Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

La liste de tous les extraits faits sur les livres de booknode

Les effets du hasard
-On pourrait aller boire un verre.
-Un verre, ai-je répété, complètement dépassée.
-Enfin, ce qu'il y a dedans, a-t-il dit en souriant.
Je l'ai regardé fixement. Il s'est troublé.
-Enfin, je veux dire... pour discuter un peu... On n'a jamais le temps, au lycée... On se croise, on suit des cours ensemble et, finalement, personne ne connaît personne...
Avez vous apprécié cet extrait ? 0
THIRDS, Tome 2 : À feu et à sang
–– Très bien, écoutez tous. Nous parlons sérieusement ici. Leçon numéro un : Si votre partenaire félin de cent trente-cinq kilos avec une mâchoire assez puissante pour transpercer votre crâne de ses crocs en une seule bouchée veut se frotter contre votre jambe, vous subissez et vous aimez ça. Leçon numéro deux : n’énervez pas votre partenaire félin en pensant ensuite que vous êtes en sécurité parce que vous avez sauté dans la piscine olympique de Sparte. Les Jaguars Therians aiment nager et ils sont meilleurs que vous. Aucun bien ne peut en sortir, et vous finirez par perdre votre maillot de bain dans la bataille et retourner au vestiaire en marchant cul nul et en couvrant votre petit oiseau, causant presque une crise cardiaque au personnel d’entretien. Vos collègues agents prendront des photos de vous, et le temps que votre entraînement soit fini, votre cul aura fait le tour de la toile, et aura vu plus d’action que vous le souhaiterez jamais. Leçon numéro trois : les Jaguars Therians sont patients, rusés, et vous ne les verrez jamais venir. Ce sont des maîtres dans l’art de rôder et de bondir. Parce que vous pensez que vous vous en êtes tirés avec quelque chose ne veut pas dire que c’est le cas. Votre partenaire attendra des mois si nécessaire le parfait moment pour frapper. Il aura sa revanche. Alors si vous pensez qu’attacher une chanson démodée des années quatre-vingt de Dionne Warwick en pièce jointe à l’un de ses dossiers et désactiver la fonction son de son bureau pour qu’il ne puisse arrêter l’harmonica infernal serait amusant ? Détrompez-vous. Parce que cinq mois plus tard, pendant que vous serez au milieu d’un terrain d’entraînement, entouré par des dizaines d’agents félins sous leur forme Therian, vous vous évanouirez presque d’effroi de les voir tous vous charger en même temps. Vous essaierez de courir, mais vous ne pourrez pas vous échapper. Ils vous renverseront, et vous comprendrez soudain que votre partenaire a fourré toutes vos poches, votre équipement et même vos chaussettes avec de l’herbe à chat. Vous roulerez alors en position fœtale pendant que des pattes vous malmèneront et qu’une douzaine de félins se frottera contre vous, avant d’être passé de l’un à l’autre comme un bon gros joint. Ce n’est pas drôle.
Tout le monde éclata de rire, et Dex secoua la tête, levant une main.
–– Riez tant que vous voulez, mais je vous le dis, si vous avez un partenaire félin, vous êtes baisés. Vous pensiez que le chat du voisin était le diable incarné ? Devinez quoi ? Il n’est absolument rien comparé à votre partenaire. Et rappelez-vous que parce que votre partenaire ne peut pas vous mutiler ou vous tuer, cela ne veut pas dire qu’il ne vous fera pas souffrir. Oh, et vos partenaires félins ne seront pas effrayés par le bruissement d’un sac en plastique. Cela ne fera que les énerver davantage. Les choses brillantes, les pointeurs laser, et une boîte géante peuvent les distraire à l’occasion. Ils adorent les boîtes.
Le Dr Eldridge, qui était resté bouche bée, reprit contenance.
–– Euh, merci, Agent Daley, pour cet… exposé instructif. Vous pouvez reprendre votre place.
Avez vous apprécié cet extrait ? 0
Gardiens des cités perdues, Tome 2 : Exil
Tout est toujours plus beau avec des paillettes.
Avez vous apprécié cet extrait ? 0
Hot in Chicago, Tome 2 : Retour de Flamme
« Les lèvres d’Alex tremblèrent.
— Je… Je peux prendre soin de moi-même. Je ne t’ai pas demandé de me défendre.
— Je sais. Je sais que tu n’as rien demandé. Mais en l’occurrence, j’avais des informations que tu ignorais, et j’ai pris l’initiative de me débarrasser de lui.
— Oh, pour mon propre bien, sans doute, releva-t-elle avec un grognement qui alla directement à son sexe toujours plus dur. Alors toi, tu peux me dire ce que tu as l’intention de me faire, mais… mais pas lui ?
— Mon esprit est un cloaque quand je pense à ce que j’aimerais te faire, Alexandra, mais au moins, je le garde pour moi ! Je n’en parle pas à mes potes. Je ne l’annonce pas au monde entier, même s’il suffit de nous regarder pour comprendre ce que nous attendons l’un de l’autre. La seule personne qui a accès à ces projets est la femme qu’impliquent toutes les choses perverses et dépravées que j’aimerais lui faire. Je ne sais pas si tu cherches un bad boy ou un gentil garçon, mais ce ne sera pas moi. Moi, je peux t’offrir un homme qui sait comment traiter sa femme.
— Tu triches, gémit-elle.
— On s’en fout. Je suis un putain de sale bâtard qui sait ce qu’il veut et fera tout pour l’obtenir. Je détruirai quiconque dira du mal de toi, quiconque posera une main sur toi, quiconque se mettra sur mon chemin. Mais je refuse tout compromis. Je ne déciderai pas pour toi, et je ne laisserai pas les circonstances poser un quelconque vernis sur la chose parce que je suis séduisant en smoking ou parce que tu te sens belle dans ta robe. Je ne te promets pas un conte de fées. Je n’y crois pas. Mais si tu viens me chercher de ton propre chef pour passer la nuit dans mon lit, je te promets que tu ne le regretteras pas. Je te montrerai ce que c’est que de se sentir vénérée. »
Avez vous apprécié cet extrait ? 0
La Dame du Nil
date : 09-12 par alienor44 voir tout les commentaires de alienor44ses comms
Elle fut portée au temple sur une litière surmontée d'un trône imposant. Un esclave se tenait derrière elle en agitnt au-dessus de sa tête ravissante de grandes plumes d'autruche rouges ; la foule admirative tentait d'apercevoir ce corps superbe recouvert d'or, avant de se prosterner sur la chaussée poudreuse. A la suite venaient les nobles du royaume : Inéni et son fils ; le vizir du Nord et le grave Hapousenb, son fils. Le majestueux vizir du Sud en grande conversation avec le plaisant Ouseramon. Le jeune Djéhouti d'Hermopolis suivait avec solennité, le regard fixé droit devant lui. Les riches propriétaires terriens, de vieille ou de récente souche, défilaient lentement, vêtus de leurs plus somptueux atours. Senmout venait ensuite, le crâne recouvert d'une perruque longue, paré d'une robeneuve qui lui battait les chevilles. Ta-kha'et l'avait soigneusement maquillé et oint d'huile parfumée, mais il ne portait pas encore les signes distinctifs de sa nouvelle fonction et aucun secrétaire ne le précédait.
Avez vous apprécié cet extrait ? 0
Éphéméris. 1000 ans d'histoire au jour le jour
Une idée originale que celle-là de proposer jour par jour pendant une année un fait historique! C'est amusant, intéressant et en lisant une page chaque jour on ne ressent pas d'ennui. Chaque jour apporte son fait historique, très vieux où récent, il n'y a pas de chronologie. Un CD rom est inclus pour des informations plus détaillées.
Avez vous apprécié cet extrait ? 0
Atlas historique du monde Celte
Les Gaulois.
Au début de la période de La Tène, les Celtes de l'Europe de l'âge du fer migrèrent vers l'ouest, la France d'aujourd'hui. Ces régions devinrent le Gaule, le cœur de l'Europe celte (Mont Beuvray). Si de solides liens culturels et économiques les unirent pendant plus de cinq siècles, les tribus gauloises ne formèrent jamais une unique entité politique.Cependant, bien que capables de résister à des invasions de tribus germaniques, les gaulois ne purent résister à la puissance de Rome.
Avez vous apprécié cet extrait ? 0
Atlas historique, les croisades
L'appel du pape Urbain II pour qu'une armée de croisés reprenne Jérusalem fit naître un mouvement qui dépassa toutes ses espérances. Il promit que le service dans sa sainte armée "pour libérer l'église de Dieu" donnerait droit à une indulgence plénière. Les chefs de la première croisade se composaient de nobles de l'Europe et de leurs serviteurs. Les Turcs allaient être battus par les Européens de l'Ouest, les Francs, dont les chevaliers étaient la clé des succès militaires.
Avez vous apprécié cet extrait ? 0
La Peinture chinoise
date : 09-12 par Whale voir tout les commentaires de Whaleses comms
Depuis le début du siècle, les prodigieuses conquêtes de l'art moderne ont considérablement élargi le champ d'expérimentation de l'esthétique occidentale. Elles ont brisé le cadre de la perspective géométrique qui, à partir de la Renaissance, maintint notre vision prisonnière d'illusions optiques; elles ouvrent maintenant notre regard à des réalités plus riches et plus complexes. Désormais, l'activité artistique ne se réfère pas plus à quelque beauté idéale qu'elle ne reflète un monde immuable, qui aurait l'homme pour centre et pour mesure.
Avez vous apprécié cet extrait ? 0
Dictionnaire encyclopédique de l'histoire de France
Clotaire Ier.
Roi franc, fils de Clovis et de Clothilde, né en 497. D'abord roi de Soissons (511), il devint en 558 maître du pays, après la mort de ses frères et de leurs descendants.
Avez vous apprécié cet extrait ? 0
La révolution française
Robespierre aux Jacobins:
"Quelle est la guerre que nous pouvons prévoir? Est-ce la guerre d'une nation contre d' autres nations où d'un roi contre d'autres rois? Non. C'est la guerre des ennemis de la révolution française contre la révolution française. Les plus nombreux, les plus dangereux de ces ennemis sont-ils à Coblentz? Non, ils sont au milieu de nous [...]"
(18 décembre 1791)
Avez vous apprécié cet extrait ? 0
Parfois, il suffit d'y croire
Je sens son souffle balayer ma nuque. J'ai chaud. Je nous sers et me retourne. Mauvaise idée. Me retrouver face à lui est une idiotie. Il est trop beau et beaucoup trop près. Rapidement, il retire les verres que j'ai dans chaque main pour les poser derrière moi.
Avez vous apprécié cet extrait ? 0
Le grand livre de l'Histoire de France
L’histoire de France, c'est une histoire qui n'a pas de fin et dont on ne sait pas très bien quand et comment elle a commencé. En revanche, on sait bien où elle se passe : dans un bel hexagone de verdure avec vue de trois côtés sur la mer. Un hexagone qui n'est encore qu'une terre inconnue sur les cartes à une époque où, dans le croissant fertile qui entoure le golfe persique, on trouve déjà des livres de compte bien tenus et des tours de contrôle pour la circulation des astres. Pour les hommes de ce temps, qui savent lire et écrire, notre pays est le bout du monde, le Far-West, une sorte d'Amazonie impénétrable bordée par l'océan ténébreux.
Avez vous apprécié cet extrait ? 0
histoire du monde
La Bourgogne et les Pays-Bas.
IXe-XVe siècle.
Dès 1363, les ducs de Bourgogne instaurent une structure politique puissante, qui relève, en théorie, de l'autorité des rois de France ou d'Allemagne. Par le jeu des héritages et des alliances dynastiques, ils étendent leur influence sur les cités hollandaises de Bruges et de Gand qui doivent leur richesse au travail prospère du textile et au commerce. Philippe le bon conquiert les Pays-Bas, auparavant soumis au Saint Empire.
Avez vous apprécié cet extrait ? 0
La mythologie grecque
Les rites d'initiation.
L'autonomie religieuse des cités et l'intérêt porté aux devins itinérants se sont naturellement reportés sur l'après-vie. Les rituels liés à Orphée et les initiations d'Eleusis semblent émerger de cette multiplicité de cultes auxquels même Platon accordait une crédibilité certaine.
Mais la peine de mort punissant quiconque dévoilerait un iota des rites d'Eleusis ou la forte mobilité des cultes orphique et le secret également exigé expliquent le peu d'informations qui nous est parvenu.
Avez vous apprécié cet extrait ? 0
La mythologie Romaine
Les pénates.
A côté des Lares on trouve aussi les Pénates, dieux domestiques au nombre de deux. Leur étymologie indique à la fois leur importance et leur fonction: elle vient de penus qui signifie le garde-manger et de penetralia, la chambre à provisions. On entretient en leur honneur un feu perpétuel et la table leur est toujours consacrée, afin que les nourritures et les boissons y soient abondantes.
Avez vous apprécié cet extrait ? 0
La mythologie des Celtes et des Vikings
Cuchulainn, le héros de l'Ulster.
Un autre grand cycle héroïque retrace les hauts faits des héros de l'Ulster à l'époque de Conchobar, roi d'Irlande qui, selon la tradition, aurait régné au début de notre ère. En fait, les détails caractéristiques que renferment les textes médiévaux évoquent une période plus ancienne, celle dite de La Tène, du IIIème au IIème siècle avant Jésus-Christ.
Avez vous apprécié cet extrait ? 0
Wonder Woman : Warbringer
Diana le saisit au collet.
- Qui...qui êtes vous? bredouilla l'homme.
Parmi la centaine de réponses qu'elle aurait pu lui faire, Diana opta pour la plus simple:
-Une touriste.
Sur ce, elle l'expédia d'un geste dans le bassin.
Avez vous apprécié cet extrait ? 0
La mythologie égyptienne
Le Sphinx Harmakhis.
A quelques centaines de mètres de la pyramide du roi Chéphren, siège Harmakhis,"Horus dans l'horizon", majestueux gardien de la nécropole de Gizeh. A partir du nouvel empire, il acquiert des caractéristiques solaires qui l'identifient à Rê-Atoum-Khépri, le dieu créateur de la cosmogonie d'Héliopolis. Plus tard il assimile la personnalité d'Houroum, un dieu d'origine étrangère importé par une colonie de captifs cananéens. Tous deux finissent par se fondre pour former une seule entité aux qualités solaires, connue sous le nom d'Houroun-Harmakhis. Ce lion couché mesure 20 mètres de haut et près de 70 mètres de long. Il a été taillé dans le roc, sans doute sous le règne de Chépren, pour surveiller les régions occidentales. Il porte la coiffure royale traditionnelle, le némès, et sur son front se dresse un cobra, l'uraeus, symbole de l’œil de Rê.
Avez vous apprécié cet extrait ? 0
Patira
date : 09-12 par MiLn voir tout les commentaires de MiLnses comms
C’était une rude bête, aux défenses formidables, qui déjà deux fois avait fait tête aux chiens, secouant ceux qui s’attachaient des dents à ses oreilles déchirées. Cette défense acharnée, l’aspect formidable de la bête, doublaient l’ardeur des chasseurs. Une semblable proie ne devait pas leur échapper. Les maîtres et les invités du château de Coëtquen se seraient crus déshonorés s’ils n’avaient pu remporter le cadavre sanglant du vieux solitaire.
Avez vous apprécié cet extrait ? 0
Un bruit de balançoire
Chère Inconnue,
L'été est intolérant. Le soleil casse les vitres. (...)
J'ignore qui vous êtes. Je sais seulement que vous avez toujours été là, dès que j'ai donné ma main à l'écriture. Vous êtes ma vie absente qui vient manger dans ma main droite.
Dans un monastère zen chaque moine, à la fin du repas, laisse quelques grains de riz dans son assiette pour les oiseaux. L'écriture est ce geste.
Avez vous apprécié cet extrait ? 0
Un bruit de balançoire
Je rêve d'une écriture qui ne ferait pas plus de bruit qu'un rayon de soleil heurtant un verre d'eau fraîche. Ils ont ça , au Japon. Un de leurs maîtres du dix-neuvième siècle, Ryôkan, est venu me voir. Vous verrez : il n'a qu'une présence discrète dans le manuscrit. Il se cache derrière le feuillage de l'encre comme le coucou dans la forêt.
Avez vous apprécié cet extrait ? 0
Un bruit de balançoire
Les livres sont des âmes, les librairies des points d'eau dans le désert du monde.
Avez vous apprécié cet extrait ? 0
L'initiation d'un homme : 1917
- C'est drôle, dit tout à coup le petit docteur, de penser combien dans notre état d'âme, en tout, nous somme plus près des Allemands que de qui que se soit.

- C'est-à-dire que les soldats dans les tranchées sont plus éloignés des gens de l'intérieur que les uns des autres, soient-ils d'ici ou d'en face.

Le petit docteur fit signe que oui.

- Tudieu, c'est trop bête tout de même ! Pourquoi ne pas traverser les lignes et aller leur parler ? Personne ne sait pourquoi on se bat !... Tudieu, c'est d'une si affreuse bêtise ! s'écria Martin, soudain emporté par un flot irrésistible de révolte passionnée.

- La vie est idiote, dit sentencieusement le petit docteur.
Avez vous apprécié cet extrait ? 0
La Petite Danseuse de quatorze ans
La sculpture permet de figurer le vide autour d’elle : pas de décor, pas de compagnie. On fait le tour d’une statue comme on fait le tour d’une question, on l’examine sous tous les angles.
Avez vous apprécié cet extrait ? 0
La Petite Danseuse de quatorze ans
"Ce qu'il me faut, à moi, c'est exprimer la nature dans tout son caractère, le mouvement dans son exacte vérité, accentuer l'os et le muscle, et la fermeté compacte des chairs."
Avez vous apprécié cet extrait ? 0