Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

La liste de tous les commentaires faits sur les livres de booknode

Anna Caritas : Le sacrilège
je suis une adulte, mais de nature curieuse. je ne m'arrête donc pas à mon âge pour lire des romans classé adolescent, qui apporte souvent des idées innovatrices et beaucoup de suspense. ainsi, j'ai jeté mon dévolu sur ce roman qui m'a d'abord attiré pour sa page couverture. première lecture de cet auteur. c'est un roman qui se lis très bien et qui est très bien écrit. mais je reproche quand même le grand nombre de mot anglais lancé ici et là lors de la lecture sans qu'on y trouve le mot français en bas de page. ce n'est assurément pas tous les gens qui connaisse ce vocabulaire et s'on à l'aise avec l'anglais. je dois avouer que je n'ai pas terminé ma lecture.je n'y ai pas trouvé mon intérêt. pas assez d'action et de suspense à mon goût. mais ça reste un super roman pour le groupe d'âge auxquelles il est destiné.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Snow Crystal, Tome 1 : La Danse hésitante des flocons de neige
Deuxième roman que je lis pour le Cold Winter Challenge et autant dire que j'ai adoré. C'est juste un immense coup de coeur pour moi. J'ai tellement tout aimé dans ce roman que j'ai envie d'oublier que je l'ai lu pour pouvoir le redécouvrir pour la première fois !

L'histoire est celle de Kayla Green, une jeune femme travaillant dans les relations publiques. Elle déteste Noël, qui est toujours une période très douloureuse pour elle. Elle bosse comme une dingue en permanence. Elle va sauter sur l'occasion quand un nouveau client lui demande une campagne pour redorer l'image d'une station familiale. Elle quitte alors New York et son extravagance de Noël pour Snow Crystal. Mais elle va alors découvrir la famille O'Neil, qui pourrait bien faire vaciller l'équilibre qu'elle a réussi à trouver.

Quand je dis que j'ai tout adorer dans ce roman ? Cela inclut également Snow Crystal. Tout comme Kayla, Elizabeth, Alice... Je suis tout simplement tombée amoureuse de la station, de ce décor dans lequel prend place l'histoire. J'ai voyagé au coeur d'un environnement de rêve, plein de neige, de ski, de trainaux, de chien... J'ai juste adoré ce séjour à Snow Crystal et j'ai passé un tellement bon moment.

Kayla m'a beaucoup touchée dès le départ du roman. On se rend compte que c'est un personnage habité par une grande souffrance. Elle ne profite pas de la vie et travaille sans cesse. Autant dire que son séjour à Snow Crystal va la changer alors qu'elle va tout faire pour ne pas se laisser prendre au jeu. C'est une jeune femme vraiment forte, qui lutte avec acharnement pour conserver son indépendance... Quitte à plonger dans la solitude. Je me suis attachée à elle dès le départ et je suis tellement heureuse pour elle qu'elle ait pu faire la connaissance de Snow Crystal !

Et comment ne pas craquer pour Jackson ? Le mec a quitté le village de son enfance pour construire sa propre entreprise, avec une parfaite réussite. Mais il revient à Snow Crystal pour sauver la station... Déjà il fait donc preuve d'un grand altruisme. Mais en plus, il est beau comme un dieu, sexy et juste adorable ! Il sait ce qu'il veut et il l'obtient ou fait tout pour. Je dois avouer qu'il m'a aussi beaucoup touché au fil des pages. Je suis tombée sous son charme #BookBoyFriend.

Cette romance est sans doute éclair, mais elle est tellement belle à lire que je n'ai pu que succomber à son charme. D'autant qu'elle met du temps à s'installer. Le roman se déroule sur une semaine, mais laissez moi vous dire que Jackson va galérer ^^'
Elle prend clairement le temps de se mettre en place, nos héros vivent un paquet de trucs avant de pouvoir avancer. Et puis, de toute façon c'est une romance de Noël ! Le concept c'est juste de se laisser porter par la magie. Et autant dire que cette histoire est tout simplement magique !!

Le style de l'auteure est tout simplement génial. A chaque fois que j'ouvrais le roman, je savais que j'allais plonger dans une bulle de bonheur et c'est essentiellement grâce au style de l'auteure. Le seul détail qui aurait pu me déranger ? C'est écrit à la troisième personne. Mais clairement, en un chapitre, j'avais oublié ce détail, tellement j'étais heureuse de voyager dans l'univers de Sarah Morgan.

En bref, une histoire qui m'a fait l'effet un ourson à la guimauve ! C'est un coup de coeur ♥ J'ai adoré !!

>> https://meliegrey.blogspot.com/2018/12/la-danse-hesitante-des-flocons-de-neige.html
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Eros automaton
C'est Bettina Nordet qui m'a recommandé Eros automaton à Livre Paris, en mars. Comme j'avais déjà explosé mon budget et que mes achats pesaient lourds, j'ai passé mon tour ce jour-là, mais Clémence Godefroy était en dédicace au Salon fantastique de novembre, j'y ai donc vu une occasion de le prendre. Ce roman est à la croisée des genres, ce qui le rend abordable pour un large public : romance, steampunk, enquête policière dans une époque qui rappelle la Belle époque parisienne... Nous avons des personnages simples, dans le sens où ils sont tout ce qu'il y a de plus humains, notamment Agathe, jeune fille obéissante qui se trouve prise entre l'envie de suivre ses émotions et de faire ce qui est juste, et le devoir vis à vis de ses parents. Le livre pose la question de l'humanité, et de la place des machines : jusqu'où accepter de développer ces machines, jusqu'à quel point doit-on chercher à les rapprocher des humains ? Pourtant, les humains ne sont-ils pas responsables de bien pire que ces machines ? Un dénouement très surprenant, il m'a fallu un peu de temps pour digérer l'information. L'écriture est agréable, et on a juste assez d'infos et descriptions pour ne pas se perdre dans cet univers steampunk avec son vocabulaire ou ses lieux.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
L'Affaire Cendrillon
Une intrigue plutôt bien ficelée, mais qui souffre de la transparence de ses personnages et la lenteur de l'action..

Ma chronique complète :
https://defilenmots.blogspot.com/2018/12/suspicion-laffaire-cendrillon-mary.html
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Lettres du père Noël
Comme tout le monde, quand on me dit Tolkien, je pense Seigneur des anneaux. Aussi ai-je été intriguée par ce livre. Des lettres écrites par un papa se faisant passer pour le Père-Noël, pendant des années, j'ai trouvé l'idée adorable, et j'ai décidé de me plonger dedans. Les lettres sont amusantes, pleines d'idées et de rebondissements qui devaient tenir en haleine les jeunes Tolkien, d'autant que parfois, le Père-Noël leur écrivait dès novembre pour les tenir au courant des catastrophes qui chaque année remettaient en question la distribution... Les textes sont accompagnés d'illustrations que Tolkien réalisait (toujours en prétendant qu'elles étaient du fait du Père-Noël), il y a aussi des photos de ces fameuses lettres, où l'on voit en plus les annotations dans la marge de l'Ours Polaire, le calamiteux assistant de ce cher Nicolas Noël. Au fil des années, de nouvelles créatures apparaissent dans les récits, avec de plus en plus de péripéties, des batailles rangées contre de vilaines créatures qui en veulent aux trains électriques destinés aux enfants sages... J'ai pris beaucoup de plaisir à lire ces récits.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Coup de foudre à Manhattan, Tome 3 : Noël sur la 5ème Avenue
J'ai retrouvé la fraîcheur du style de Sarah Morgan, ses personnages tellement attachants et les répliques pleines d'humour et de mordant entre ses personnages. C'est doux et adorable comme un conte de fée moderne, idéal comme lecture hivernale en période de fêtes de fin d'année.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Patience dans l'azur
c'est bien mais la fin manque de susupence
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
La Nuit des temps
Elea et Païkan.... cette histoire m'a bouleversée, par sa beauté et sa tragédie. Si la partie "politique moderne" un peu hurluberlue m'a laissée de marbre, la phase de recherches et découvertes, et surtout le récit de l'histoire de nos amants maudits, m'ont transportée. J'ai eu envie de lire ce roman après avoir lu Eve aux Sables dormant ,de Cécile Ama Courtois, un roman très différent de la Nuit des temps, mais avec cependant des échos du roman de Barjavel.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Darwin's Game, Tome 4
date : 19:19 par amandinexo voir tout les commentaires de amandinexoses comms
Le tome 4 est à la hauteur des précédents opus. Le suspense monte de plus en plus. L'intrigue est ultra prenante. Je suis totalement immergée dans cette histoire. La chasse au trésor commence à dévoiler ses secrets. Les personnages ont un charisme de dingue que j'admire énormément. Kaname s'allie avec des joueurs extrêmement puissants. Son évolution me plait. Dans ce tome là, il prend une assurance démesurée sans trahir ses principes. Un personnage fort dont je suis tombée follement amoureuse. Les sigils des personnages secondaires sont décidément trop badasses.Franchement, il me tarde de lire la suite vu ce qui se prépare à l'issue de ce tome. Bravo au talent artistique des dessinateurs car le graphisme est juste magnifique !
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Que passe l'hiver
date : 19:19 par Louth voir tout les commentaires de Louthses comms
L'écriture lyrique m'a rendu la lecture plus difficile que je ne l'aurais cru, mais l'histoire est tellement prenante ! Et tellement triste !
Ce monde, ses habitants et son passé lointain sont autant captivants tant qu’intriguants.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Grisha, Tome 3 : L'Oiseau de feu
https://aliceneverland.com/2018/12/10/grisha-tome-3-loiseau-de-feu-leigh-bardugo/

Ce tome, je l’attendais avec impatience ! Il faut dire que l’univers de Grisha m’aura conquise au fur et à mesure de l’avancée des tomes, et j’avais hâte de découvrir ce que l’auteure allait nous réserver pour la conclusion de cette formidable série.

Pour autant, il m’aura fallu un moment pour rédiger ma chronique, car je ressors quelque peu désappointée de ce dernier opus. Je m’attendais à un tome qui allait me surprendre en tout point, et ce ne fut pas vraiment le cas. L’histoire a évolué, et l’action se fait ressentir dès les premières pages. Il faut dire que Leigh Bardugo n’a pas son pareil pour entrainer son lecteur dans un rythme effréné. On en prend plein les yeux, on se régale, et on replonge avec plaisir dans un univers qui est loin d’avoir révélé tous ses secrets.

Mais, il m’a manqué l’effet de surprise qui m’avait tant séduite dans les premiers tomes. Je n’ai pas trop aimé la tournure que prend l’histoire, et le chemin que choisis Leigh Bardugo. Les évènements m’ont laissée circonspecte et, moi qui m’attendais à un final épique, je ne vous cache pas que le soufflet est vite retombé.

Niveau personnages, je n’ai pas non plus compris le choix de l’auteure. Alina est complètement au centre de l’histoire, ce qui n’est pas étonnant vu qu’elle est l’héroïne de la série. Sauf que j’ai toujours autant de mal avec elle, et j’ai l’impression que c’est le seul personnage qui n’a pas su évoluer tout au long de l’histoire. Elle ne m’aura que trop agacée, et je trouve qu’elle n’a pas l’étoffe pour porter une telle série sur ses épaules.

Quant aux autres, qui avaient révélé tellement de reliefs dans leurs personnages, je suis restée sur ma faim. Je pense notamment à Nikolai ou encore le Darkling. Il y avait tellement à faire avec la complexité de leur caractère ! Mais rien, l’auteure se focalise réellement sur le duo Alina/Mal au détriment du reste, et je trouve dommage d’avoir intégré de tels personnages dans son récit si c’était pour un simple rôle de figuration.

Au final, ce tome me laisse vraiment perplexe. Et, bien que je l’ai fini il y a quelques semaines déjà, j’ai encore du mal à mettre véritablement le doigt sur les éléments qui m’ont dérangée. Dans tous les cas, j’ai adoré découvrir le monde de Grisha, et cette série reste tout de même un vrai petit bijou dans l’univers de la fantasy YA. Je regrette simplement que la magie n’ait pas fonctionné sur moi avec ce dernier tome dont, je pense, j’en attendais beaucoup trop, étant donné le niveau des deux précédents…
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Coup de foudre à Manhattan, tome 0.5 : Minuit sur Times Square
Préquelle de la nouvelle série de Sarah Morgan, "Coup de foudre à Manhattan". Une jolie romance, où quelques heures et une rencontre vont faire basculer les destins. Il aura suffi d'un plateau renversé lors d'une soirée chic. Matilda, la maladroite, est virée par sa patronne. Chase, qui organise la soirée, profite de la diversion pour fuir, lui aussi, ce monde qu'il ne supporte plus. Ils se retrouvent dans l'ascenseur. Matilda ignore qui il est, il trouve cela raffraîchissant. Elle en a assez d'être la fille trop grande, trop timide, trop maladroite, alors elle décide de jouer le rôle de la femme sûre d'elle, en prenant exemple sur l'héroïne de son roman, Lara. Les voilà embarqués dans une promenade nocturne, chacun sous une fausse identité, et pourtant, se dévoilant à l'autre comme jamais.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Coup de foudre à Manhattan, Tome 1 : Nuit blanche à Manhattan
En général, je reproche aux romances contemporaines de toujours tourner autour du même scénario et de manquer de magie. C'est la grande force de Sarah Morgan : parvenir à insuffler une véritable magie dans une histoire tout ce qu'il y a de plus terre à terre. ON se laisse porter par les personnages, leurs dialogues souvent plein d'humour, l'ambiance (ici, celle de New York, qui ne m'a jamais spécialement fait rêver mais qui devient attractive et romantique sous la plume de Sarah Morgan), les références de films... Bref, je suis totalement entrée dans l'histoire de Paige, Jake et leurs amis.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Coup de foudre à Manhattan, Tome 2 : Rendez-vous à Central Park
Retrouver les personnages de Sarah Morgan, c'est un peu comme retrouver de vieux amis, ou une famille idéalisée. Rien de tel pour passer un bon moment. J'ai apprécié le personnage de Frankie, même si parfois ses peurs irrationnelles sont épuisantes. Mais la voir affronter ses plus grandes phobies, une à une, pour se donner une chance avec Matt permet d'avancer dans l'histoire. Matt est l'homme parfait qu'on adore croiser dans ce genre de romance.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
L'Abominable Ours Câlineur
J’ai adoré ce petit jeunesse. Déjà, le titre donnait la mesure de la folie de ce texte : comment un petit ours en peluche qui fait des câlins peut-il être abominable ?! Demandez donc ça à l’auteur, si vous le souhaitez. Pour ma part, j’ai bien ri avec l’histoire de cette harpie ayant peur des câlins. Comme quoi tout ne se règle pas par la violence !

Pour les illustrations, je suis ravie d’avoir retrouvé la patte de Sabrina Moguez, qui avait également illustré L’étrange histoire de la drôle de poupée. On retrouve ici aussi ce style bien particulier, un peu dark et décousu, qui m’avait plu dans le premier texte. En plus, cela se marie bien avec l’histoire. Encore un jeunesse sympa qu’il faut découvrir.

https://mes-reves-eveilles.blogspot.com/2018/12/labominable-ours-calineur.html
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Avec toutes mes sympathies
Un texte très émouvant qui aborde la question du suicide dans son mystère, dans sa tristesse. C'est un texte sur la perte et le deuil d'un être proche et cher, un thème universel qui peut toucher chacun d'entre nous . C'est une véritable ode au frère que nous présente Olivia de Lamberterie.
C'est pourtant avec pudeur et avec poésie qu'elle nous prouve que son frère ne sort et ne sortira pas de sa vie , en lui redonnant vie dans son histoire, dans ses derniers mois. Ce portrait donne l'image d'un être dans toute sa splendeur, sa complexité subissant cette sournoise maladie qu'est la dysthymie. Finalement l'auteure raconte une tragédie presque génétique : Alex a lutté pour la vie, l'incompétence de notre médecine psychiatrique et sa destinée l'ont amené à accomplir sa mort.
Un beau texte qui permet aussi de réfléchir à la réception de la mort dans notre société, à nos réactions face à la mort.
Ce récit m'a permis aussi un régard sur le Québec, que je ne connais pas. L'auteure nous montre les réactions des amis québécois de son frère et ces passages sont touchants. Ce pays a l'air d'appréhender la mort et la vie différemment.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Psi-Changeling, Tome 7 : Souvenirs ardents
Je crois que c'est le tome que j'ai le moins aimé. J'ai eu beaucoup de mal avec les deux personnages principaux, je n'ai pas été conquise par leur "alchimie". En plus, le comportement de Dev ressemblait trop à celui d'un Changeling et ça m'a trop dérangée. Par ailleurs, j'ai trouvé que la capacité de Dev a se nourrir du métal n'était pas assez mise en avant, il y aurait pu avoir une scène d'action centrée là-dessus, ça aurait été pas mal.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Chi, une vie de chat, Tome 6
Encore un tome très agréable à lire mais qui est toujours rapide à dévorer.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Ce qui nous lie
Un roman déstabilisant et inclassable. Ce n'est pas une romance, le fantastique est discret et pourtant essentiel, bref, un roman surprenant. Je ne peux pas dire que j'ai adoré, mais l'histoire est suffisamment prenante pour que je me sois surprise à tourner les pages (enfin, virtuellement, sur ma Kindle ;-) ), curieuse de voir la suite. L'écriture est extrêmement soignée, et si la construction est surprenante, chaque élément a sa raison d'être. En effet, on alterne passages du passé, du présent, et même du futur. Alice, l'héroïne, est une jeune femme à laquelle je n'ai pas réussi à m'attacher, en raison de son amertume qui guide sa vie. Ses expériences passées expliquent cet état d'esprit assez pessimiste. D'où l'intérêt des passages évoquant le futur : on y découvre une Alice apaisée, sereine, nouant des relations avec d'autres, elle qui les fuyait, et peu à peu, on comprend comment on en arrive à cet état de fait. L'idée de départ, voir les liens unissant les gens, est excellente, et l'usage qu'en fait Alice dans un premier temps assez inattendu.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Les Lames du Cardinal, Tome 1
Après le Paris des Merveilles, j'ai décidé de me plonger dans un autre écrit de PIerre Pevel. Les Lames du Cardinal, c'est un mélange très réussi d'historique, de fantasy et de roman de cape et d'épée. Très bien documenté sur le plan historique (on se croirait vraiment dans le Paris du XVIIè), le roman est un peu long à démarrer, sans pour autant que l'on s'ennuie : le premier quart est consacré aux nombreux protagonistes. Nous découvrons donc chaque personnage, sa vie, son caractère, avant de les voir se rassembler. Le doute demeure un bon moment sur certains, alliés ou ennemis ? Chacun cache quelque chose, ce qui amène à se dire qu'il risque, dans les tomes suivants, d'y avoir des retournements de situations, voire de veste. J'ai apprécié que les quelques personnages féminins soient des femmes de tête, notamment Agnès, belle, intrépide et intelligente, qui a tout à fait sa place parmi les Lames.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Le club des survivants, Tome 1 :  Une demande en mariage
Ce premier tome nous permet de faire connaissance avec les personnages de la série : les survivants qui, sous la houlette d'un homme qui a perdu son fils dans les guerres napoléoniennes, tentent de se reconstruire et forment un groupe hétéroclite et soudé, où l'on se soutient autant qu'on se taquine. Ici, c'est Hugo qui est au cœur de l'histoire : il n'a pas été blessé physiquement, son courage a été largement salué et récompensé. La culpabilité est là, pourtant, il a la sensation d'être un usurpateur et est rentré à moitié fou. Mais il a des responsabilités, et il décide de les assumer. Gwendolyne (qui a un lien avec les Bedwyn, autre saga de Mary Balogh) incarne tout ce qu'il veut et pense ne pas mériter. Entre ces deux êtres que la vie n'a pas épargnés nait une histoire qui semble impossible tant ils sont différents. Et pourtant... Ce tome donne envie de découvrir les autres personnages, Vincent, devenu aveugle, Imogen, qui a perdu son mari de façon terrible et semble si froide et distante, sauf lorsqu'elle est en compagnie des autres survivants, Benedict, qui s'est juré qu'un jour, il remarchera...
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Le club des survivants, Tome 2 : Un mariage surprise
Une nouvelle histoire douce et pleine de tendresse. Vincent cherche à étouffer aux femmes de sa famille, qui l'étouffent depuis qu'il est revenu aveugle. Sophia est une jeune fille sans fortune et sans beauté, parente pauvre de sa belle cousine. Personne ne lui prête jamais attention. Sauf Vincent. Cette fois-ci, le mariage commence avant que naissent les sentiments, c'est en se côtoyant que Sophia et Vincent apprennent à se connaître et s'aimer.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Les Lames du Cardinal, tome 2 : L'Alchimiste des Ombres
Une suite dans la veine du premier tome, qui nous permet d'en apprendre un peu plus sur certaines Lames, même si de nombreux mystères restent encore à éclaircir. J'attends de lire le troisième et dernier tome avec impatience, car je suis très curieuse de voir comment tout cela va se terminer. Encore une fois, l'aspect historique est soigné et bien documenté, tandis que les scènes d'actions, très visuelles, permettent au lecteur qui n'y connaît rien de prendre plaisir à suivre les combats à l'épée ou d'imaginer le vol des dragons.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Le club des survivants, Tome 3 : L'échappée belle
J'ai lu ce troisième tome en 2 jours à peine, emportée par l'échappée belle de Samantha et Benedict. Elle ne rêve que de liberté et de tranquillité après avoir sacrifié ses plus belles années, lui a du mal à accepter qu'il ne pourra plus être l'homme qu'il était avant : il a réussi à remarcher, défiant les pronostics des médecins, mais reste diminué et ne sait pas ce qu'il va faire de sa vie. C'est une romance douce et pleine de bons sentiments, et on imagine sans peine les beaux paysages gallois qui servent de cadre à la deuxième partie du roman. Je regrette simplement que les autres membres du club ne soient quasiment pas présent, même si c'est leur force et leur soutien qui ont permis à Benedict d'en arriver là où il se trouve.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Le club des survivants, Tome 4 : Rien qu'un enchantement
Comme Hugo dans le premier tome, Flavian n'est pas revenu marqué physiquement. Il cache derrière une attitude moqueuse et caustique ses trous de mémoires consécutifs à ses blessures, et seul un léger bégaiement trahit encore que durant une période, il fut incapable de parler. Sa fascination pour Agnès est particulièrement bien rendue : il a beau analyser les choses, rien n'explique son attirance pour cette femme plutôt banale et tranquille. Mais auprès d'elle, il se sent en sécurité, sans parvenir à comprendre pourquoi. Agnès, sous ses airs tranquilles et sereins, montre une grande force de caractère et une volonté d'acier. J'ai eu plaisir à voir les autres Survivants davantage présents, cette fois-ci. Mary Balogh sait créer des personnages à la fois passionnants et réalistes.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Les Fantômes de Maiden Lane, Tome 10 : Le Duc de Montgomery
Ne pas se fier au résumé, qui ne rend vraiment pas justice aux personnages et à leur relation. Je l'ai dévoré. Avant de le commencer, j'en frétillais d'avance. De deux choses l'une : soit ce tome serait l'un des meilleurs de la série, soit le plus mauvais, car avec un personnage aussi antipathique comme héros, c'est tout ou rien. On a appris à le détester dans les tomes qui précèdent, je me demandais si Elizabeth Hoyt saurait en faire un héros sans renier ce qu'elle en a dit avant.

Alors je confirme, pour moi c'est l'un des meilleurs de la série, même si une fois encore, comme c'est le cas depuis plusieurs tomes, le quartier de Maiden Lane n'est plus présent. Le personnage de Val oscille constamment entre folie et esprit brillant, à l'issue du roman, je n'ai toujours pas de sympathie particulière pour lui, mais on ressent de la compassion pour l'enfant qu'il a été et ce qui l'a fait devenir ce qu'il est. Bridget est LA femme, celle qui l'empêchera de basculer dans la folie dans les années qui viennent, celle pour laquelle il bride ses pulsions même s'il est persuadé que sa façon de faire serait la meilleure, ce qui donne à leur relation une intensité rare. D'une certaine façon, leur relation m'a fait penser à Caleb et Sahara dans Psi-Changeling.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0