Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

La liste de tous les commentaires faits sur les livres de booknode

Le bonheur arrive toujours sur la pointe des pieds
J'attendais ce livre avec tellement d'impatience, dès que j'ai lu le titre, j'ai tout de suite voulu l'acheter pour le lire ! Car je m'attendais à un roman comme "Ta deuxième vie commence quand tu comprends que tu n'en as qu'une" mais avec une touche d'amour, mais cela se révèle être un roman tout à fait étonnant, puisque je ne m'attendais pas à ce genre d'histoire ! Je l'ai trouvé surprenante et très originale ! Mais j'ai trouvé dommage que pour l'histoire de Camille et Julien, soit aussi écourtée par les événements secondaires. Personnellement, lorsque j'ai lu le synopsis je m'attendais à une réelle histoire d'amour, mais celle ci s'est très vite écourtée, ce que j'ai trouvé dommage !

J'ai énormément aimé ce roman, je rajouterai juste, le seul bémol de ce roman, est l'écriture de l'auteure qui n'est parfois pas très bien comprise, ou mal faite, certaines phrases ne sont pas cohérentes, serais-ce un effet de style ? Aucune idée, mais il m'est arrivé parfois de devoir relire des phrases pour essayer de les comprendre. Voilà ! Très originale comme histoire !
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Lettre à mon ravisseur
Un livre très bien écrit, l'auteure a réussit mettre une ambiance dans ce livre, grâce au désert Australien, et à nous le décrire parfaitement. L'endroit de séquestration était bien choisi, car il permet de s'accorder avec l'idée du kidnapping, tout en restant soft et pas trop violent (un peu comme son séjour), et de s'éloigner des clichés de la vieille cave etc...
Bref, même si le livre est un peu difficile à commencer, on se fait au rythme qui est assez lent, mais pas non plus dérangeant, un peu comme le désert. Atypique, mais très intéressant à découvrir et lire !

J'ai eu un petit coup de cœur pour cette lecture, et je vous la conseille fortement, même si ce n'est pas votre type !
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Maudit mercredi : Le jour où les jeunes filles rencontrent la mort
J'ai lu ce livre en VO : Waiting for wednesday sans avoir lu les deux premiers tomes de cette série, ce qui explique sûrement pourquoi je n'ai pas vraiment accroché avec ce livre. J'ai trouvé les personnages brouillons et pas assez approfondis, Frieda Klein, psychiatre en lien avec la police, est pour moi assez antipathique dans ce tome (peut-être aussi dans les autres ?). Dans l'ensemble, ce n’était pas une mauvaise lecture mais l'action met beaucoup de temps à arriver à mon goût, c'est pour cela que je ne pense pas me pencher sur les autres tomes de cette série.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
La Faute de l'abbé Mouret
Ce roman fait suite à la conquête de Plassans où l'on a quitté un Serge maladif s’apprêtant à rentrer dans les ordres. On le retrouve ici plus mystique que jamais, découvrant suite à une grave maladie le Paradis, pardon le Paradou et renaissant à une nouvelle vie grâce à Albine, nouvelle Eve. Mais le désir naturel des hommes refoulé chez les prêtres ne peut se traduire que dans la haine des femmes ou le mysticisme exacerbé, tel sera le dilemme de Serge...Et le destin d'Albine. Mais au final, la vie, toujours victorieuse, reprend ses droits.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Grisha, Tome 2 : Le Dragon de glace
Un second tome plus lent mais toujours aussi bien. La fin semble annoncer un dernier tome épique!
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Une vie
date : 16:12 par VictoriaP voir tout les commentaires de VictoriaPses comms
Maupassant et Zola sont a mon goût les Grands Maîtres de la littérature du XIXe. Maupasant a su à travers cette oeuvre se fondre dans la psychologie de Jeanne jeune provinciale douce et rêveuse qui va voir peu à peu ses rêves détruits par la dureté un réalisme cinglant.
Tout y est brillant, le style, les paysages, la psychologie des personnages, l'intrigue...
Comme on aimerait trouver d'avantage d'oeuvres de cette qualité, pour moi Maupassant reste un des plus grand auteur français de tous les temps, un chef d'oeuvre à ne pas rater. On connait ses nouvelles géniales, mais moins ce roman.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Fruits Basket, tome 14
Ce tome es tous en émotions avec les pensées de Rin, on apprend pleins de chose sur sont enfance.
Un très grand plaisir à lire cette histoire.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Ça, Tome 1
date : 16:04 par LaurenaLJ voir tout les commentaires de LaurenaLJses comms
Mon premier Stephen King, et c'est une réussite! Malgré quelques longueurs, j'ai adoré ce premier tome, je suis tombée amoureuse de l'ambiance qui se dégage et des personnages qui nous sont présentés ^^ Tout se joue avec l'atmosphère, et l'auteur joue complètement sur cet aspect de son histoire! C'est bien écrit, c'est intelligent, on se pose plein de questions, et j'ai hâte de me plonger dans la suite!
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Yvain ou le Chevalier au lion
Un classique et un incontournable pour qui se passionne pour le cycle arthurien. Chevaliers, demoiselles en détresse, amour courtois, quêtes et dragons, tous les ingrédients sont réunis pour un agréable moment de lecture.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
L'Œuvre
date : 15:56 par VictoriaP voir tout les commentaires de VictoriaPses comms
Une oeuvre magistrale. Ce n'est pas le roman de Zola que je préfère, mais j'y suis sensible car j'habite non loin d'Aix en Provence où je vais souvent et qui a servi de modèle à Plassans. Probablement l'épisode le plus difficile des Rougon, parce que la plus autobiographique. Le peintre est inspiré de la personnalité de Cézanne , grand ami de Zola.
Une oeuvre sur la difficulté de créer, sur la relation de l'artiste avec le public et avec l'extérieur au sens large.
Une structure romanesque néanmoins dans la ligne de l'ensemble de la saga.
Une fougue et une énergie toujours présente.
Admirable.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Broken
Broken écrit par Marie H-J.
date : 15:52 par Isabelle-18 voir tout les commentaires de Isabelle-18ses comms
Découvrir les livres et l'écriture de Marie fut pour moi des moments de lectures incroyables ! J'aime ses ambiances, ses histoires, ses personnages ! La facilité avec laquelle elle nous emporte. Une grande découverte pour ma part, je vous invite à découvrir ses romans, découvrir qu'au bout d'un premier chapitre votre lecture devient addictive !
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Les Mémoires de Vanitas, Tome 5
Un tome génial et captivant, mais qui ne fait qu'apporter encore plus de suspense, ce qui est vraiment frustrant....
Vivement la suite et j’espère que c'est pour bientôt !!!
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Saveurs assassines
J'ai abandonné la lecture de ce livre au moment où je me suis demandée si je lisais un livre culinaire ou un roman.
Le sous-titre du livre est: "une enquête de Miss Lalli". A la moitié du livre, toujours pas de meurtre ou de raison d'entamer une enquête...
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Au Bonheur des Dames
date : 15:48 par VictoriaP voir tout les commentaires de VictoriaPses comms
Au bonheur des dames est le roman de la série des Rougon Macquart le plus optimiste et le plus heureux, surtout dans sa conclusion. Certes il n'y a pas que du bonheur, notament lorsqu'il évoque la faillite des petits commercants.
Pourtant, du début à la fin tout est expansion, progrès, évolution.
L'auteur semble presque visionnaire car les métamorphoses du commerce de l'époque ne sont pas sans rappeller de manière relativement indirecte celles que nous connaissons.
Et surtout, lorsque Zola parle d'amour, il va comme à son habitude au fond des choses !
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Player One
date : 15:45 par percabeth76 voir tout les commentaires de percabeth76ses comms
Une lecture assez mitigée.
Tout d'abord, j'avais vraiment hâte de lire ce livre. Je ne savais pas vraiment à quoi m'attendre, mais le résumé me plaisait vraiment. L'écriture de l'auteur ne m'a pas réellement séduite. Il y a énormément d'éléments descriptifs et ce n'est pas vraiment dérangeant. Néanmoins, je trouvais que certaines d'entre elles auraient pu être moins longue et moins développer. L'immersion dans les années 80 n'est pas désagréable. Au début, j'avais énormément de mal parce que je ne comprenais pas les références des différents jeux vidéos et de la plupart des consoles. Cela dit, au fil des chapitres, j'ai commencé à réellement apprécié cette incursion dans la pop culture. La plume d'Ernest Cline est très instable selon moi. Il y a des chapitres qui se lisent vraiment très rapidement et d'autres, qui sont hypers lents. Je pouvais lire cinq chapitres en une seule journée et ensuite, je restais coincée sur le même chapitre pendant une ou deux semaines. C'est sans doute l'une des raisons pour laquelle cette lecture n'a pas été aussi agréable que ce qu'elle aurait pu être.
Ensuite, l'intrigue globale est vraiment pas mal du tout. Je trouve cela dommage que le début du livre soit si lent. Les six premiers chapitres servent un peu d'introduction et c'est utile par la suite. Cependant, je trouve que l'action met beaucoup trop de temps à se mettre en place. L'univers de l'OASIS est bien décrit et très intéressant. J'aime beaucoup l'idée que l'on puisse s’immerger dans un monde virtuel et imaginaire, même si je trouve cela déplorable que ce système soit substitué à la vie réelle. De plus, je trouve l'OASIS assez irréaliste. La quête de l’œuf de Halliday est incontestablement ce que je préfère dans ce roman. Les énigmes sont excellentes et très bien écrites. En revanche, je trouve dommage que le lecteur ne puisse pas réellement s'introduire dans le récit. Les références sont nombreuses et les connaissances sont tellement précises que seul un lecteur expert en jeux vidéos peut réellement résoudre les énigmes. Malgré cela, cela reste ce que j'aime le plus dans ce livre et ce sont les meilleures parties du récit.
Après, nous avons les personnages. Wade est un personnage principal que j'ai aimé suivre dans sa quête pour trouver l’œuf. Pourtant, je n'ai pas réussi à m'attacher à ce personnage. Son caractère évolue pas mal au fil des pages, ce qui fait que j'avais l'impression d'avoir un Wade au début du roman et un autre beaucoup moins dissipé à la fin. Par exemple, dans la partie appelée "NIVEAU TROIS", Wade est beaucoup plus mature et intelligent qu'au début. En fait, j'adore le Wade de la troisième partie, alors qu'il était très agaçant à certains passages du reste du roman. Au début, Art3mis est un personnage que j'aimais beaucoup. Mais, mon opinion sur elle s'est dégradé au fil de l'histoire et sa romance avec Wade n'a pas arrangé les choses. J'adore les romances, mais celle-là est sans doute la pire que j'ai jamais lu. Elle ne sert pas à grand-chose et elle amoindrie grandement l'intrigue, ainsi que la trame narrative. Le récit de la quête stagne grandement à cause de la romance et c'est ce qui m'a le plus ralenti dans ma lecture.
Puis, nous avons les personnages d'Aech, Shoto, Daito et Sorrento. Aech est mon petit chouchou dans ce roman. Je l'adore et c'est le seul personnage qui m'a surprise. Son amitié avec Wade est belle à lire et j'adore l'humour de ce personnage. Shoto et Daito sont de bons personnages, pas assez présent à mon goût. Je pense qu'il aurait été préférable de les intégrer un peu plus sérieusement dans le récit. Certes, ils prennent de l'importance vers la moitié du livre. Mais, avant cela, ils sont presque transparents. Sorrento est capital dans l'intrigue avec ses autres collègues d'IOI. J'aime bien la méchanceté et le pragmatisme de ce personnage. En fait, je pourrais presque le mettre dans les personnages que j'ai préférés dans ce roman parce qu'il apporte vraiment quelque chose à toute la quête.
Pour finir, je trouve que ce livre avait énormément de potentiel. L'univers est intéressant, l'intrigue de la quête est excellente et les épreuves sont passionnantes. En revanche, l'écriture laisse à désirer et le rythme du roman n'est pas stable. Je n'ai pas été très surprise par certains rebondissements et par la fin. Il m'a fallu deux mois pour le lire et c'est énorme pour un livre de cette taille. Je ressors donc de cette lecture avec un sentiment de soulagement et une pointe de regret. Pour moi, ce livre aurait vraiment pu être meilleur.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Kanun
Kanun écrit par Cetro
date : 15:43 par Goewin voir tout les commentaires de Goewinses comms
♥ Coup de cœur ! ♥ Quand le passé s’invite au présent par le biais des lois ancestrales du Kanun et tellement plus…

Dès les premières lignes, dans sa Préface, Cetro nous explique ce qu’est le Kanun, une loi ancestrale qui régit la vendetta en Albanie. Daran, alors qu’il avait 15 ans en a été victime ainsi que ses parents. Lui seul a survécu grâce à son exfiltration en France. Dix-huit ans après, il retourne chez lui, à la demande de Sœur Christina qui lui avait sauvé la vie en le faisant fuir et de nouveau, il va se trouver confronté au Kanun : ses deux meilleurs amis ont un énorme différent et l’un d’entre eux, Mehmet, veut appliquer les codes du Kanun à l’autre, Pashko. Sr Christina espère que Daran pourra les réconcilier et éviter de nouveaux crimes.

L’auteur a pris soin de nous préciser dès le début qu’il s’agit d’une histoire qu’il a inventée mais il nous offre une telle galerie de personnages, une intrigue tellement réaliste que cela pourrait tout à fait exister. « Kanun », c’est une histoire d’amour et de haine, d’amitié et de trahisons. C’est également un pays, l’Albanie, et Cetro se fait poète par la bouche de Daran qui retrouve son pays pour lequel il éprouve un amour passionné malgré les souvenirs douloureux. Les paysages sont magnifiques et donnent envie de les découvrir.

« Kanun », c’est encore un livre addictif à 200 % : une fois commencé, vous ne pourrez plus le lâcher et je lui dois une nuit blanche, de celles que connaissent tous les amoureux de la lecture : « allez, encore un chapitre… Impossible de m’arrêter là… ». Car Cetro, avec le talent qui le caractérise, est un maître manipulateur, un magicien, une plume à nulle autre pareille. Vous pensiez lire une histoire de vengeance mais il y a bien plus que cela et il ne cesse de nous surprendre tout au long de la lecture et ce, jusqu’à la dernière page !

Il nous offre des personnages inoubliables et qui vous touchent, vous bouleversent. Il y a Daran bien sûr, le héros principal, un jeune homme au grand cœur, qui va essayer de faire la paix avec son passé. Puis il y a Sœur Christina, une bonne sœur de choc, qui n’a peur de rien et n’a pas la langue dans sa poche. Mais j’ai surtout craqué pour Zamir, un petit bonhomme de 10 ans, une véritable bouille à bisous pleine d’espièglerie, qui a une relation bouleversante avec sa grand-mère. Cetro a su garder son cœur d’enfant et il a un don pour faire revivre cette innocence, cette beauté, dans ses jeunes personnages.

Lire Cetro, c’est chaque fois s’embarquer pour une aventure humaine. Au-delà de l’intrigue, c’est de la vie qu’il s’agit. Ici, il nous fait découvrir le Kanun. Je ne sais pas vous, mais moi c’était la première fois que j’en entendais parler et découvrir qu’aujourd’hui encore il était d’actualité et que des familles entières vivaient prisonnières dans leurs maisons, terrifiées et complètement impuissantes, a été un choc. Et comme toujours, l’auteur dénonce une situation intolérable. Mais il nous parle aussi avec beaucoup de délicatesse et de pudeur, d’amour et de souffrance, d’amitié et de fidélité, de trahison, du poids des non-dits, des secrets qui se cachent dans le passé.

Que vous connaissiez Cetro ou non, je n’ai qu’une chose à dire : foncez ! « Kanun » est une véritable pépite mais chacun de ses livres l’est. À chaque fois, il nous conte une histoire totalement différente, il nous emporte dans son univers où se mêlent tendresse et douleur, colère et pardon, rédemption… Et tout cela d’une plume qui sait se faire poétique, pleine d’humour, mais aussi tranchante et crue. C’est un coup de cœur et je remercie l’auteur pour m’avoir une fois de plus transportée, émue, bouleversée… et complètement surprise.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Je t'aime beaucoup cependant
Histoire troublante et dérangeante...encore une fois l'écriture de Simon Boulerice m'a séduite, m'a transportée loin de mon quotidien.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Elle, par bonheur, et toujours nue
C'est le titre de ce roman qui m'a donné envie de le lire : intrigant, attirant, fascinant.
Puis, c'est la quatrième de couverture qui a continué le travail de séduction en titillant en moi l'artiste en herbe qui aime la peinture, la photo, la sculpture sans rien y connaître.
Au risque de paraître idiote, je dois avouer que je ne connaissais pas Pierre Bonnard. Ce livre de Guy Goffette m'a initiée à son univers tantôt coloré, tantôt sombre, à ses rencontres, à sa vie et surtout à la femme qu'il a tant aimée, Marthe.
J'ai lu les pages remplies de délicieuse poésie, de douceur bienveillante, de récits sortis tout droit du quotidien de Pierre Bonnard, avec un regard d'enfant qui s'émerveille devant la beauté, qui surprend une émotion face à un tableau bouleversant, qui saisit les détails d'un corps dessiné, aimé.
J'ai bien sûr dégusté ce livre en l'aromatisant des photos de l'artiste trouvée sur internet. Un beau voyage au royaume du Beau.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
La Curée
date : 15:41 par VictoriaP voir tout les commentaires de VictoriaPses comms
Il m'arrive de lire des "romances" pour me détendre , mais j'adore la grande littérature et La curée est parmi mes romans préférés.
Zola fait dans La Curée une démonstration impressionnante de son talent d'écrivain en peignant la montée en puissance des bourgeois sous le Second Empire, comparant leurs appétits à ceux des chiens de chasse : "c'était l'heure où la curée ardente emplit un coin de la forêt de l'aboiement des chiens, du claquement des fouets, du flamboiement des torches". Nous sommes plongés à travers l'entourage du fils de Pierre Rougon, Aristide, dans le luxe indécent et la luxure suintant l'or du monde parisien... Qui ne manque pas de faire un certain écho avec la société actuelle....
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Nos étoiles contraires
J'ai décidé de lire cette histoire en VO, je pensais ressentir plus d'émotions. Finalement, pas tellement. Je suis assez déçue... Je n'ai pas réussis à capter tout l'émotion de la situation. Je trouvais le rythme lent et le personnage principal m'a un peu agacé...
J'ai l'impression d'être un monstre face à l'engouement émotionnel qu'a produit cette histoire tant au niveau du livre que du film.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
L'Étrange Vie de Nobody Owens
C'est un roman que j'ai apprécié, même si la première partie est un peu lente. Mais en grandissant les différentes péripéties de Bod vont se développer différemment et être plus intense. J'ai aimé le style de l'auteur dans ce roman comparer à Coraline. Les personnages sont assez attachants surtout Bod, même si certains n'ont pas été très développés, on apprécie retrouver Silas et certains autres fantômes qui habitent dans ce cimetière. Ce livre aborde des problèmes spécifiques aux enfants, comme le harcèlement scolaire ou le deuil. L'histoire de cet enfant qui grandi dans un cimetière entouré de fantômes comme tuteurs est tout simplement originale.
Du coup, je le recommande aux enfants et ados qui n'ont pas peur des cimetières et des fantômes ;)
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Adopted Love, Tome 2
J’ai vraiment aimé le 1er tome .. J’ai vraiment eu d’un mal à lâcher le livre mais je le trouvais trop long.
Mais dans le 2 j’ai moins accroché car les personnages Teagen et Elena sont séparés et quand enfin ils se retrouvent c’est la fin du livre .. Déçue de ce côté là, j’aurais aimé que le récit soit plus équilibré . Je le met quand même en argent car je me suis attachés aux personnages et que l'ensemble est assez addictif.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Paris - New York
Pour commencer, je n’ai eu aucun mal à débuter ma lecture. En effet, l’auteure ne perd pas de temps et arrive très rapidement dans le vif du sujet. Nous entrons donc très vite dans l’histoire et sommes immédiatement intrigués par celle-ci, ce qui nous donne envie de lire la suite pour en savoir plus.

Les personnages sont bien imaginés et j'ai bien aimé leur façon d'être et de penser, même s'ils m'ont beaucoup énervée par leurs actions, mais je ne me suis pas attachée à eux. J'ai trouvé qu'ils étaient un peu trop... niais. Banals. Ils n'avaient pas vraiment ce " petit truc " qui faisait qu'ils auraient pu être originales. C'est dommage. Surtout qu'ils ont plusieurs fois eu des actions totalement immatures qui m'ont, encore une fois, énervée.

Pour continuer sur l'histoire, celle-ci va beaucoup trop vite. Je veux bien croire au coup de foudre... Mais là c'est trop. Tous les personnages sont trop rapides dans leurs sentiments pour que cela ne soit réel. Une jeune fille d'un autre pays vient habiter chez vous pour un an tombe amoureuse de votre fils, et vous, cela ne vous inquiète pas plus que cela, vous donnez sans aucun doute votre bénédiction ? Hum, c'est un peu gros. Le comportement des personnages principaux, encore, je le conçois, mais ceux de lerus parents est totalement invraisemblable. Irréel. Aucun parent digne de ce nom ne réagirait ainsi. De plus, j'ai remarqué beaucoup, beaucoup... de répétitions. L'auteure s'entête à redire certaines paroles pour que nous les ancrions bien dans notre mémoire, mais c'est trop. Et au final, cela nous embête totalement.

Ensuite, l'histoire traîne trop en longueur. Tout le long du livre, j'ai eu l'impression que l'auteure ne savait pas vraiment quoi dire, n'avait pas d'inspiration, et donc qu'elle a fait en sorte que toutes les actions des personnages soient longues afin de rallonger le livre. Mais sincèrement, hormis nous ennuyer, cela n'a eu aucun effet bénéfique et c'est bien dommage. Elle aurait dû écrire moins et aller directement à l'essentiel.

L’action n’est pas non plus très présente, ce qui est bien dommage. Heureusement qu'il y a des rebondissements et des retournements de situation, car sinon, le récit serait extrêmement fade et plat. Sans intérêt. Encore une fois, je pense que l'auteure aurait dû se concentrer sur certaines actions pour les rendre plus... mémorables, intéressantes, palpitantes, et ainsi nous rendre plus captifs.

La fin m’a, une fois encore, beaucoup déçue. Lorsque j’ai refermé le livre, je me suis dit : « Tout ça pour ça ? » S’il y a un deuxième tome, cela peut passer, selon la suite de l’histoire, mais sinon, c’est sans intérêt. Durant tout le livre l’auteure essaie de nous faire comprendre que l’amour peut guérir tous les maux, et au final, elle termine sur un passage qui nous prouve le contraire. J’ai sincèrement du mal à comprendre. Surtout que cela ne donne aucun espoir de rédemption, au contraire.

L’écriture est, je pense, le point le plus problématique du livre. Pour moi, il faut tout revoir. Pour commencer, les dialogues sont incompréhensibles du fait qu’il n’y a pratiquement aucun indicateur du personnage qui parle du style « s’exclame Laura » « réplique Tom », etc. Nous sommes donc sans cesse dans la confusion. Je vais prendre l’exemple d’un passage qui m’a marquée car le dialogue fait une page complète, sans aucune intervention, avec cinq personnages qui parlent. Comment s’y retrouver ? C’est impossible. Ensuite, les phrases utilisées sont trop simples, peu compréhensibles et empêchent le récit d’être fluide car nous recherchons sans cesse le sens de celles-ci. Surtout qu’il y a pas mal de fautes et d’incohérences qui n’arrangent rien. Pour finir, il manque de la description ce qui nous empêche de nous représenter les scènes.

Pour conclure, je ne vais pas mentir, je n’ai pas passé un agréable moment à lire ce livre. Le fond de l’histoire est intéressant, c’est indéniable, mais il y a trop d’invraisemblances et d’incohérences qui rendent le récit totalement irréel, de plus, les multiples problèmes d’écriture empêchent le livre d’être fluide. Ma lecture a donc sincèrement été une épreuve à cause de cela. Mais j’ai insisté car je voulais tout d même connaître le fin mot de l’histoire... Et là encore, j’ai été déçue. En bref, je conseille fortement à l’auteure de revoir totalement son livre, avec l’aide de bêta-lectrices, afin de l’améliorer car je pense qu’il le mérite sincèrement. Mais en l’état actuel, je ne peux pas mettre une bonne note, et j'en suis navrée...

Pour plus de chroniques :
http://mapassionlivresque.e-monsite.com/
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Le Fantôme de l'Opéra
date : 15:31 par Na09 voir tout les commentaires de Na09ses comms
Bonne histoire romantique et en même temps policière. Ça fait passer l'ennuie d'un week-end.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Adopted Love, Tome 1
Franchement, j'ai adoré ce premier tome. Je trouve l'histoire très touchante. Avoir un héros qui ne parle pas, ou très peu, et réussir pourtant à ce que le lecteur ressente au centuple toutes les émotions qui le traversent...
Un super roman, qui m'a vraiment plu ! Une romance qui fait sont effet et très bien écrite. J'ai passé un bon moment de lecture avec Teagan. Un personnage complexe et bien décrit. Tout aurait été parfait si le roman n'avait pas été aussi long ! J'ai décroché plus d'une fois et sauté des pages!
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
J'ai embrassé un zombie (et j'ai adoré)
C'est un roman que j'ai lu il y a très longtemps mais j'en garde un bon souvenir. Je me souviens d'un livre léger et sans prise de tête, en y repensant aujourd'hui je pense que si je le relisais je le verrai surement différemment. Mon avis sur ce livre est que c'est un roman à prendre au second degré et si vous cherchez un livre plus léger et drôle entre deux lectures plus "profondes" ce livre est fait pour vous.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0