Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

La liste de tous les commentaires faits sur les livres de booknode

La Meute Alpha, Tome 1 : Instinct Primal
Une vraie pépite !!! Cela faisait longtemps que je n’avais pas lu une série blit lit aussi extra !
J’adore la découverte de leur univers, avec toutes ces créatures et aussi leurs ennemis et leurs enquêtes ! Tous les ingrédients y sont !
À lire sans modération !
Je vais d’ailleurs commencer tout de suite le tome 2 !!!!
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Walking Dead, Tome 5 : Monstrueux
De nouveaux personnages, une nouvelle grosse intrigue. J'ai déjà envie de lire la suite. Et je la lirais
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Un été près du lac
date : 00:20 par Goewin voir tout les commentaires de Goewinses comms
Coup de cœur ! Un magnifique roman !

Lucy, 64 ans, trouve un carnet et décide d’y raconter l’histoire de sa famille aujourd’hui disparue et de le léguer à sa petite-nièce Justine. Elle va raconter leur dernier été au bord du lac en 1935 qui s’est terminé par un drame : la disparition de sa plus jeune sœur Emily qu’on n’a jamais retrouvée. 1999 : Lucy est morte et a légué sa maison au bord du lac à Justine. Celle-ci décide de tout quitter et surtout son compagnon Patrick qui l’étouffe pour reconstruire sa vie avec ses deux filles, Mélanie et Angela. Mais la maison est dans un triste état, il y fait un froid glacial et le seul voisin qui existe est un vieil homme qui leur paraît inquiétant. L’adaptation à leur nouvelle vie est loin d’être facile.

Je remercie NetGalley ainsi que les Éditions Belfond pour ce service presse qui m’a permis de découvrir ce premier roman d’Heather Young. J’ai tout de suite été envoûtée par ce récit, par son atmosphère, ses personnages inoubliables qui continuent à m’habiter alors que j’ai terminé ma lecture. Je me suis tout de suite passionnée pour la vie de cette famille en apparence parfaite en 1935. Mais très vite, les zones d’ombre sont apparues.

Le roman est très bien construit. L’auteure alterne les chapitres entre passé et présent. Au fil des pages nous découvrons la vie de Lucy, celle de sa sœur Lilith et de la benjamine, Emily, qu’elles jalousent toutes les deux car elle est la préférée, en particulier de leur mère qui la couve. Lilith, l’aînée, teste sa séduction sur tous les garçons, ce qui crée une distance avec Lucy, plus jeune et effacée. Pendant ces mois de vacances, le père rejoint sa famille chaque fin de semaine. Dans le même temps, nous suivons Justine enfant et Justine adulte, sa vie avec Patrick, ses deux filles qui souffrent de l’abandon de leur père mais également Maurie, la mère de Justine.

Au fur et à mesure qu’on avance dans l’intrigue, l’atmosphère se fait de plus en plus lourde. On sent qu’un drame va se produire, que beaucoup de choses ne sont pas ce qu’elles semblent être, jusqu’à ce que les vérités soient dévoilées. Terribles, dramatiques.
« Un été près du lac » est un livre magnifique qui nous parle d’amour et de jalousie, d’amitié, de relations entre sœurs. Il sent bon les vacances et les jeux d’été. Mais c’est aussi un livre sur les secrets de famille, les abus, le racisme, l’égoïsme et la culpabilité. Il démontre à quel point le présent naît du passé, combien nos actes, nos choix, pèsent lourd dans nos vies et impactent notre futur.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Les Chroniques de Dragonlance
Commençons par le livre en lui-même. Je ne mentirais pas en disant qu'il vaut largement sa mention de « livre de collection » : la couverture imitation peau de dragon est sublime et agréable sous la main; la dague mi-or, mi-rubis est en relief incrusté. La tranche dorée nous offre son lot de crépitement et nourrit l'enchantement lors de sa première utilisation. Une carte en couleur du continent de l'Ansalonie orne la deuxième et troisième de couverture et pour couronner le tout, la reliure cousue avec ruban marque-page façon « vieux livre » n'est pas directement fixée au dos, ce qui évite les plis relatifs aux livres épais. Cela dit, ce pavé de 1300 pages est difficile à garder en main très longtemps puisqu'il pèse quand même son poids (1kg5) : il fallait s'y attendre venant d'un livre contenant la première trilogie de Dragonlance. Tout au long de cette aventure, les auteurs nous délectent de petites anecdotes en marge de page, pas franchement très utile, mais sympathique à lire si on souhaite connaître davantage les auteurs, leurs sources d'inspirations, les événements qui les ont poussés à faire les choix qu'ils ont faits ou tout simplement approfondir sa connaissance des personnages ou de l'histoire du monde. Et pour finir, douze illustrations en couleur divisent le livre en son centre sans compter celles qui illustrent chaque début de chapitre ou celles - plus rares - qui ornent parfois la marge.

La présentation de l'objet faite, passons directement à l'histoire où devrais-je plutôt dire la campagne. J'ai commencé le livre assez sceptique et je l'ai été tout au long du premier tome. L'aventure débute comme une partie de jeu de rôles sur table très clichée où les héros se rassemblent dans une taverne avant que l'intrigue ne se lance; des héros bien trop nombreux à mon goût puisque j'ai mis du temps à les discerner les uns des autres. Et qui dit début cliché, dit héros clichés, compo clichée. Nous avons donc un lead archer demi-elfe, un barbare, un paladin, un nain, un voleur (d'une race apparentée aux halfelins), un mago et une prêtresse barbare pas encore prêtresse ! Les péripéties s'enchaînent à la vitesse lumière, bien trop vite d'après moi. Les personnages s'engouffrent très souvent dans des situations très rocambolesques propres aux parties de jeux de rôles. T'es blessé à mort ? Pas de soucis ! Un petit coup de bâton magique et tout va bien dans le meilleur des mondes ! Et oui, que serait une team sans son healer ! Bref, c'est seulement lorsque j'ai lâché tous mes critères que j'ai enfin apprécié la lecture et les personnages. Si le tome 1 s'apparentait plus à une partie de jeu de rôles, les tomes 2 et 3 s'orientent davantage vers le livre à part entière et ce n'est pas plus mal. Une trilogie à lire sans attentes et qui se lit une fois, pas deux.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Boutons, tome 2 :  Boutons et Haine
Une suite captivante. Un peu moins hard.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
L'Horizon à l'envers
date : 00:06 par Noon75 voir tout les commentaires de Noon75ses comms
Un livre plein de magie, de délicatesse et d’humour, qui est devenu mon préféré de l’auteur. Un bon livre est sûrement celui qui réussit à vous faire rire et vous émouvoir dans la même soirée, et que vous ne voulez jamais refermer, ça a été mon cas.
Un grand merci pour cette fabuleuse histoire.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Massacre des innocents
Inspiré de l'histoire réelle du naufrage du Batavia, ce roman est construit comme une exposition de tableaux, à la mode de la peinture de l'âge d'or flamand. Entre rédemption et damnation, Hayes et Cornelisz se livrent un duel à distance digne d'un western dans un décor splendide et désolé. Un roman où cruauté et sensualité s'entrelacent pour donner une histoire d'une grande force et très visuelle.

http://appuyezsurlatouchelecture.blogspot.fr/2018/01/que-de-vilenie-en-ce-monde-que-de.html
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
La Face cachée de Margo
Dans l'ensemble, j'ai beaucoup aimé ce livre. Cela dit, l'intrigue ne m'a pas totalement séduite.
Tout d'abord, la première partie est vraiment excellente. La description de la vie de Quentin et de ses amis mon énormément plu. L'amitié reliant Quentin, Ben et Radar fait vraiment plaisir à lire et je trouve qu'ils se complètent parfaitement les uns les autres. Puis, la virée nocturne de Quentin et Margo est très prenante. J'ai pris énormément de plaisir à lire cette partie.
En revanche, j'ai eu énormément de mal avec la suite. Les indices laissés par Margo et l'enquête dirigée par Quentin est très intéressante. Cela dit, j'ai trouvé que certains chapitres cassaient le rythme de l'action et que cela ralentissait le récit. Le personnage de Lacey est une excellente surprise et je trouve que ce personnage apporte une touche féminine à ce petit groupe de garçons.
La dernière partie m'a beaucoup fait sourire. Le parcours de notre petite bande d'amis s'achève et c'est vraiment plaisant de les voir aussi proche. Vers la fin, je me suis rendue compte que le personnage de Quentin évolue énormément et j'ai eu l'impression qu'il était un peu plus lui-même au fil des pages. Par contre, si le voyage en voiture était vraiment drôle, je trouve la fin légèrement décevante. Je pense que l'auteur aurait du rajouter un ou deux chapitres, parce que j'ai l'impression que la fin manque de développement.
Pour finir, hormis la deuxième partie, j'ai eu mal fou avec le comportement des personnages et le prologue. Je trouve que le prologue n'est pas assez utilisé dans la suite de l'histoire. La mort du personnage de M. Joyner est souvent évoquée, mais je trouve que le lien avec l'histoire en elle-même est assez flou. Au niveau des personnages, je trouve leur manière d'agir un peu irréaliste et un peu trop facile à deviner pour le lecteur. Pour ce qui est du personnage de Margo, je suis indécise. J'adore ce que ce personnage représente et ce qu'il remet en question, mais je n'arrive pas à comprendre ses agissements et sa manière d'être. C'est sans doute voulu par l'auteur, mais cela m'a plus embrouillé l'esprit qu'autre chose.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Ben et Alex un amour inattendu
V.D. TU EST LA MEILLEURE... JE PASSE MES NUITS A LIRE TES LIVRES. QUE D’ÉMOTIONS.... SERGE
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
The Choice of Sacrifice
Parce qu’il y a le code, ce code d’honneur propre aux bikers. Éthique, intégrité, lois… ce code où il n’y a pas de place à la romance. Les Dark Riders, mon club, mes frères, moi, Cade j’y ai ma place et je suis fidèle à ma communauté.

Parce qu’il y a des fois où le sacrifice est nécessaire, où l’on devient guerrière à cause des fantômes de notre passé qui viennent nous hanter. Moi, Judi, je me bats pour reconstruire une nouvelle vie, un nouveau départ, rempli de promesses et d’espoir.

Parce que la jeunesse n’est pas seulement synonyme d’insouciance et de légèreté mais qu’elle peut être aussi détresse et souffrance. Moi, Kelly, 16 ans, j’ai grandi trop vite. Je me cache derrière ce masque de pétasse capricieuse pour me protéger.

Parce que la famille de cœur et de sang ne font pas forcément les bons choix, que l’on s’aperçoit que leurs valeurs ne correspondent plus à ce que nous devenons. Moi, Dario, fils du président des Los Oscurros, je vais devoir prendre des décisions qui donneront un nouveau sens à ma vie.

Judi et Cade. Kelly et Dario.
Deux sœurs qui fuient leur passé, deux bikers issus de deux clubs rivaux, deux histoires qui vont croiser leur chemin et modifier le cours des vies de chacun.
Cade et Dario, ces bikers, hommes en puissance, brut et animal, malgré la carapace de leur cuir vont réussir à ressentir toute la souffrance de Judi et Kelly. Ils vont les écouter. Ils vont découvrir le fantôme de leur passé. Ils vont vouloir les protéger. Ils vont laisser naître en eux des sentiments que jusque-là ils n’avaient jamais ressenti pour une femme.
Judi trouvera en Cade la force d’affronter ses peurs et son passé qui viennent de nouveau la hanter, elle, qui a décidé, comme une deuxième chance, de se construire une nouvelle vie avec sa sœur.
Kelly réussiras au contact de Dario, à se retrouver, à retirer ce masque de protection, à se re-decouvir elle-même. Il sera attiré par son caractère et sa force qui l’a poussé à aller au bout de ce qu’elle pense, de ce qu’elle veut.
On sent beaucoup d’admiration et de respect de la part de ces gros durs face à ces petits bouts de femme pour qui une succession de choix et de sacrifices leur auront permis d’avancer malgré le passé.
» Elle est fragile et forte à la fois, prête à tout pour la personne la plus importante à ses yeux, reniant les dangers et affrontant ses peurs pour avancer « (Cade)
Mais ne s’éloignent-ils pas de leur mission, celle dictée par leur club respectif dans un but commun, celui d’éloigner ces filles de cette ville.
On se retrouve alors au milieu d’une guerre de gangs mais aussi d’un passé qui refait surface.
C’est la deuxième fois que je lis un récit à 4 voix et je dois dire que je commence à y prendre goût. Je trouve que ça dynamise l’histoire, qu’on a le ressenti des différents personnages, ce qui nous aide à mieux les comprendre. Le seul point négatif, c’est qu’on a l’impression de ne pas en avoir assez sur leur histoire. Comme si c’était moins approfondi, plus survolé, plus rapide qu’une histoire à deux ou une seule voix.
Néanmoins je trouve que l’univers des bikers, une première pour Thaïs est bien abordé, les codes sont là, l’univers est respecté. Le secret de cette romance est juste un cri d’amour que beaucoup de femme connaissent mais je vous laisse le découvrir.
Cette histoire est remplie de rédemption, d’amour et de renaissance.
Thaïs, pour une auteur qui a juste « un an » et après t’avoir découverte au début avec « Si tout était possible », je trouve que ta plume devient de plus en plus mature. J’ai pris beaucoup de plaisir à te lire et j’ai hâte de lire une prochaine de tes romances.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
La Sélection, Tome 4 : L'Héritière
J'avais beaucoup aimé les trois premiers volets et j'étais donc impatiente de lire ce 4ème tome. Cependant j'ai pris le temps de me plonger dans d'autres ouvrages totalement différents avant de commencer celui-ci histoire de voir un peu autre chose certes mais aussi et surtout de faire gonfler l'attente pour que le plaisir lors de la lecture soit décuplé. Et franchement...j'ai pris mon pied !

J'ai lu énormément de critiques très négatives sur le personnage d'Eadlyn mais pour moi cette héroïne est tout simplement géniale ! C'est typiquement le genre de femme forte et de caractère bien trempé que j'apprécie. Elle ne s'en laisse pas conter, n'a pas de temps à perdre en état d'âme, se montre déterminée et mène son monde à la baguette tout en grâce et en élégance. C'est précisément l'idée que je me fais d'une reine. D'autant que l'on voit à de nombreuses reprises que derrière sa froideur, elle s'intéresse vraiment au sort de son peuple et veut tout faire pour l'améliorer. Ce n'est pas parce qu'elle ne sait pas exprimer ses sentiments qu'elle n'en a pas. À aucun moment je ne l'ai trouvé choquante. Je me suis même davantage identifée à elle qu'à America, sa mère, qui m'agaçait souvent avec ses casse-têtes amoureux et ses changements d'avis. Eadlyn au moins est claire, net et précise.
Et je peux tout à fait comprendre qu'elle n'ait pas envie de jouer le jeu de la Sélection qu'on lui impose. Je n'ai pas trop aimé cette façon qu'ont tous les personnages d'affirmer que l'amour la rendrait meilleure. Même si avoir un amoureux est certes plaisant, je partage totalement l'avis d'Eadlyn comme quoi le bonheur ne passe pas forcément par une love story et qu'une femme peut très bien s'en sortir dans la vie sans un homme à ses côtés. Et puis quand elle dit qu'elle ne se sent pas prête pour le mariage, je rappelle qu'elle n'a que dix-huit ans donc bon...effectivement, à sa place je ne me sentirais pas prête non plus ! J'ai d'ailleurs trouvé un peu déplacé de la part d'America et de Maxon d'imposer ça à leur fille alors qu'eux-même ont jadis lutté pour pouvoir mener la vie qu'ils voulaient.
Concernant les prétendants, j'ai mes favoris (Hale, Fox et Henri...et je sens bien Erik même s'il ne fait officiellement pas parti de la Sélection). Ces quatre personnages m'ont vraiment touché. Je les ai trouvés super bien amenés et développés. Je m'y suis davantage attachée qu'aux membres féminins de la sélection précédente.
Quant à l'histoire, rien de neuf sous le soleil. Mais le côté conte de fée moderne opère toujours encore plus pour ma part car je préfère me placer du côté du Sélectionneur au final. Dommage qu'il n'y ait pas un peu plus d'action. Les soulèvements du peuple sont mal exploités à mon goût, j'aurais voulu que l'auteure accentue ces mouvements de révolte.
Spoiler(cliquez pour révéler)
Je savais qu'America se retrouverait dans un état critique à la fin du tome car c'est indiqué qu'elle est très mal en point sur le résumé du suivant. Toutefois jusqu'au bout j'ai vraiment cru que cela serait dû à une attaque ou un soulèvement du peuple. Je suis déçue que ce soit le résultat d'un infractus.

Pour résumé, je crois bien que ce tome-ci est mon préféré de la saga, essentiellement pour son personnage principal que j'ai juste adoré.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Just Love Again, tome 1 : Écoute le vent, il chante
Wahouu qu'elle histoire ce roman ma remuée, j'en pleure encore.. cette force ce n'est pas qu'une princesse c'est une guerrière elle se bats pour ce quoi elle croix et lui se bats mais pas assez à mon goûts cette fin est magnifique et horrible à la fois. ..
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Dans les bras d'Alexi Demetri
c'est pas un coup de coeur mais dans l'ensemble c'est pas mal.Quoique comme pour presque la majorité des histoires harlequin,la fin est un peu précipité.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Bride Stories, tome 4
Un bon tome centré sur d'autres personnages comme Papiria, ou encore de nouveaux personnages et un peu sur Smith. Ces petites jumelles m'ont bien fait rire, elles sont vives, énergiques et n'ont pas leur langue dans leur poche. Elles sont un peu casse-pied sur les bords et je souhaite bien du courage à leur mari. On a vu un peu plus le rôle de la femme dans le foyer, comment s'organise l'accord de mariage et ce qu'il en est quand la famille du fiancé ne roule pas sur l'or.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Un été près du lac
Un drame familial narré par deux personnages et sur deux époques. Justine, qui vit avec ses deux filles à l'époque actuelle, qui hérite d'une maison dans le Minnesota et Lucy, vivant avec sa soeur Lilith dans les années 30. On suit leur quotidien, leur vie, leur secret, leur drame.
Le récit est long, lent et manque de dynamisme pour que ce roman soit addictif. Les révélations arrivent tardivement et j'ai trouvé dommage qu'il y ait beaucoup de longueurs. J'ai moins apprécié le quotidien de Justine que j'ai trouvé sans grand intérêt. Il ne s'y passe pas grand chose. Par contre, l'histoire de Lucy m'a beaucoup plus intéressée. J'ai beaucoup aimé retrouver le cadre estival du bord du lac, les années 30, et le mystère qui encadre la disparition d'Emily.
Un roman qui m'a plu en partie malgré quelques aspects négatifs mais qui ne restera pas ancré en moi.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
La montagne rouge
date : 22-01 par chounet24 voir tout les commentaires de chounet24ses comms
C'est le dernier des livres d'Olivier Truc sur la police des rennes. Il nous permet de découvrir ou d'approfondir( pour ceux qui ont des notions), des morceaux d'Histoire de la suède et de la façon dont ont été traitées les minorités et/ou le sont maintenant. La peinture de la société rurale suédoise est étonnante, ne correspond pas à la société idéale dont on a plutôt l'image chez nous.
Par ailleurs l'intrigue policière est intéressante dans sa progression, même si pas l'élément le plus important du livre.
Un livre à lire pour se changer les idées et découvrir un peu plus la société suédoise.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Milk and Honey
date : 22-01 par RachelSmith voir tout les commentaires de RachelSmithses comms
"Lait et miel" est un recueil de poésie unique en son genre.

Rupi Kaur nous ouvre son cœur et sa pensée par des poèmes simples mais efficaces. En effet, l'écriture et simple à comprendre et les poèmes sont en général très courts, mais l'auteur a le talent de faire passer un message en seulement quelques phrases.

De plus, l'idée d'ajouter des dessins est très originale et ajoute quelque chose de spécial à cet ouvrage.

A conseiller pour les amateurs de poésie mais aussi pour les lecteurs qui ne lisent pas habituellement de la poésie!
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Venise n'est pas en Italie
Une lecture fraîche, drôle, et surprenante: Venise n'est pas en Italie est le bouquin idéal pour se détendre.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Génération K, Tome 3
Cette trilogie est juste merveilleuse !
Je viens de la terminer a l'instant et j'en suis toute retournée .
Le sentiment que j'avais ressenti dans le second tome s'est intensifié dans ce troisième tome.
Dans les autres livres que j'ai deja lu, quand l'auteur changé de personnages cela me dérangé mais étrangement la c'était super !
J'ai aussi adoré découvrir les façons de penser des génophores surtout quand le Maître s'adressait à eux !
Et Mon dieu cette fin j'ai été à la fois triste et heureuse.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Gunnm, tome 1
date : 22-01 par Mielouw voir tout les commentaires de Mielouwses comms
Un bon début, assez prometteur ; on n'a pas toutes les informations en main mais on en a suffisamment pour vouloir en savoir plus.
A côté de cela, le manga a vieilli et j'ai beaucoup de mal avec les graphismes (beaucoup de difficultés à comprendre les scènes de combat également), les tentatives d'humour, et ce Makaku à qui je couperais volontiers la langue pour qu'il cesse de la sortir à tout bout de champ...
Mais on m'en a dit tellement de bien que je vais m'accrocher et continuer, en espérant que l'histoire finisse par prendre le pas sur le reste et me fasse oublier ces petits points négatifs.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Blood Of Silence, Tome 2 : Liam
Après le tome 1 : MERCI.
Il y a toutes les recettes pour un bon livre : des personnages attachants, une histoire percutante, des rebondissements, des caractères affirmés.
Gina et Liam vous transporte, et on voyage volontiers avec leur sentiment et envie...
Chapeau pour avoir trouver ce qu'il fallait à cette série que je continue sans hésiter maintenant.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Blood Of Silence, Tome 1 : Hurricane & Creed
En lisant les autres commentaires me voilà rassuré !
Tennessee... sans commentaire. J'en pouvais plus. Un personnage à vous faire lâcher un livre...
Et puis H et Creed, ouai bon c'est des bikers, mais des bikers en sportive... alors la CA C'EST INTERDIT ! Dans la loi des MC, des bikers c'est en harley ou autre roadeuse mais pas en sportive (lol)
Vraiment déçue. Mais mon petit doigt me dit que les prochains tomes valent le coup :p
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Recto
date : 22-01 par lou02 voir tout les commentaires de lou02ses comms
Excellent,fascinant, addictif. Un très bon premier tome. Une histoire décousue mais reliée. Une histoire très bien menée. Un recto attend son verso. Hâte de lire le verso de cette histoire.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
La légende des Templiers, tome 8 : La cité perdue
Même s'il est toujours question des Templiers dans ce volume je trouve qu'on s'éloigne de plus en plus des livres d'origine.
Dans ce livre Peter Holliday se rapproche du mythe de l'Arche d'Alliance qui n'a jamais autant voyagé jusqu'à l'Amérique du Sud dans cet ouvrage.
Un livre plus court que les autres. Les personnages ne sont même pas étonné de ce qu'ils découvrent et trouvent naturels tous les raccourcis historiques présents dans cet ouvrage.
Dommage c'est pour mois le bon de la série. Au vu du final du livre on a l'impression qu'on arrive à la fin de la série et qu'il ne reste plus qu'un ou deux volumes pour tout expliquer. j'espère que le final ne sera bien mieux et qu'on retrouvera la qualité des premiers livres.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Sous ta peau, Tome 2 : Broken
Et paf. 2 eme livre et je tombe de haut.
J'ai littéralement lu le premier en une journée, et j'ai adoré les personnages et l'histoire profonde qui s'en dégageait.
Bon et bien là on se retrouve avec Drea et Cujo qui organise la fête de fiançailles des meilleurs potes.
Voilà vous avez tout compris.
Pas trop de suspense, pas de profondeur, peut être que le 1 er tome était trop fort ?
Et la narration à la 3 eme personne est juste pénible sur ce bouquin, alors que sur le tome 1 même si c'est peu commun, vu la qualité de l'histoire on s'en accommodait.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Sous ta peau, Tome 1 : Strong
Les personnages sont touchants et on se prend rapidement à l'histoire. J'ai été subjugué par le fond, Harper est son désir d'aller de l'avant, elle est une vraie force.
Et on veut tous le même tatoueur, bad boy sensible... On ne tombe pas dans le lourd, le sur joué, c'est juste et c'est parfait.
Pourquoi pas diamant me direz vous ! Simplement pour cette écriture à la 3 eme personne qui est gênante pour ma part ... tome 2 me voilà !
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0