qui est susceptible de percevoir les ondes temporelles ?) et Maddy n’est toujours guère développée. Seul Liam est attachant, notamment grâce aux relations qu’il entretient avec les IA. D’ailleurs, comme Bob avant elle, Becks est le seul personnage vraiment fascinant à suivre.

Le roman en lui-même est long. Pas long dans le sens où il compte un nombre effrayant de pages ou parce qu’on peine à avancer, bien au contraire, mais long dans le sens où, finalement, tout a des airs de remplissage. Comme l’histoire suit exactement le même schéma, on sait déjà comment elle va se terminer : Liam va réussir à transmettre ses coordonnées temporelles à Maddy et réintégrer la base où le temps reprendra son cours normal. Au final, tout le reste, l’installation d’un campement dans la jungle, la longue marche jusqu’à l’océan... semble surtout destiné à gagner des pages entre le point A et le point B.

D’ailleurs, parlons-en, de la transmission des coordonnées temporelles. Si l’histoire du Livre d’Or pouvait passer, cette fois, c’est trop gros pour être crédible. Comment Liam et Maddy peuvent-ils avoir tous deux la même idée saugrenue de faire traverser les âges à un message si déroutant qu’il sera forcément intercepté par une agence secrète gouvernementale ?

Quant à la fin, une fois encore, elle se résout trop simplement. Dans le tome 1, j’avais reproché le retour miraculeux de Sal, mais cette fois, c’est bien pire. La boucle temporelle efface et recommence tout. Quid de la classe disparue ? Quid de ceux qui n’ont pas survécu ? Cela ne risque pas de créer une contamination ou un paradoxe dans le futur, puisqu’ils ont cessé d’exister en pleine visite d’un centre de recherche ?

Petite déception donc avec ce second tome de Time Riders. L’histoire en elle-même est pourtant très accrocheuse, mais les incohérences, les facilités scénaristiques et le manque de charisme des personnages laissent un goût d’insatisfaction qui gâte le plaisir de la lecture. La révélation finale donne néanmoins envie de lire la suite.

Afficher en entier
Or

Le second opus de "Time riders" ne nous déçoit pas bien qu'il adopte un ton résolument plus sombre et un univers plus statique que le 1er tome.

seule concession à l'humour, le cyber-robot de l'équipe devient, à la suite d'une manipulation involontaire de ses compagnons, une cyber-robote, ce qui nous vaut une transformation sensible et parfois cocasse du comportement social de ce personnage ...

Le thème du roman peut se résumer ainsi : Liam et le terminator au féminin (Beck), transportés à la suite d'une explosion quelques 65 millions d'années dans le passé en compagnie d'une bande de gamins (dont l'inspirateur futur du voyage dans le temps) et de quelques adultes apeurés, doivent absolument trouver le moyen de recontacter le reste de l'équipe (Maddy, Sal et l'unité de liaison Bob) pour espérer retourner à New York en 2001, tout en faisant face aux derniers dinosaures et particulièrement à une espèce de carnassiers, vorace, totalement inconnue et ... intelligente.

Le subterfuge qui sera trouvé par l'auteur ressemble un peu trop à l'astuce utilisée aux mêmes fins dans le 1er tome mais ce n'est pas trop grave.

Alex Scarrow en profite surtout pour construire une intéressante spéculation sur le devenir des espèces. A cet égard, certains passages font curieusement penser au très beau roman de Stephen Baxter "Evolution" qui décrit de manière clinique une possible histoire de l'humanité, de ses origines fragiles à son extinction pitoyable. Alex Scarrow semble bien s'en être inspiré.

Afficher en entier
Or

Ça décoiffe ! Je pensais qu'après le tome 1, l'effet de surprise étant passé, il allait être difficile de renouveler l'histoire... Eh bien pas du tout ! Une erreur de manipulation amène notre Liam au temps des dinosaures... sans que les autres sachent à quelle époque il est parti ! Difficile de laisser un message vers le futur à cette époque où même les mers n'étaient pas à la même place !

C'est un récit sans temps mort et plein de rebondissements inattendus.

Je vais essayer d'être raisonnable et d'attendre d'avoir récupéré un peu d'heures de sommeil avant d'entamer le tome 3...

Mais c'est déjà ce que j'avais dit après le tome 1...

Afficher en entier

Date de sortie

Time Riders, Tome 2 : Le Jour du prédateur

  • France : 2012-06-07 (Français)

Activité récente

memeJ le place en liste or
2019-07-02T09:08:10+02:00

Évaluations

Meilleurs classements dans les Listes Booknode

Quiz terminés récemment

Les chiffres

Lecteurs 705
Commentaires 89
Extraits 17
Evaluations 163
Note globale 8.16 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode