Livres
458 094
Membres
410 954

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode


Ajouter un commentaire


Liste des commentaires

Or

Mon avis : ☆ ☆ ☆ ☆ / 5

La couverture est franchement canon.

J'ai passé un superbe moment de lecture. Ce livre est une vrai merveille. Le scénario est bien écrit, juste une chose : c'est trop court. J'étais tellement dedans, que premièrement : je n'ai pas vue le temps passer, parce que j'ai été incapable de le fermer. Il est vraiment addictif ! Et secondement, on a un peu deux histoires en une : d'un côté une romance, de l'autre des retrouvailles familiales. Il est prenant, n'en doutez pas, vous allez passer par tous les stades. De la joie, à l'angoisse, de l'excitation à l'inquiétude. La plume de Lucie est un régal, c'est une vraie balade sentimentale.

Je ne cache pas, avoir vraiment hâte de pouvoir lire le second tome !!

#adeline

Afficher en entier
Or

L'avis d'Esméralda :

A onze ans il est impossible d’oublier les épreuves qui marquent au fer rouge sa vie. A onze on se souvient de ce cercueil emportant sa mère sous terre. A onze on se souvient que son père l’a lâchement abandonnée, disparaissant du jour au lendemain, sans réponse, sans rien. Vivre sans son père quand on a onze ans, comment cela est-il possible ? Comment vivre cet abandon sans nom, qui n’est pas logique, qui est si destructeur ?

Maëva n’a pourtant pas manqué d’amour et de soutien. Elle a grandi auprès d’une famille aimante, au petit soin et un brin protectrice. Elle a su parvenir à grandir sans séquelles. Mais la question sempiternelle résonne toujours au creux de ses oreilles : pourquoi ?

En jeune femme adulte et responsable qu’elle est devenue, Maë prend le taureau par les cornes et envoi valser ses remords qui la taraudent. Direction les États-Unis pour un mois de baby-sitting auprès de cette famille qui aurait dû être la sienne. Maë nounou ? C’est tout un programme épique. Oui, car Maë est une grande fille qui a gardé son âme d’enfant et qui ne fait pas figure d’une quelconque autorité. Elle est aussi maladroite qu’un balai endimanché. Gaffeuse, têtue, bordélique, elle n’en rate pas une. Sous son apparence de gentille fille se cache une tigresse qui ne faut pas chatouiller. Rigolote, bravade et bavarde, ce mois doit révéler les raisons de cet absence. Déguisée en James Bond Girl amatrice, elle fouine et ses découvertes ne la laisseront pas indifférente.

Son séjour aurait pu se passer sous de meilleurs hospices, si un certain Kayden, beau gosse en chef, n’avait pas pointé son nez et son torse magnifique sous ses yeux. Kayden est comment dire : la tentation à l’état pur malgré son caractère de cochon qui cela dit s’accorde parfaitement avec celle de la Miss. Kayden est Kayden : intrigant, charmeur, captivant, sensationnel, intelligent, possessif, colérique, bosseur, inspiré, imaginatif… Sérieusement comment ne pas craquer. En même temps il faut bien qu’on rêve ! (Merci Lucie Chatel).

Kayden c’est la pomme dans laquelle Maë résiste de croquer. Et pourtant, le fruit défendu a trop bon goût.

Entre passion et révélations, Lucie Chatel joue à la perfection la note de l’émotion. De l’émotion à l’état brut, celle qui choque, celle qui crispe, celle qui amadoue, celle qui fait pleurer, celle qui donne le sourire ou qui fait rire aux larmes. C’est un condensé qui frappe en pleine figure et en plein coeur. Impossible d’y échapper. C’est si bouleversant et si intense ! Pas de spleen mais une touche enjouée et optimiste enjolive la plume puissante de Lucie Chatel. La trame n’a pas réellement de surprise, mais le contexte, les personnages, les enjeux ont une véritable place qui dénote avec cette petite faiblesse. Le personnage de Maë est hyper attachant et aussi attachiante. Celui de Kayden est bouleversant. Tout ce côté psychologique et blessures du passé déterminent le comportement des personnages. Certains secrets subsistent et le final (dans le style cliffhanger, s’il vous plaît !) laisse présager une suite aussi merveilleuse qu’impressionnante.

Je n’ai qu’un mot : foncez ! ?

Afficher en entier
Argent

Un roman fort en émotions où l'on suit Maeva dans sa quête de la vérité à propos de son père qui l'a abandonnée suite à la mort de sa mère. Un livre touchant, avec ses personnages forts et sympathique. C'est un plaisir de le lire! Et vu la fin, je vais attendre avec impatience la suite à présent !

Afficher en entier
Argent

Tout d'abord, avant de vous parler de cette romance pétillante qui finit sur un coup de théâtre, je remercie Black Ink Éditions pour l'envoi du service presse numérique via NetGalley France.

Maïva est une jeune étudiante sérieuse, déterminée et indépendante. Pour payer ses études, elle a contracté un crédit pour ne pas alourdir les épaules déjà frêles de ses parents adoptifs. Elle est même prête à s'exiler de l'autre côté de l'Atlantique pour se faire un peu d'argent au lieu de profiter de ses vacances à l'instar des jeunes de son âge. Sa tâche consiste à s'occuper de deux enfants dont les parents sont en mal de temps. Mais ce qu'elle tait à ses proches, c'est la raison de ce choix. Quel vilain secret cache-t-elle à sa famille ? Et quel but poursuit-elle ?

Maï débarque aux USA déguisée et sous un faux nom en quête de son passé, mais elle ne sait pas encore dans quel guêpier elle s'est fourrée. Car son séjour ne va pas se passer comme elle aurait voulu. Au lieu de trouver des réponses à ses questions, c'est Kayden, le frère de sa patronne, qui sera le centre de ses pensées jusqu'à l'obsession. Ce dernier, l'énerve autant il la trouble et la plonge dans une confusion émotionnelle sans pareille.

Ce chanteur à l'avenir prometteur est si sexy mais sa réputation sulfureuse auprès des femmes le précède. Alors si elle veut s'en sortir sans dégât, elle n'a pas d'autres choix que taire ses sentiments. Mieux, elle n'a pas le temps de batifoler car elle a tout juste un mois pour mener à bien la mission pour laquelle elle a tout quitté. Mais sans compter avec cette dynamite nommée Kayden qui ne se laisse pas oublier ni ignorer. C'est la tentation à laquelle elle ne peut résister quitte à se brûler les ailes. Maï ne manque pas de plonger dans l'inconnu et de goûter au nectar d'un amour naissant faisant fi des conséquences. 

Et c'est sûr, la jeune fille va au-devant d'une grande déception. Car si sa quête de la vérité commence sous de bons augures, c'est dans une souffrance totale qu'elle aboutira. 

Si ma lecture de ce premier tome : Les cicatrices du passé a mal débuté, c'est dans la bonne humeur que je l'ai continuée et sur une note de frustration que je l'ai finie. 

Cette romance, ne parle pas juste d'amour complexe. Mais aussi de non-dits et de faux-semblants. Une thématique que l'auteure traite avec beaucoup d'émotions, un soupçon de pudeur et d'humour sans tomber dans le piège dramatique. Les conflits parents-enfants et l'abandon parental et ses répercussions sont des drames récurrents et ne peuvent que constituer un bon sujet d'une trame si elle est bien menée comme c'est le cas de Trahison. Accrocher et émouvoir, cela ne rate. 

Cette histoire parle de désertion parentale, de mensonges et de trahison. Tout ce qu'il faut pour casser un lien même s'il est fusionnel et passionnel. La relation entre Maïva et Kayden était une bombe à retardement. Elle a commencé sur un malentendu puis a grandi sous un flot de mensonges pour flétrir sous le coup d'un sentiment de trahison. Ces personnages même qui m'ont autant agacée, autant fait rire et rendu triste. 

En somme, un tome haut en couleur dont j'attends la suite avec impatience et une plume prometteuse car s'il y a eu quelques malaises, la plume reste addictive et promue certainement à un bel avenir à force de travail...

Mya

Afficher en entier
Diamant

Un véritable coup de coeur pour ce premier tome ! j'ai adoré l'écriture de Lucie, on y trouve tous les ingrédients pour en faire une pépite ! humour, amour, larmes, sexe et BG. J'ai ri, j'ai pleuré et pour moi quand un livre me fait sortir les larmes c'est gagné !! Je ne veux pas spoiler en racontant l'histoire de Maé et Kayden, alors allez découvrir par vous même ces deux phénomènes attanchants. Bonne lecture

Afficher en entier
Argent

http://www.osez-lire.com/2019/04/trahison-tome-1-lucie-chatel-chez-black-ink.html

Ces deux protagonistes m’ont séduite, tant par leur profondeur que par leur légèreté. Et oui, l’un n’empêche pas l’autre ;-) Individuellement, ils apportent la douceur, la folie, la douleur parfois, mais ensemble, ils nous embarquent dans une romance détonante, ponctuée de coups bas et de réparties cinglantes. Accompagnés par des personnages secondaires relativement nombreux, mais participant tous à l’intrigue de ce roman, ils nous emmènent entre passé et présent dans un voyage plein d’émotions.

Lucie Chatel nous propose de suivre cette histoire en alternant les points de vues de nos deux chouchous du jour, ce qui permet une approche globale de ce récit et amène les éléments qui auraient pu manquer en ne se centrant que sur l’un ou l’autre. Cela dit, en dehors de la romance, l’auteure traite ici de sujets de fond graves et touchants, portés par une Maë en quête de vérité.

Bien qu’un peu déçue par l’abord un peu rapide de certains événements, j’ai pris beaucoup de plaisir à découvrir l’écriture de Lucie comme la naissance de ce duo. Une belle romance, une intrigue captivante et une plume rafraîchissante pour un roman dont j’attends la suite avec impatience.

Afficher en entier

Par où commencer

Vivement le tome 2

Pour connaître la suite bon j ai passer un moment sympas l histoire sympa une histoire d amour entre deux têtes sur un mensonge oui mais où est la trahison dans le livre désolé je vais pas te dire que j ai pas aimer au contraire mais il manque un petit quelque chose pour marquer la trahison j ai adore le dernier chapitre enfaite je sais pas c est compliquer quand même de critiquer un livre de dire b aime ou pas j ai apprécié l histoire pour une fois change des autres livres qui font qu on va jusqu au bout mais sérieuse j adore kayden pour une fois c est pas un mec torturer par contre Maëlys m’a énervé du début jusqu à la fin j espère que prendra en maturité et Sarah pour un médecin elle est un peu cruche ok c est pas cool qui lui est pas tous dit mais delà a être méchante bof ...,mon commentaire est long et chiant mais lisez le livre il est sympas . J attend le tome 2 pour comble les blancs un truc cloche avec le tonton

Afficher en entier
Diamant

Une très beau livre, une belle histoire, plein d'émotions vivement le tome 2

Afficher en entier
Diamant

A la recherche de son histoire et afin de la comprendre pour se construire une identité d'adulte Maé va à la rencontre de son père qui l'a abandonnée au bons soins de son oncle le lendemain des funérailles de sa mère.

Cette première partie est intrigante et, malgré la jeunesse des personnages, n'est pas "gnangnan".

on comprends le conflit de loyauté de Maé entre son oncle et sa femme qui l'ont élevé comme leur enfant, et l'amour-haine qu'elle voue à son père qui s'est construit une nouvelle famille.

L'histoire d'amour ne prends pas la place de ce règlement familial, mais laisse la porte ouverte à une satisfaction affective pour Maé en pleine construction de sa future vie d'adulte.

l'auteure joue avec nos nerfs avec la fin qui nous laisse baver d'envie pour le tome 2. ;)

A très bientôt et merci pour ce bel opus one !

( sortie au mois de mai pour le tome 2 : l'auteure a su ne pas le sortir trop tardivement ce qui aurait pu avoir de grandes conséquences avec nos nerfs...) lol !

Afficher en entier
Argent

http://www.lmedml.fr/2019/04/05/trahison-1-les-cicatrices-du-passe-lucie-chatel/

UN PREMIER OPUS CAPTIVANT ET ADDICTIF…

Je me suis laissée tenter par cette nouvelle parution des éditions Black Ink. Avec cette couverture et ce résumé prometteur, je n’ai pas hésité.

Ce premier opus s’avère vraiment addictif, Lucie Chatel nous offre un récit touchant et en même temps très tumultueux. J’ai été séduite par l’histoire de fond, la quête de Maëva et le cheminement de l’histoire. J’ai par contre eu plus de mal avec la dynamique de la romance qui a mis mes nerfs à rude épreuve.

QUAND UNE JEUNE FEMME BRISÉE RENCONTRE UN BAD BOY INSUPPORTABLE !

J’ai adoré nos deux héros individuellement, j’ai eu beaucoup plus de réticences en ce qui concerne le duo qu’ils forment.

Maëva a tout perdu le jour où sa mère est décédée, elle avait onze ans lorsque son père l’a abandonnée. Dix ans plus tard, notre héroïne a besoin de réponse et elle a un plan… Intégrer le nouveau foyer de son père, en devant la nounou de ses deux enfants, car oui il a refait sa vie et il a une nouvelle famille. Maëva est déterminée mais elle ne sait pas où elle met les pieds. Maëva est une héroïne touchante, son histoire m’a brisé le cœur et j’avais vraiment envie qu’elle obtienne des réponses à ses questions. Maëva est jeune mais déjà rongée par la rancœur et la haine qu’elle ressent maintenant pour son père. Elle est imprévisible, impulsive et déterminée. Son plan va connaître un obstacle de taille en la personne de Kayden…

Kayden est musicien, il commence à avoir une certaine notoriété avec son groupe. Kayden est insupportable, du moins c’est ce que Maëva ressent à ses côtés. Kayden est un héros intéressant, je n’ai pas réussi à m’attacher à lui dans les premiers chapitres, heureusement nous avons son point de vue de temps en temps, ce qui m’a permis de mieux l’apprécier au fil des pages. Kayden a des défauts, il est jeune et souhaite profiter de la vie. Je l’ai trouvé attirant mais en même temps son attitude m’a refroidie tellement de fois que je n’ai pas totalement craqué pour lui. Mais son évolution est très positive !

Il y a beaucoup de personnages secondaires. Ils sont tous très sympas. Ils jouent des rôles capitaux dans l’intrigue. J’ai aimé toutes ces personnalités qui font avancer l’histoire avec beaucoup de cohérence !

UNE INTRIGUE TRÈS BIEN ORCHESTRÉE !

L’intrigue est très bien trouvée, le fond de l’histoire est original et j’ai aimé les nombreux rebondissements qui poussent Maëva à avancer dans sa quête. Lucie Chatel a su exploiter les thèmes présents dans son récit. Les émotions sont au rendez-vous, que ce soit dans l’intrigue ou dans la romance.

Les révélations qui tombent au fur et à mesure intensifient vraiment le rythme de l’histoire. L’autrice a un style hyper addictif, c’est indéniable. Sa plume est assez simple mais efficace ! J’ai dévoré le livre en seulement quelques heures.

UNE ROMANCE QUI N’A PAS EU MA PRÉFÉRENCE.

Vous savez à quel point je suis honnête dans mes avis… Bref, la dynamique de la romance ne m’a pas forcément plue. Cette suite incessante de disputes et ce jeu du chat et de la souris, m’ont fatiguée, tout simplement. J’ai trouvé que l’autrice a été trop loin dans le cycle « Je t’aime, moi non plus ». Je ne dis pas que cela ne m’a pas divertie, seulement que je n’aime pas quand cela dure trop longtemps dans ce schéma là parce que je ne comprenais pas la moitié des réactions brutales de nos héros. Cela m’a agacée à un moment et j’avais hâte que cela évolue entre eux.

Les émotions sont là, pas de doute possible, mais j’avais trop envie de m’arracher les cheveux, ce qui a légèrement soufflé mon intérêt pour la romance en elle-même malgré le fait qu’elle constitue un élément déterminant dans l’intrigue.

EN BREF :

Un premier opus que j’ai aimé pour le fond de l’histoire, la quête de Maëva m’a totalement captivée, les émotions qui découlent de cet aspect de l’histoire sont intenses, touchantes et déchirantes. Lucie Chatel nous offre une intrigue où manipulation, mensonges, quête de vérité et romance se côtoient et l’ensemble est plutôt réussi malgré le fait que je sois un peu passé un peu à côté de la romance. Pas de panique, les derniers chapitres m’ont tellement retournée que j’ai hâte de retrouver Maëva et Kayden dans la suite !

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode