Livres
464 125
Membres
424 347

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

Extrait ajouté par ilovelire 2017-07-12T01:00:00+02:00

Voir cette femme qui a toujours l’air si forte craquer devant moi, me laisse sans voix. Cela n’arrange rien à la déchirure que je ressens qui s’intensifie. Hayden la serre dans ses bras et elle se libère totalement en laissant libre cours à ses sanglots. Je ferme les yeux, prends une profonde inspiration, et ose enfin affronter ma plus grande crainte. Lorsque j’ouvre la porte, la clarté de la chambre me saute au visage. Les rayons du soleil semblent annoncer une journée magnifique, alors que mon cœur est aussi froid que la glace. J’avance, hésitant, et quand mes yeux se posent sur le lit, il me faut puiser dans mes dernières forces pour ne pas m’effondrer. Tout l’air de mes poumons se vide face à cette vision digne de mes pires cauchemars. Le haut de son crâne est bandé et elle est reliée à tellement de fils que j’ai envie de tout arracher et de la ramener chez nous pour faire comme si rien ne s’était passé. Elle a également une attelle à une de ses jambes et un plâtre à un de ses bras. Je me sens complètement perdu, me demandant si je vais finir par me réveiller et la voir profondément endormie à mes côtés en ouvrant les yeux. Un son répétitif m’interpelle et je comprends qu’il s’agit d’une machine enregistrant chaque battement de son cœur.

Afficher en entier
Extrait ajouté par ilovelire 2017-07-12T00:59:45+02:00

Si seulement je le savais. Je lui raconte le retour de Greg, la perte de contrôle. Sa colère. Ses mots si durs. Et puis lui, qui l’entraine avant que celle-ci ne se fasse renverser. J’essaie de comprendre. Livie craignait qu’il réagisse mal, elle me l’avait confié, mais je pense qu’elle avait plus que sous-estimé sa réaction. Tout comme moi. Jenny semble abasourdie parce que je lui raconte. Elle se laisse retomber sur un tabouret et passe ses mains sur sa bouche, accoudée à ses genoux. Elle reste dans cette position quelques instants et elle finit par articuler avec difficulté :

Afficher en entier
Extrait ajouté par ilovelire 2017-07-12T00:59:39+02:00

Je soupire. Je n’ai jamais été à l’aise pour parler alors je ne sais même pas comment m’y prendre pour la rassurer. Livie saurait, elle. Elle a toujours su trouver les mots. Cette scène me renvoie à des souvenirs que je préférerais avoir oubliés. Quand Samantha a eu son accident, tout s’est écroulé. J’ai réalisé ce jour à quel point elle faisait partie intégrante de ma vie. J’en garde de profonds regrets. Je me suis senti coupable de ne pas lui avoir dit tout ce qu’elle représentait pour moi à l’époque. Et je sais que si elle était là, elle saurait exactement quoi faire pour nous rassurer. Il lui suffisait de sourire pour illuminer une pièce. Cette façon qu’elle avait de vous regarder…

Afficher en entier
Extrait ajouté par ilovelire 2017-07-12T00:59:30+02:00

Il la porte sur un brancard et je les suis en les observant l’emmener dans l’ambulance. Je m’arrête un instant devant celle-ci et me retourne. C’est là que je l’aperçois. Je l’avais presque oublié. Greg. Il regarde dans ma direction et j’espère que mes yeux expriment toute la haine qu’il m’inspire à ce moment.

— C’est maintenant si vous voulez venir.

Je fais volte-face essayant de refréner mon envie d’aller me jeter sur Greg, mais il est hors de question que je la laisse seule. Je monte à l’intérieur tandis que les portes se referment derrière moi et que la sirène résonne à travers les rues de New York.

Afficher en entier
Extrait ajouté par ilovelire 2017-07-12T00:59:23+02:00

Je la pose avec délicatesse devant moi, en lui promettant que tout va bien se passer. Je tente de leur expliquer avec exactitude la façon dont la voiture l’a percutée et comment elle a perdu connaissance. L’homme hoche la tête et ouvre son chemisier où les blessures maculent son corps. Je ferme les yeux en serrant les dents. L’envie de le bousculer me prend. Le fait d’offrir un tel spectacle à la foule me rend malade. Mais je me rappelle qu’il peut la sauver.

Afficher en entier
Extrait ajouté par ilovelire 2017-07-12T00:59:17+02:00

Mais comme les dernières fois où je lui ai parlée, ces paupières restent closes. Mon cœur est brisé, laminé. Je ne peux pas la perdre. Non, pas maintenant. Pas alors que je viens enfin de la retrouver. J’entends des voix et deux hommes en tenue d’ambulancier apparaissent à travers la foule qui s’écarte sur leurs passages. L’un d’eux s’agenouille face à moi et je la resserre contre moi.

Afficher en entier
Extrait ajouté par ilovelire 2017-07-12T00:59:10+02:00

J’ai passé des années à tenter de me rendre invisible, recroquevillé dans ce placard, à chaque fois que ma mère avait de la visite. Même si je n’aimais pas ces hommes et que j’aurais voulu leur hurler dessus de la laisser tranquille, elle m’avait bien fait comprendre à de nombreuses reprises que cela ne me regardait pas. Quand malheureusement ma cachette ne suffisait pas, je croyais que la douleur ressemblait à ce qu’ils m’infligeaient. Mais j’étais bien loin de la vérité, je m’en rends compte à cet instant.

Afficher en entier
Extrait ajouté par ilovelire 2017-07-12T00:59:02+02:00

Mon esprit ne semble plus être capable de se mettre au repos depuis bien trop longtemps. Mais le pire a été de savoir qu’elle m’avait dupé. Me cacher ce que lui faisait subir notre père était une chose. Je comprends la peur qu’elle éprouvait s’il avait été au courant. Je le sais, mais Ethan. La trahison que j’ai ressentie est indescriptible.

Je me concentre sur les premiers rayons du soleil matinal se reflétant à la surface de l’eau. S’il y a une chose dont je suis sûr après ce soir, c’est qu’on ne peut rien contre la génétique.

Afficher en entier
Extrait ajouté par ilovelire 2017-07-12T00:58:57+02:00

Ce que je n’avais pas prévu, c’est que j’aimerais Livie. Je l’aimerais et ressentirais le besoin irrépressible de la protéger. Ce besoin s’est vite transformé en obsession quand le manège de mon père a commencé. Princesse. Sa princesse. Il s’est joué de moi en me poussant toujours plus loin, faisant de la vie de Livie et la mienne un enfer. Et puis, elle est partie. Je n’ai pas compris et je l’ai détestée. Non, je l’ai haïe. Tout ce que j’avais fait pour elle, tous ces moments où j’avais été là, où je l’avais protégée, et elle était partie sans même un baiser d’adieu. Comment avait-elle pu me faire ça ?

Afficher en entier
Extrait ajouté par ilovelire 2017-07-12T00:58:44+02:00

La génétique. Toutes ses particularités que transmettent les parents à leurs enfants que ça soit la couleur de leurs yeux ou un caractère spécifique.

Ma mère était une personne douce, aimante, avec une joie de vivre hors du commun. Elle avait le cœur sur la main et chaque fois que je regardais ma sœur, je voyais un petit morceau d’elle, resté comme un héritage précieux.

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode