Livres
475 434
Membres
453 206

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

Extrait ajouté par Lily01 2013-11-23T18:24:46+01:00

Son buste contre le mien, les contours puissants de son corps jouxtant les lignes délicates du mien, je sentais son cœur cogner sur ma poitrine. Il m’agrippait toujours le poignet, retenant une de mes mains contre le mur. Il me regardait, et je ne devinais pas ce qu’il allait faire, car son regard noir consumait tout. Soudain, il pressa brutalement ses lèvres sur les miennes. Il m’embrassa désespérément, comme s’il ne pouvait respirer sans moi. Les poils courts de sa barbe griffaient mes joues, mes lèvres, mon cou, partout où il posait sa bouche. Il lâcha mon poignet, permettant ainsi que je l’entourasse de mon bras et l’attirasse encore plus près de moi. Comme j’avais pleuré quelques instants plus tôt, je sentis le sel de mes larmes sur ses lèvres. Entrelaçant mes doigts dans ses cheveux, je pressai sa bouche encore plus fort contre la mienne. Mon cœur battait à tout rompre, et une chaleur intense m’envahit. Il finit par arracher ses lèvres des miennes, ses mains qui me coinçaient contre le mur, toujours agrippées à mes épaules, puis il fit un pas en arrière. Respirant bruyamment, il garda les yeux baissés pour éviter de me regarder.

Afficher en entier
Extrait ajouté par monacre 2014-05-25T03:01:41+02:00

Il m'embrassa de la même manière passionnée que la première foi, et j'adorai cela.

Je l'entourai e mes bras et lui rendis son étreinte. Il glissa une main derrière moi et ouvrit la porte. Nous titubâmes dans ma chambre. Il me rattrapa avant que je tombe, me souleva et me porta jusqu'à mon lit.

Doucement, il me posa sur les couvertures et se coucha sur moi. Sa barbe naissante me picota le cou et les épaules tandis qu'il me couvrait de baisers.

Il se redressa pour retirer sa veste et son sweat-shirt. Je m'attendais à ce qu'il retire aussi son tee-shirt, mais il se figea.

Ses cheveux noirs étaient légèrement ébouriffés, et son expression complètement étrangère. Les yeux rivés sur moi, il me mettait mal à l'aise.

- Quoi ?

- Tu es tellement parfaite, souffla-t-il avec une détresse inexplicable.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Lily01 2013-11-23T18:24:56+01:00

Il toucha ma joue à nouveau, juste du bout des doigts, et de nouveaux frissons m’envahirent. Il examina ma blessure avec attention et reposa ses incroyables yeux noirs sur moi. À cet instant, je compris que j’étais officiellement tombée amoureuse de lui.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Joey001 2014-06-20T20:51:35+02:00

Il baissa les yeux, la gorge nouée, ses grands cils noirs tombant sur ses joues. Sentant qu'il voulait me dire autre chose, je croisai les bras et attendis.

-Mais tu avais raison sur un point.

Il avait visiblement du mal à articuler et je le regardai avec attention.

-J'étais jaloux.

Afficher en entier
Extrait ajouté par CoeurdeGivre 2015-09-22T18:04:04+02:00

" [...] C'est juste un copain, je suppose. Je ne sais pas, en tout cas, il a l'air sympa.

- Sympa ?

Maggie s'extasiait déjà.

- Mais c'est un bon début ça ! C'est tout de même mieux que cet anarchiste avec un tatouage au visage.

- Nous n'étions pas amis, corrigeai-je. Je lui avais seulement piqué sa moto. Alors qu'il était encore assis dessus... "

Afficher en entier
Extrait ajouté par bellajessica 2013-06-06T02:09:29+02:00

Finn me regarda. Son regard noir se voulait rassurant, et même si je sa-vais que c’était son boulot, je me sentais soulagée de le savoir là.

Il s’éloigna rapidement et je lui emboîtai le pas. J’enveloppai mes bras autour de moi en essayant de me calmer. J’étais encore choquée par tout ce que j’avais entendu et j’essayais de comprendre ce que je faisais là.

Elora avait raison sur un point. J’avais probablement besoin d’une bonne douche, et peut-être que si je dormais, tout ceci me semblerait ensuite moins absurde. Mais j’en doutais.

Finn me conduisit par un escalier en colimaçon au travers d’un autre couloir, au bout duquel il ouvrit une lourde porte dévoilant ce que je suppo-sai être ma chambre. Vaste et haute de plafond, un mur entièrement vitré en accentuait l’impression d’immensité.

Un immense lit à baldaquin, entouré de meubles derniers cris, occupait le centre de la pièce, qui regorgeait d’objets divers comme un ordinateur portable, un écran plat, des jeux numériques, un iPod et autres instruments technologiques dont je pouvais avoir envie. Finn ouvrit la porte du placard, qui était déjà garni en vêtements. Poussant une autre porte, il éclaira ce qui devait être ma salle de bain, et qui ressemblait plutôt à une pièce de station thermale.

Afficher en entier
Extrait ajouté par lilimay 2014-12-31T21:31:25+01:00

Pour toute réponse,il m'envoya un si grand coup dans le mollet que je ressentis une violent crampe qui me fit grincer les dents.Il mit ensuite son genou sur mon estomac,me plaquant solidement au sol pour m'empêcher de me débattre.

Quand l essaya de m'attraper, je le repoussait des mains.Il agrippa alors mes poignets d'une seul main en les tenant fortement ensemble.

-Ça suffit,ordonna-t-il.

Comme je m'efforçais de libérer mes mains, il resserra si fortement sa pression que j'eus l'impression que mes os allaient craquer.

Arrête ça.Nous t'emmènerons de tout façon, que tu le veuille ou non.

-Que tu crois!aboya Finn, surgissant de nulle part.

Afficher en entier
Extrait ajouté par s0kellys 2015-08-02T11:29:34+02:00

"J'avais vécu toute ma stupide vie sans lui, et voilà que je me sentais pas capable de survivre une heure de plus à son départ..."P.254

Afficher en entier
Extrait ajouté par s0kellys 2015-08-02T11:27:33+02:00

"L'imbécile pense qu'il sait tout. Le sage, lui, sait qu'il ne sait rien."P.188

Afficher en entier
Extrait ajouté par s0kellys 2015-08-02T11:27:24+02:00

"Je n'aspire pas spécialement à être comme les autres."P.18

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode