Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Titemel13 : Ma PAL(pile à lire)

retour à l'index de la bibliothèque
Contes merveilleux Contes merveilleux
Jeanne Marie Leprince de Beaumont    Wilhelm Grimm    Jakob Grimm    Charles Perrault    Hans Christian Andersen    Vanessa Callico    Shiitake    Lewis Carroll   
Un livre magnifique, dont j'ai eu la chance de participer au financement participatif. De superbes illustrations, une redécouverte des contes dans leur version originale avec quelques anecdotes intéressantes sur chacun d'entre eux. J'ai adoré !

par Strialia
Rituels sanglants Rituels sanglants
Craig Russell   
Le commissaire Jan Fabel croyait avoir tout vu, il se trompait. A Hambourg, un serial killer tue des jeunes femmes en les éventrant à la manière d'un sanglant rituel viking. Les meurtres sont suivis d'un e-mail provocateur signé " Fils de Sven ". Des mythes scandinaves aux mafias turque et ukrainienne, le tueur impose à Fabel un parcours initiatique dont il ne sortira pas indemne.

par Gkone
Pretty man Pretty man
Ariel Ricaud   
Ce livre m'avait beaucoup plu, on se laisse aller dans les aventures de Marie! Il se lit très facilement, et on en redemande!
La 13e marche La 13e marche
Ruth Rendell   
celui-là il m'a un peu saoulé à des moments. il aurait pu être plus court en virant certains passages. je l'ai apprécié dans l'ensemble mais il aurait pu être mieux
Jeux de mains Jeux de mains
Ruth Rendell   
Un grand moment que ce bouquin ! J'étais sur des charbons ardents jusqu'à la fin... On veut absolument savoir pourquoi cet homme a changé d'identité, pourquoi il a traité et traite son épouse comme il le fait (en gros pourquoi l'a-t-il épousée ?), pourquoi cet amour disproportionné envers ses deux filles... que de questions et alors les réponses sont incroyables, comme seule sait nous les donner cette maîtresse femme qu'est Ruth Rendell.

par MmeMim
Regent's Park Regent's Park
Ruth Rendell   
Excellent roman ! Pas vraiment un thriller, mais une histoire très chouette et d'une lecture agréable, avec une histoire d'amour sympa en filigrane.
Meg Corbyn, Tome 1 : Lettres écarlates Meg Corbyn, Tome 1 : Lettres écarlates
Anne Bishop   
It’ s a trap ! J’ai tout laissé en plan et je l’ai dévoré ce tome 1 ! J’ai été sous le charme dès la première page. C’est un projet assez atypique, j’ai du mal à le relier à d’autres livres dans le même genre, c’est bien un urban fantasy mais il arrive à aller au-delà. Je pensais avoir affaire à un habituel ‘bit-lit’ avec une héroïne pour narratrice et ce n’est absolument pas le cas, divers protagonistes prennent part à l’histoire. On sent la patte d’une auteure de fantasy, ce qu’Anne Bishop est sans aucun doute, nul besoin de rappeler qu’elle est connue pour la Trilogie des Joyaux Noirs.

Humains et terra indigene se côtoient, se supportent sans réellement se comprendre, soit par peur, soit par intérêt. Les humains ne sont que des proies dans ce monde pour ces êtres mystiques, ils étaient là avant eux et s’adaptent à chaque génération de prédateurs, ils seront encore là bien après. Namid contient plusieurs continents (Thaisia, Brittanie…), une géographie bien spécifique avec une histoire propre, des jours de la semaine rappelant les éléments et des noms de villes très reconnaissables (Strassville, Bouseville…), des cartes et un prologue permettent de s’immerger dans ce nouveau lieu assez rapidement. De ce fait, il est tout public, il plaira au plus jeune comme au plus vieux, fille ou garçon y trouveront leur compte.

Si Anne Bishop ne revisite pas l’aspect des vampires, loups-garous & cie… elle apporte quelque chose de plus avec le personnage de Meg Corbyn (la quatrième de couverture en dit déjà trop). Elle m’a au départ fait penser à Alice Royale par son côté innocent, ingénu, soit totalement pur, et qui découvre autant les humains, que les terra indigene avec ses pauvres ‘images’ pour seul bagage. Son côté ‘chaton fragile’ aurait dû me faire fuir, ce n’est pas un personnage auquel je m’identifie, mais j’ai su l’apprécier pour sa particularité (en mettant de côté mon agacement que j’avais, de voir chaque Autre s’attacher à elle aussi facilement).

Les personnages sont intrigants (Simon, Tess plus particulièrement), bien développés et ont tous leur place. Même les flics ou les quelques longueurs ne m’ont pas freinée dans cette lecture. J’ai succombé à l’univers présenté par Anne Bishop, à son ambiance à huit-clos qui ne ressemble à aucune autre et plus particulièrement aux émotions distillées au long du livre, qui sont, son plus gros atout dans cette histoire. Grâce notamment à l’autre visage des êtres surnaturels qu’elle nous montre, une partie plus psychologique et animale qu’on n’a pas l’habitude de voir. Ils n’ont rien de séduisant et c’est ce qui fait leur charme, vraiment, ça leur donne du mordant (roh ce jeu de mots). Ce qui donne des occasions de glousser quand il y a ces petites remarques à la limite de l’humour noir et parfois même grimacer, tout n’y est pas édulcoré. La nature est belle, merveilleuse, mais tout aussi cruelle, à Lakeside c’est pareil.

Pendant que nous découvrons le dernier d’Anne Bishop, le tome 2 sort aux USA, et que de frustration, maintenant que j’ai terminé ce premier opus de ne pouvoir enchaîner. Certes, l’intrigue est simple, mais efficace ; il n’y a pas de romance comme dans toute bit-lit actuelle ; l’action est surtout en fin de tome et l’essentiel du roman se concentre sur les relations familiales, amicales — sur les émotions… mais quel premier tome, tellement addictif et différent !

{avis pour Fantasy-Gate.fr}

par LLyza
Bonjour dit le diable Bonjour dit le diable
Alain Régus   
Damien Portal suit des gens dans la rue, dans les transports en commun et jusqu'au seuil de leur maison. Pourquoi? Ne vous posez pas la question. FUYEZ !
Damien Portal est un asocial. Après avoir tenté vainement de se construire une vie normale, il décide, à trente-deux ans, de rompre avec toutes les contraintes pour s'installer dans un minuscule appartement et y réaliser son rêve : écrire un roman policier. Sa rencontre avec Chance, un vieil homme atypique, intelligent et pervers va le mettre sur le chemin d'un synopsis cohérent. Malgré cela l'impulsion de l'écriture le fuit. C'est sur un site de rencontres que Damien croise le destin d'une jeune femme qui se fait appeler Ordalie, elle-même profondément inadaptée aux codes de la vie ordinaire. Tous les deux vont se perdre dans une passion amoureuse de plus en plus exclusive, marquée par une double soumission, qui va les pousser peu à peu vers le meurtre.
"Dans la lignée du roman policier psychologique Alain Régus réactualise le vieux thème des amants maudits et propose une descente aux enfers au plus profond de l'âme d'un homme à la fois potentiellement violent et en recherche d'absolu. C'est aussi un corps à corps entre l'auteur et son personnage puisque le lecteur découvre en même temps le livre rédigé par le premier et celui qu'ambitionne d'écrire le second."

par Titemel13
Trois Trois
Sarah Lotz   
Crash final

J'ai fait remonter un peu la note car il y a beaucoup de travail dans ce roman écrit comme un reportage un peu à la manière de World War Z, avec un tas de témoignages qui tiennent en haleine. On y croit jusqu'au bout, on a envie de savoir. On s'accroche à certains chapitres plus qu'à d'autres. Qui sont les 3 enfants rescapés des 4 crashs aériens et que veulent-ils ? Et où est passé le 4ème ? Un bon pitch qui méritait certainement une fin bien meilleure. Le dénouement final totalement abracadabrant m'a complètement perdu en route. Dommage.

Lu aussi : 6/10
Jules, Tome 1 Jules, Tome 1
Didier Van Cauwelaert   
"Jules" est l'un pire roman d'amour que j'ai lu jusqu'à présent. Je regrette d'avoir perdu mon temps avoir cette histoire.

Zibal m'a été antipathique dès les premières lignes.
Quand le personnage masculin principal, nous raconte qu'il n'hésite pas à fréquenter des prostituées quand l'envie lui en prend, il y a déjà de quoi refroidir les plus romantiques.
J'ai trouvé sa relation avec Alice bancale et tordue.
Alice qui est déjà en couple avec une femme, Fred et qui n'hésite pas à avoir des rapports avec Zibal dans une pièce contiguë à celle où se trouve Fred ...
J'ai presque cru que l'auteur allait nous sortir un plan à trois, au vu de la tournure de l'histoire.

Non franchement je ne recommande pas ce roman, qui est vraiment mauvais à tout point de vue.


par Avalon