Livres
469 991
Membres
438 020

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

Extrait ajouté par lectrice_19 2018-05-03T19:54:55+02:00

Les cœurs ne se brisent pas comme un verre que l'on laisse tomber. Ils se fissurent lentement, pour que l'on ressente chaque fracture

Afficher en entier
Extrait ajouté par Gruvioler 2019-07-22T18:14:54+02:00

« Voici la scène que je découvre en entrant dans la cuisine : Evie est assise à table, drapée dans un torchon à carreaux bleu, en larmes ; Tilly, debout derrière elle, a une paire de ciseaux à la main ; les cheveux blonds d'Evie sont éparpillés partout par terre ; maman est encore en train de hurler : « Mais qu'est-ce que tu as fait ? » ; Jackson est à côté du frigidaire, son casque autour du cou et hilare ; papa ne sait manifestement pas s'il doit rire ou avoir peur ; Andrew est là aussi, l'air gêné, dans l'embrasure de la porte.

Si j'ai bien compris, Evie voulait changer de coupe de cheveux et son obligeante sœur lui a proposé ses services. Comme elles n'arrivaient pas à trouver la clé du salon de coiffure de maman, elles ont pris des ciseaux de cuisine et un vieux torchon dans le placard à linge.

– Je trouve ça très cool, dit Jackson. On dirait Miley Cyrus. 

– Génial, ma petite fille de six ans ressemble à Miley Cyrus, râle maman en levant les mains au ciel.

– Ça repoussera, la rassure papa.

– De toute façon, c'est pas de ma faute, se défend Tilly. C'est elle qui m'a demandé de le faire.

– C'est la faute de maman, dit Jackson.

– Ma faute ? Et pourquoi ?

– Ben oui, ça fait des mois qu'Evie te demande de lui couper les cheveux et que tu ne veux pas.

– C'était pour son bien. Elle avait de ravissants cheveux longs. Regarde-la, maintenant. 

Les pleurs d'Evie montent encore en puissance. J'avance vers elle et l'enveloppe dans mes bras. Je lance un regard noir à maman.

Son visage se décompose.

– Allons dans mon salon de coiffure, je vais essayer d'arranger ça, dit-elle en débarrassant Evie du torchon. Je te ferai ressembler un peu moins à Miley Cyrus et un peu plus à Emma Watson.

– Et est-ce que tu mettras de la musique ? lui demande Evie.

– Bien sûr ! Je mets de la musique pour tous mes clients. Quelle chanson voudras-tu écouter ?

– Et pourquoi pas « Wrecking Ball6 » ? suggère Jackson.

Papa lui donne un coup sur le bras.

– Aïe !

Je ne peux pas m'empêcher de rire. Maman nous regarde tous sévèrement avant de faire sortir Evie de la cuisine. 

Toujours en riant, je remonte lentement vers ma chambre. On ne s'ennuie jamais, dans cette maison.  »

Extrait de: Kylie Fornasier. « Tout ce que je ne t'ai pas dit. » iBooks.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Gruvioler 2019-07-22T17:22:21+02:00

« – Tu crois que je devrais me faire pousser la moustache ? demande papa.

– Les parents ne portent plus la moustache, aujourd'hui, dit Tilly en levant les yeux au ciel.

– Ah oui ? Et qui en porte, alors ?

– Les jeunes.

– Je peux me faire pousser une moustache ? demande Evie.

– Si tu as un marqueur noir, je peux t'en dessiner une, propose Jackson.

– Personne ne dessine sur personne, dit maman.

Papa se frotte le visage, fraîchement rasé.

– Je portais la barbe, à la fac.

– N'y pense même pas, répond maman.

Tilly fait la grimace.

– Je n'embrasserai jamais un garçon qui a une moustache.

– Tu n'embrasseras jamais de garçon tout court, lance Jackson.

– Je suis bien d'accord, répond papa.

Tilly se croise les bras.

– Si, quand je serai au lycée. 

– Moi, j'ai déjà embrassé un garçon, dit Evie.

– Si c'est papa, ça ne compte pas, dit Jackson.

– Si !

– Non ! »

Afficher en entier
Extrait ajouté par Hazel0510 2019-07-07T19:27:07+02:00

Quant à toi, la personne qui a lancé cette rumeur, je veux que tu saches que je ne te déteste pas. Mais tu me fais pitié. J'espère que tu trouveras un jour le bonheur en toi, au lieu d'essayer de détruire le bonheur des autres.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Hazel0510 2019-07-07T19:24:40+02:00

Ce n'est pas parce que je ne dis rien quand je suis avec vous que je n'entends pas ce que vous dîtes , tous. Bien au contraire. Je vous entends quand vous dîtes dans le dos de vos copines que vous les trouvez grosses. J'entends toutes les choses vaches que vous vous dîtes. J'entends les surnoms que vous vous donnez les uns aux autres quand vous pensez que personne ne vous écoute. Et je me demande si le monde ne serait pas meilleur si personne ne parlait.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Hazel0510 2019-07-07T19:21:58+02:00

Vous vous demandez pourquoi je ne parle pas, mais avez-vous déjà pris trois minutes pour penser à la portée de vos mots ?

Afficher en entier
Extrait ajouté par Hazel0510 2019-07-07T19:21:17+02:00

Ensuite , c'est maman , qui veut savoir qui chante la chanson "How to Save a Life". Je lui réponds en disant "Google" et elle sort en se demandant si Google est un garçon ou une fille.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Hazel0510 2019-07-07T19:19:49+02:00

-Amusez-vous bien. Retour à la maison à 22 heures , hein ! insiste maman.

-Ne vous inquiétez pas , madame Rhodes, Dit West

Il me prend la main et me guide le long de l'allée vers sa voiture

-Tu peux m'appeler Shelly ! lance maman depuis le porche.

-D'accord , madame Rhodes! lui répond West en lui faisant un signe de la main.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Hazel0510 2019-07-07T19:18:02+02:00

Je ne peux pas passer ma vie à me demander ce qui se serait passé si , juste une fois, j'avais décidé d'arrêter d'être prudente.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Hazel0510 2019-07-07T19:16:34+02:00

Je ferme les yeux et j'imagine que je prends mes émotions et que je les mets dans une boîte , pour plus tard. Tout faire pour ne pas se décomposer maintenant. Mais je crois que la boîte s'est un peu trop remplie , aujourd'hui.

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode