Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Titifra : Mes envies

retour à l'index de la bibliothèque
L'Exécutrice, Tome 2 : Trahisons L'Exécutrice, Tome 2 : Trahisons
Laurence Murphy    Jennifer Estep   
Vu comment se terminait le premier tome, je m'attendais à ce qu'elle recherche une personne, mais non, on a droit à une histoire où plusieurs évènements vont s'entrecroiser pour Gin. Ce tome est bourré d'action et de magie, et les intrigues et personnages se développent grandement. La fin nous apporte des éclaircissements sur le prochain tome.
Midnighters, Tome 1 : L'Heure Secrète Midnighters, Tome 1 : L'Heure Secrète
Scott Westerfeld   
je trouve la série original et changeante par rapport aux livre de "vampire, zombie, loups garou ..." L'auteur a fais preuve d'imagination redoutable et pensé a une 25 eme heure
Damnés, Tome 4 : Volupté Damnés, Tome 4 : Volupté
Lauren Kate   
http://wandering-world.skyrock.com/3101105383-Fallen-Tome-4-Rapture.html

OH. MY. GOD. Rapture restera longtemps ancré dans ma mémoire, c'est certain. Le final de la saga Fallen est juste explosif, intense, dévastateur. Je ressors de ma lecture avec plein d'étoiles dans les yeux, l'estomac brûlant, les muscles tendus et les mains moites. Quel roman !!! Je ne sais pas si le fait que terminer Rapture marque également le point final à ma toute première saga lue en VO ( sérieusement ? Ça fait déjà deux ans que j'ai commencé Fallen ? J'ai vraiment du mal à y croire ) décuple mes émotions, mais j'ai vraiment l'impression qu'une page se tourne. Lauren Kate a su conclure avec brio et magnificence sa fabuleuse saga. C'est donc les larmes aux yeux et l'esprit encore embué de fascination par les splendides personnages que je viens de quitter que je vous écris cette chronique.
Rapture reprend exactement là où Passion nous a laissé. Lucifer a à nouveau déclencher la Chute des anges, Luce tente toujours d'en apprendre plus sur ses anciennes vies, et elle et Daniel sont encore plus déterminés à briser la malédiction qui empêche leur amour de s'épanouir complètement. On sent bien que dans ce dernier opus, tout s'accélère. La tension va crescendo, de la première à la dernière ligne. Lucinda, Daniel, et tous les anges qui les accompagnent ont désormais neuf jours, neuf tout petits jours, pour situer le lieu de la Chute, stopper le plan diabolique de Lucifer, et empêcher ce dernier d'effacer le passé à jamais. Pour cela, Cam, Arriane, Annabelle, Gabbe, Molly, Luce et Daniel vont devoir réunir trois reliques qui vont leur permettre de localiser le lieu précis où Lucifer viendra s'échouer sur la Terre avant d'annihiler l'Histoire.
Débute alors une folle aventure teintée d'action, de batailles et de sacrifices. J'ai adooooooooré cette partie de l'intrigue. On ne s'arrête jamais. Le rythme est haletant, inquiétant, et il nous coupe le souffle. Mon coeur a loupé des milliers de battements. Le temps s'égraine extrêmement rapidement, et il est impossible de perdre la moindre seconde. On s'inquiète, on se ronge les ongles, on transpire, on sent un nœud se créer dans notre estomac, nos doigts collent, notre respiration devient saccadée. Bref, Rapture nous plonge réellement en transe, et on en ressort vidés et émerveillés.
Nous rencontrons, une fois de plus, une myriade de protagonistes importants dans ce quatrième tome. Je pense surtout à Phil, Vincent, ou encore à l'attachante et adorable Dee. Malheureusement, d'importants sacrifices vont devoir être exécutés. Lauren Kate ne nous épargne pas. Il y a des morts, et ce sont aussi bien des méchants que des gentils. Mon coeur a saigné à plusieurs reprises face à toutes les pertes que nous impose l'auteure. Quelle torture ! On sent bien que la Fin est proche, que l'Apocalypse est sur le point d'éclater, et qu'il faut désormais être prêt à tout pour sauver le passé, le présent et le futur.
Rapture est également une véritable ode à l'amour. Daniel et Luce sont juste... Époustouflants. Leur romance est transcendante. Elle nous bouleverse et nous émeut au plus haut point. J'ai souvent souri bêtement devant leurs gestes tendres, leurs baisers éblouissants et leur passion ensorcelante. Puisque tout se joue maintenant, leur histoire nous touche encore plus profondément. Ils pourraient tout perdre. Nous pourrions les perdre. Tout cela fait que nous vivons, avec eux, chaque instant comme le dernier. Tout est électrique, tendu, et, pourtant, entre le chaos et la douleur, Daniel et Luce parviennent à briller grâce à leur lien unique et captivant. J'ai fondu à chaque moment volé qu'ils pouvaient se procurer. Je crois vraiment que leur histoire d'amour est une des plus belles que j'ai jamais lu, et qu'elle le restera encore très longtemps.
Grâce à cet opus, le rôle de Luce et l'histoire de chacune de ses existences, ainsi que sa toute première rencontre avec Daniel, nous sont expliqués. Seigneur !!! Je n'avais absolument rien vu venir ! L'évolution de Lucinda depuis Fallen est juste surprenante et saisissante. Elle a tellement changé, tout en restant, au fond, complètement elle-même. Des vérités sur son passé éclatent sans cesse durant notre lecture et, comme elle, on se perd entre choc et fascination lorsqu'on les apprend. Non mais madame Kate, vous êtes vraiment un génie. Quand j'y pense, tout est juste extrêmement logique. Qui est réellement Lucinda ? Je vais vous laisser l'immense plaisir de le découvrir car ce personnage est un des plus beaux jamais créé dans la littérature Young Adult. Elle me manque déjà atrocement, et je ne sais vraiment pas comment je vais supporter de plus jamais suivre son histoire.
Le style de Lauren Kate est toujours aussi poignant. Descriptions enchanteresses, atmosphère exaltante et lieux envoûtants, tout est fait pour qu'on visualise complètement chaque scène. J'ai adoré voler au-dessus des nuages aux côtés de Luce et Daniel, contempler le monde en pouvant caresser la lune, sentir les gouttes de pluie sur mon visage alors qu'elles étaient à des milliers de kilomètre de la surface du monde. Bref, on plonge corps et âme dans l'histoire. On se laisse totalement happer par les mots magnifiquement choisis de Lauren Kate, et c'est juste terriblement passionnant. Quel pied !
Nous nous perdons donc dans les vagues d'un tsunami enchanteur, caressant sans cesse des centaines d'émotions. Peur, panique, tristesse, joie et espoir s'unissent une ultime fois pour nous briser, nous consumer, nous détruire et nous dévaster. On parvient à la conclusion de l'histoire sans réellement s'en rendre-compte, toujours perdus entre rêve et réalité.
Maintenant que je connais le fin mot des aventures de Luce et Daniel, je dois bien avouer que deux sentiments se mêlent en moi : la frustration et le bonheur. Je ressors un poil frustré de ma lecture car j'ai eu la légère impression que tout ce qu'a vécu la myriade de personnages n'a pas servi à grand chose... Enfin "pas servi", non, mais quand on réalise ce qui les attend, je me dis que l'auteure aurait pu nous réserver une autre fin. Attention, je précise tout de même que celle-ci est fabuleuse, bien que je sais d'avance qu'elle ne plaira pas à tout le monde. Je ne trouve pas les mots exacts pour décrire cette sensation douce-amère, en fait... Je pense juste que j'avais imaginé autre chose et que, comme cela ne s'est pas réalisé, j'ai eu l'impression de ne pas avoir eu ce que je voulais. C'est plus cela, en fait. Mais vous découvrirez tout ça par vous même !
Et, évidemment, je me sens tellement soulagé pour Luce et Daniel que mon bonheur doit transparaître sur mon visage. Ces deux-là, ainsi que tous leurs alliés, me manquent déjà terriblement. Depuis que je les ai quitté, je ne peux pas m'empêcher de les chercher entre les nuages, Daniel portant Luce contre lui et formant un rai de lumière si pure que je ne pourrais pas les louper. Si vous me lisez, sachez que je vous attend, mes anges. Vous resterez définitivement deux personnages ultra attachants et adorables, que j'aimerai beaucoup suivre à nouveau. C'est quand vous voulez !
Rapture est donc, à mes yeux, une conclusion parfaite à la saga Fallen. Malgré ma minuscule frustration face à un évènement ayant lieu dans les dernières pages, le roman ne perd aucunement son charme. On ressort rêveurs et fortement émus de notre lecture, et c'est tout ce qui compte. Lauren Kate a su créer un univers complet et magnifique, doté de protagonistes qui le sont tout autant. Ce monde angélique va terriblement me manquer, tout comme Luce et Daniel, mes amants déchus préférés jusqu'ici. Luce a réellement muri, et son histoire d'amour avec Daniel est véritablement exceptionnelle. L'auteure nous ramène aux sources de chaque ressenti, de chaque sentiment. Les émotions comme l'amour le plus pur et la haine la plus intense sont toutes décrites à la perfection. Un roman passionnant qui conclut superbement une saga envoûtante et attachante, à laquelle je penserai encore très, très, longtemps.

par Jordan
La Bibliothécaire La Bibliothécaire
Gudule   
J'ai adoré ce livre qui m'a entraîné dans un voyage inoubliable dans le monde de la littérature classique. Une pure merveille !
Moins que zéro Moins que zéro
Bret Easton Ellis   
A tout juste 20 ans, Bret Easton Ellis, signe son premier roman comme s’il vomissait la décadence de la jeunesse dorée de Los Angeles.

Entre sexe, alcool et drogue, ce roman n’est, de bout en bout, qu’une énumération de détails insignifiants de la vie de Clay et ses amis. Une longue liste des faits et gestes s’éternisant sur des journées trop longues et vides de sens.
De bar en boîte de nuit, de soirées en soirées, Clay, 18 ans, cherche un sens à sa vie. Défoncé à la cocaîne dès le matin, des parents divorcés et indifférents, Clay s’inflige lui même une indifférence totale au monde qui l’entoure.
Un tableau extrèmement noir de la jeunesse dorée et perdue de Los Angeles. Enfants d’acteurs, de producteurs ou d’homme d’affaires, ils sont tous désabusés de la vie avant même de l’avoir vécue, cherchant des sensations dans le sexe violent, la drogue, tout ce que l’argent leur permet d’acheter. Blonds, beaux et bronzés mais déchus, tel des anges ayant brûlé leurs ailes en frôlant l’enfer.

Je ne peux crier au chef d’oeuvre après avoir lu ce roman et pourtant…Un livre presque ennuyeux mais dépeignant justement l’ennui d’une vie et en le faisant resentir jusque dans le style et la syntaxe.

Ennuyeux et bouleversant à la fois. Un paradoxe qui pourrait malgé tout annoncer un roman d’une qualité certaine et un écrivain bourré de talent.


par NathM
Pulp Pulp
Charles Bukowski   
Je ne connaissais pas l'auteur, en dehors de la « déblacle alcoolique » d'une émission télévisée « très chaude » qui défraya la chronique, sous la direction de Bernard Pivot.
Le roman paraît léger au premier abord et le langage de l'anti-héros repousse un peu l'envie littéraire. Puis, on se prend au jeu, à suivre cette histoire complètement délirante et farfelue d'un détective privé. Pas un détective banal. Un assemblage d'obsédé sexuel, d'ivrogne, de raté qui passe son temps au bar et à jouer aux courses. D'ailleurs, il devient attachant au fil des pages.
Malgré les bas instincts qui animent l'ouvrage, les pensées impudiques, les malveillantes pulsions masculines parsemées, on garde le sourire aux lèvres car l'humour est décapant.
Ne faudrait-il pas la critique d'un psychanalyste pour découvrir réellement ce roman là ? Quoiqu'il en soit, j'irais un peu plus loin dans les ouvrages de Bukowski, malgré le style de l'écriture. A des années lumières de l'explicite poésie, je pense que l'on peut découvrir dans l'absurde et l'aspect « primitif » de ce personnage, le souffle d'une âme sensible. Aaaahhh, Monde immonde !
Nightshade, Tome 1 : Lune de sang Nightshade, Tome 1 : Lune de sang
Andrea Cremer   
Calla Tor est une Protectrice, elle a le pouvoir de se transformer en louve. Cette dernière sert les Gardiens, d'étranges personnages aux pouvoirs mystiques, qui veillent depuis toujours sur les humains et la Terre. Il faut le dire, les Gardiens ne sont pas tous blancs comme neige et l'abus de pouvoir est un aspect de certains. Néanmoins, les Protecteurs n'ont pas leur mot à dire, après tout, leur maître leurs fournissent le nécessaire et même parfois plus, pas besoin de se plaindre. Étant l'alpha femelle de la meute Nightshade, elle est promise à Ren de la meute Bane. La question sur son avenir ne se pose même pas, Calla le sait depuis presque toujours et cela ne l'a jamais vraiment dérangée : c'est son devoir, elle en est certaine et elle l'accepte. Mais, oui, il y a un mais... En sauvant la vie de Shay, elle ne se doutait pas une seule seconde que tout son monde allait être remis en question. Tout cela est sûrement impossible, rien n'est à remettre en cause, elle sert les Gardiens un point c'est tout. Enfin, c'est ce que Calla pensait...

Nightshade est un petit bijou ! Ca commence fort, avec la fameuse scène où Calla sauve la vie de Shay. Dès ce moment, Calla fait sa première erreur, elle en est certaine. Mais, nous, petits lecteurs, aimons les erreurs, surtout quand elles n'en sont pas vraiment, n'est-ce pas ? Rassurez-vous, c'est la première et pas la dernière.

Parlons des personnages. Un grand éventail de personnages, d'ailleurs. Shay, l'humain qui est tout, sauf normal ; Ren, un alpha joueur et très porté sur la sensualité ; sont les deux jeunes hommes que Calla apprécient (plus qu'apprécie, on s'en doute). Malgré une certaine 'complexité' chez Shay, j'ai trouvé que Ren était trop... tout. Les brutes au grand cœur, je dois avouer que je n'aime pas ça. Il est plus muscles que cerveau (contraire de Shay). Bryn, Ansel, Fey, Dax... j'oublie certains noms, mais jamais on ne se mélange les pinceaux entre eux, tellement leurs personnalités sont différentes. Les personnages secondaires que j'ai le plus apprécié sont sûrement Neville et Logan (qui n'est pas si secondaire que ça... mais bon). Le meilleur pour la fin, la narratrice : Calla ! Même si parfois j'ai du mal à comprendre les réactions agressives de celle-ci (une vraie barbare) elle est l'un des fils conducteurs de l'histoire avec Shay. Je l'ai trouvé drôle et attachante.

Après les personnages, on trouve l'ambiance glauque de la ville de Vail, où rien n'est comme il doit être. Dans cette étrange atmosphère légèrement oppressante, Calla et les autres personnages réussissent néanmoins à faire rire. Pas jusque la fin, bien entendu. Vers une vingtaine de pages avant la fin, je lisais presque en diagonale, changeant de page à toute vitesse en pensant : « Mon Dieu, que c'est terrible ». Et puis la fin ne nous laisse pas le choix, j'achèterais très certainement la suite. Je ne peux que dire une chose : le 13 janvier 2011, annulez les rendez-vous et courrez chez votre libraire !

http://name-in-stone.skyrock.com/3045577619-NIGHTSHADE-1-LUNE-DE-SANG.html

par Happy
Les Loriens, tome 1 : Numéro Quatre Les Loriens, tome 1 : Numéro Quatre
Pittacus Lore   
Ce livre est vraiment trop génial !
On devait choisir un livre pour l'ecole et je l'ai lu a peine en une journée ! Il y a beaucoup de suspens, un concepte orginial, des pouvoirs incroyables, une histoire d'amour malgré le fait qu'il puisse partir a tout moment, de la peur, du stress : tout ce qui fait un livre incroyable. Il y a toujours des rebondissements, j'étais prise par le livre des les dix premieres pages. L'idée est tres bien trouvée. J'ai hate de lire la suite ! Je vous le conseille sans hésiter, franchement achetez le.
À tout jamais À tout jamais
Nicholas Sparks   
Dieu que j'ai pu pleurer en lisant ce livre ... magnifique !!! c'est le seule mot qui me vient.
Vingt mille lieues sous les mers Vingt mille lieues sous les mers
Jules Verne   
Une belle histoire de façon générale mais parfois trop de description, ce qui finit par ennuyer le lecteur. Pour autant, ça en reste magique et Jules Verne maîtrise bien l'art de nous faire voyager à travers ses récits !