Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Tom_Tov : Mes envies

retour à l'index de la bibliothèque
Sweet home Sweet home
Arnaud Cathrine   
Un roman abordant des sujets difficiles comme la dépression, le suicide, le mal de vivre et le mensonge mais la qualité de l'écriture nous amène à découvrir les témoignages de trois enfants d'une même famille: Lily, Vincent et Martin. Chaque prise de parole est espacée dans le temps par rapport aux autres et permet de constater les effets néfastes des choix effectués par les parents de cette famille dysfonctionnelle sur les trois enfants. le secret inavouable des parents deviendra celui des enfants les plus âgés, ce qui poussera le troisième à chercher et à révéler la vérité.
Sweet home est un livre, qui dès les premières pages, donne envie d'être lu.

par Lorenko87
Le journal intime de Benjamin Lorca Le journal intime de Benjamin Lorca
Arnaud Cathrine   
Pour évoquer la mémoire de l’écrivain Benjamin Lorca, deux amis, un frère et une ex-compagne prennent successivement la parole. Quatre voix qui se complètent ou se diffractent, à rebours des quinze années qui nous séparent de sa mort tragique. La découverte d’un journal intime que le disparu a laissé derrière lui ravive en eux la tentation de saisir enfin cet être si fuyant, égaré, insaisissable. Les quatre narrateurs trouveront-ils une quelconque révélation dans ces écrits jamais publiés ? L’envers d’une personnalité, la face cachée de Benjamin ? Tous ne prendront pas la même décision — trahir ou non cette intimité posthume… — mais chacun découvrira en chemin quelques vérités sur lui-même, plus ou moins apaisantes.

Avec ce septième roman, tout en ellipse et non-dit, Arnaud Cathrine a su éviter les complaisances de la noirceur. On y retrouve les nuances sensibles du mal d’être contemporain qui habitait ses livres précédents, mais aussi les fragments d’un discours sur toutes les formes d’amour, y compris le plus paradoxal, le désamour de soi.



par Lilou