Livres
429 401
Membres
351 117

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Toutes blessent, la dernière tue



Description ajoutée par annick69 2018-04-24T10:51:27+02:00

Résumé

Maman disait de moi que j'étais un ange.

Un ange tombé du ciel.

Mais les anges qui tombent ne se relèvent jamais...

Je connais l'enfer dans ses moindres recoins.

Je pourrais le dessiner les yeux fermés.

Je pourrais en parler pendant des heures.

Si seulement j'avais quelqu'un à qui parler...

Tama est une esclave. Elle n'a quasiment connu que la servitude. Prisonnière de bourreaux qui ignorent la pitié, elle sait pourtant rêver, aimer, espérer. Une rencontre va peut-être changer son destin...

Frapper, toujours plus fort.

Les détruire, les uns après les autres.

Les tuer tous, jusqu'au dernier.

Gabriel est un homme qui vit à l'écart du monde, avec pour seule compagnie ses démons et ses profondes meurtrissures.

Un homme dangereux.

Un matin, il découvre une inconnue qui a trouvé refuge chez lui. Une jeune femme blessée et amnésique.

Qui est-elle ? D'où vient-elle ?

Rappelle-toi qui tu es. Rappelle-toi, vite !

Parce que bientôt, tu seras morte.

Afficher en entier

Classement en biblio - 168 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par Alias-Rosiel 2018-04-30T14:43:46+02:00

Chaque chose a sa place, ici.

Sauf que moi, je ne trouve pas la mienne.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par Snake 2018-09-23T16:02:01+02:00
Diamant

Ce livre est génial. J'ai passé un super moment à le lire, il m'a fait passé par pleins d'émotions différents. Au bout de 300 pages je ressentais une tension énorme. Je l'ai lu rapidement, quasiment d'une traite. Je savais à quoi m'attendre avec ce livre de Karine Giébel. J'ai été servie pour ce que j'en attendais. Ce livre à été un coup de coeur.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par merryfantasy 2018-09-22T09:57:18+02:00

Encore une fois, et comme à chaque fois que je lis Karine Giebel, je me prends une claque monumentale. Il s'agit indubitablement de mon auteur préférée : elle sait m'emmener dans son univers, et, quel que soit le sujet de son roman, je sais que je serai conquise, car tout me plaira. Et pourtant, c'est de la folie. Car rien de ce qu'elle écrit n'est doux ou agréable... pour ses personnages, du moins.

Ce titre ne fait pas exception. Tama est une esclave. Achetée par une famille et vivant en France dans le plus grand secret, elle s'occupe de tout dans la maison, alors qu'elle n'est qu'une fillette qui espérait rejoindre notre pays pour aller à l'école. Bien évidemment, on ne s'attend pas à ce qu'elle soit traitée correctement... Loin de là...

J'ai été horrifiée de lire ce qui a bien pu lui arriver au fur et à mesure de ses galères (on ne peut décemment pas parler de vie)... Les punitions sont de pire en pire, jusqu'à devenir des châtiments. Son état se dégrade petit à petit, et l'on espère qu'elle s'enfuie, on espère qu'elle se sortira de cette sale situation. Mais on ne sait pas comment, on n'en est même pas sûr qu'elle y arrive, d'ailleurs. Pourtant, il y a un espoir, car cette histoire parallèle, avec Gabriel, est forcément liée à Tama. Non ? En tout cas, on veut y croire.

Le style est accrocheur et très entraînant. On souhaite avancer coûte que coûte, et j'ai eu énormément de mal à poser le livre pour faire une « pause ». Si je m'étais écoutée, je ne me serais pas arrêtée tant que le roman n'avait pas été englouti. Sauf que c'est difficile d'avaler 744 pages en une seule fois. Alors, j'ai pris mon mal en patience. Et quand je suis arrivée à la fin, je me suis sentie toute retournée par ces quelques dernières lignes. Tout prenait son sens. À lire. Du grand Giebel.

https://mes-reves-eveilles.blogspot.com/2018/09/toutes-blessent-la-derniere-tue.html

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Jelieaulit 2018-09-10T06:29:51+02:00
Diamant

tout simplement génial vous passerez par toutes les émissions Avec Karine Giebel nous ne sommes jamais déçue bien aux contraire

Afficher en entier
Commentaire ajouté par juliesuitsonfil 2018-09-04T09:35:45+02:00
Pas apprécié

Plonger dans un pavé est un vrai plaisir pour moi ! Oui je suis fana de ces pavés qui font peur… Plus le truc est gros (je vous vois venir ! Rien de sexuel…) plus je m’éclate ! Bref, ce n’est donc pas le nombre de page qui me freine… Mais qui dit gros pavé, dit que je suis plus exigeante dans la lecture. Il faut que l’auteur arrive à m’accrocher et surtout ne pas me perdre en route. J’ai déjà eu le plaisir de découvrir la plume de l’auteur, avec « Juste une ombre » et sur quelques nouvelles, j’attendais donc beaucoup de cette lecture… Pour autant, c’est en demi-teinte que je termine ce livre.Une lecture qui a mis du temps à se digérer… Une lecture dont le sujet touche, mais une lecture aux parties inégales.

Karine Giebel, nous embarque dans une intrigue touchante, avec sujet principal l’esclavage moderne. Et même si cela semble tout droit sorti de l’imagination de l’auteur, on sait malheureusement que l’horreur existe.

La première partie campe l’intrigue et Tama, personnage principal est décrite avec empathie. Sa vie est un calvaire et ce qu’elle vit est le summum de la noirceur dont l’être humain est capable. Le sujet est grave et touche à la corde sensible du lecteur.

Je me suis même demandée, si ce n’était pas le parti pris de l’auteur… A la sortie du livre, j’ai eu la sensation que plusieurs livres traitaient du sujet… Je venais de lire « dans la cave » de Minette Walters… Peut-être un trop plein d’émotions… Je ne sais pas, mais toujours est-il que dans l’ensemble, je suis passée à côté !

J’ai survolé des passages entiers, car même si les descriptions sont importantes et parfois riches de surprises, j’ai trouvé ici que certaines étaient superflues et l’ennui m’a guetté à plusieurs reprises !

Dans la première partie, l’auteur arrive à jouer avec nos nerfs et quelques passages font repartir l’intrigue, mais entre temps, j’ai réussi à perdre le fil, sans surprise, l’auteur dévoilant trop ses cartes…

Je ne me suis pas sentie embarquée… Plus je tournais les pages et plus je me sentais perdue… Je sais que le sujet est grave, mais pourquoi l’auteur a-t-elle pris le parti de trop en faire ? Pourquoi autant de violence… Une violence gratuite, dans la seconde partie… Avec Gabriel… Même si on sait qu’une victime a du mal à sortir de ce cercle infernal… Mais pourquoi ne pas dénoncer l’esclavage d’une manière plus subtile.

Pourquoi retourner la situation et faire de Tama un personnage aussi naïf ? Je n’ai pas compris, j’ai longtemps cherché la réponse… Et j’ai arrêté de chercher… La romance qui a pointé son nez va supplanter l’intrigue et me vriller les neurones ! Encore une fois, l’auteur m’a perdu… Même si le parallèle entre les deux parties a une raisonnance entre esclavage et amour toxique, cela ne l’a pas fait et l’auteur s’est fourvoyée…

Je n’ai eu aucune surprise avec ce final prévisible…

Une déception et j’en suis la première navrée… J’attendais beaucoup de ce livre, qui pourtant est très dur, sans concession et d’une rare cruauté, mais le tout est balayé par cette déception et cette sensation d’avoir tourné en rond sur plus de 700 pages…

En bref, une lecture que je vais vite oublier…

https://julitlesmots.com/2018/09/02/toutes-blessent-le-derniere-tue-de-karine-giebel/

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Kitou70 2018-08-31T18:42:26+02:00
Diamant

Époustouflant ! Franchement bravo Karine Giebel qui une fois de plus nous émeut. Ce livre qui traite de l'esclavage vous met une grosse claque, attention passages difficiles : Âme sensible s'abstenir. J'en suis encore toute retournée !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Pearl84 2018-08-29T15:17:52+02:00
Or

Je sais pas par quoi commencer

Il y a tellement de choses à dire, à penser, à ressentir avec ce livre

J'avais tellement peur d'être déçue au départ .. j’avais reçu une grosse claque avec "meurtres pour rédemption" et "juste une ombre", après moins beaucoup moins, tellement fade à côté

Ici je me réconcilie avec K. GIEBEL et en même temps je la déteste ^^

Elle arrive à nous faire ressentir tellement de choses

On est horrifié par la vie de Tama, 9 ans, vendue par son père, esclave, victime, torturée, violée

Au départ elle si naïve si innocente, on voit arriver ce qu'il va se passer nous qui avons connaissance des côtés sombres de l'Homme. Elle est jeune et ne connait rien. On a envie de lui dire attention et de lui expliquer. Elle est forte, elle résiste et ne se laisse pas faire. Ces châtiments sont atroces, première famille, deuxième famille toujours plus fort toujours plus loin

Quand Izri la récupère, on a envie d'y croire puis finalement on doute. Lui aussi est mauvais mais finalement victime à son tour. Leur relation est bizarre mais eux se comprennent, se connaissent, ont vécu les mêmes choses, ils ne peuvent rien l'un s'en l'autre, ils s’aiment, c'est passionnel, dangereux.

On ne peut que se douter de la fin, logique presque, mais j'avais envie d'y croire, après tout ça, un happy end ...

De l'autre côté Gabriel, son histoire est tout aussi intrigante. Psychologiquement liée avec celle de Tama. Au départ d’ailleurs je croyais que c'était elle son inconnue. C'est tout aussi triste quand on connait la vérité.

Karine Giebel ne laisse rien au hasard, et nous torture nous aussi tout au long du livre et chacun à sa façon aura sa rédemption

C'est une lecture qui m'a beaucoup marquée, digne de Giebel. Sa façon d'écrire est très reconnaissable. Son écriture est légère et fluide, On ne voit pas passer les plus de 700 pages.

"Meurtres pour rédemption" est au dessus, c'est certain pour moi , mais "toutes blessent la dernière tue" en est pas loin

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Elodie-1-2-3-4-5-6-7-8-9-10 2018-08-27T19:51:37+02:00
Or

Âmes sensibles s’abstenir!! Je n’avais pas lu le résumé avant de lire ce livre qui était depuis longtemps dans ma PAL. Du coup je ne m’attendais pas du tout à toutes ces émotions et ces atrocités qui touchent et interpellent. On entre dans la tête de la jeune Tama, enlevée a ses parents pour servir d’esclave a des familles françaises qui la considèrent comme un objet, la maltraitent et la séquestrent. C’est horrible, et tellement poignant. Ca prend aux tripes et on a envie de savoir ce qu’il adviendra d’elle. L’écriture est singulière et puissante, elle prend aux tripes et dérange en même temps qu’elle émeut.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par antoine18 2018-08-27T08:14:31+02:00
Diamant

J'ai plus qu'adoré ce livre, plus j'avançais dans l'histoire plus je voulais connaître la fin.

On y retrouve Tama qui dès son plus jeune âge à été esclave et à subit tout ce que personne ne peux imaginer, elle va faire une rencontre qui va pouvoir peut être changer sa vie.

Quant à Gabriel un homme dangereux va trouver une femme chez lui dans un piteux état, que va t'il faire d'elle? La tuer?

Un thriller époustouflant, l'auteure s'est encore une fois surpasser à l'écriture de ce livre. Une histoire qui tient la route, captivante, émouvante remplie de suspens et rebondissements et un scénario bien ficelé. J'aimerais bien qu'un jour un des thriller de Karine Giebel soit adapté au cinéma.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Vanessa1208 2018-08-26T17:55:08+02:00
Diamant

Quel livre !

Poignant, touchant, émouvant, révoltant... on passe par toutes les émotions, l’histoire de Tama prend vraiment aux tripes. Karine Giebel nous livre ici une triste vérité sur l’esclavage moderne qui malheureusement existe.

Âmes sensibles s’abstenir. Les autres je vous le conseille +++

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Nymphae 2018-08-21T20:10:39+02:00
Diamant

Un debut tres destabilisant avec un premier chapitre ou Giebel nous plonge directement en tant que personnage de son livre! On prend la place de cette petite Tama, vendue par son pere a une femme qui deviendra l un de ses bourreaux.

Ce livre est un veritable coup de coeur!

Les 100 premieres pages ont ete quelque peu difficile pour moi car je ne comprenais pas ou elle nous emmenait mais une fois le decor posé, je n ai plus reussi a le lacher!

J ai lu des critiques qui disait qu il u avait trop se violence et que c etait la marque de Giebel, mais non... ici c est un peu comme « meurtre pour redemption », c est un style de témoignage de vie en enfer, sans perspective d avenir... Tama m a hanté dans la vie de tous les jours lors de cette lecture... On ne peut pas rester insensible face a ce qu elle vit! Quelle histoire...

Magnifique histoire malgré tout sa tristesse! Encore une magnifique reussite!

Afficher en entier

Date de sortie

Sortie récente

"Toutes blessent, la dernière tue" est sorti 2018-03-29T00:00:00+02:00
background Layer 1 29 Mars

Date de sortie

Toutes blessent, la dernière tue

  • France : 2018-03-29 (Français)

Activité récente

Vahame l'ajoute dans sa biblio or
2018-09-15T22:53:02+02:00

Distinctions de ce livre

Les chiffres

Lecteurs 168
Commentaires 51
Extraits 20
Evaluations 94
Note globale 8.96 / 10

Évaluations

Meilleurs classements dans les Listes Booknode

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode