Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de tinange : J'ai lu aussi

retour à l'index de la bibliothèque
Le plus beau des bersagliers Le plus beau des bersagliers
Charles Exbrayat   
Piémontais maigre et froid, l’inspecteur Alessandro Zampol ne parvenait pas à se faire une opinion sur ce policier véronais – qui passait pour une intelligence de tout premier ordre, en dépit de ses discours et de son accoutrement – venu passer quelques semaines à Turin pour expliquer ses méthodes personnelles d’enquête. L’inspecteur Zampol, lui avait été donné pour adjoint, et les deux hommes ne sympathisaient guère. Tout en Tarchinini choquait Alessandro. Sa faconde d’abord, puis son habitude de crier, de gémir, de glousser, de s’attendrir pour un rien, d’invoquer le ciel pour des vétilles, et aussi sa manière de se vêtir. Partout, dans Turin-la-Sévère, on se retournait sur le passage de ce petit homme rondouillard, approchant de la cinquantaine, aux mèches frisottantes poivre et sel maintenues en place par un cosmétique abondant, à la moustache fournie relevée en pointe aux deux extrémités, comme au temps de Victor-Emmanuel II, parlant avec ses mains tout en faisant miroiter au soleil la chevalière portée à l’annulaire gauche et la pierre de couleur incrustée dans la bague ornant son annulaire droit. Vêtu de noir, il égayait sa tenue par un gilet de piqué blanc où s’étalait en flots mousseux une étonnante cravate piquée d’un énorme fer à cheval semé de perles, tandis que des guêtres blanches donnaient, de loin, l’impression que le signor Tarchinini, en dépit de sa tenue générale, était chaussé d’espadrilles. L’ensemble s’affirmait d’un comique irrésistible et nul ne voulait admettre que cet extraordinaire personnage pût être un esprit des plus subtils. C’est en cela que l’opinion se trompait. Mais ce qui prévenait le plus Alessandro Zampol contre son supérieur hiérarchique, c’était cette théorie absurde, professée par Tarchinini tout au long de la journée, à savoir que la plupart des crimes ne sont que des histoires d’amour. Sous prétexte qu’il était véronais, sous prétexte qu’il s’appelait Roméo et sa femme Giulietta, le commissaire ne savait parler que de l’amour qu’il voyait partout et qui, partout, l’attendrissait. L’inspecteur Zampol affirmait, à qui voulait l’entendre, que c’était une marque indiscutable de gâtisme sénile. Il faut dire que l’inspecteur Zampol avait subi un sérieux naufrage conjugal et qu’il en gardait une rancune tenace au sexe féminin.


par ilovelire
Anita Blake, Tome 6 : Mortelle Séduction Anita Blake, Tome 6 : Mortelle Séduction
Laurell K. Hamilton   
ENFIN ENfIN ENFIN... elle a choisi...
Tout ceci est très bien écrit, comme d'habitude....et vous ne regarderez plus votre baignoire de la même façon, mes petites... Bonne lecture

par Adèle
Anita Blake, Tome 7 : Offrande Brûlée Anita Blake, Tome 7 : Offrande Brûlée
Laurell K. Hamilton   
Oufff! Ce tome-ci sera difficile à battre; les prochains sont mieux d'être incroyables si Laurell K Hamilton ne souhaite pas nous décevoir... car elle nous en a mit plein la vue avec ''Offrande brûlée''. L'un de mes préférés de la série jusqu'à présent. D'ailleurs, je suis certaine que vous l'aimerez autant que moi je l'ai apprécié. Un vrai délice et un pur bonheur! Les personnages sont de plus en plus surprenants et attachants et l'histoire est très prenante. Bref, n'hésitez surtout pas à lire ce roman, car il est bien plus qu'un simple livre fade et quelconque. À lire sans modération! Bonne lecture! ;)

par Pamie
Anita Blake, Tome 8 : Lune Bleue Anita Blake, Tome 8 : Lune Bleue
Laurell K. Hamilton   
Très bon tome davantage centré sur Richard.
On découvre une autre meute de loups garous et la montée en puissance des pouvoirs d'Anita avec ses conséquences.
Lu en une nuit, fatiguée le lendemain mais il m'était impossible de le lâcher.

par ccmars
Anita Blake, Tome 13 et 14 : Micah & Danse Macabre Anita Blake, Tome 13 et 14 : Micah & Danse Macabre
Laurell K. Hamilton   
Anita ? Enceinte ? Laissez-moi rire quelques instants s'il vous plaît ! Sérieusement, il n'y a plus aucun suspens dans ces tomes en sachant que l'auteure en est déjà à son 21ème bouquin d'Anita Blake. Si Anita avait vraiment été enceinte d'un bébé (ou deux) il n'y aurait eu plus aucune histoire à raconter. Il y aurait bien eu un dernier tome où on aurait découvert notre exécutrice en train de galérer avec sa nouvelle fonction de maman et où on aurait enfin su qui était le père et comment réagissent tous à la venue du bébé. En gros, cette saga n'aurait plus eu lieu d'être car avant tout Anita est une tueuse et pas autre chose. Changer le cours de l'histoire en la faisant accoucher aurait été une énorme erreur et je pense que l'auteure le savait très bien. Bref, mis-à-part ce point négatif, c'est un très bon tome.

par Amnasya
L'héritage Scarlatti L'héritage Scarlatti
Robert Ludlum   
L'idée de départ est très intéressante. J'ai bien aimé
L'agenda Icare L'agenda Icare
Robert Ludlum   
Un gros pavé (plus de 1000 pages en poche, ce n'est pas rien) lu pour le challenge voyage. Je ne suis pas une grande adepte des romans d'aventure, d'espionnage et cela s'est confirmé avec ce livre. J'ai parfois perdu le fil de ma lecture et l'histoire ne m'a pas intéressé le moins du monde.
Il est déprimant de se dire que la situation du monde n'a pas vraiment changé depuis l'écriture de ce livre...

par Milca
Le cercle bleu des Matarèse Le cercle bleu des Matarèse
Robert Ludlum   
L'espionnage est le maître mot de livre. Bien qu'il faille replacé l'histoire dans le contexte de la guerre froide, les lecteurs d'aujourd'hui pourrait cela inimaginable.
Sinon l'histoire est super, et l'auteur est toujours sympa à lire.
Toi que j'aimais tant Toi que j'aimais tant
Mary Higgins Clark   
Ceci est le premier roman de Mary Higgins Clark que j'ai la chance de lire.
"Toi que j'aimais tant" nous offres une palpitante enquête suivit par Ellie Cavanault cherchant à tout prix à incarcéré de nouveau Rob Westerfield, ayant purgé sa peine pour avoir assassiner Andréa Cavanault soeur ainé d'Ellie.
Pour être franche, le résumer ne m'avait pas trop convaincu, mais je me suis tout de même dit : "pourquoi pas ?"
J'ai été complètement prise en haleine par les premières pages. Tout au long du livre, le suspens reste insoutenable. Rob a t-il vraiment tué Andréa ? Que cache Paulie ? Quelle est ce pendentif auquel Ellie accorde une grande importance ?
Mary Higgins Clark nous emmène dans un palpiteuse enquête à travers le regard d'Ellie Cavanaugh.
Tu m'appartiens Tu m'appartiens
Mary Higgins Clark   
Vous recherchez de l'intrigue, du mystère et des frissons? ce livre est fait pour vous!! MHC nous embarque dans une sordide histoire de psychopathe aimant particulièrement les bagues ;)

par arwette