Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Tornadosd : Ma PAL(pile à lire)

retour à l'index de la bibliothèque
Le Ranch de Willow Springs, Tome 3.5 : Une Saint-Valentin au Ranch Le Ranch de Willow Springs, Tome 3.5 : Une Saint-Valentin au Ranch
Laura Harner   
A peine une vingtaine de pages en compagnie de Cass et Ty nous narrant un moment important pour eux. Un bonus tendre et croustillant.

par Folize
Légende d'une sirène, tome 2 : Des gouttes de sang et de la vengeance Légende d'une sirène, tome 2 : Des gouttes de sang et de la vengeance
Christelle Verhoest   
Nous retrouvons nos héros Damian, Rukan et Alek dans ce deuxième opus riche en rebondissements et nouvelles découvertes. Le premier tome avait vu le monde des Mary Morgan se dévoiler à nous et Damian s'affirmer de plus en plus, mais l'océan est vaste et l'auteure nous a réservé encore bien des surprises pour sa saga qui, je le rappelle, compte trois tomes. En effet, la cité dans laquelle le jeune homme est lui-même devenu une sirène n'est pas la seule existant dans les fonds marins, et les peuples "originels" ne sont pas forcément plus amicaux que le clan qui s'est servi de leurs gènes pour voir le jour... Ce sont donc deux nouvelles sociétés que Chris nous présente, chacune avec leurs propres moeurs et problèmes. Encore une fois je tire ma révérence à son imagination débordante et son souci du réalisme, tout colle parfaitement ensemble et enrichit un peu plus la légende bien vide de représentants mâles jusqu'à ce qu'elle ajoute sa pierre à l'édifice mythique.

Le récit se centre désormais sur la relation entre Damian et Rukan, et la façon dont le jeune homme équilibre les deux facettes de son coeur, son corps et son âme : d'un côté, son désir pour Alek qu'il ne peut oublier, de l'autre son amour pour Rukan, si doux et compréhensif. Notre héros se débat avec des sentiments conflictuels et apprend à définir ce qu'il veut, d'autant plus qu'il lui faudra aussi compter sa famille - qu'il a laissée derrière sans rien dire et qu'il va brutalement retrouver dans des circonstances moins qu'idéales - dans l'équation. Son entourage et ceux qu'il aime vont en effet se retrouver au centre des tensions existant entre les différentes tribus de sirènes, et il ne tient qu'à eux de les sauver.

Si Damian continue d'évoluer et de mûrir, Alek n'est pas en reste et cela m'a beaucoup plu : j'ai ainsi pu le découvrir sous un autre jour et apprendre à l'apprécier. Le jeune Mary Morgan arrogant et se cachant derrière une façade d'indifférence doit lui aussi faire face à ses sentiments et apprendre à faire des compromis, sans quoi il risque de perdre la seule chose qui compte vraiment : son compagnon.

Le sexe, omniprésent dans la culture et le mode de vie des sirènes, est toujours abordé avec tact et sans fioritures : l'échangisme et le sado-masochisme y sont traités comme des pratiques sexuelles capables de donner du plaisir sans forcément être mauvaises ou avilissantes - à condition que les parties concernées ne se fassent pas véritablement mal et soient consentantes -. L'auteure veut abattre les tabous et les préjugés sur de nombreux sujets, et je trouve que ce livre y contribue bien pour peu qu'on prenne le temps de s'y intéresser d'un peu plus près.

Nous faisons également la connaissance de nouveaux personnages, dont certains m'ont particulièrement touchée et notamment le jeune prince souffreteux et ses amants hors du commun - à bien des égards -. À travers eux, Chris nous enseigne une sacré leçon d'humilité et nous rappelle que l'amour fait fi des différences : le prince aime ses deux amants sans réserve, malgré le fait qu'ils soient sévèrement amputés - l'un des deux jambes, l'autre des deux bras - et il n'est pas rebuté par eux lors de leurs rapports sexuels, qui se déroulent aussi naturellement que possible. J'ai lu ces passages sans me poser de questions, une fois l'effet de surprise dissipé, et il ne m'est pas venu à l'esprit que c'était trop bizarre. J'ai même trouvé ce petit prince très attachant et ses serviteurs adorables, leurs autres atouts compensant largement les membres qu'ils ont perdu. Ça vous gêne vous, de lire ça ?

Outre l'amour malgré la différence, le récit pointe aussi du doigt les défauts de la société exultant le beau, le fort, le parfait, voire simplement le normal, alors que ceux qui présentent une différence sont relégués aux rangs des moins que rien et des souffres-douleurs. Cette société sirénienne, tout aussi violente et impitoyable qu'elle soit, j'oserais dire que c'est un peu le reflet de la nôtre. Et si vous êtes sceptiques, prenez un exemple tout simple : vous êtes employeur et vous avez devant vous deux CV identiques niveau compétences, mais l'un des postulants est en fauteuil et pas l'autre; combien de chance que vous songiez de suite à engager celui en fauteuil ? Encore plus simple : vous voulez adopter un chien, vous avez le choix entre un chiot amputé affectueux et joueur, un chien adulte de dix ans obéissant et adorable avec tout le monde, et un chiot non éduqué, nerveux et intenable; je vous parie ce que vous voulez que 90% des gens choisiront le dernier même s'il risque de poser problème par la suite, tout ça parce qu'il correspond à l'idée générale du chien normal qui fera votre fierté. Mais passons ce détail socio-philosophique, je voulais juste vous montrer qu'il y a plus qu'une simple histoire d'amour dans ce roman.



Concernant l'histoire en elle-même, elle contient son lot d'action, de révélations et de romance parfaitement dosées et liées entre elles par des rebondissements opportuns et bienvenus. La plume de l'auteure permet de tout faire passer avec aisance et j'ai une fois de plus adoré ce qu'elle a bien voulu nous conter dans ce tome.

En conclusion, une transition sans anicroche qui suit bien le premier épisode et nous prépare le troisième avec juste ce qu'il faut de suspense. Que nous réserve le grand final ? Je vous le dirai quand je le saurai moi-même *retourne à ses lectures*.

par Inukisama
Légende d'une sirène, tome 1 : Des gouttes d'amour et des pleurs Légende d'une sirène, tome 1 : Des gouttes d'amour et des pleurs
Christelle Verhoest   
Après le coup de coeur pour Fés des Tempêtes, j'avais hâte de découvrir l'univers créé pour ces sirènes mâles aux moeurs si différentes des nôtres. L'auteure a dû faire preuve d'une sacré dose d'imagination pour cela, les représentants masculins de ce peuple fantastique étant très rares (pour ne pas dire inexistants).

La réalité a été à la hauteur de mes espérances : la cité des Mary-Morgans est structurée, riche, réaliste et on rêverait de s'y promener. L'auteure ne se moque pas de nous et nous présente une oeuvre construite et finie de bout en bout où tout a été méticuleusement façonné de façon à ce que l'ensemble se tienne parfaitement; on aurait presque envie de plonger dans les abysses pour aller voir tout ça de nos propres yeux lors de la prochaine sortie plage !

Côté intrigue, Chris nous sert une histoire structurée et cohérente écrite d'une plume fluide et facile à suivre. On n'a plus qu'à s'assoir et à se laisser porter par les mots. Orthographe et grammaire sont également impeccables - détail toujours très important -. Cependant, j'ai trouvé le début un peu rapide : un passe en un instant de la rencontre entre Damian et Alek à Damian suivant Alek et se préparant à la transformation en sirène. J'ai eu du mal à accepter ce rythme un peu trop soutenu à mon goût, mais je pense que c'était voulu - l'auteure a trop d'expérience pour faire une erreur de ce genre - : la patience n'est pas vraiment une vertu d'Alek et les sirènes sont, dans les mythes, capables d'ensorceler les hommes qu'elles choisissent en un clin d'oeil. Si Alek doit partager un seul trait avec les créatures des légendes homériques, c'est celui-ci.

Pour ce qui est du sexe, il y en a plus que dans tous les autres romans jamais écrits par l'auteure. La saga des sirènes aborde le thème du sado-masochisme avec un Alek prouvant son amour à Damian en lui infligeant des souffrances physiques - légères, ce n'est pas non plus la séance de torture -. Cela colle bien au personnage durci par le monde dans lequel il vit et façonné par les préceptes qu'on lui a inculqués depuis son enfance. On reste raisonnable tout de même, ceux qui s'imaginent des orgies avec combi cuir/cravache/baillon et que sais-je encore peuvent sortir. Comme d'habitude avec Chris chaque nouveau thème est traité sans éxagération et avec réalisme et crédibilité - même s'il aime faire du mal à l'homme qui l'aime, n'oublions pas qu'Alek AIME Damian, le transformer en poupée sanglante n'est donc pas dans ses plans -. Les scènes sont sensuelles et s'intègrent très bien à la trame générale de l'histoire, même si au départ on n'a pas vraiment l'habitude de ce genre de rapports.

D'ailleurs, parlons-en, de la trame : Damian est un personnage assez peu sûr de lui, pas bien costaud, se dénigrant facilement, mais qui assume son homosexualité. Le récit se centre donc non pas sur la découverte de ses préférences amoureuses, mais sur le développement de sa relation avec Alek - et plus tard avec Rukan -, ainsi que sur sa propre maturation : petit à petit, il se découvre et s'affirme dans une société dure qui ne laisse pas de place à la douceur et à la tendresse.

Les personnages, enfin, sont complets et on prend plaisir à les suivre - même si, pour ma part, je n'apprécie pas trop Alek... son arrogance, même si c'est une façade, m'a un peu refroidie, beau spécimen ou pas -. Ils ne sont ni trop guimauves ni trop durs, chacun ayant son caractère bien à lui - même les personnages secondaires -.



En résumé, j'ai bien apprécié de découvrir un peuple, un monde et des moeurs différents et méconnus, ainsi qu'un thème dont je ne savais rien encore : le sado-masochisme. L'expérience a été concluante, je n'ai été ni dégoûtée ni choquée, l'auteure ayant réussi à dédiaboliser ces pratiques qui, si elles restent raisonnables, ne sont pas pire que d'autres et résultent du choix des partenaires. Point final.

par Inukisama
Alan Turing Alan Turing
Andrew Hodges   
Personnellement, je n'ai pas lu ce livre, mais par contre, j'ai regardé le film Imitation Game. Et franchement, je l'ai vraiment adoré !
Je trouve qu'on comprend bien, et le film m'a beaucoup captivé !
Donc peut-être que le film est plus accessible que le livre, à voir...

par Arwen14
THIRDS, Tome 1 : Contre vents et marées THIRDS, Tome 1 : Contre vents et marées
Charlie Cochet   
Ty et Zane la relève ?

Même si ce duo ne remplace pas Ty et Zane dans mon cœur je dois dire que j’ai adoré ce nouveau tandem de super policiers !

Nous avons d’un côté les Therians, des shifters qui sont le résultat de la mutation d’un virus (ou plutôt du remède dudit virus – mais ceci est expliqué au début du livre) et d’un autre côté les humains. Les deux espèces cohabitent tant bien que mal. Certains Therians refusant leur part humaine et certains humains faisant de la discrimination, ne voyant dans les Therians que des animaux. Le THIRDS est une unité gouvernementale composée d’agents humains et Therians et qui intervient quand un shifter est impliqué.

Dex est une nouvelle recrue du THIRDS qui a la lourde tâche de succéder à Gabe, tué dans ses fonctions un an auparavant et qui doit former une paire avec Sloane Brodie, un jaguar, ex-partenaire et ex-amant de Gabe. Son intégration ne se fera pas sans difficulté, Dex étant une grande gueule arrogante et Sloane voyant d’un très mauvais œil l’arrivée de ce nouveau coéquipier un peu trop sûr de lui et un peu trop tentant à son goût. De frictions en provocations, ces deux-là vont se chercher et finir par se trouver, pour notre plus grand plaisir évidemment ! Mais le fantôme de Gabe n’est jamais loin et alors que Sloane lutte contre un sentiment de culpabilité pour éprouver de l’attirance envers quelqu’un d’autre, Dex tente de réapprendre à son partenaire le goût du rire et de la vie.

J’ai vraiment adoré Dex qui est très attachant malgré son côté tête à claque. Il m’a fait beaucoup, beaucoup rire (il m’a un peu fait penser à Ty par certains aspects). Sloane est plus froid, plus réservé même si Dex parvient peu à peu à craqueler sa carapace. Cependant il est loin de nous avoir révélé tous ses secrets sur ses origines et son passé et j’ai hâte d’en apprendre plus sur lui. Il y a également tous les membres du THIRDS, tous différents, tous intrigants dont certains auront droit à leur propre histoire (Ash et Cael notamment d’après ce que j’ai pu lire).

C’est une entrée en matière intéressante et prometteuse mais qui n’évite malheureusement pas quelques défauts comme le « méchant » que j’ai découvert assez rapidement et certains passages explicatifs qui sont sûrement importants mais qui m’ont moyennement intéressés (je pense en particulier aux descriptions de l’équipement et aux armements qui composent la tenue des agents du THIRDS - en fait, pour être honnête j’ai été larguée à ces passages et jai pas tout compris).

Quoiqu’il en soit et hormis ces deux détails j’ai adoré ce 1er tome, qui laissent beaucoup de points en suspens et dont la fin, avec une menace qui pèse sur le THIRDS, nous donne envie de lire la suite immédiatement.

Bref c’est presque un coup de cœur.
Et j'adore la couverture que je trouve très réussie.

Borderline, Tome 1 : Au pied du mur Borderline, Tome 1 : Au pied du mur
AurElisa Mathilde   
Bastien est un jeune homme de 19 ans qui n'a pas du tout la vie facile. Nous comprenons rapidement que son passé est quelque chose qu'il aimerait ne jamais avoir vécu, quelque chose que personne n'aimerait vivre à vrai dire. Ce passé le hante, le poursuit chaque seconde, le détruit à petit feu. Il ne peut même pas imaginer un futur, un avenir, avec ce passé là. C'est un personnage complexe, mais on s'attache facilement et rapidement à lui. Il est très énervant au début, on a limite envie de le gifler mais l'envie passe très vite lorsqu'on comprends pourquoi il est comme cela. Lorsqu'on comprends qu'il est brisé, et qu'il n'a que ce moyen de protection. Il est attendrissant, il est incroyablement fort. Lorsqu'il raconte certains événements du passé, on souffre pour lui. Lorsqu'il a une crise, lorsqu'il va mal, on souffre avec lui. C'est un personnage vraiment très marquant que nous n'oublions pas en refermant le livre. J'ai rarement vu des persos aussi travaillé, aussi torturé sans que cela ne fasse cliché. Et rien que pour ce personnage, pour la création et l'approfondissement de ce dernier par l'auteur, vous devez lire ce livre.

Généralement dans ce second paragraphe je présente le second personnage principal, souvent le copain, le petit ami. Mais je ne vais pas le faire là. Parce que l'auteur ne s'est pas basé sur une histoire d'amour. le récit n'avance pas par rapport à une histoire d'amour, loin de là. J'ai d'ailleurs été étonné qu'un seul couple (enfin deux mais on voit beaucoup moins le second) soit présent au fil de l'histoire, un couple vraiment beau, et pas du tout cliché encore une fois. L'affection vient peu à peu pour Bastien, mais ce n'est pas de l'amour comme on pense le trouver dans un roman. Il y a l'amour fraternel, l'amour d'une femme un peu plus âgée que Bastien qui s'attache à lui et qui tente d'être présente pour lui, un peu comme une mère, l'amour de la petite aussi, toujours mignonne et de bonne humeur. L'amour de son "patron" qui, malgré les crises, malgré les problèmes de Bastien, tente de l'aider un maximum, tente de lui parler, de le sauver de ses démons. Et enfin, l'amour de la bande, des amis qu'il ne pensait jamais avoir, des personnes sur qui il peut compter, sur qui il peut se reposer.

Tout part d'un ras-le-bol de son frère, qui n'en peut plus de voir Bastien se détruire peu à peu, ne pas chercher de travail, ne faire que des conneries. On peut le comprendre après tout. Il a peur pour son frère, il sait qu'il ne fréquente pas de bonnes personnes, ce ne sont pas des personnes qui l'aident en tout cas. Alors il prends une décision. Sans demander l'avis de Bastien bien évidemment, ce dernier aurait refusé catégoriquement. Et c'est grâce à cette décision que toutes les rencontres se font.

Parlons des personnages secondaires maintenant. Enfin bien évidemment ils sont tous importants, mais Bastien prends toute la place, c'est lui le personnage principal, désolé vous autres !
Je vais commencer par Martial. J'aimerai tellement avoir un grand frère comme lui ! Il est incroyable. Il est prêt à tout pour que son frère aille mieux. Il tente de le protéger, il souffre avec lui, il s'inquiète énormément pour lui. Il le surprotège peut-être un peu trop même, mais c'est tellement compréhensible. J'aurais aimé le voir un peu plus souvent mais peut-être que dans le tome 2...
Son collègue, dont j'ai oublié le prénom, et qu'on ne voit qu'une seule fois dans le récit, qui est finalement le sauveur, puisque c'est lui qui parle à Martial de ce travail, c'est à cause ou grâce à lui que le départ de Bastien se fait.
Charles, le vétérinaire, qui est une personne formidable. (forcément c'est un vétérinaire il ne peut qu'être formidable haha pardon c'est mes études qui me font parler :p) Il sait gérer les crises de Bastien, il comprends ses doutes, il sait le calmer avec quelques paroles... Il est vraiment fascinant.
Elodie, qui prends Bastien sous son aile, qui se rapproche d'une mère pour lui, qui fait des erreurs mais qui veut tellement l'aider... Elle n'a pas peur de lui, même dans ses excès de colère, alors que même moi j'en avais peur quoi. C'est une femme forte.
Leur petite fille, Camille, qui est trop mignonne. On la voit très peu aussi, mais à chaque apparition on ne peut s'empêcher de sourire.
Benoit, qui joue lui aussi un rôle très important puisque que c'est grâce à lui et avec lui qu'il rencontre la bande. C'est un personnage très intéressant, pour ses passions surtout, que j'adorerais connaître un peu plus.
Clément... Euh c'est possible d'en avoir un fourni après avoir terminé ce livre ou pas ? Non parce que je veux clairement un Clément dans ma vie. Il est tellement exceptionnel, il prends soin de Bastien, il tente de le comprendre, de le rassurer, il est toujours là pour lui, il lit en lui comme dans un livre ouvert et... waw quoi. C'est un véritable coup de coeur pour moi. Lisez ce livre pour découvrir ce personnage aussi.
Damien, le détestable de la bande. Je suis bien contente de le voir qu'une seule fois dans le récit, mais j'ai en même temps hâte de découvrir ce qu'il cache, et s'il est vraiment méchant par plaisir ou non.
Bien sûr il y a d'autres personnages, je vous laisse les découvrir.

C'est une histoire bouleversante, qui m'a fait verser pas mal de larmes quand même. Malgré tout, il y a beaucoup d'espoir dans ce récit, et c'est le plus important. Bastien a certes eut un passé horrible, subit des choses terribles, il y a l'espoir qui se fraye un chemin en lui, grâce à toutes ces fabuleuses personnes qui l'entourent.

J'ai adoré le fait que l'auteur parle de la thérapie par les animaux. Parce que c'est un sujet qui reste de côté, auquel on ne croit pas vraiment, et pourtant ça peut faire des miracles. J'aimerai beaucoup que le second tome parle un peu plus de ce sujet, ainsi que des adolescents qui viennent. (je ne peux pas trop en dire sans spoiler)

Je n'ai pas trouvé de point négatif. Moi qui a une mémoire de poisson rouge (toujours un rapport avec les animaux héhé) je n'ai pas eu de mal à retenir les noms des nombreux personnages, à faire le lien entre les frères et soeurs, etc.

En bref, un livre incroyable que j'ai savouré, je ne voulais pas le terminer pour ne pas quitter Bastien, c'est chose faite et maintenant je me retrouve un peu perdue je l'avoue.
De l'espoir, de la douleur, de l'affection, des démons, un présent qui s'éclaircit peu à peu, un passé terrible et noir.
Un récit que je ne suis pas prête d'oublier, et qui m'a fait beaucoup réfléchir. J'ai BESOIN du tome 2 maintenant, puisqu'il y a quand même pas mal de questions sans réponses. Et vu que je ne suis pas très patiente, ça risque d'être dur !
Nightrunner, tome 1 : Les Maîtres de l'ombre Nightrunner, tome 1 : Les Maîtres de l'ombre
Lynn Flewelling   
Magnifique, enfin un livre qui met les Bardes (à comprendre espion/voleur/assassins/menestrels) à l'honneur, et quel honneur!
Ce livre a tout pour plaire à un lecteur d'héroic fantasy et à un joueur de jeux de rôles (ce qui n'est pas toujours évident de relier les deux), il a tout pour lui.
Des personnages fort attachants, une grande ouverture d'esprit, il est sombre sans être pesant, l'humour est décalé et le scénario n'est pas évident.
Bref si ce livre vous tente, n'hésitez surtout pas, c'est un petit bijou de fantasy et de littérature, car le style original et la traduction sont de bonne qualité: fluides, accrocheur, imagé.

par EnoriElfe
Cosmoqueer Cosmoqueer
Kévin Saad   
"Embarquez à bord de l'astronef CosmoQueer et vivez à la vitesse de la lumière des aventures insensées pour vendre un stock de sacs à main lumineux et de Vélosolex de l'espace !"

Trop tard ! le cybermag des fashion's victims

"Tandis que l'Empire Terrien doit faire face à la sécession, Kristof, le vaillant capitaine cyborg, Stefan, le pilote déluré et frivole, Alex6, l'androïde hystérique, et Ana la mécanicienne, vont traverser une galaxie complètement "folle"."

The Galactic's Observer

"CosmoQueer nous dévoile enfin tout sur les Voyageurs, ces étranges créatures extraterrestres."

Voilà

"Un space opera délirant et déjanté qui dynamite joyeusement tous les clichés du genre !"

La Gazette de la Voie Lactée

par kaminari
Sur La Route : Nothing Like Us Sur La Route : Nothing Like Us
Mélanie S. da Silva   
Parfait, j'ai adorer ce livre. Je ne sais pas quoi vous dire d'autre à part vous le conseiller
L'Effet Papillon Tome 2 : Archimède L'Effet Papillon Tome 2 : Archimède
Lily Haime   
Roman explosif, doux, aimant, comme tous les livres de cette auteure. Si seulement cela pouvait suffire à plus de tolérance, de compassion et d'amour. Cette douleur, cet amour pourtant....cette force qui devrait inspirer les bourreaux et les lâches.Tout comme le tome 1, celui-ci est un vrai coup de coeur mais un poil en dessous quand même .
Dans ce tome on retrouve pas mal de flash back, par rapport aux parties du tome 1 qui étaient restées un peu floues, mais ça m'a dérangée de les retrouver là, de me replonger à de nombreuses reprises dans des instants qui n'avaient pas forcément d'importance. Mais l'auteure a une plume magnifique, ses textes sont tellement poétiques, j'adore !!!