Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de toutoun : Liste d'Or

retour à l'index de la bibliothèque
In the After, Tome 1 In the After, Tome 1
Demitria Lunetta   
Waouh !! Voilà le premier mot qui, dès le début du récit, qui m'est venu à l'esprit, mais aussi le dernier en refermant cet ouvrage !!

Les extraterrestres débarquent !!
Ils sont moches...
Ils sont verts...
Ils sont rapides...
Ils ont une ouïe très développée...
Ils sont bêtes...
Ils dévorent les......HOMMES !!

Avant Amy était une adolescente de 14 ans comme les autres, ses priorités étaient ses amies, ses notes, et les banalités du quotidien.
Mais c'était l'Avant, avant Eux !! Avant que ces monstres affamés de viandes fraîches débarquent, venus de nulle part, et ravagent toute vie terrestre.
Ils sont partout, en quelques jours à peine, c'est l'Apocalypse !! les survivants sont de 1 sur un million !
Amy doit uniquement sa survie du fait qu'au moment de l'attaque, elle se trouvait à l'abri chez elle (seule malheureusement), ainsi qu'à la lubie de ses parents : son père était un hippie qui prônait le naturel, il a donc fait installer un système de récolte d'eau, des panneaux solaires, un potager, et un groupe électrogène. Quant à sa mère c'était une parano, du coup, leur maison est entourée d'une clôture électrique...
Tous ces aménagements, Amy, leur doit la vie !!
Commence alors pour Amy, l'Après où l'enfer de la survie...
Le destin mettra sur sa route une petite fille Baby (âgée de 3/4 ans tout au plus) qu'elle prendra sous son aile...
Toutes les deux vont nous mener dans une aventure palpitante où les monstres ne sont pas forcément ceux (et qui) on pense...

Pfiouu quelle lecture !! Demitria Lunetta nous emporte avec ce roman dans une course effrénée, où la mort peut être à chaque coin de rue, où le danger guette à tout instant...
Nos héros n'ont aucun répit, et nous aussi !! Nous sommes littéralement happés dans cet univers glauque et oppressant ! Impossible de relâcher la tension (et ce jusqu'aux dernières lignes) ! Impossible de stopper sa lecture ! Impossible de deviner la fin ! Impossible de prévoir les événements !! Nous sommes pris dans un tourbillon d'émotions, d'action et de rebondissements, allons de révélation en révélation qui nous laissent haletants et pantelants!
Surprenant !!
Addictif !!
Enivrant !!
Intense !!
Passionnant !!
Jouissif !!

http://lesreinesdelanuit.blogspot.com/2014/09/in-after-de-demitria-lunetta.html

par toutoun
Meg Corbyn, Tome 1 : Lettres écarlates Meg Corbyn, Tome 1 : Lettres écarlates
Anne Bishop   
It’ s a trap ! J’ai tout laissé en plan et je l’ai dévoré ce tome 1 ! J’ai été sous le charme dès la première page. C’est un projet assez atypique, j’ai du mal à le relier à d’autres livres dans le même genre, c’est bien un urban fantasy mais il arrive à aller au-delà. Je pensais avoir affaire à un habituel ‘bit-lit’ avec une héroïne pour narratrice et ce n’est absolument pas le cas, divers protagonistes prennent part à l’histoire. On sent la patte d’une auteure de fantasy, ce qu’Anne Bishop est sans aucun doute, nul besoin de rappeler qu’elle est connue pour la Trilogie des Joyaux Noirs.

Humains et terra indigene se côtoient, se supportent sans réellement se comprendre, soit par peur, soit par intérêt. Les humains ne sont que des proies dans ce monde pour ces êtres mystiques, ils étaient là avant eux et s’adaptent à chaque génération de prédateurs, ils seront encore là bien après. Namid contient plusieurs continents (Thaisia, Brittanie…), une géographie bien spécifique avec une histoire propre, des jours de la semaine rappelant les éléments et des noms de villes très reconnaissables (Strassville, Bouseville…), des cartes et un prologue permettent de s’immerger dans ce nouveau lieu assez rapidement. De ce fait, il est tout public, il plaira au plus jeune comme au plus vieux, fille ou garçon y trouveront leur compte.

Si Anne Bishop ne revisite pas l’aspect des vampires, loups-garous & cie… elle apporte quelque chose de plus avec le personnage de Meg Corbyn (la quatrième de couverture en dit déjà trop). Elle m’a au départ fait penser à Alice Royale par son côté innocent, ingénu, soit totalement pur, et qui découvre autant les humains, que les terra indigene avec ses pauvres ‘images’ pour seul bagage. Son côté ‘chaton fragile’ aurait dû me faire fuir, ce n’est pas un personnage auquel je m’identifie, mais j’ai su l’apprécier pour sa particularité (en mettant de côté mon agacement que j’avais, de voir chaque Autre s’attacher à elle aussi facilement).

Les personnages sont intrigants (Simon, Tess plus particulièrement), bien développés et ont tous leur place. Même les flics ou les quelques longueurs ne m’ont pas freinée dans cette lecture. J’ai succombé à l’univers présenté par Anne Bishop, à son ambiance à huit-clos qui ne ressemble à aucune autre et plus particulièrement aux émotions distillées au long du livre, qui sont, son plus gros atout dans cette histoire. Grâce notamment à l’autre visage des êtres surnaturels qu’elle nous montre, une partie plus psychologique et animale qu’on n’a pas l’habitude de voir. Ils n’ont rien de séduisant et c’est ce qui fait leur charme, vraiment, ça leur donne du mordant (roh ce jeu de mots). Ce qui donne des occasions de glousser quand il y a ces petites remarques à la limite de l’humour noir et parfois même grimacer, tout n’y est pas édulcoré. La nature est belle, merveilleuse, mais tout aussi cruelle, à Lakeside c’est pareil.

Pendant que nous découvrons le dernier d’Anne Bishop, le tome 2 sort aux USA, et que de frustration, maintenant que j’ai terminé ce premier opus de ne pouvoir enchaîner. Certes, l’intrigue est simple, mais efficace ; il n’y a pas de romance comme dans toute bit-lit actuelle ; l’action est surtout en fin de tome et l’essentiel du roman se concentre sur les relations familiales, amicales — sur les émotions… mais quel premier tome, tellement addictif et différent !

{avis pour Fantasy-Gate.fr}

par LLyza
Sinners of Saint, Tome 3 : Scandalous Sinners of Saint, Tome 3 : Scandalous
L.J. Shen   
https://followthereader2016.wordpress.com/2018/09/06/sinners-of-saint-tome-3-scandalous-l-j-shen/

Tout le monde a ses petites faiblesses et mon pêcher mignon c’est les mauvais garçon à la limite du salaud (ou qui le sont complètement). J’adhère complètement à cette saga mais je ne vais pas faire durer le suspens plus longtemps, Vicious est pour l’instant et je pense qu’il le restera nom number one. C’est le pire de la bande et même si dans ce tome Trent va très loin, pour moi il n’égale pas Vic.

Trent est donc notre nouvel héros, comme ses petits camarades, il n’est pas des plus avenants voir pas du tout. Irascible, froid, calculateur et incapable de s’attacher aux autres si ce n’est sa petite fille.

Il va devoir ici jongler entre l’arrivée fracassante dans sa vie d’Edie, la fille de son associé qui le déteste, et une menace planante qui semble toujours plus se rapprocher et présager du pire.
Edie est une toute jeune femme, 18 ans, son père Jordan la force à venir travailler dans l’entreprise et la menace de ruiner sa vie si elle n’accepte pas de l’aider à faire partir Trent de l’entreprise. Elle va donc devoir jouer un jeu dangereux tout en succombant au charme de notre beau métisse. Trent, lui est un personnage torturé, il n’arrive pas équilibrer sa vie professionnelle et personnelle et sa petite fille Luna ne lui facilite pas la tâche en refusant de parler. Pourtant au contact d’Edie, la fillette semble plus sereine et à l’aise en société. C’est comme ça que ce duo improbable se forme pour notre plus grand plaisir.

Alors certes Trent est dur et parfois mauvais mais Edie malgré sa jeunesse n’est pas une oie blanche sans défense. C’est un couple explosif, qui s’allume telle une chandelle d’anniversaire à la moindre rencontre. Ensemble ils vont devoir apprendre à se faire confiance, à s’ouvrir et à vivre avec le regard des autres sur leur différence d’âge.

Ce récit ne relâche jamais la tension avant le point final, il n’y a pas de temps mort et on se prend d’affection pour nos héros, bon plus pour Edie et Luna, Trent reste un peu trop dur de la cuirasse à mon goût.

Encore un tome très plaisant et qui reste dans la lignée des précédents, nos héros sont des ours prêts à mordre quiconque tente de les blesser mais qui lorsqu’ils trouvent la bonne personne ne recule devient rien pour construire un futur avec. J’aime tout autant le style de l’auteure et j’ai hâte de connaitre plus en détails notre prochain Bad Boy Bane.

Aucune hésitation pour les fans du genre, c’est une vraie bonne romance contemporaine qui ravira les lectrices.
Scorpi, Tome 3 : Ceux qui tombent le masque Scorpi, Tome 3 : Ceux qui tombent le masque
Roxane Dambre   
Quel bonheur de retrouver Charlotte, Adam, Elias et tous les autres ! Encore une fois la plume de l'auteur m'a transporté... Je suis triste d'avoir déjà finie cette série et de quitter ces personnages attachants !
Petit déception de ce dernier tome, [spoiler]j'aurais préféré avoir un épilogue sur Charlotte et Adam et avoir un aperçu de leur mariage..[/spoiler]
Je trouve que cela aurait bien terminé la série puisqu'on démarre le tome 1 sur la demande en mariage étrange qu'Adam fait à Charlotte !
Maintenant je n'attends plus qu'une chose, découvrir les prochains livres de Roxane DAMBRE !

par Oce1510
Scorpi, Tome 2 : Ceux qui vivent cachés Scorpi, Tome 2 : Ceux qui vivent cachés
Roxane Dambre   
Il est rare que j'aime un tome 2, autant que le tome 1 mais encore une fois, je suis conquise par cette histoire.

Les personnages sont toujours aussi attachants, marrants. L'ambiance est légère malgré que les Scorpi soient des tueurs à gages.

Il y a de l'humour, de l'action, des rebondissements, des sentiments ... bref les émotions sont toujours là.

J'adore, j'adore, j'adore.

Il me tarde de lire le tome 3. J'espère même que ce ne sera pas le dernier car je suis accroc de cette saga et de ses personnages.

A lire !

par Avalon
Crossing the Line Crossing the Line
Simone Elkeles   
Du grand Elkeles !
Une histoire qui nous captive de la première à la dernière ligne. C'est intense, palpitant. On tremble de peur, on frissonne de plaisir. Une romance qui nous chamboule, nous retourne... Et une fin qui nous laisse en vrac !

RYAN, FOR EVER ♡♡♡♡

par toutoun
Scorpi, tome 1 : Ceux qui marchent dans les ombres Scorpi, tome 1 : Ceux qui marchent dans les ombres
Roxane Dambre   
Une histoire originale et sympathique à lire.

La plume de l'auteure est agréable, c'est frais, léger et rempli d'humour. Le scénario ne manque pas de piment, ni de situations cocasses. Je souligne le fait que
Roxane Dambre est française, et oui malheureusement c'est de plus en plus rare face aux nombre de romanciers anglophones de pouvoir s'imposer sur le marché du livre. Elle nous amène dans un univers littéraire vraiment agréable avec un style personnel qui se démarque vraiment.

Je trouve intéressant d'avoir des tueurs à gages comme protagonistes car nous avons un côté vraiment décalé, contrastant avec le personnage de Charlotte, une humaine assez fragile en apparence et qui voit son quotidien bouleversé du jour au lendemain.

Les personnages sont attachants et hauts en couleurs. Le roman se lit rapidement reste sans prise de tête, et divertissant. J'ai passé un agréable moment de lecture avec de l'humour, de l'action, et certains passages qui pour moi vont devenir culte. J' aimerais vraiment tomber plus souvent sur ce type de récit.

Le côté créatures surnaturelles apporte un plus et une diversité de personnages et au vu du résumé du tome 2, ces êtres promettent de nous offrir des surprises... et des scènes hilarantes.

En plus d'être divertissant le livre dénonce aussi des problèmes de société comme le harcèlement au travail, le fonctionnement de la justice, etc. L'auteure fait réfléchir son lectorat sur des sujets sensibles et peu abordé dans la littérature. Derrière la légèreté apparente il y a vraiment un fond.

En conclusion : je ne m'attendais pas à trouver un titre de cette qualité, il rejoint ma liste de diamant sans problème. Une excellente découverte pour ma part, ce livre est une petite pépites et se détache des sagas commerciales. Je compte lire la suite.
Jeux insolents Jeux insolents
Emma M. Green   
La fin de [Jeux Interdits] m’avait laissée totalement désemparée. Le final déchirant et les derniers rebondissements du précédent opus m’avait vraiment fait décrocher le coup de cœur pour l’histoire de Liv et Tristan.

J’ai toujours l’appréhension avant de commencer la suite d’une histoire de peur que ce soit un peu la même routine, le même cercle vicieux et bien j’ai été une fois de plus étonnée avec [Jeux Insolents]. Nous retrouvons nos héros, six ans après dans des circonstances un peu sombres étant donné que c’est à l’occasion du décès de Craig, le père de Liv que nos amoureux maudits vont se retrouver.

Si la dynamique de leur couple reste la même malgré le fait qu’ils aient chacun mûrit j’ai trouvé le reste du récit vraiment prenant et je me suis laissé prendre à mon propre jeu du début à la fin.

Liv a passé les six dernières années à Paris aux côtés de son père, mais elle est de retour Key West pour reprendre sa vie là où elle l’a laissée. Difficile de revenir dans cette ville qui lui rappelle tant de souvenirs, aussi déchirants que vivifiants. Elle retrouve Betty Sue, qui sera d’ailleurs encore une épaule solide sur laquelle Liv pourra se reposer. Liv est devenue une véritable femme d’affaire, elle se donne à corps perdu dans le travail pour éviter de trop s’épancher sur sa vie privée…Ou plutôt son absence de vie privée…En six ans elle n’a pas vraiment réussi à tourner la page sur son histoire avec Tristan.

Tristan, quant à lui, n’est plus que l’ombre de lui-même, depuis la disparition de son frère. Il a tout abandonné pour se lancé à la recherche d’Harrison. Six ans qu’il le cherche, il n’abandonne pas et porte le poids de la culpabilité. Tristan n’est plus qu’une coquille vide qui enchaîne les plans d’un soir, il ne fait de promesses à personne, il n’a rien à offrir. J’ai trouvé le personnage de Tristan encore plus émouvant que dans [Jeux Interdits], ici il peut essayer de cacher sa souffrance derrière son masque de mec arrogant mais ça ne prend plus. Il est bien trop marqué et dévasté par son passé pour être encore cet homme sans cœur et sans considération pour ceux qui l’entourent.

On retrouve également Bonnie, les membres de l’ancien groupe de Tristan, les Key Why. Roméo, le collègue et associé du père de Liv est aussi très présent dans cette suite et j’ai adoré son personnage, il est vraiment l’homme de toutes les situations. Il sera vraiment très avenant avec Liv sans jamais aller trop loin pour lui montrer ses sentiments. C’est un homme respectueux et très attirant. Liv va se lier d’amitié avec ses collègues féminines ce qui apporte une petite touche girly à l’ensemble du roman.

Parlons de l’intrigue, le duo d’auteure a réunit nos deux héros sous le même toit et ce pendant un an.. Je vous assure que pour Liv et Tristan cela va paraître une éternité, parce que s’ils se sont retrouvés cela ne veut pas dire que leur idylle va reprendre et que tout le monde sera heureux. Loin de là, nos héros vont devoir affronter de nombreux obstacles avant de pouvoir prétendre au bonheur. L’enquête sur la disparition d’Harry est au centre de l’intrigue et franchement je n’ai rien vu venir. Il faut dire que je ne suis pas forcément très bonne en déduction et en plus j’aime me laisser porter par les histoires et être surprise au moment où les révélations tombent. Les auteures sont d’un sadisme sans limite, elles nous distillent les indices au compte goutte, le dénouement arrive tardivement mais cela ne m’a pas dérangée parce que j’ai profité de chaque moment.

Le couple que Liv et Tristan forme est toujours aussi explosif et dans tous les sens du terme. Ils s’aiment d’un amour qui fini par être destructeur parce que depuis la disparition d’Harry ils sont comme des amants maudits condamnés à ne jamais être heureux. Nos héros vont lutter contre leur attirance, mais je peux vous dire que dans leurs moments de faiblesse la chaleur grimpe à toute vitesse. Ce qui rend l’érotisme si bon dans ce récit c’est la perception des sentiments amoureux que nos personnages ressentent. Leur amour est magnifique, indestructible malgré leur destin. Et ensemble ils vont être plus forts que tout ce qui se dresse sur leur chemin.

En bref, [Jeux Insolents] se conclu sur un beau coup de cœur. Le duo d’auteure a su me faire aimer chaque personnage de cette histoire. Le scénario est tellement touchant, déchirant, beau et sincère. Une histoire d’amour impossible mais pleine d’espoir. Une intrigue à suspense qui m’a pris aux tripes parce que je m’étais énormément attachée à Harry dans [Jeux Interdits]. Liv et Tristan est un couple qui m’aura fait rêver. J’ai adoré m’arracher les cheveux avec leurs provocations et leur joutes verbales horripilantes, j’ai adoré les voir s’aimer et se déchirer en ayant toujours cette notion d’amour éternel. J’ai adoré les scènes so sexy qui m’ont donné de nombreux coups de chaud, merci les filles pour l’économie de chauffage ^^ Une série qui restera gravée dans mon cœur.
Jeux interdits Jeux interdits
Emma M. Green   
FABULEUX !!!!!
J'ai rarement vu un livre qui m'a autant bouleversée et émue ! L'histoire de Liv' et Tristan est magique et envoûtante. Je n'ai pas pu me détacher du livre une seconde, je l'ai lu d'une traite ! Ce livre écrit par Emma Green est un petit chef d'oeuvre. Les personnages des deux adolescents mais aussi de leur entourage Harry, Bonnie, Sienna... sont très attachants. Cette histoire d'amour interdite donne une fabuleuse histoire remplit de suspense et d'amour pur ! Malgré leurs différences Liv et Tristan acceptent leur amour et s'y perdent à corps et âme.[spoiler]La disparition de Harry m'a tellement bouleversé, même encore à cet instant je n'en reviens pas. Et toute la douleur qui s'en suit à cette disparition et surtout la séparation de Tristan et Liv qui malgré leur amour éternel préfèrent se séparer. Cette fin m'a faite pleurer et m'a au plus haut point émue, et j'ai rarement vu des fins "non heureuse" ce qui rends l'histoire unique ! [/spoiler] Il est tellement addictif ! Un grand merci encore à Emma Green pour c'est instant partagés avec Liv et Tristan.

par Lolita54
Stage Dive, tome 3 : Sing Stage Dive, tome 3 : Sing
Kylie Scott   
Lu en VO

Malgré une lecture que j'ai trouvée moins aisée que les deux premiers, j'ai beaucoup aimé ce troisième tome. Et pourtant, ce n'était pas gagné d'avance. La faute à un Jimmy que je n'avais guère trouvé sympathique. Dans le premier, il était franchement odieux et dans le deuxième à peine supportable. Alors, me le rendre sympathique s'apparentait à "Mission Impossible". Je n'aurais pas dû douter de Kylie Scott ! Après le "solaire" Mal que j'ai positivement adoré, l'auteur est parvenue à me faire aimer Jimmy que j'avais positivement détesté avant...

Dieu sait que les héros torturés ne sont guère ma tasse de thé. Bon, je ne dédaigne pas à l'occasion un héros à l'âme blessée, un héros de guerre atteint d'un syndrome post-traumatique ne me fait pas peur mais bon, Jimmy c'était cela puissance 10 et à vrai dire cela me rebutait plus qu'autre chose. Un ex-toxico, ex-alcoolo,ex-accro au sexe, renfrogné, sarcastique, arrogant, en un mot odieux question héros aimable on a fait mieux ! Et malgré tout, en quelques scènes, Jimmy a su toucher mon coeur tout en étant et en faisant ce qu'il faisait le mieux : du Jimmy !

Face à un tel héros, il fallait une personnalité féminine qui ait du répondant et Lena n'en manque pas. Dès les premières pages, le ton est donné et Jimmy, l'innocent, aurait dû se méfier : Lena ne se laissera pas faire. Elle semble être la seule à comprendre qui se cache derrière le masque qu'arbore en permanence Jimmy. Elle seule semble voir l'homme qui ne s'est jamais remis de son enfance saccagée, de sa relation toxique avec sa mère, des secrets qu'il a profondément enfouis. Lena elle aussi a ses propres blessures mais à l'inverse de Jimmy, elle a su en faire une force.

Avec de tels héros, le roman ne pouvait qu'être plus sombre sans toutefois que le rire ne s'invite régulièrement. Les échanges vifs entre Lena et Jimmy, les apparitions de Mal, toujours aussi déjanté, des péripéties du haut plus haut comique viennent alléger une intrigue qui pourrait facilement virer au tragique. Les derniers chapitres sont intenses et poignants. Les échanges se font plus tendus et l'ultime confrontation avant la rupture entre Lena et Jimmy est des plus violentes...avant une réconciliation qui a comblé mon petit coeur.

Alors oui, le roman est nettement moins drôle que les deux premiers, beaucoup plus sombre mais il y gagne en profondeur. Après nous avoir fait beaucoup rire dans les deux premiers romans, Kylie Scott fait vibrer la corde de l'émotion avec brio. Au fil de ses romans, Kylie Scott dévoile un talent rare et fait d'elle un auteur à découvrir mais surtout à suivre absolument.