Livres
605 462
Membres
695 903

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Tous les commentaires faits sur les livres

Oracle, Magie & Co, Tome 1 : Le Complot
Quelle surprise ! Un super livre avec une histoire mêlant famille, amitié, amour, fantômes mages sorcières. Ses personnages sont époustouflants et on rigole bien, malgré les difficultés que ceux-ci rencontrent. On se mélange dés fois (si on manque de concentration) sur qui parle mais on retrouve
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Verity
Verity écrit par Colleen Hoover
date : 04:34 par Angeni | ses comms
J’étais habitué aux romances écrites par Colleen Hoover, j’ai été agréablement surprise par ce roman, je l’ai trouvé super grâce a l’ambiance grave et mystérieuse autour de Verity. Bien que j’ai deviné la fin, ce livre fut une bonne lecture.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
La Revendication de l'alpha, Tome 6 : Dévorée
Quelqu’un aurait t’il des nouvelles pour ce livre ?
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Nora Jacobs, Tome 3 : Déchirée
J'ai tout simplement dévoré ce tome comme les précédents. Une belle intrigue et une histoire captivante du début à la fin!
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Picsou Magazine N°563 - Pas Touche A Son Sou !
Tout d'abord, Joyeux 50 ans a notre chère Picsou d'amour 🎂🎉❤️ J'ai apprécier certains articles qui étaient vraiment intéressant comme les tissages qu'ils sont fait pour les films Ghibli, pour l'Atlantide d'Égypte aussi que je connaissais pas, l'article sur la feuille d'or et tant d'autres. Les BD avec Picsou étaient bien marrante comme d'habitude j'ai passée un bon moment avec toute la petite bande. Il y a certains graphismes que je préfère a d'autres quand même. J'ai bien aimer aussi les BD sur Dingo et Mickey, j'adore leurs duo ❤️.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Je vais choper mon boss, Tome 1 : Partie 1
Franchement drôle, le personnage d'Alexis est charmant. Il est à la fois sûr de lui, plein d'humour et pourtant assez passionné. J'ai été un peu frustrée par le manque d'interaction entre lui et SJ...j'aime les slowburn mais là, c'est vraiment lent. La fin m'a laissé sur ma faim! Vivement la suite !
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
L'As de cœur
date : 01:54 par Fotome | ses comms
J’ai beaucoup aimé ce livre, qui m’a surpris avec ses nombreux retournements, ses personnages attachants et sa trame très bien construite. Dans un sens, j’ai l’impression de mieux comprendre le poker, bien que ce ne soit pas le but de cette lecture. J’ai adoré la profondeur de chaque personnage, leur caractère et leurs relations.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Le Garçon au sommet de la montagne
"Le garçon au sommet de la montagne" est un roman qui mêle fiction et faits historiques avec une grande maîtrise. Ayant auparavant lu et énormément apprécié "Le garçon en pyjama rayé", je savais que John Boyne n'allait pas me décevoir. L'écriture de l'auteur est toujours très agréable à lire et d'une finesse absolue. Boyne a un don pour poétiser la dure réalité de la Deuxième Guerre Mondiale en plaçant le lecteur au centre des réfléxions d'un jeune garçon qui évolue au fil des chapitres. Malgré le jeune âge du protagoniste, le récit est loin d'être immature. Il traite de sujets très importants et complexes tout en montrant un point de vue innocent qui se fait petit à petit endoctriner, démontrant ainsi le côté viscieux de la manipulation des jeunes esprits. Le scénario est bien ficellé et créé de l'attente et du suspense. Plus on avance dans le roman, plus on a envie de connaître la suite. C'est un récit certes bref, mais qui prend en haleine du début à la fin. Je n'ai pas de point négatif à énoncer puisque, pour moi, "Le garçon au sommet de la montagne" coche toutes les cases d'un roman réussi et mémorable.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
La Reine des Neiges 2
https://leslecturesdecyrlight.home.blog/2022/08/08/la-reine-de-neiges-ii-arina-tanemura/ La Reine des Neiges II est une adaptation en manga du film d’animation Disney éponyme. Elsa, réconciliée avec sa sœur Anna et désormais maîtresse de ses pouvoirs, règne sur Arendelle, mais une menace plane. Alors que la souveraine répond à la mystérieuse voix qui l’appelle, elle provoque le réveil des esprits élémentaires… Je n’ai pas vu l’œuvre originale avant de me plonger dans la découverte de ce manga (même si j’en connaissais le scénario dans les grandes lignes), et je le regrette. L’histoire est très condensée, les scènes sont résumées en trois ou quatre cases, et même si certains passages ont l’air d’être très beaux, l’émotion ne prend pas comme, j’ose le croire, ce doit être le cas à l’écran. J’avais d’ailleurs eu le même ressenti à la lecture de Pokémon : Mewtwo contre-attaque Évolution, et ce bien que, en l’occurrence, je connaisse le film par cœur. Les dessins sont néanmoins somptueux, quoiqu’il m’ait fallu un peu de temps pour m’habituer au design d’Anna et d’Elsa. Pour reprendre les propos d’une amie, cette œuvre est surtout idéale pour inciter les gens, et notamment les enfants, à découvrir l’univers du manga. Si vous souhaitez vous y plonger, je vous recommande seulement de ne pas faire comme moi et de regarder le Disney au préalable.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
All the Horses of Iceland
J'aurais du mal à décrire cette lecture. Elle était riche et passionnante, et ardue. L'autrice a fait un travail énorme sur la narration et le language... Pour une fois j'ai patiné dans la semoule pour comprendre un livre en anglais (et pour une bonne raison, la totalité des mots que je ne comprenais pas dans le livre ne venaient pas de l'anglais, mais des langues et des cultures rencontrées au cours du périple de Eyvind).
Spoiler(cliquez pour révéler)
J'ai honte, mais je pense que c'est après avoir terminé le livre que je me suis rendu compte que c'était une uchronie, et pas de la fantasy avec un world building que je ne saisissais pas. Et que je me suis rendu compte que Eyving avait voyagé le long de la Volga puis s'en était écarté jusqu'en Mongolie... Et encore, je suis près à en discuter parce que je suis pas sûr de moi.
Pour ce qui est des aventures relatées, elles sont magnifiques, et merveilleuse et j'ai adoré ce voyage !
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Savage Tigers, Tome 2 : Savage Bikers
Malheureusement, ce tome est une déception. Je l’ai un peu commencé par hasard, histoire de clôturer cette saga. Je n’avais pas de grandes attentes, mais j’en ressors quand même déçue. J’ai eu la sensation de lire un plusieurs romans en un. J’ai eu l’impression que l’autrice souhaitait absolument mettre de la diversité, des thèmes fort et des scènes un peu violente pour coller avec l’image des bikers. Et parfois, je me suis sentie perdue. Certains aspects, comme la relation Tessa/June aurait pu être plus poussés. J’aurai aimé qu’on en sache plus, même si j’ai apprécié avoir le point de vue de Tessa. Par contre, je dois avouer que certains points m’ont semblé un peu tirés par les cheveux. Cela manquait de réalisme à mon goût. Tyler part pendant 2 ans sans donner signe de vie, mais bizarrement, tout le monde lui saute dessus quand il revient ? Mouais ok pourquoi pas. Certains points tombaient d’un coup, et se réglaient aussi vite, j’aurai aimé qu’ils aient plus d’impact sur l’histoire. J’avoue ne pas avoir accroché à la relation de Tyler et June, ni même à leur personnalité. Même s'ils étaient bons, il m’a manqué ce truc en plus. Pour terminer, j’ai bien aimé la plume de l’autrice, mais il m’a manqué cet approfondissement dans l’histoire. J’attendais plus de réel rebondissements, qui font tout exploser et moins de scène de sexe aussi détaillés. J’avoue que de ce côté-là, j’ai souvent levé les yeux au ciel.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Le Pays des contes, Tome 2 : Le Retour de l'enchanteresse
Ce tome 2 est pour moi en dessous du premier tome surtout au niveau de l'intrigue qui est un point mitigé pour ma part. Dans ce tome, L’enchanteresse est de retour dans le pays des contes et cette dernière compte bien se venger. Sur Terre, Conner et Alex font face à une terrible épreuve, leur mère a été enlevée par Ezmia et elle compte bien la garder prisonnière. Défiant l’autorité de leur grand-mère la Bonne Fée, Alex et Conner retournent au pays des contes. Ils embarqueront dans une quête en compagnie de Boucle d’Or, de Jack, de Grenouille et de Rouge pour rassembler les objets les plus précieux des personnes les plus haïes du pays afin de créer le Sceptre Splendide. L'intrigue ressemble beaucoup trop au premier tome, nous suivons nos héros en quête d'objets pour arrêter l'Enchanteresse qui est le personnage principal du tome. J'ai aussi eu du mal à rentrer dans l'histoire surtout à cause du fait qu'elle a été très lente à se mettre en place, il faut attendre 130 pages pour commencer à vraiment entrer dans l'histoire. Le point positif que j'ai trouvé à l'intrigue est que pour une fois, on s'intéresse aux méchants des contes et non pas aux princesses comme c'était le cas dans le tome 1 ce qui change et apporte quelque chose de nouveau. La plume de Chris Colfer est beaucoup moins fluide que dans le premier tome, notamment à cause des passages qui n'apportent pas grand-chose à l'histoire ou simplement parce que certaines phrases sont alambiquées à certains moments. Sa plume reste cependant agréable à lire, je pense juste que je n'étais pas dans le bon mood pour l'apprécier. En ce qui concerne les personnages, ces derniers sont cette fois le point fort du roman, les personnages secondaires, particulièrement les méchants sont bien travaillés et ils ne servent pas seulement de potiches, ils ont une véritable histoire qui change de la ''version officielle'' des contes, ce qui est clairement quelque chose à souligner. Par contre, j'ai détesté le personnage de la Bonne Fée dans ce tome, je la trouve vraiment trop maternelle et trop donneuse de leçon alors qu'elle avait tout d'un très bon personnage dans le tome 1. Concernant les personnages principaux, j'ai beaucoup apprécié le personnage d'Ezmia, certes, c'est une méchante tout ce qui a de plus classique mais, son histoire est bien construite. Le fait qu'elle soit brimée et moquée par les autres fées l'a poussé à devenir ce qu'elle est au fur et à mesure du temps. Maintenant, elle est haïe par tout le pays des contes pour une bonne raison à ses yeux et elle s'en moque totalement. C'est un personnage rempli de complexité qui porte bien son rôle de méchante badass. Pour les jumeaux, j'ai eu encore une fois énormément de mal avec Alex, je la trouve extrêmement égoïste notamment au début. Je n'arrive clairement pas à m'attacher à elle, dans ce tome, elle n'apporte pas énormément mis à part à la fin. J'espère que cela va s'améliorer dans les autres tomes parce que sinon, je ne sais pas si le courage de continuer à la supporter sera présent. Contrairement à sa sœur, le personnage de Conner est clairement mon préféré, son côté optimiste, qui motive les troupes quand cela ne va pas est ce que je préfère. J'aime aussi son dévouement, son courage et son imagination, il est prêt à tout pour faire en sorte que tout aille pour le mieux, même à se mettre dans des situations un peu périlleuses. Son humour est toujours là même si au vu de la situation, il est moins présent que dans le tome 1. Ainsi, on découvre une facette plus sérieuse du personnage plutôt qu'il reste le petit plaisantin sans plus du précédent tome.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
All Saints High, Tome 3 : Angry God
Sincèrement je ne comprends pas comment on peut aimer ce livre. La qualité d’écriture est absolument désastreuse, les personnages sont tellement fracassés qu’il n’y a même plus de sens. L’histoire tourne seulement autour de cette histoire d’amour, c’est juste une daube. À FUIR
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Tap Left
Tap Left écrit par A. Zavarelli
date : 01:34 par Severine-75 | ses comms
Une histoire bien ficelée et des personnages aux caractères bien trempés !
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Les Gangs de Boston, Tome 1 : Le Corbeau
J’ai adoré! J’ai lu ce livre en un peu plus de 24h et chaque fois que je ne mettais dedans je suis rester dans l’histoire intensément à chaque instants. Il n’y a jamais eu de longueur et j’ai adorer chaque ligne que j’ai lu! Hâte de commencer le tome 2
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Les Seigneurs de Kassis, Tome 3 : Le Voyage de Jo
Il y a toujours de l'action mais il y a beaucoup plus d'humour dans ce tome j'ai adoré ! J'ai vraiment aimer Manota , beaucoup moins Jo . J'ai aimer tout ces personnages secondaires surtout Walter ! Je me réjouis de lire le tome sur Ricki et Ristéard ! J'espère que l'auteur nous fera un tome sur Katarina et Ajaska !
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Le Manoir aux roses
Un très bon livre qui se lit bien. J'ai souvent peur des livres qui changent de point de vue de personnage à chaque chapitre mais c'est très fluide, le rythme de l'action est bon et les intrigues intéressantes, mystérieuses. J'ai trouvé très intéressant de creuser les vies de différentes femmes dans cette société pas si tendre avec elles. Un livre qui laisse songeur et qui est vraiment agréable à lire.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Le Plus Doux des poisons, Tome 1 : Le Plus Doux des poisons
J’ai adoré mais il manque quelque chose
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
L'Énigme John Foggart : Expédition au-delà du cercle polaire
https://leslecturesdecyrlight.home.blog/2022/07/25/lenigme-john-foggart-expedition-au-dela-du-cercle-polaire-cesar-mallorqui/ L’énigme John Foggart : Expédition au-delà du cercle polaire commence avec un étrange cylindre métallique, transmis par sir John T. Foggart à son épouse, lady Faraday. Étant sans nouvelles de lui depuis des mois, elle sollicite l’aide de l’odieux professeur Zarco pour le retrouver. D’abord réticent, celui-ci accepte quand il comprend qu’il fait face à une fascinante énigme scientifique. Bien qu’elle soit ouvertement inspirée de Jules Verne, dont le Voyage au centre de la Terre m’a beaucoup ennuyée, j’ai tout de suite été happée par cette histoire et son savant mélange d’aventure, de science et de mythologie, autant de thèmes que j’apprécie. L’intrigue est palpitante, riche en mystères, en rebondissements et même en action, néanmoins elle pèche par ses personnages qui sont, à mon sens, sa plus grande faiblesse. Du quatuor principal, il n’y a que Sam que j’ai réussi à apprécier, ce photographe à la fois curieux et timide, candide et maussade. Kathy est une jeune fille capricieuse dotée du charisme d’une plante verte, qui aura pour seule utilité de mettre tout le monde encore plus en danger qu’ils ne le sont déjà, et la dynamique entre le misogyne Zarco et la géniale Lisa m’a vite lassée. Lui passe son temps à vouloir l’écarter parce qu’elle est une femme, et elle à lui prouver qu’elle est aussi (sinon plus) débrouillarde qu’un homme, ce qu’il concède… jusqu’à la fois suivante. Et la fois suivante. Et… Bref, c’est pesant, à la longue. Tout comme l’est la perfection de Lisa. Elle réussit systématiquement tout ce qu’elle entreprend, pourtant il faut attendre qu’elle se transforme en véritable boulet pour que Zarco reconnaisse (contre toute attente) sa valeur. Les membres de l’équipage du Saint-Michel, eux, se distinguent davantage par leurs fonctions que par leur personnalité. Ils en ont si peu qu’il aurait été facile de remplacer un nom par un autre sans que cela ne change rien au scénario. Même le capitaine Verne et Adriàn, quoiqu’un tantinet plus développés que les autres, restent assez plat. Seul García, le chimiste, parvient à sortir du lot. Quant à Ardan, c’est l’antagoniste manichéen à outrance. Il est très méchant, très avide et prêt à tout pour atteindre son objectif. J’osais croire qu’il pourrait se révéler intéressant et gagner en profondeur dans la dernière partie, mais non. Son potentiel retombe comme un soufflet, tandis que l’intrigue prend un tournant radical. Tournant radical qui a radicalement bouleversé mon opinion sur cette histoire que j’aimais beaucoup jusque-là. Elle vire tout d’un coup au steampunk, pour ne pas dire à la SF, et le récit, qui s’inscrivait dans un cadre réaliste, perd alors toute sa crédibilité. Même une explication fantastique liée à l’Atlantide aurait été davantage dans le ton, n’en déplaise à Zarco qui n’a de cesse de marteler que ce n’est qu’un mythe. Certes, la surprise est totale, mais dans le mauvais sens du terme, car elle sort de nulle part. Je n’ai pas accroché à cette explication, ni à cette conclusion, si on peut la nommer ainsi, puisqu’on ne sait absolument rien de cette « civilisation » découverte sur l’île, de son but, de son origine… Toutes les questions la concernant demeurent sans réponse au terme de la dernière page. Quant à l’aspect romantique de l’œuvre, eh bien… Je suppose que c’était pour donner un semblant d’intrigue à Kathy, parce que je n’ai ressenti aucune alchimie entre les protagonistes (et pas seulement pour ce couple-là). L’auteur (le traducteur ?) aurait peut-être dû utiliser le trop récurrent verbe « susurrer » à meilleur escient… En fin de compte, je ne sais pas quoi penser de ce livre. Malgré mes nombreux griefs vis-à-vis des personnages, je l’ai adoré jusqu’aux cent cinquante dernières pages. Là, en revanche, ç’a été le drame. Si vous aimez le steampunk et les brusques changements de ton, je suppose que vous apprécierez ce roman jusqu’au bout, mais si ce n’est pas le cas, vous serez probablement aussi déçus que je l’ai été par ce final. Je mentirais cependant en prétendant que je n’avais pas, avant cela, passé un très bon moment de lecture, au point d’avoir du mal à la mettre en pause. Dommage.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Le voyage de Lucy P. Simmons
https://leslecturesdecyrlight.home.blog/2022/07/22/le-voyage-de-lucy-p-simmons-t-1-barbara-mariconda/ Le voyage de Lucy P. Simmons est le premier tome d’une trilogie centrée sur la jeune héroïne éponyme, une fillette qui se retrouve orpheline à la suite d’un drame survenu lors d’une sortie en mer, et auquel elle réchappe de justesse. Elle doit alors être confiée à la bonne garde de sa tante Prudence, mais celle-ci est quelque part en Australie, et n’a plus donné signe de vie depuis des mois. Ce roman semblait, de par son titre, parfaitement adapté à ma PAL voyage. Il est néanmoins assez trompeur, puisqu’il faut attendre les toutes dernières pages pour que Lucy se mette enfin en route, et encore, moins de son propre chef que par la force des choses. Ce premier tome est surtout une looongue introduction. On y fait la connaissance de Lucy, une demoiselle fort impétueuse, qui se retrouve placée par défaut sous la tutelle de son odieux oncle Victor. Odieux oncle Victor dont on voit venir les manigances à des kilomètres, à l’inverse des protagonistes qui sont plutôt lents à réagir (pour ne pas dire dépourvu de bon sens en ce qui concerne l’avocat de la famille). Cette intrigue, prévisible et manichéenne, n’est pas la plus palpitante qui soit. Je m’attendais à ce que Lucy se sauve, d’une manière ou d’une autre, qu’elle quitte sa côte pour se lancer à la recherche de sa tante Prudence, mais non. Elle s’enfonce dans les ennuis, auxquels elle ne réchappe que grâce à des deus ex machina enveloppés de mystère (la magie de la maison, Marni…) Les choses évoluent un peu lorsqu’elle quitte son foyer pour rejoindre cette dernière, néanmoins je n’ai pas trouvé ce tournant très pertinent. Il permet d’en apprendre davantage au sujet de la brute, mais c’est à peu près tout. Les Perkins, pour le moment, font surtout acte de présence et, même s’ils ont droit à leur propre histoire, ne servent pas à grand-chose d’autre qu’à réconforter Lucy. En fait, j’ai trouvé que la plupart des éléments secondaires, au lieu de donner un nouvel élan au récit, ne faisaient que le ralentir. J’ose toutefois croire que la suite sera plus intéressante, maintenant que l’intrigue (et le voyage) semblent lancés pour de bon.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
L'Incendie
Le moins qu'on puisse dire, c'est que ce livre nous tient en haleine. La tension monte petit à petit et on a envie de connaître le fin mot de l'histoire. Pourtant je ne me suis pas attachée aux "monstres". Mise à part Mo qui gagnait un peu ma sympathie, j'ai trouvé Violet insupportable, Luke caricatural, Drummer est un vrai connard et Hannah... le laisse la faire tourner en bourrique en pleine connaissance de cause. Bref, c'est malsain. Je me demande comment on peut croire qu'ils sont tous amis de longue date. Y'a de l'hypocrisie dans l'air. Mais ce qui m'a le plus déçue, c'est la conclusion finale.
Spoiler(cliquez pour révéler)
Hannah est coupable à 100% : elle a tué Violet, point. Mais c'est elle qui s'en sort et elle arrive à "regretter" son amie. Pathétique. Ça se termine là.
Je suis sortie de ce livre dégoûtée. Bref, c'est un très bon livre à suspense, mais qui s'est fini en déception pour moi.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Criminals & Captives, Tome 1 : Prisonnier
J’ai pas vraiment aimé mais j’ai accroché
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Real friends
J'ai bien aimé cette petite BD que j'ai lu en VO et qui apprend beaucoup de belles leçons d'amitiés
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Moonlight shadow
Une belle histoire empreinte d’originalité. Je ne regrette pas de l’avoir lue.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Le Secret du roi
Dans ce livre, nous suivons les aventures d'Hyppolyte, une femme qui s'est travestie en homme pour embrasser sa vie de bretteur et finir au service du roi. J'ai été happée par cette histoire tant elle nous entraîne dans cette France du 18ème siècle et nous permet d'apprécier les droits que les femmes ont acquéris depuis lors. J'ai vraiment apprécié qu'Hyppolyte ne soit pas une femme stéréotypée déguisée en homme. Au début elle l'est légèrement mais elle prend vite son indépendance et ne se pose pas de questions existencielles sur sa féminité "perdue". Elle est telle qu'elle est, avec son manque de manières, ses envies et son courage. Jamais l'autrice ne met de genre à ces qualificatifs en disant qu'elle a un comportement masculin et ça fait du bien pour une fois d'avoir une protagoniste comme ça. Les autres personnages sont très bien traités eux aussi et ça a été un plaisir de les suivre dans cette histoire. Mon seul bémole concerne Olympe. C'est une femme noire qui, à priori, a la même place dans la hièrarchie de l'organisation qu'Hyppolyte. Pourtant, elle tient, dans la grande majorité du livre, le rôle de la femme au foyer qui fait à manger, les tâches domestiques et acceuille les visteurs qui souhaitent après s'entretenir avec Hyppolyte et son collègue, un homme. Pour un livre qui traite bien le personnage d'Hyppolyte, je trouvais dommage qu'il donne cette place au personnage d'Olympe. C'est une personnalité forte dont on sent tout le potentiel, surtout dans les scènes de bataille, mais seuls ceux considérés comme des hommes ont un réel impact dans l'histoire. Heureusement, cette injustice est rattrapée à la fin mais ça me laisse un goût de trop peu. J'espère que l'exploitation de son personnage sera étoffée dans les prochains tomes, si prochains tomes il y a. Mis à part ça, c'est un très bon livre que j'ai dévoré, je le recommande à tout type de lecteur !
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Petit pays
Petit pays écrit par Gaël Faye
date : 00:57 par celia_cat | ses comms
Ayant vu et adoré le film, j'étais bien curieuse de découvrir la plume de Gaêl Faye qu'on revendique d'être poétique et brute en même temps. Je me suis donc laissée un grand espace temps entre mon visionnage du film et ma lecture du livre. Comme ça, je me lançai dans l'ouvrage en n'ayant pas ou, du moins, peu les images de l'adaptation. Honnêtement, la narration m'a surprise. Nous sommes dans le point de vue de Gabriel qui porte un regard observateur à l'histoire. Son caractère passif face au contexte historique rend le texte dénué de sentiments au premier abord. En effet, je suis entrée difficilement dans le récit. Je ne parvenais pas à m'immerger complètement dedans. Cependant, progressivement, Gabriel est de plus en plus concerné par cette guerre civile. Nous le suivons dans son errance et sa quête d'identité. Cela fait resurgir des thématiques profondes et dures qui font réfléchir le lecteur. A ce moment là, j'ai pu ressentir l'effervescence de sentiments que j'ai éprouvée durant le film. J'ai attendu la moitié du livre pour parvenir à l'effet que je recherchais. C'est dommage car c'est le seul point qui fait baisser la note. Sinon, je reconnais et j'affirme la talent de Gaël Faye. Il a une plume qui transporte. Pour ma part, je me suis laissée porter par son style d'écriture. J'ai aimé ses phrases décousues qui rappellent le côté slam de l'auteur. En réécoutant la musique Petit Pays, je me suis rendue compte que certaines paroles sont issues du livre. Ce petit bonus a rendu ma lecture encore plus entraînante. Le livre se lit d'une telle facilité que c'en est déconcertant. Je l'ai terminé en 6 jours tellement il est addictif. Parvenue à la moitié de l'intrigue, je n'ai pas pu lâcher le livre car tout s'enchaîne sans aucun répit. Je me rapellais de la chute de l'histoire et pourtant, je l'ai vécue comme si c'était la première fois que je la découvrais. La conclusion est une claque d'enfer. Impossible d'en être indifférent ! Si, au début, les personnages paraissent fades et dénués de personnalités, ils finissent par gagner en prestance. L'âme d'un brave, d'un complice ou d'un bourreau, on se demande quel chemin chacun d'entre eux prendront. Dans tous les cas, on se doute du terrible destin qui les attend tous dans ce contexte historique terrible. Ce qui est surtout mis en avant dans le roman, est le système politique de ce petit bout d'Afrique qu'est le Rwanda. Ne connaissant pas la situation de ce pays avant de voir le film, cela m'a permis de prendre encore plus conscience de la chance que nous avons acutellement en France. Mettre en avant la cruauté et la bétise humaine en littérature ne pourra qu'éveiller les esprits et stopper les erreurs qui ne cessent de se répéter. Merci à Gaêl Faye de représenter l'histoire du Rwanda qui peut être lue aussi bien par les ados que les adultes ! Un classique que je conseille vivement !
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0


Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode