Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de triskeliga : Ma PAL(pile à lire)

retour à l'index de la bibliothèque
Emma Bannon & Archibald Clare, Tome 1 : Le Mystère du drake mécaniste Emma Bannon & Archibald Clare, Tome 1 : Le Mystère du drake mécaniste
Lilith Saintcrow   
tres tres laborieux et pas toujours facile à comprendre... pas du tout accroché.

par snowgirl
La Première Loi, Tome 1 : Premier sang La Première Loi, Tome 1 : Premier sang
Joe Abercrombie   
Bien qu'il soit un peu long à démarrer, il est tellement bien écrit (et bien traduit) qu'il se lit tout seul. Farci de dialogues, c'est un livre par et pour les personnages, que j'ai tous trouvés fascinants. Ce n'est pas de la fantasy d'action (du moins dans ce premier tome), cependant, l'atmosphère de complots, d'intrigues, de complications politiques me rappelle singulièrement un must du domaine, Game of Thrones pour ne pas le nommer...
Harper Jones, Tome 1 : Malédiction Harper Jones, Tome 1 : Malédiction
Blandine P. Martin   
Mon avis
Jones, Harper Jones ….Docteur en sciences occultes
Une couverture de folie qui donne le ton avec un titre qui ouvre les portes d’un monde qu’il faut vivre avec l’héroine !!
Elle arrive dans vos liseuses, qui ? La chasseuse de la nuit la plus badass de Londres !! Elle va devoir faire avec un inspecteur qui va devoir faire avec le caractère bien trempé d’Harper …..Sa langue la démange souvent pour dire ce qu’elle pense et c’est chaud patate !! Je l’adore !! Buffy en moins coincée ? Carrément !!
Son dada ? Elle veut se venger de quelque chose que l’on découvre au fur et à mesur de cette histoire qui nous emmène dans les affres du monde des « buveurs de Bloody mary frais » du producteur au consommateur ( Des Vampires quoi !!) . le tout dans un Londres que vous ne verrez plus pareil après votre lecture !!
Une autre personne sera de la partie , Lysandre , un vampire …..A vous faire mordre le cou sans broncher !! A tomber par terre !!
Mélangez le tout avec une bonne traque de tueur en série , vous aurez le tome 1 des aventures de ma copine Harper !! L’auteure m’a convaincue que le fantastique cachait bien des surprises, elle démontre aussi qu’elle sait passée d’un genre à l’autre « Fingers in the nose » avec une magie qui lui est propre.
Que dire de plus ?? Foncez !! J’ai adoré à fond la caisse !!
Blandine !! Tu déchires un max avec Harper !! Je veux la suite évidement !!
Allez à plus !! Et bonne lecture !!

par astonDB9
Le Serment de l'orage, Tome 1 Le Serment de l'orage, Tome 1
Gabriel Katz   
Autant j'adore regarder de l'héroïc fantasy, autant je n'aime pas spécialement en lire. C'est donc sur un coup de tête que j'ai pris cet ouvrage, juste parce que la couverture me plaisait bien et que j'avais envie de sortir de ma zone de confort. Bien m'en a pris ! J'ai vraiment adoré "Le serment de l'orage".

Ce qui m'a plu dans ce livre, c'est notamment le fait que le fantastique n'est pas si présent que ça. Il n'y a pas de dragon, d'objets enchantés ou autres. En fait, dans un Moyen Âge où la religion rythme le quotidien des hommes, on parle surtout de malédiction et d’empreinte du Diable. Ce roman m'est apparut davantage comme une histoire de fantômes, un comte d'épouvante dans une époque ancienne et c'est vraiment ce qui m'a conquise.
D'ailleurs, l'intrigue ne prend pas place dans un monde imaginaire mais en Angleterre (alors appelée Anglia, son nom en latin médiéval) au temps des croisades. Ça aussi c'est un aspect qui m'a beaucoup plu. Malgré la touche de fantastique, j'avais le sentiment de lire plus un roman historique que de fantasy. D'autant qu'en plus d'affronter les ténèbres, les héros doivent également faire face à un ennemi bien plus concret; une armée d'envahisseurs. Et les Eiriniens sont au moins aussi flippants que les étranges chevaliers maudits.
J'ai aussi adoré les personnages. Morgien et Cynon sont deux hommes très attachants. Même s'ils appartiennent à un âge révolu, on peut quand même s'identifier à eux. Marie est une protagoniste très intéressante de même que Ann qui a l'air assez antipathique au premier abord mais qui est tout à fait le genre de personnage féminin déterminé que j'apprécie. Edwin de Gore, la figure paternel, est très touchant. [spoiler]Sa mort m'a fait un petit quelque chose, je dois l'avouer...[/spoiler] Même si je n'aime pas Alistair Arcus, il met du piment et son parcours est impressionnant. J'ai aussi apprécié Stone et tous les autres paysans de Hollow Grave qui font preuve de beaucoup de courage.
Puisqu'on parle de Hollow Grave, Gabriel Katz a réussi à en faire un personnage à part entière. Ces terres sont presque vivantes. En tout cas elles n'ont eu aucun mal à prendre corps dans mon esprit. Durant toute ma lecture, j'étais vraiment là-bas.

"Le serment de l'orage" est donc un très gros coup de cœur. J'ai hâte de lire la suite que j'espère du même acabit.

par Saturna
Londres la ténébreuse, Tome 4 : La Proie et le Chasseur Londres la ténébreuse, Tome 4 : La Proie et le Chasseur
Bec McMaster   
http://lachroniquedespassions.blogspot.fr/2016/12/londres-la-tenebreuse-tome-4-la-proie.html


Je l'attendais tellement !!!!

Je vous rassure tout de suite : c'est un très bon crue. Seulement voilà j'ai eu un énoooooorme coup de cœur avec le tome 2. J'ai eu de nouveau un énoooorme coup de cœur avec le tome 3, alors autant vous dire que la barre était haute.

Perry et Garrett sont des Engoulevents dont on a déjà fait connaissance dans les tomes précédents. On sentait poindre la romance entre ces deux-là et je dirais mieux ; on l'attendait.
Perry est une des rares sang-bleu. Elle porte un secret depuis de nombreuses années et se cache sous une apparence masculine. Elle a de profonds sentiments pour son partenaire depuis aussi longtemps qu'elle est une engoulevent. Le bel âtre n'a jamais rien vu et a fait de la jeune femme déguisée en homme sa meilleure amie.
Oui, mais à la fin du tome précédent, Perry retrouve son apparence de femme à l'occasion d'une enquête et patatras, Garrett se rend compte de la beauté avec laquelle il vivait depuis de nombreuses années. Personnellement, j'ai trouvé ce postulat de départ un peu tiré par les cheveux. Certes il faut bien commencer la romance a un moment donné mais enfin Garrett a eu 9 ans pour tomber sous le charme de Perry. Rien. Il n'a jamais été émoustillé. Il faut que la belle se dénude et expose sa poitrine pour que le Dom Juan la voit. Au mieux, j'ai trouvé cette entrée un peu maladroite. Au pire, je l'ai trouvé un peu macho.

Ce qui rend la romance entre ces deux-là à part, c'est qu'elle commence sur les chemins de l'amitié mais savoir que l'amour s'invite dans leur histoire seulement lorsque que Perry se déshabille est un peu limite...Cela manque de romantisme pour le coup.
J'ai passé sur ce postulat de départ car hormis cela, la relation entre les deux amis est magnifique.
Leur amour n'est pas possible pourtant leur amitié leur est indispensable.
Cette dualité est très bien amenée et elle nourrit très bien le récit.
Quant à l'histoire en elle-même. Tout tourne autour du passé de Perry qui lui revient comme un boomerang. Tout lui revient en plein visage. Chuuut ! Je n'en dis pas plus mais elle va rencontrer un tueur en série, un fantôme de son passé qu'elle n'aurait jamais pensé recroiser. Celui-ci est largement inspiré de Dr jekyll et Mr Hyde et La bête de Frankenstein. J'ai adoré.

L'esthétique et l'univers steampunk sont toujours là et font mouche.

Bref, j'ai trouvé le postulat de départ raté ce qui explique que ce 4ème tome ne soit pas un coup de cœur mais c'est clairement une excellente lecture que je vous conseille.


Wyld, Tome 1 : La Mort ou la gloire Wyld, Tome 1 : La Mort ou la gloire
Nicholas Eames   
Un bon concept, un livre fun et prenant même si il m'a fallu un peu de temps au tout début pour vraiment rentrer dans l'histoire.

D'après un bon nombre de lecteur ce livre est la révélation 2017 en fantasy niveau nouveauté, il est plein d'humour et en plus il mélange le vocabulaire et l'image "groupe de rock/metal" avec la fantasy. Je l'ai lu en VO donc je n'utiliserais surement pas exactement le même vocabulaire que dans la traduction.

Ainsi les aventuriers, ou mercenaires en fait plutôt, se regroupent en Bands (groupes"). Ils font des "gig" (le mot anglais pour dire concert ou spectacle) et des "tournées" quand ils rentrent de mission pour montrer leur gloire dans toutes les grands villes, en faisant défiler les ennemis qu'ils ont capturés et en paradant en armure pour les yeux du public qui la adule. Se faire voir est le nerf de la guerre, du grand spectacle son et couleur.

Les plus célèbres sont vraiment des héros pour le peuple. Les gens se pressent lors des tournées pour avoir la chance de les voir, ou d'avoir un autographe en hurlant sur leur passage pendant que les bardes composent des chansons et des poèmes à leur gloire.

*****

Je trouve le principe très sympa et frai, et je me demande pourquoi personne n'a eu l'idée avant !

Dans ce premier tome nous suivons Clay Cooper. Ancien mercenaire du groupe Saga, le plus grand groupe de tout les temps, surnommés Kings of the Wyld dont les légendes courent encore des années après. Plus que ça, il était le leader du groupe.

Mais Clay est maintenant un vieil homme, fini le temps de la gloire. Plus personne ne le reconnait et son mal de dos l’empêcherait de toute façon de faire ce qu'il faisait avant. Ce qu'il veut c'est acheter une auberge et y rester tranquillement avec sa femme et sa fille jusqu'à la fin de ses jours.

Lors un de ses anciens comparses réapparaît et lui annonce que sa fille à lui, qui fait carrière dans le même métier, est en danger car prise au piège dans une cité en siège par une énorme armée (et même probablement déjà morte car seuls les quelques survivant de la grosse batailles se sont réfugiés dans la ville).
Il décide de lui donner un dernier coup de main, de remonter Saga pour traverser une dernière fois le "Wyld" cette région très dangereuse car remplie de pièges et de monstres, pour essayer de la sauver.

Mais voila, les membres de Saga sont loin de se lancer dans un come-back triomphal, ils sont tous vieux, alcooliques ou rongés par la maladie ou l’arthrite, et ce n'est pas gagnants qu'ils se lancent dans leur dernière aventure ...

*****

Le monde est hyper classique en fantasy. Mais ce n'est que la base, le parallèle musique et Rock 'n Roll donne vraiment une touche de modernité à l'ensemble. L'auteur se permet d'aborder des thèmes intéressants et actuels du point de vue de quelqu'un de l'ancienne génération qui voit d'un mauvais œil arriver toutes les nouveautés de la jeunesse. "C'était mieux avant" et ceux ci ne sont "qu'un bande de guignols".
Puis petit à petit alors qu'il les côtoie il ouvre les yeux et il s'aperçoit que finalement ce n'est pas si mal et qu'il a peut être eu tord.

J'avoue que j'ai mis un peu de temps a vraiment adhérer au livre. Je trouvais ça bien et je souriait mais rien de plus sur les cent premières pages. Puis petit à petit la sauce à pris et plus j'avançais, plus j'avais du mal à le fermer.
J'avais limite la larme à l’œil à l'idée de quitter nos papi du rock à la fin du roman.

On peut vraiment dire que les personnages sont attachants dans leurs défauts pour certains. Malgré le coté tragique de leur quête, on est sur de la fantasy bonne humeur au final. C'est vrai que l'humour ne sera surement pas pour tout le monde, c'est toujours difficile de savoir à l'avance si il est calibré pour nous ou pas. D'ailleurs c'est pour ça que j'ai mis tant de temps à le commencer alors qu'il est dans ma PAL Vo depuis qu'il est sorti. Mais je suis vraiment contente d'avoir finalement adhéré.

Au final on a un livre qui a trouvé une nouvelle façon de faire de l'ancienne fantasy classique, tout en revisitant les thèmes important actuels dans un point de vue inédit dans le genre. Le tout est une réussite. En tout cas j'en garderais un très bon souvenir.

Ce tome ci même si il fait parti d'une série est vraiment terminé à la fin, il peut se lire indépendamment. Le tome suivant suivra d'autres personnages.

16.5/20

https://delivreenlivres.blogspot.com/2019/10/wyld-tome-1-la-mort-ou-la-gloire-de.html

par lianne80
Dynasties, Tome 4: Sapphire Flames Dynasties, Tome 4: Sapphire Flames
Ilona Andrews   
Ce livre n'est pas le T4 de Dynasties, qui est en faite une trilogie.
C'est le 1er tome d'une nouvelle trilogie sur un autre personnage, Catalina.
http://hiddenlegacy.ilona-andrews.com/
Dred Chronicles, Tome 1 : Perdition Dred Chronicles, Tome 1 : Perdition
Ann Aguirre   
Le vaisseau-prison Perdition, une ville flottante où les plus dangereux criminels sont confinés à vie, orbite sans fin autour d'un astéroïde aride.
La vie à l'intérieur est faite de violence, d'obscurité, et de lutte perpétuelle.
Dred, surnommée la Dread Queen, est douée de dons psychiques. Elle contrôle un des 6 territoires de Perdition, bordé à ses frontières par des ennemis puissants et meurtriers, impatients de s'approprier son territoire. Les garder à distance requiert une vigilance constante, ainsi qu'un constant afflux de nouvelles recrues pour remplacer les morts.
De tous les nouveaux arrivants, seul le mercenaire Jael retient l'attention de Dred. Avec son attitude et son regard implacable, il est peut-être le plus dangereux criminel à bord. Ses capacités au combat vont apporter à Dred l'avantage dont elle a besoin, s'il ne la trahit pas avant. Gagner l'allégeance de Jael sera l'un de ses plus grands défis...
J'ai adoré l'univers. C'est un livre vraiment brutal. Dred est violente, dure, mais pas psychotique. Son territoire est nettement plus "humain" que les autres.
Jael est incroyablement intéressant, on en apprend plus sur lui tout au long de ce livre. J'ai beaucoup aimé la relation entre les deux, cette danse compliquée qu'ils jouent.
L'action est omniprésente, avec des combats très réalistes et violents. La psychologie des personnages, aussi bien principaux que secondaires, est particulièrement bien traitée.
En bref, je me suis régalée, ce roman est un vrai coup de coeur !!!

par Migabo
Lasser, détective des dieux, Tome 1 : Un privé sur le Nil Lasser, détective des dieux, Tome 1 : Un privé sur le Nil
Sylvie Miller    Philippe Ward   
Une lecture mitigée. Le roman est sympa à lire, on apprécie Lasser, on rigole de lui et avec lui, l'humour ne manque pas et est bien amené et on découvre la mythologie (égyptienne principalement mais pas que) sous un nouveau jour. Toutefois, ce qui m'a dérangée dans le roman, c'est la vitesse de résolution des enquêtes. En effet, une enquête est à chaque fois résolue en un ou deux chapitres maximum, ce qui donne l'impression de lire une succession de nouvelles plutôt qu'un roman. De plus, cela oblige les auteurs à proposer des enquêtes relativement simples, sans retournement de situation et le suspense a du mal à s'installer. Néanmoins, une fois habitué à ce format et pour les fans de nouvelles policières un peu loufoques, la lecture est agréable. Je lirai donc la suite sans déplaisir mais surtout pour le côté revisite de la mythologie.
Terra Ignota, Livre premier : Trop semblable à l’éclair Terra Ignota, Livre premier : Trop semblable à l’éclair
Ada Palmer   
Un premier tome brillant dans un univers riche et complexe. J'ai adoré, c'est facilement ma meilleure lecture de l'année à cette date.

Pour résumer sans trop vous donner de détails je dirais que ce livre raconte, via de nombreux chemins différents, comment un système utopique qui semble limite parfait sur le papier peut être totalement déstabilisé par le plus petit élément insignifiant qui va le faire s'écrouler.
Ce premier tome est en fait une façon de nous représenter ce qui était, le monde utopique dans lequel commence l'histoire et de nous introduire l'élément perturbateur.

C'est un récit qui se passe dans les 25ième siècle et dont la trame principale commence par une enquête sur un vol. Il se révèle politique, philosophique et très intellectuel certaines fois mais dans le bon sens du terme. On peut ressortir un amour pour le Siècle des Lumières et les références historiques sur l'époque sont très nombreuses, mélangé à un futur très visuel ce qui donne un mélange détonant et mais vraiment fantastique.

Ce n'est pas la seule période historique qui est présente bien sur car il semble que nos descendants dans le futur sont fascinés par le passé et reproduisent - en les améliorant - les faits historiques. Ainsi on retrouve par exemple l'équivalent de l'empire romain antique, les Masons qui appellent leur dirigeant désigné à vie Caesar et qui ont réintégré un latin simplifié (sans déclinaisons) comme langue officielle.

*****
Pour l'instant vous ne devez pas trop comprendre grand chose à ce monde mais c'est un des éléments les plus marquants du livre !

La première information importante est de savoir qu'on est dans un monde utopique ou plus personne ne meurt de faim, tout est abondant, régulé technologiquement parlant. On en a terminé avec les pollutions, les injustices, les gens ne sont même plus obligés de travailler si ils ne le souhaitent pas (bien que ça reste théorique, une personne sans apport ne sera pas accepté dans une Hive et donc devra travailler pour vivre).

En fait dans ce monde les Pays physiques en tant que Nations ont disparu. Il n'existent plus que théoriquement parce qu'on ne peux pas non plus totalement effacer ce qui a été la règle pendant des millénaires et le sentiment patriotique d'appartenance à une région que peuvent avoir certaines personnes. Du coup les gens portent des brassards ou des pins (et autres décorations) pour montrer d’où ils viennent.

A leur place sont apparu ce qu'on appelle des Hives (ou Ruches en français) qui sont des rassemblements de personnes sur un point commun. Les gens se groupent donc de par leurs convictions, leurs envies (et peuvent en changer quand ils le souhaitent, sur le papier), ou simplement par tradition familiale.

Et dans tout ça ce qui prévaut dans ce monde est la liberté d'être ce qu'on souhaite, d'habiter ou on souhaite, avec qui on souhaite. Les genres ont été abolis aussi, désormais on ne devra désigner une personne que par le neutre. En fait le narrateur n'est pas très bon pour ça du coup il nous donne sa propre interprétation du sexe de la personne qu'il rencontre, même si souvent on fini par comprendre que ce n'est pas forcement la vérité.

Je dirais juste que c'était totalement fascinant de découvrir tout ça. J'ai trouvé cet univers mélange de technologie, de futur "parfait" et d'une grosse dose de passé vraiment très visuel, ça donne totalement un effet "waou" très fort durant toute la lecture.

*****
Ce que j'ai aussi vraiment apprécié dans ce livre se sont les personnages. Mais en fait je dirais même qu'ils sont plus des Personnages. On voyage vraiment au cœur du pouvoir de ce monde pour cette enquête et donc tous les personnages qu'on croise sont très importants et ont de fortes personnalités.

La narrateur est Mycroft Canner, un condamné au service public à perpétué, car il a commis un crime et n'a plus le droit de posséder de biens physiques. La règle pour ce genre de personnes est qu'une demi journée de travail équivaut à un repas gratuit et c'est la seule chose qu'on a le droit de leur donner.
Il raconte donc l'histoire car il a été en son centre. On suis donc ses propres rencontres ainsi que celles qu'il a pu reconstituer via des témoignages ou des enregistrements.

C'est vraiment un sacré personnage ce Mycroft. Au début on a du mal à le cerner mais il semble si doux, si effacé et en même temps si brillant. On se demande bien comment il a pu être condamné et pourquoi. Il a beau n'être personne, il a des liens et la confiance de toutes les Hives et même au plus haut niveau. Du coup durant tout le livre il est un peu l'homme derrière le pouvoir, il rend des comptes à tous les dirigeants au fur et à mesure que son enquête avance.

*****
Le livre est en fait un récit des événements après coup, racontés par une personne chargée de compiler tous les éléments comme une mémoire pour le futur.
Cette structure donne aussi un élément de narration qu'on n'a pas trop l'habitude de voir à savoir que le narrateur est souvent interrompu dans son récit par un être appelé lecteur qui demande des précisions ou qui le remet sur les rails quand ils s'égare un peu. Comme si le récit était raconté en direct à un témoin au moment ou il le compile. Mais du coup le narrateur ne se gêne pas pour souvent s'adresser à tout ses lecteurs, à nous poser des questions, à nous interpeller sur des points, etc ...

Pour ce qui est du rythme, ne vous attendez pas à une histoire rapide. Il faut du temps pour commencer à voir la situation dans son ensemble, à faire en sorte qu'on comprenne le monde dans toute sa profondeur.
Surtout c'est un livre que j'ai mis très longtemps à terminer. Pour moi qui ai tendance à dévorer mes livres, surtout quand ils me fascinent, ici je n'ai pas pu le faire.

Mais finalement on s'y fait et je n'ai pas trouvé le style d'écriture particulièrement difficile en soi.

C'est surtout le fait de combiner ça au coté totalement différent et à l'imagination qu'il faut pour se représenter et comprendre ce monde qui est difficile et qui rend la lecture particulièrement exigeante.

Conclusion :
Finalement je dirais que c'est une lecture formidablement marquante.

C'est un livre ou chaque chapitre est différent et nous apporte une nouvelle couche à l'intrigue ou au monde. (il y a même un chapitre entièrement en latin ! - avec la traduction). On trouve de tout dedans et c'est limite jouissif à certains moments, bizarre et fascinant en même temps.

Ce patchwork pourra plaire à un grand nombre de personnes de l'amateur de romans historiques ou philosophiques, celui qui aime les romans de type enquête, à celui qui recherche une intrigue et un monde complexe et différent de science fiction.

C'est une lecture exigeante sur plein de points mais elle en vaut vraiment le coup !

Je ne dirais qu'une seule chose : ce livre sors normalement en 2019 en français (Le Belial' à acheté les droits), jetez vous dessus.

18/20

(chronique plus complète sur le blog)

http://delivreenlivres.blogspot.com/2018/06/terra-ignota-book-1-too-like-lightning_5.html

par lianne80