Livres
466 597
Membres
430 721

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Timeville



Description ajoutée par Starlight89 2012-11-21T14:41:55+01:00

Résumé

David Cartier fait partie de ce petit groupe de chefs étoilés parmi les plus réputés de la planète – même s’il est vrai que lorsqu’il apparaît dans la presse c’est beaucoup moins à ses fourneaux qu’au bras de ses conquêtes. Anna Cartier est une brillante chirurgienne qui élève Agathe, leur adolescente, et Tom leur petit garçon. Seule depuis que son mari David parcourt le monde pour ouvrir ses restaurants et qu’ils ont décidé de divorcer. Ce soir justement, David est venu signer les papiers du divorce. Il est resté dormir à la maison – sur le canapé – avant d’attraper un avion le lendemain pour New York. Mais lorsqu’il se réveille au matin, s’il reconnaît bien la maison dans laquelle il a vécu, il n’en reconnaît plus le décor et ne trouve plus son téléphone portable. Et il n’est pas au bout de ses surprises. Un hurlement provient de la chambre d’Agathe qui vient de découvrir sa nouvelle coiffure de lionne et ne comprend pas pourquoi elle porte un immonde tee-shirt sur lequel est écrit Duran Duran. Quant au petit Tom il se demande pourquoi la TV n’a que trois chaînes et où sont passés ses DVD préférés. Il n’y a qu’Anna qui semble comprendre l’impossible réalité. La petite famille a tout bonnement voyagé dans le temps et va devoir cohabiter à nouveau pour une durée indéterminée… au tout début des années 80, précisément à l’époque où Anna et David se sont rencontrés et se sont juré un amour éternel… Qui les a envoyés là et pourquoi ? Et surtout comment feront-ils pour retourner en 2012 ?

Bienvenue dans la mystérieuse Timeville ! La ville de tous les temps et de tous les possibles…

Afficher en entier

Classement en biblio - 57 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par onnew 2017-01-16T21:35:21+01:00

Je ressemble bien à un mec de 47 ans mais en 1980.

D'une main tremblante, il allume l'antique autoradio à cassettes. Le présentateur parle de Mitterrand, de rencontres extraterrestres en Grande-Bretagne, des prochaines sorties cinéma: La Boum, Inspecteur la Bavure, Superman 2...

- Et Retour vers le futur? T'en parles pas, Duschnock? Parce que là, j'en suis le personnage principal !

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par Stephanie-232 2018-08-10T12:04:04+02:00
Or

J'ai passé un très bon moment avec ce livre car il m'a replongé dans mon enfance avec les références aux dessins animés ( goldorak , albator , Candy ...) aux aliments ( roudoudou, tang , raider ancêtre des twix...) sans oublier le TV à 3 chaînes, le sac US kaki, le téléphone à cadran ....

Comédie sympathique, divertissante , légère idéale pour les nostalgiques des années 80 ( comme moi ;) )

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Metehera89 2017-07-01T11:47:38+02:00
Lu aussi

Je salue l'idée originale de l'auteur et son interprétation mais il manque à mon sens quelque chose, un petit rien qui nous empêche d'embarquer dans l'univers de ce livre.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Cassy33 2017-06-22T18:26:33+02:00
Or

Timeville traînait sur mon étagère depuis pas mal d'années, et si l'une de mes amies ne me l'avait pas emprunté puis conseillé, je pense qu'il aurait pris la poussière encore longtemps. Ce qui est sûr, c'est que je ne suis pas déçue de lui avoir donné une chance, car c'est un roman très frais qui a su me faire rire et sourire à de multiples reprises.

N'ayant jamais connu les années 80, je ne peux pas dire que ce livre fasse remonter des souvenirs dans mon esprit, mais étant donné qu'il se passe en France, j'ai bien aimé les nombreuses références que l'auteur fait à certains films, vedettes, habitudes et expressions dans lesquelles je me suis reconnue. Tim Sliders se glisse à merveille dans la peau d'adolescents, notamment à travers Agathe qui représente à elle seule la lycéenne du XXIème siècle. Le langage des enfants Cartier (voire de toute la famille) était vraiment drôle car il se différencie complètement de celui des habitants de Timeville, et cela leur a quelques fois posé problème.

Au niveau de l'écriture, j'aime beaucoup la plume de Sliders car elle est simple, accessible, agréable et bien souvent teintée d'humour. La façon dont l'histoire est narrée, à la troisième personne et en changeant de point de vue à chaque chapitre, m'a bien plu et rend la lecture encore plus fluide.

En ce qui concerne les protagonistes, mes deux favoris sont David et Agathe, mais j'aime beaucoup le fait que beaucoup de personnages gravitent autour de la famille Cartier. Même si l'histoire est centrée sur eux, ils interagissent avec plein d'autres habitants de Timeville, que ce soit des gens qu'ils n'ont jamais rencontré ou des connaissances de 2012.

David est le père de la famille Cartier, et même si au début, il est en conflit avec sa femme et ses enfants puisqu'il ne s'est pas occupé d'eux depuis des années comme il est submergé par son boulot, il devient très vite un personnage à la fois attachant, drôle et touchant. En 2012, c'est peut-être un homme d'affaires reconnu dans le monde entier qui ne s'intéresse plus à sa famille et qui n'est quasiment jamais chez lui, mais il n'empêche qu'en 1980, il finit par se rendre compte de ses erreurs passées, et il change radicalement au contact de sa famille. Ce voyage temporel le transforme et il fait de plus en plus d'efforts pour rattraper le temps perdu, ce qui fait que je lui pardonne son attitude dans le "présent". En plus, il peut s'avérer très drôle, notamment quand il se confronte au Dr. Lowe et quand il passe du temps avec ses enfants.

Anna, sa femme, est un personnage intéressant mais qui m'a tout de même beaucoup moins plu que David. Elle est proche de ses enfants et je comprends que pendant un bon moment, elle en veut à son mari de les avoir en quelque sorte abandonné au profit de son travail et des maîtresses qu'il collectionnait en 2012, mais ce qui m'a agacé chez elle, c'est qu'elle soit aussi indécise. David se rend vite compte qu'il aime toujours sa femme et qu'il veut la reconquérir mais Anna, de son côté, se rapproche du Dr. Lowe, son supérieur, et ne fait pas vraiment d'efforts pour ressouder sa famille. Elle sait qu'elle éprouve toujours quelque chose pour David mais elle refoule trop longtemps ce sentiment et hésite trop souvent entre les deux hommes qui veulent remporter son cœur.

Agathe est mon coup de cœur du roman, car j'ai adoré tous les chapitres de son point de vue. En fait, c'était toujours celle que j'attendais avec le plus d'impatience de retrouver, peut-être parce qu'elle a presque mon âge et que c'était le personnage auquel je m'identifiais le plus facilement. Toujours est-il que voir le lycée des années 80 à travers ses yeux était hilarant. J'ai beaucoup aimé ses pensées et remarques à propos de ce qui différait complètement de son quotidien en 2012, et le fait qu'elle se serve de ses connaissances du futur pour se faire passer pour une voyante auprès de ses camarades et obtenir de l'argent d'eux était une excellente idée. Cette adolescente ne me ressemble peut-être pas, puisqu'au XXIème siècle, elle séchait les cours et traînait avec des gens peu fréquentables mais aussi parce qu'elle est bien plus ouverte et extravertie que moi, et pourtant je me suis vraiment attachée à elle et j'ai adoré sa complicité avec son frère, sa relation avec ses parents et surtout celle avec Jean. D'ailleurs, je regrette que ce personnage ne soit pas apparu plus fréquemment que ça car je l'appréciais beaucoup, bien plus que Geoffray, son copain de 2012 !

Tom, quant à lui, n'est pas aussi important que le reste de sa famille mais il était tout de même drôle lui aussi. Son imagination fertile due à son jeune âge et à sa connaissance du futur a créé pas mal de situations cocasses à l'école primaire, et ses références à "Maman j'ai raté l'avion" et "Beyblade" m'ont fait sourire.

Les deux cambrioleurs qui ont, sans le vouloir, eux aussi voyagé dans le temps au moment où ils étaient sur le point de voler la famille Cartier, ont également su retenir mon attention car leurs apparitions étaient toujours emplies d'humour. Ils sont censés faire partie des "méchants" de l'histoire mais forment plutôt une équipe de bras cassés, trop sûrs d'eux alors qu'ils ne brillent vraiment pas par leur intelligence. Les interventions de Willy étaient toujours drôles puisque à cause de son handicap mental, il ne réalise jamais l'ampleur de la situation et ne s'intéresse qu'à des détails sans importance qu'il répète sans arrêt jusqu'à ce que son frère l'interrompe. Pierrot, de son côté, prend toujours tout en mains mais il n'est pas très futé et sa petite taille le rend assez inoffensif comparé à son frère que beaucoup surnomment de géant. Spoiler(cliquez pour révéler)La seule chose qui m'a déçu à leur sujet, c'est que l'on ne sache même pas à la fin s'ils reviennent dans le passé en même temps que la famille Cartier ou s'ils restent "prisonniers" de Timeville, à devoir travailler pour Patrick Housset, le père de Jean et donc le grand-père de Geoffray. Personnellement, je pense qu'ils sont toujours en 1980 puisqu'ils n'ont rien à accomplir dans le passé, étant donné qu'ils y ont été envoyés par erreur. Si j'ai bien compris, pour retourner dans son époque, il faut résoudre ses problèmes, saisir la seconde chance que nous offre ce voyage dans le temps, alors à moins de cesser toute activité criminelle, je ne vois pas trop ce que Pierrot et Willy pourraient avoir à faire pour revenir en 2012...

Vincent Quaid, le voisin des Cartier, est un homme très étrange, curieux et suspect qui m'a rappelé le kidnappeur des enfants Eldredge dans La maison du guet. Celui-ci passe sa vie à épier Nancy, l'héroïne du roman, exactement comme le fait Quaid, et pendant une bonne partie du bouquin, je me suis demandé quel était son rôle, et quelle était la raison qui le poussait à observer cette famille de si près. Son attitude était vraiment flippante et je me suis tout de suite méfiée de lui, alors quand on apprend qu'il se cache sous le lit de Tom, derrière les rideaux de la chambre d'Agathe voire même dans son armoire, ce mec m'a paru encore plus malsain qu'il ne le semblait déjà auparavant. Spoiler(cliquez pour révéler)Finalement, s'il agit de cette manière, c'est parce qu'il vient lui aussi du futur mais de 2007 et qu'il désespère d'être séparé de sa femme et de son fils depuis 5 longues années. Quelque part, je peux comprendre que cette séparation l'ait rendu aussi étrange voire même un peu fou, mais ça ne pardonne tout de même pas son comportement, à mon avis. Ce qui est sûr, c'est que, exactement comme pour les frères Marchand, j'aurais bien aimé savoir ce qu'il devient une fois que les Cartier reviennent au XXIème siècle. Puisqu'il se cachait dans la cave dans l'espoir d'être transporté avec eux, a-t-il réussi son coup et est-il désormais avec sa famille ? Le problème, c'est que durant l'absence des Cartier, le temps semble s'être figé mais durant celle de Quaid, ça n'a pas été le cas puisqu'on est désormais en 2012 et pas en 2007... Alors a-t-il tout de même une chance de retourner à son époque ? S'il y est parvenu, a-t-il atterri en 2007 comme s'il n'avait jamais disparu, ou bien en 2012 comme les Cartier ? C'est vraiment quelque chose qui m'intrigue et je regrette de ne pas avoir obtenu d'informations là-dessus... Tout ce que l'on sait, c'est que David a fait quelques recherches à son sujet pendant un an et que la seule adresse qu'il a réussi à dénicher l'a amené à une maison désormais vide...

Pour terminer, la fin était bien entendu prévisible car dans ce genre de comédie, on s'attend forcément à une happy end en ce qui concerne l'histoire d'amour principale, mais ça n'a tout de même pas gâché le suspense du livre puisque d'autres éléments rentraient en jeu, comme le mystère de Vincent Quaid, et la question de savoir si les Cartier allaient vraiment retourner en 2012 ou s'il ne s'agissait que d'un rêve, par exemple...

Spoiler(cliquez pour révéler)Je suis d'ailleurs rassurée que David n'ait pas rêvé de Timeville car au début du dernier chapitre, je craignais qu'il soit le seul à se souvenir de cette aventure inattendue. Je pensais que ce n'était peut-être qu'un rêve, à la fois réel et irréel, qui lui ferait comprendre que sa famille était plus importante que le reste et qui l'inciterait à reconquérir sa femme de nouveau, mais en 2012 cette fois. Et heureusement, ça n'a pas été le cas car j'aurais été déçue qu'Agathe ait oublié Jean. D'ailleurs, je regrette qu'elle n'ait pas revoir sa version de 1980 une dernière fois et qu'elle n'ait pas rencontré Jean dans le présent, après leur retour au XXIème siècle. Comme on sait, avec la vidéo sur YouTube qu'elle a trouvé de Jean Jacques Goldman qui parle d'elle après avoir rencontré son double en 1980, que leur apparition à Timeville a vraiment influencé le futur, ça aurait été drôle que le père de Geoffray tombe nez à nez avec Agathe et qu'il soit troublé de reconnaître l'adolescente dont il était tombé amoureux au lycée.

À part ça, je m'attendais bien évidemment à ce que David finisse par larguer Victoria et qu'il revienne vers Anna. Quant à l'annonce du futur bébé, je m'en doutais également depuis que Agathe avait fait référence à une possible future petite-sœur. Du coup, je pensais qu'Anna serait enceinte d'une fille mais finalement il s'agit d'un garçon, et c'est drôle de penser qu'il a été conçu en 1980 et qu'il n'est né qu'en 2013 !

Pour ce qui est des personnages secondaires, comme je l'ai dit dans des spoilers précédents, j'aurais aimé savoir ce que deviennent les frères Marchand, Vincent Quaid, Jean, les trois collègues de David et Patrick Housset. Je me demande d'ailleurs ce qui s'est passé lorsque la famille Cartier a disparu de 1980 pour revenir en 2012. Les habitants de Timeville ont-ils pensé qu'ils avaient soudainement déménagé ? J'ai de la peine pour le pauvre Jean qui s'est retrouvé abandonné d'un seul coup, sans prévenir, alors qu'il aimait Agathe... Enfin bon, je suppose qu'on peut toujours y trouver à redire, de toute façon et dans l'ensemble, j'ai tout de même passé un excellent moment à lire Timeville, même si j'aurais aimé que la fin soit un peu moins précipitée même si c'est le cas dans la plupart des romans. D'ailleurs, à la toute fin, lorsque David brise le vase posé sur la première marche de l'escalier, je me demande s'ils restent dans le présent ou s'ils voyagent à nouveau dans le temps. Ce serait drôle qu'ils fassent à nouveau un petit tour en 1980 car finalement, en quittant cette époque, ils en sont devenus nostalgiques, notamment Agathe, mais en même temps, je ne vois pas pourquoi ils seraient de nouveau transportés dans le passé étant donné qu'ils n'ont plus rien à y accomplir ! Mais bon, les deux dernières phrases jouent évidemment sur ce suspense, et c'est amusant d'imaginer que l'histoire ne se termine pas là.

En bref, Timeville est une très bonne comédie qui se lit facilement, qui fait passer un très bon moment de détente, qui met en place de nombreux personnages et qui, malgré son aspect humoristique, est tout de même bourrée de rebondissements, et même de quelques mystères.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Amnesia-x 2017-04-14T14:18:05+02:00
Or

Ce roman me fait penser à tous ces films « parodiques » où une famille est en pleine crise existentielle et doit se souder les coudes pour réussir à remonter la pente et où de « méchants » brigands ou cambrioleurs se retrouvent mêlés à cette même famille mais que ceux-ci sont tellement minables et grotesques qu’ils font plus rire que peur d’où le film devient une parodie.

Du genre « Maman j’ai raté l’avion » ou le chien Saint Bernard « Beethoven »... C’est très rafraîchissant. On lit ce bouquin sans prise de tête et on est là à espérer en tournant les pages que la famille va recoller les morceaux et traverser cette crise pour se ressouder et que nous aurons un Happy-End à la fin ^^. Il y a aussi une grosse touche d’humour avec les deux cambrioleurs. Deux frères dont l’un a un côté touchant puisqu’il est autiste. Ça donne un duo de malfaiteurs assez particuliers et à la fois on les trouve drôles et émouvants. Ce ne sont pas des lumières et ils font beaucoup de gaffes mais ça agrémente bien la lecture et moi perso j’ai adoré !

Sinon évidemment tout tourne autour de la famille Cartier dont les parents sont en plein divorces. Le jour où ils doivent signer les papiers pour entamer la procédure de séparation, ils se retrouvent comme par magie à Timeville, propulsés dans le passé 30 ans en arrière. A cette époque les parents profitaient de leur amour naissant l’un pour l’autre. Ils se retrouvent donc dans le passé avec le peu de technologie qu’offrait l’époque des années 80, avec toute la déco ultra kitsch et les pantalons pattes d’ef’. Bref on s’y croirait presque ! Je ne suis pas une fan des années 80, pour moi ça ne me parle pas mais je dois avouer que c’est super bien représenté et d’avoir cité le Rubiscube dans le roman est trop classe ! Je me souviens en avoir eu un et je finissais toujours par le démonter car ça me gonflait trop de ne pas réussir à le refaire en entier ^^’. Il a fini complètement « destroy » à la poubelle… ;p

Il y a aussi beaucoup de référence à des films, Stars et musique de l’époque et franchement c’était bien sympa. Ça ne me donne toujours pas envie de faire un voyage temporel pour aller faire un petit tour à cette période des années 80 – moi je préférerais aller dans le futur voir ce qui s’y passe après nous – mais n’empêche que ce roman était une belle découverte et un vrai moment de détente.

Et je crois que mes deux persos préférés sont le père, David Cartier et sa fille Agathe mais le petit frère était trop mimi et les deux cambrioleurs excellents dans leurs joutes verbales.

Spoiler(cliquez pour révéler)La fin est rapide mais en même temps on ne pouvait pas faire traîner l’histoire plus longtemps et je suis bien contente que la famille Cartier se soit ressoudée et qu’il y ait eu un autre « enfant » à la clé ! ;)

Sinon c’est dommage qu’on n’a pas retrouvé le fameux voisin, Vincent Quaid qui lui aussi avait fait un voyage dans le temps pour se retrouver à Timeville, quelques années seulement avant la famille Cartier. J’aurais beaucoup aimé savoir si lui aussi avait pu retrouver sa femme et son fils. Au début je l’avais pris pour un pervers, un pédophile et franchement ce gars me faisait froid dans le dos et je me demandais bien ce qu’il pouvait faire dans ce style de roman qui est plutôt du genre familiale et frais donc un tordu pareil je trouvais ça légèrement perturbant… ^^’ Mais j’avais faux sur toute la ligne bon après il reste un perso assez déroutant quand même ! ahah

Pareil j’aurai bien aimé aussi retrouver les deux frangins Willy et Pierrot. Est-ce qu’ils sont restés à Timeville pour travailler chez le restaurateur et malfrat Patrick Housset ? Je pense que oui mais même si ils n’étaient pas les personnages principaux j’ai trouvé drôle leur duo et très touchant Willy malgré ses défauts mais personne n’est parfait ;)

Afficher en entier
Commentaire ajouté par onnew 2017-01-16T21:01:16+01:00
Argent

Ce roman n'a pas su m'entraîner bien loin car il a manqué de rebondissements. Je ne me suis pas reconnue dans les personnages, ce qui ne m'a pas aidée à poursuivre. Et je me retrouve au même point qu'au commencement de l'histoire cherchant encore comment il faut que je la lise.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par kakine16 2017-01-05T16:51:26+01:00
Bronze

Cette famille est géniale, on passe un super moment dans le passé à les voir revivre leurs galères d'avant ! Des moments drôles, émouvants aussi. Je conseille ce livre !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Carine28 2016-09-23T11:27:10+02:00
Or

J'adore! Allez, on remonte dans le temps et les enfants découvrent l'univers de leurs parents.

Ayant eu mon enfance dans les années 80, j'imagine ma fille découvrir cet univers et ouh là là! le choc pour elle.

Je vous le recommande.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par bamby114 2016-01-02T17:56:33+01:00
Or

Un roman tout à fait réussi, plein d'humour, de tendresse, des personnages haut en couleur, qui nous font rire, et pleurer. J'ai beaucoup aimé replonger dans les année 80, voir le décalage avec aujourd'hui... je suis pas sure de mieux m'en sortir que la famille Cartier... les enfants sont super réaliste, j'imagine tout à fait certain dialogue avec mes enfants lol

Un très bon moment de lecture, une écriture simplet et légère qui nous entraîne dans l'univers de l'auteur, qui nous plonge dans les années 8à et les histoires de famille... la fin est super bien trouvée. Beaucoup d'action et de rebondissement dans cette comédie rafraichissante.

un conseil lisez-le!

Afficher en entier
Commentaire ajouté par KyuuV 2015-06-12T18:09:31+02:00
Bronze

Petit roman fortement sympathique, j'ai adoré me plonger dans l'univers de l'auteur, par ailleurs beaucoup d'éléments en rapport avec les années 80 que ce soit culturels ou simplement un détail banal m'ont plu !

C'est un 4/5 pour moi et une lecture que j'ai véritablement adoré !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par LOANDRE 2014-09-11T17:10:22+02:00
Argent

Petit livre sympathique. Pour les quadra, on se replonge avec plaisir dans les souvenirs des années 80. Et quelques scènes drôles quand les ados du livre découvrent la vie de cette époque.

Afficher en entier

Date de sortie

Timeville

  • France : 2012-11-15 - Poche (Français)

Activité récente

Les chiffres

Lecteurs 57
Commentaires 16
Extraits 2
Evaluations 21
Note globale 7.67 / 10

Évaluations

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode