Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Titou29 : Liste de bronze

retour à l'index de la bibliothèque
Nom de code : Blackbird, tome 1 : Cours ou meurs Nom de code : Blackbird, tome 1 : Cours ou meurs
Anna Carey   
J'ai adoré ce roman.
Il a été à la hauteur de mes espérances.
C'est un très bon thriller jeunesse qui m'a tenue en haleine.

L'auteur a une plume brève, précise et efficace.
Il n'y a pas de temps mort, d'action inutile, je ne me suis pas ennuyée un seul instant.

L'utilisation de la 2ème personne du singulier est l'originalité de cette aventure. L'auteur à pris le parti d'immerger totalement le lecteur en lui parlant directement, un peu comme une conscience.
Ce qui est une très bonne idée afin de se mettre à la place de la jeune fille amnésique.
Mais au fur et à mesure du récit, non seulement ça ne fonctionnait pas sur moi mais en plus, cela gênait la compréhension des dialogues, avec des "tu" partout.
Ca n'a heureusement pas duré, à la moitié du livre, je me suis rendue compte que je voyais l'héroïne d'un regard extérieur, je ne me sentais plus impliquée dans le "tu".
Je n'ai pas réussi à m'identifier à la jeune fille mais cela rend l'ambiance encore plus mystérieuse et inquiétante.

L'histoire m'a bien plu, mélange très réussi de "La mémoire dans la peau" et de "Au-revoir, à jamais".
Sans trop en dire, cette intrigue est diabolique et bien ficelée.

Sunny, l'héroïne, est très touchante.
Au début de l'histoire, elle est perdue, a comme des automatismes de défense, elle sait d'instinct ce qu'elle doit faire pour affronter des situations extrêmes. Elle fait preuve d'un sang froid à la limite du manque d'émotions.
Puis elle s'ouvre enfin et montre ses faiblesses et sa peur, ce qui la rend plus humaine.

Les autres personnages sont peu exploités mais je dirais que c'est normal. Le livre est construit de telle façon que nous sommes cette héroïne perdue et en danger. Ce qui est important sur le moment, c'est comprendre, retrouver la mémoire et survivre.

La fin me donne très envie de découvrir la suite !
Je n'ai pas trouvé cette histoire prévisible et j'ai hâte d'en savoir plus.

Je remercie beaucoup Booknode et les éditions Bayard pour cette opération Lire avant tout le monde. J'ai beaucoup apprécié.
Je rajouterais que l'objet livre est superbe avec un dos et une tranche rouge vermillon du plus bel effet.
La Trilogie du mal, Tome 3 : Maléfices La Trilogie du mal, Tome 3 : Maléfices
Maxime Chattam   
Indéniablement le meilleur des trois!!! Un suspens haletant!!! Brolin toujours fidèle au poste pour notre plus grand plaisir!!
Une histoire abouti, un chef d'œuvre, apothéose de la terreur, un GRAND moment de lecture....
EXCELLENT tout simplement!!!

par rachl
Magyk, Tome 3 : La reine maudite Magyk, Tome 3 : La reine maudite
Angie Sage   
Ce troisiéme tome m'a paru beaucoup trop long, j'ai du me forcer à le terminer. Je ne pense pas que je lirais le 4iéme.

par x-Key
Magyk, Tome 2 : Le grand vol Magyk, Tome 2 : Le grand vol
Angie Sage   
aussi bien que le premier.
Magyk, Tome 1 Magyk, Tome 1
Angie Sage   
Un premier tome qui s'est relevé très intéressant car très mystérieux quand à l'identité d'un personnage principal, soit 412, nom sous lequel il est connu tout au long de ce roman.
L'intrigue est plutôt bien construite et l'on ne s'ennuie pas.
Ainsi ai-je achevé ce premier tome de Magyk plein de promesses...
Cependant, je dois dire que je n'ai pas du tout replongé dans ce même univers dès le début du deuxième tome, tout comme tout ceux qui ont suivi. C'est donc jusqu'à présent déçue que j'ai lu les quatre tomes qui ont suivi. Je pense malheureusement que son auteur ne parviendra plus à donner tout le panache qu'elle avait pourtant fourni dans ce premier tome.
Je vous conseille ce tome, car la fin qu'il propose ne présage pas forcément une suite, vous pourrez donc vous stopper à ce livre sans connaitre la déception des suivants.
Cela n'est que mon avis. A vous d'en juger.

Le Dernier Apprenti sorcier, Tome 2 : Magie noire à Soho Le Dernier Apprenti sorcier, Tome 2 : Magie noire à Soho
Ben Aaronovitch   
J'ai beaucoup aimé retrouver l'ambiance et les personnages pour une nouvelle enquête vraiment intéressante. Le seul point négatif à ma lecture est la quasi absence de suspense. Très vite on a une idée des grandes lignes et les révélations n'en sont pas totalement.
Mais le style reste agréable et l'auteur offre un chouette moment de lecture.

par anne58
Léger comme une plume, Tome 1 : Raide comme la mort Léger comme une plume, Tome 1 : Raide comme la mort
Zoe Aarsen   
J'ai acheté ce livre par hasard,le résumé étant prometteur (et compensant la couverture qui est franchement laide). J’espérais trouver un bon livre mais là j'ai trouvé bien bien plus que ça;ce livre est juste GÉNIAL.

L'écriture d'abord : c'est une des écritures les plus agréables que j'ai jamais lu !
L'auteur a un talent incroyable : vous commencez votre lecture après avoir lu le résumé du livre, qui annonce la mort d'Olivia; vous lisez le premier chapitre qui annonce à nouveau la mort d'Olivia,vous savez donc dés la deuxième page qu'Olivia va mourir ... et pourtant quand sa mort arrive vous restez effarés ; j'ai dû littéralement garder la bouche ouverte cinq minutes au moins avant de penser à la refermer!
Je ne sais pas comment l'auteur arrive à faire ça, mais elle le fait merveilleusement bien.

Le livre se lit extrêmement rapidement,on ne s'ennuie pas une seule seconde.
Il n'y a aucuns temps longs ,aucunes descriptions inutiles, passages un peu moins intéressants,non rien;TOUT, absolument TOUT est passionnant dans ce livre.
Le roman possède une vraie ambiance, le monde crée par l'auteur semble être réel, j'avais vraiment l'impression que la ville décrit par l'auteur pouvait exister.

C'est d'ailleurs grâce à cette impression que l'auteur nous prend à son jeu : le suspense est omniprésent, on dévore le roman pour avoir la réponse à toutes nos questions mais finalement, plus on avance dans notre lecture,plus de nouvelles questions apparaissent,et nous plongent dans un doute constant.
J'avais beau essayé de deviner ce que l'auteur avait en tête, je n'arrivais pas à savoir (et n'arrive toujours pas) où elle veut nous emmener : les évènements sont t-ils vraiment surnaturels, ou bien essaye t-on de piéger McKenna; y a t’il une explication logique comme le prétend le père de McKenna?
Y a-t’il vraiment des esprits ? Y a-t’il un lien avec Jennie?
Il y a en tellement d'autres que je m’arrêterai là; je vais déjà essayer de trouver la réponse de celle ci,ce sera un bon début!

Concernant l'histoire,l'idée du jeu "Léger comme une plume raide comme la mort" est vraiment excellente,et bien qu'elle puisse paraitre un peu basique,c'est loin d’être le cas :elle apporte un vrai quelque chose au livre.

Les évènements s'enchainent,et à l’intrigue principale,se mêle d'autres intrigues ( notamment celle concernant la mort de Jenna,ou même celle concernant un éventuel lien Violet /Trey).
C’est ces petites intrigues qui donnent le petit plus à ce livre, et font qu'il se retrouve dans ma liste de diamant et non ma liste d'or.


Les personnages sont également un gros points forts du livre ( en fait,ce livre n'a que des points forts!), ils sont vraiment agréables à suivre : McKenna est une héroïne que j'ai adorée; elle est simple,n'a rien d'extraordinaire, elle pense comme n'importe quelle fille de son âge (et du mien =) ) et c'est extrêmement agréable parce que je me suis totalement identifié à elle.
Elle n'est pas naïve,ni lente à la déduction,mais en même temps elle n'est pas extrêmement courageuse ou brillante, ce qui ne la rend pas banale mais terriblement attachante.Cette simplicité ajoute de la légèreté au livre,et le rend encore une fois beaucoup plus crédible.

Et puis il y a Trey : lui aussi je l'ai adoré ;il est intelligent (point très positif),a un coté mystérieux (qui m'a un peu fait peur j'avoue : j'en suis venue à me demander si il n'était pas du côté de Violet,avant de changer d'avis bien sûre,mais là encore l'auteur nous empêche d'avoir toutes certitudes ).
Mon côté romantique a été plus que satisfait par leur histoire d'amour,(j'aimais bien Henri mais il ne fais CLAIREMENT pas le poids face à Trey!);même si il serait grand temps qu'ils passent à la vitesse supérieure et qu'ils discutent un peu de leurs sentiments ( sans grande déclaration d'amour éternelle pourrie par contre !! ce ne serait vraiment pas dans le style du livre).

Sinon,j'ai aussi beaucoup aimé Misha,et appris à apprécier Candace au fur et à mesure, parce que j'avoue qu'au début je la prenais franchement pour une débile.
Je l'ai regardé autrement par la suite donc [spoiler]sa mort m'a touchée,mais elle était essentielle pour l'intrigue,donc au final,je n'ai pas eu tant de peine que ça[/spoiler].

Par contre ce rebondissement est à nouveau une surprise: je savais que ça allait se produire,et pourtant quand c'est arrivé,j'ai quand même été totalement effaré.

Et puis il y a Violet: sans grande surprise (c'est la dernière fois que j'utilise ce mot dans mon commentaire promis!) je la déteste.
Franchement,elle me dégoute,et contrairement à McKenna,qui est bien trop indulgente,ne me fais pas DU TOUT pitié (pauvre pauvre petite Violet qui ne contrôle rien et n'y peux rien: mes fesses oui pour rester polie, j’espère qu 'elle va avoir ce qu'elle mérite dans le prochain tome).
Je ne parlerai même pas d'elle et Pete ( alors lui!!! : sa copine vient de mourir et lui il sort avec ....).

Le seul petit (tout petit défaut du livre) est peut être la réaction des élèves et camardes d'Olivia :tous le monde passe quand très vite à autre chose après sa mort notamment ses amies (comme Misha par exemple : à sa place,si je perdais ma meilleure amie je pense que je serais plus malheureuse).

Mais je préfère que ce soit comme cela finalement,parce que ce n'est peut être pas totalement crédible,mais bien plus agréable que si l'on avait dû voir les personnages pleurer Olivia,alors que l'on avait pour notre part pas eu le temps de s'attacher à elle.

La fin est dans la continuité du livre:elle nous laisse ébahie, des questions plein la tête,et avec l'envie obsédante de lire la suite : c'est un calvaire de devoir attendre la sortie d'un livre,vous savez tous ce que c'est!!

Il ne me reste plus qu'à attendre la sortie du prochain tome (faite que celui ci sorte rapidement !!!!!!),j'ai tellement hâte d'avoir la réponse à toutes les questions que je me pose !

Je finirai en conseillant fortement de ce livre,vous l'aurez devinez.
Je ne sais pas si il vous fera autant d'effet qu'à moi,peut être le trouverez vous ennuyeux,pas du tout réaliste ou je ne sais quoi d'autre, mais pour ma part,il est maintenant rangé avec mes autres livres à lire,relire et ne pas oublier!

par jujulili
Lux, Tome 1 : Obsidienne Lux, Tome 1 : Obsidienne
Jennifer L. Armentrout   
Ok. Hum alors comment dire? (Respire Alexiane, respiiiiiiire). Ce livre est volcanique!! je ne trouve pas d'autre mots. Entre l'humour ravageur, les scènes d'actions énormissimes et l'histoire d'amour sauvage je ne vois pas comment on ne pourrait pas aimer ce livre. Le personnage masculin est une vraie enflure (une enflure digne de magazines Hugo Boss) mais on l'adore pour son humour noir et sarcastique. L'héroïne est trop drôle, une vraie geek accro à ses bouquins et à son ordinateur. Ça fait plaisir enfin une héroïne qui nous ressemble!
En bref, je suis totalement sous le charme.
Leçons d'un tueur Leçons d'un tueur
Saul Black   
J’ai été attirée, comme beaucoup, par un bandeau sur la couverture, une simple phrase de Lindwood Barclay « Ne lisez pas ce texte. Aucun lecteur ne mérite d'être autant terrifié" »
Je n’ai pas été trop terrifiée et certainement pas pendant les 500 pages, mais à la décharge de l’auteur, j’aime les thrillers bien noirs.

Tout au long du roman, le rythme est soutenu, sans temps mort et une fois la lecture commencée, impossible de refermer ce livre.
A certains moments, on pense que tout est fini, que ça va aller mais ça repart de plus belle pour nous replonger dans une véritable course poursuite.

Les personnages sont soignés aux petits oignons, que ce soit les méchants, la flic paumée ou la petite Neil, pour qui j’ai éprouvé une tendresse particulière.

Un bon thriller que vous aurez du mal à lâcher, à lire absolument si vous voulez quelques poussées d’adrénaline.

Meg Corbyn, Tome 1 : Lettres écarlates Meg Corbyn, Tome 1 : Lettres écarlates
Anne Bishop   
It’ s a trap ! J’ai tout laissé en plan et je l’ai dévoré ce tome 1 ! J’ai été sous le charme dès la première page. C’est un projet assez atypique, j’ai du mal à le relier à d’autres livres dans le même genre, c’est bien un urban fantasy mais il arrive à aller au-delà. Je pensais avoir affaire à un habituel ‘bit-lit’ avec une héroïne pour narratrice et ce n’est absolument pas le cas, divers protagonistes prennent part à l’histoire. On sent la patte d’une auteure de fantasy, ce qu’Anne Bishop est sans aucun doute, nul besoin de rappeler qu’elle est connue pour la Trilogie des Joyaux Noirs.

Humains et terra indigene se côtoient, se supportent sans réellement se comprendre, soit par peur, soit par intérêt. Les humains ne sont que des proies dans ce monde pour ces êtres mystiques, ils étaient là avant eux et s’adaptent à chaque génération de prédateurs, ils seront encore là bien après. Namid contient plusieurs continents (Thaisia, Brittanie…), une géographie bien spécifique avec une histoire propre, des jours de la semaine rappelant les éléments et des noms de villes très reconnaissables (Strassville, Bouseville…), des cartes et un prologue permettent de s’immerger dans ce nouveau lieu assez rapidement. De ce fait, il est tout public, il plaira au plus jeune comme au plus vieux, fille ou garçon y trouveront leur compte.

Si Anne Bishop ne revisite pas l’aspect des vampires, loups-garous & cie… elle apporte quelque chose de plus avec le personnage de Meg Corbyn (la quatrième de couverture en dit déjà trop). Elle m’a au départ fait penser à Alice Royale par son côté innocent, ingénu, soit totalement pur, et qui découvre autant les humains, que les terra indigene avec ses pauvres ‘images’ pour seul bagage. Son côté ‘chaton fragile’ aurait dû me faire fuir, ce n’est pas un personnage auquel je m’identifie, mais j’ai su l’apprécier pour sa particularité (en mettant de côté mon agacement que j’avais, de voir chaque Autre s’attacher à elle aussi facilement).

Les personnages sont intrigants (Simon, Tess plus particulièrement), bien développés et ont tous leur place. Même les flics ou les quelques longueurs ne m’ont pas freinée dans cette lecture. J’ai succombé à l’univers présenté par Anne Bishop, à son ambiance à huit-clos qui ne ressemble à aucune autre et plus particulièrement aux émotions distillées au long du livre, qui sont, son plus gros atout dans cette histoire. Grâce notamment à l’autre visage des êtres surnaturels qu’elle nous montre, une partie plus psychologique et animale qu’on n’a pas l’habitude de voir. Ils n’ont rien de séduisant et c’est ce qui fait leur charme, vraiment, ça leur donne du mordant (roh ce jeu de mots). Ce qui donne des occasions de glousser quand il y a ces petites remarques à la limite de l’humour noir et parfois même grimacer, tout n’y est pas édulcoré. La nature est belle, merveilleuse, mais tout aussi cruelle, à Lakeside c’est pareil.

Pendant que nous découvrons le dernier d’Anne Bishop, le tome 2 sort aux USA, et que de frustration, maintenant que j’ai terminé ce premier opus de ne pouvoir enchaîner. Certes, l’intrigue est simple, mais efficace ; il n’y a pas de romance comme dans toute bit-lit actuelle ; l’action est surtout en fin de tome et l’essentiel du roman se concentre sur les relations familiales, amicales — sur les émotions… mais quel premier tome, tellement addictif et différent !

{avis pour Fantasy-Gate.fr}

par LLyza