Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs
Lire la suite...
Les plus récents en premier
Les plus appréciés en premier


Par le Editer
manounette2119 Lu aussi
Note : 5/10
Un bon gros flop comme on les aime...
Je ne sais même pas par où commencer tellement j’ai de reproches à faire à ce bouquin ! Et honnêtement je suis assez déçue par l’atmosphère planplan du roman que je n’avais pas du tout ressenti en commençant à le lire sur wattpad. Il y a vraiment eu métamorphose entre cette version et ce qui est paru ! Ah moins que ce soit la manière de lire le livre, de manière fragmentée sur le site, et d’un coup avec le bouquin qui change ma vision des choses…
Toujours est-il que ce roman est tout simplement LE roman de l’incohérence !
Rien que les points de vue dans les chapitres ne sont pas respectés ! Chaque chapitre est dédié à un personnage, il est donc logique que ses pensées, sa vision de l'histoire soient transmis au lecteur. Ici, point de vue interne, omniscient, externe tout se confond... et plus rien n'a de sens. L’auteure a brusquement envie de transmettre les émotions de l’héroïne ou des autres personnages, elle le fait. Et on assiste à une véritable anarchie du point de vue ! Certains épisodes dont le personnage ignore l'existence apparaissent dans un chapitre qui lui est consacré.
Spoiler(cliquez pour révéler)
Je pense notamment à un chapitre attribué à Jason qui commence par le récit du premier baiser d’Eléonore qu’il n’a pas pu voir, qu’on ne lui raconte pas, et qui arrive comme un cheveu sur la soupe
Les émotions du trio se surviennent à des moments inopportuns, se superposent, et annihilent l’intérêt que peuvent avoir ces chapitres nommés…
Une autre incohérence majeure que je reproche mais dont je sais qu’il est difficile de s’affranchir: c’est le caractère des personnages. Il n’est pas forcément respecté, parfaitement défini et cela donne lieu à des situations, une fois de plus, incohérentes. Ce sont des personnages écorchés, ébranlés par ce qui leur ait tombé dessus, et donc plus matures que la plupart de leurs congénères; pourtant, on ne ressent pas cette maturité. Enfin pas de manière homogène, dans l’ensemble du roman.
Par ailleurs, les relations entre les personnages ne sont pas suffisamment abouties. Le lien qui unit
Spoiler(cliquez pour révéler)
Tyler à Eléonore peut être très fort: ils ont vécu leur enfance ensemble, ont échangé leur premier baiser, ont un caractère relativement proche.
Il n’empêche que 3 ans d’absence laissent des traces, surtout à leur âge. Retrouver leur amitié comme avant, sans qu'ils ne ressentent ses lacunes, sans qu’il n’y ait de décalage dans leur paroles, de faux pas dans leurs gestes, c’est tout bonnement irréaliste ! Et le fait qu’ils prétendent se connaître par cœur alors qu’ils ne parviennent même pas à deviner ce que ressent l’autre, ça m’a plutôt... chiffonnée. J’avais un peu l’impression que tout le monde comprend tout le monde mais qu’il y a malentendu à chaque page…
Bref, toujours pour rester dans les personnages, je crie au stéréotype. Outre le fait que
Spoiler(cliquez pour révéler)
la timide tombe amoureuse du rebelle et que son meilleur ami débarque pour se disputer la belle, on a quand même eu droit au premier baiser, au triangle amoureux, à la dispute entre le bad boy et l’intello, et le fameux bal de fin d’année !
Sans parler de l’épilogue qui aurait pu se résumer à un “ils se marièrent et eurent beaucoup d’enfants” ! Je ne peux pas dire qu’à ce niveau là le livre se démarque de la romance traditionnelle et commerciale. Cependant, je dois quand même avouer que les épreuves que l’héroïne a traversé, relève un peu le niveau du roman.
En revanche, ils ne la font pas forcément grandir… Malgré ce qu’elle a vécu (et c’est pour ça que je parle de roman de l’incohérence), elle continue à vivre dans un monde de bisounours, et martèle le roman de principes bon enfant, parfois niais, et qui m’ont plusieurs fois fait lever les yeux au ciel. La définition de ce qu’est l’amitié, de ce que ça implique, d’écouter l’autre, etc rendent le roman très moralisateur, beaucoup trop, et on sent que l’action évolue de manière à rentrer dans un cadre, suit des codes oppressants que les contes ou tout simplement la société ont pu imposer. C’est vraiment dommage: il y a de l’idée dans l’histoire, des métaphores intéressantes, une sensibilité visible, de l’humour et pourtant tout est adapté en fonction de ce que l’on attend, de ce qu’on a l’habitude de lire, des expressions courantes qu’on a l’habitude d’entendre. Ce roman manque cruellement d’indépendance: on a poli un rubis jusqu’à ce qu’il soit aussi insignifiant qu’une paillette…

En somme, une nouvelle déception vis à vis de la romance, une fois de plus renfermée dans des codes qui m’étouffent de plus en plus...
Par le Editer
Et bien, ce livre est une jolie découverte. Je ne m'attendais pas à lire quelque chose d'aussi poignant en lisant le résumé. L'auteur aborde un sujet douloureux ici, la perte d'un être cher et j'en ai eu les larmes aux yeux par moment.
L'écriture est fluide et prenante. Je me suis facilement identifiée à Éléonore. Sa timidité et surtout sa peur d'être jugée m'ont touché. Elle se fait le plus discrète possible mais l'arrivée de Jason va bouleverser son univers. J'ai adoré découvrir au fur et à mesure le passé de chacun. On apprend à les connaître en même temps qu'eux. J'avoue que le personnage de Jason ne m'a pas emballée. Son défi avec les filles m'a vraiment énervé et j'ai été contente de le voir pris à son propre jeu.
L'arrivée de Tyler apporte de plus à l'histoire. Même si je ne suis pas fan des triangles amoureux, l'auteur a su amener celui-ci agréablement. Jusqu'au bout, j'ai hésité sur le prétendant.
Concernant la fin, elle est belle mais un peu trop rapide à mon goût.
Par le Editer
Angeliquenadia Diamant
Note : 10/10
J'ai vraiment beaucoup aimé ce livre. Facile à lire. J'ai pleuré à certain passage. Juste une chose
Spoiler(cliquez pour révéler)
j'aurais juste changer la fin je n'aurais pas dévoilé le prénom tout de suite juste le jour du mariage
à lire
Par le Editer
Madnone Lu aussi
Note : 7/10
J'ai adoré ! Même si certains passages étaient prévisibles à des kilomètres à la rondes, c'est plutôt pas mal. J'ai pu m'identifier au personnage principal, moi qui suit un peu dans le même cas de timidité. Ça m'a permis de m'évader dans une histoire basée sur du concret
Par le Editer
chrxniqueuse Diamant
Note : 10/10
J'adoore ce livre! J'adore le relire, et c'est à chaque fois un coup de coeur, on s'attache aux personnages, on rigole avec eux, on pleure et on à envi d'en tapper certains. J'adore ce roman quand je n'est pas envie de me prendre la tête, il se lis a n'importe quel heure, mais l'histoire est tellement captivante. Je vous le conseille vraiment!
Par le Editer
Sousou13 Argent
Note : 9/10
Déjà avant toute chose, je dois dire que la couverture est magnifique ! J'ai vraiment apprécié le physique peu "commun" du personnage principal, avec les cheveux roux et les yeux vairons.
Une belle histoire :)
Par le Editer
Animia8 Diamant
Note : 8/10
J'ai vraiment bien aimé ce livre à quelques exeptions. Il est très bien, même si j'ai repéré un petit truc qui me gène.
Au milieu du livre, Eleonore se fait éclabousser par une voiture et se retrouve avec de la boue plein son jean. Mais elle continue son chemin, l'air de s'en ficher et Jason dit qu'il l'aime pour ça.
Déjà je trouve que ça fait très cliché. Pendant tout le reste du livre, pas un seul cliché vient se glisser dans le livre et au moment où j'ai lu ce passage je me suis dis "oh non, elle a lâché" (en parlant de l'auteure bien-sûr. Jusque tout allait bien, mais elle a inclu ce moment, qui n'est en plus du tout logique.
Eleonore est timide et ne veut pas attirer les regards sur elle. Quoi de mieux que un jean plein de boue pour que les gens la regardent bizarrement !
Je trouve cela donc très mal choisit, cliché et complètement à l'inverse du caractère du personnage.
Malgré ce passage qui m'avait choqué, c'est une lecture agréable que je recommande avec plaisir !

Bonne lecture avec humour et fantaisie !!!
^^
Par le Editer
ptitflora92 Or
Note : 8/10
Agréablement surprise, c'est quand même écrit par une toute jeune auteure. On peut retrouver les codes du scénario dans beaucoup d'histoire mais elle a sut faire une histoire qui tient la route sans être cliché et des personnages très développés auxquels on s'attache vraiment. C'est pas parfait pour moi parce qu’Éléonore m'a un peu embêter vers la fin, je l'ai trouvé un peu égoïste à ne pas être totalement honnête avec les garçons sur ses sentiments juste pour ne pas se retrouver seule mais du coup elle leur fait du mal.
C'était mignon, touchant par moment et je me suis retrouver dans sa vision de la timidité, joli roman contemporain.
Par le Editer
Je remercie Hachette ainsi que Netgalley pour m'avoir fait découvrir cet auteur.

Eleonore est d'une timidité maladive. Rousse aux yeux vairons, 17 ans, le lycée. Beaucoup de choses qui peuvent bloquer une jeune fille de son âge. Ce qui est et n'est pas le cas. Entourée de ses camarades de classe, elle n'arrive pas à aligner plus de trois mots dans une phrase, et dire une phrase est un véritable supplice. Sa timidité la bloque tant qu'elle en est à bafouiller, à bégayer, se cachant derrière ses cheveux. Devenir invisible est son passe-temps favori. Lorsque arrive un nouveau, qui vient s’installer à ses côtés, c'est encore pire. Jason ne se pose pas de questions, il la cherche, tente de découvrir qui est derrière cette masse de cheveux roux. Va-t-elle le laisser faire ?

Ô que non ! Elle va se méfier, ne pas lui répondre ou juste du bout des lèvres. Il faut dire qu'avec les pestes (tout à fait en adéquation avec le thème du lycée) qui ne cessent de la rabaisser, elle a perdu toute confiance. Ce n'est pas le plus important. Eléonore a une amie, Kinae, enfin cela me fait plus penser à une connaissance vu qu'elles ne mangent jamais ensemble, ne sont jamais assises à côté, mais se parlent gentiment.

Le récit est de son point de vue, à la première personne du singulier. Nous découvrons qui elle est vraiment et d'où vient cette timidité, car plus jeune elle n'était pas ainsi. Cela s'apparente plus à un grave traumatisme et un besoin de parler de ce qui lui manque, plutôt qu'une timidité, mais bref, passons. Lorsqu'elle n'est pas au lycée, elle est plus ouverte, s'occupant de son père et de son jeune frère comme d'une mère. Elle est courageuse, épuisée, mangée par les remords, usée par les tâches diverses.

Puis nous avons le point de vue de Jason, par la troisième personne du singulier. Lui est qualifié de tombeur de ces demoiselles. Il cherche plus un tableau de chasse complet, qu'une fille avec qui faire un bout de chemin. Ce besoin de ne pas respecter les femmes plus que cela m'a énervée par moment. Son passé dramatique n'excuse pas tout. Pourtant, plus il va s'attarder sur Eléonore et plus il va se poser des questions et chercher quelque indices pour mieux la comprendre. Même s'il s'en défend très souvent.

Et dans tout cela, il y a Tyler, un jeune homme qui avait disparu de la circulation depuis trois ans et qui revient avec cet amour pour la jeune fille. Son point de vue, à la troisième personne du singulier, est nécessaire pour comprendre pas mal de choses. Un triangle amoureux qui ne m'a pas gêné plus que cela, car les personnages sont jeunes et malgré le fait qu'ils ont déjà vécu des choses graves, ils ont aussi la jeunesse de leur cœur.

L'écriture est fluide, les personnages sont intéressants, même si certains sont tout à fait caricaturaux à souhait. Le sujet qui porte le même titre que le livre, "timide", est délicat. L'auteur a trouvé un moyen de s'en servir avec un peu trop de passé difficile. Un peu moins et plus de timidité du départ aurait été aussi sympathique. Vers la fin, nous avons ce qui s'est passé trois ans auparavant, au moment du drame, entrecoupé par le présent. Et l'épilogue donne vraiment le point final.

Quelques points qui m'ont énervée à un moment, comme le fait que le triangle amoureux dure longtemps... Oui, la jeunesse ne fait pas tout et j'ai eu l'impression de voir une Eléonore devenir une peste en ne faisant pas fi des sentiments des autres. Heureusement elle va se reprendre, grâce à un ultimatum. Ou le fait que les deux garçons jouent avec elle sans prendre en compte ce qu'elle peut penser. Par chance, cela s'arrête assez vite surtout lorsqu'ils vont devoir travailler ensemble pour une vengeance qui m'a bien fait rire.

En conclusion, j'ai passé un très bon moment de lecture, même si tout n'est pas parfait. Tout n'est pas réaliste, certains points sont tout de même assez proche d'une illusion. Par contre la timidité est un vrai problème, avec ou sans tous les passés inventés de l'auteur et j'ai trouvé que la gestuelle d'Eleonore cadre parfaitement avec. Pour un auteur si jeune (17 ans) elle se débrouille très bien. J'attends de voir son prochain !

http://chroniqueslivresques.eklablog.com/timide-sarah-morant-a131011702
Par le Editer
divas Diamant
Note : 9/10
J'ai suivi cette histoire dès sa naissance sur la plateforme de wattpad. C'est une histoire drôle et touchante , qui a su touché les gens jusqu'au tréfonds de leur être. J'ai su m'identifier au personnage d'Eléonore, qui est loin d'être parfaite mais qui reste tout de même un être attachant qu'on a envie de supporter dans ses coups durs. De plus, les blessures que cache cette jeune fille timide rajoute de la profondeur à l'histoire. Elle transforme une histoire faite d'encre et de papier en une histoire réelle se déroulant dans notre monde. Cette histoire née du génie de la jeune auteure qu'est Sarah Morant a réellement changé ma vision des gens qui, comme notre personnage principale ici présent, sont timide à en crever!

Ajouter un commentaire

Ajoutez votre commentaire

Envoyer
Spoiler
Max 0/10000 caractères utilisés
Inscrivez vous !
▶ Crééz votre propre bibliothèque virtuelle.
▶ Découvrez des conseils de lecture.
▶ Echangez avec des milliers de passionnés de lecture.