Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Commentaires de livres faits par triskeliga

Extraits de livres par triskeliga

Commentaires de livres appréciés par triskeliga

Extraits de livres appréciés par triskeliga

Les plus récents d'abord | Les mieux notés d'abord
Patrick devait s'offrir de belles vacances au bord de l'eau un cocktail à la main, au lieu de ce beau programme il va se retrouver plongé dans une immense confrontation avec la secte Dominion, des démons mangeurs d'hommes, des rites sacrificiels, New York à sauver et pour couronner le tout entouré de dieux et déesses grecs qui n'hésitent pas à utiliser notre pauvre héros au passé si chargé.
Un bon mélange d'intrigue et d'action avec l'originalité de ces dieux et oracles qui se mélangent aux humains, les possèdent et les utilisent sans vergogne.
Ça castagne à coup de boules d'énergie et pour l'instant si les métamorphes et vampires font partie du jeu ils n'ont pas de rôles prépondérants.
Patrick est gay et si il y a bien des scènes explicites il n'y a pas trop de sentimental guimauve, étant un brin brut de pomme dans son comportement et ses actions.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
date : 21-07
Une belle plume et un pari risqué de l'auteur qui a pris des chemins bien différents de ceux que l'on a l'habitude d'arpenter avec un personnage clé, le Sénéchal, qui se trouve ma foi bien loin des stéréotypes, pas vraiment courageux, emplit de rancoeur de ne pas avoir été anobli par le Roi , son ami d'enfance, dans une cour ou le paraître à toute son importance.
La ville est assiégée par des forces puissantes et les traîtres sont aussi à l'intérieur et cherchent par tous les moyens à trucider le Roi, conclusion l'action ne se passe pas sur les créneaux mais bien dans le château et la basse ville ou l'on croise dans ce dernier endroit la misère du peuple qui essaye seulement de survivre et ces passages sont vraiment bien retranscrits .
Le choix du langage est original aussi avec un genre vieux français et des mots anciens que je ne connaissais pas tous d'ailleurs.
Je n'ai pas réussi à rentrer dans l'histoire ni apprécier les persos et j'en suis la première désolée mais ne vous arrêtez pas à mon sentiment vu les bons avis sur cette série, je suis simplement tombée à côté, ça arrive parfois...
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Une série qui débute toute en légèreté avec un premier tome sympa mais qui ne m'avait pas transcendé, une suite ou les voleurs ont su subtiliser mon coeur de pirate tout en me laissant m'imaginer petit à petit une fin plausible, mais alors, ce dernier tome, est le meilleur de tous sans hésitation.
De l'aventure avec comment se sauver d'une prison inextricable et d'une cité disparue d'où personne n'ait jamais revenu, de l'amour avec de touchant sentiments qui se découvrent et se partagent, toujours cette légère touche d'humour entre nos deux protagonistes et bien sur quelques tragédies pour pimenter le tout et nous faire verser notre petite larme, même si je regrette que l'auteur nous ait glissé quelques éléments ou comportements qui du coup m'ont mis la puce à l'oreille sur ceux qui risquaient de passer l'arme à gauche, par contre il a distiller aussi quelques petits pièges bien trouvés qui ont su me faire douter de mes premières convictions et jusqu'à la toute fin m'étonner avec une note divine :).
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Des lamiae, des faës grecque de genre succube, se font tuer les unes après les autres, ces meurtres les relient à celui de leur protectrice, une femme qui s'occupait d'un foyer pour jeunes femmes en détresses et la disparition de son mari qui détenait des photos de Ricky et d'olivia.
Nouvelle enquête à l'horizon même si celle ci prend moins d'ampleur dans ce tome que les précédents , le plaisir est toujours la, avec les avancées du trio, les passages toujours plein d'humour de Patrick l'écrivain Faë et une fin qui nous laisse sur les chardons ardents.
Hâte de finir cette série avec le prochain et dernier tome et connaître comment va pouvoir boucler l'auteure cette histoire même si j'ai de petits doutes sur la question....
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Un univers féerique que cette ville de Panam ou on y croise au détour de la gare de L'Ost et des Filles du calcaire, Sylvo Sylvain l'Elfe et son fidèle ami le Pillywiggin, Pixel, des nains, des leprechauns, une manticore et j'en passe .....
Une jolie écriture qui nous plonge direct dans une course trépidante ou tout se mêle, la disparition de leur, pas tant que ça, ami et reporter, Londres, ainsi que celle de leur nouvelle recrue, le jeune mystérieux Broons, dans tout cela s'ajoute les vols du célèbre Arsène Lutin, de femmes de petites vertus retrouvées éventrée, d'enfants échangés avec des Changelings.....
Le gros plus de cette série c'est des personnages qui sont bien loin des stéréotypes que l'on rencontre d'habitude, le héros est loin d'être courageux et traîne un lourd passé que l'on nous dévoile pour l'instant au compte goutte, ils font tous des erreurs et certains des vraiment grosses, tous ces défauts nous les rendent plus humains, enfin presque...
Vous aurez compris pas le temps de s'ennuyer dans ce tome.
Avez vous apprécié ce commentaire ? +1
Après plusieurs lectures ou je me suis imaginée plantant mon glaive dans un champ de bataille, une épée dans les tripes d'un mécréant qui veut détruire mon royaume, ou poser ma dague sur la gorge d'un malotru qui m'a manqué de respect, je sens l'envie d'un peu de tendresse, eh oui j'ai un coeur aussi ! Et quoi de mieux que la lecture d'une romance.
Cette série continue sur la même veine avec des persos aux passés remplis de violences et de tragédies.
Liam est surnommé le démon vu l'héritage d'horreurs que lui a laissé son père et Philomène est internée de force par son mari violent dans un hôpital psychiatrique ou les malades mais pas toujours , subissent des atrocités en guise de traitements.
Le destin les rapprochent tandis que les sentiments pointent le bout du nez.
Une chouette série qui se dévore comme un petit bout de chocolat.
Je peux reprendre mon épée....
Avez vous apprécié ce commentaire ? +1
Si vous aimez les femmes rebelles, les mondes parallèles, l'un à notre époque l'autre médiéval puis victorien, les complots, les clans mafieux, le FBI, la science, la finance et la politique, tout est dans cette série en un sacré mélange qui devient cataclysmique dans ce tome.
Rien ne va plus pour notre chère myriam qui a défaut de se marier de force avec le prince héritier idiot se retrouve à fuir avec son ami Erasmus ceux qui veulent la tuer et ceux qui veulent la récupérer.
La misère c'est accentuée dans ce monde victorien, la guerre des clans se déroulent à coups d'épées et de M16, le FBI hésite à utiliser une bombe nucléaire et ce n'est qu'une petite partie car l'on passe d'une scène à l'autre à la vitesse grand V en se demandant à quel moment on va réussir à reprendre notre souffle.
Je sais que les deux tomes suivant n'ont pas été traduits et vu le niveau du vocabulaire il faudra que j'attende que mon niveau d'anglais soit meilleur pour pouvoir finir cette série.
Petit plus pour les couvertures dont les dessins me plaisent beaucoup.
J'ai seulement trouvé ce tome un poil plus fouillis que les autres.
Par contre arrivée à ce niveau là de l'intrigue il est évident que je veux connaître cette suite car je me demande bien comment l'auteur va réussir à boucler sa fin...
Une série intelligente et originale.
Avez vous apprécié ce commentaire ? +1
Toujours ce petit mélange de plaisir et de satisfaction quand on arrive au bout d'une série, 6 tomes quand même, et si dès fois la fin nous déçoit quelque peu, ici ce n'est pas le cas, la bataille finale ne se déroule pas dans les dix dernières pages vite fait bien fait histoire de clore la série, non, on la suit presque du début jusqu'à la fin en suivant par intermittence, les hauts duc et Bernard, Tavi kitaï accompagnés des légions et des Canims aux dents longues et bien sûr la tanière ou plutôt la ruche de la terrifiante reine Vorde et sa fidèle Invidia.
Rebondissements et description des combats font que l'on ne lâche pas facilement ce livre même si on devine la fin on cherche comment cela va se dérouler.
Toujours quelques facilités pour les persos importants de s'en sortir presque sans égratignures dans des situations impossibles mais vu comment l'auteur a réussi à les rendre intéressants avec leurs valeurs, leurs doutes et cette légère pointe d'humour, on ne peut pas lui en vouloir, au contraire....
Avez vous apprécié ce commentaire ? +1
Je ne suis pas une grande adepte de nouvelles mais quand l'écrivain se trouve faire parti de mon top, je craque et encore une fois avec raison, c'est intelligent, original, le seul inconvénient c'est que quand tu t'appropries l'univers, l'histoire se finit....
PARFAIT ÉTAT : des mondes virtuels qui font penser à des jeux vidéos, avec l'empire façon médiéval, ou, une ville ou se déroulent des combats de rues, et bien d'autres encore... deux représentants de mondes et d'idéologies bien différentes se retrouvent pour nouer des liens et plus si affinités ...mais c'est sans compter avec l'intervention de l'ennemi juré de Kai !!!
J'ai vraiment apprécié celle là.
INSTANTANÉ : toujours dans un monde virtuel mais utilisé par la police pour envoyer deux policiers qui vont y revivre une journée et y noter certaines infractions et pouvoir coffrer des malfaiteurs ou meurtriers quand ils manquent de preuves, mais, n'y a t'il pas un petit pas à faire pour devenir tout puissant dans ce monde ou tout est permis.?...
DES OMBRES POUR SILENCE DANS LES FORÊTS DE L'ENFER : sur un continent ou règne les Ombres en maître, il est des règles à surtout ne jamais enfreindre, ne jamais courir la nuit ou gestes brusques, ne jamais faire du feu et surtout ne jamais saigner, sinon les Ombres se déchaînent et tuent, Silence est chasseuse de primes et prend tous les risques pour attraper de nuit ses proies et subvenir aux besoins de sa famille...
SIXIÈME CRÉPUSCULE : Voilà une île ou il n'est pas bon de partir en vacances, chaque petit endroit recèle un danger mortel, Crépuscule est un trappeur, aidé de ses 2 oiseaux dotés de pouvoirs qui lui permettent de rester en vie, il continue avec une poignée d'autres à élever ces fameux oiseaux qui donnent des d'envies et suscitent de la curiosité, y a t'il de l'espoir pour sauver cette île de la destruction ?
DANSECORDE : quel plaisir de retrouver un de mes personnages préférés des Archives de Roshar, Lift, cette jeune fille qui nomme son Sprène, Néantifère, et qui après avoir sauvé l'empereur part à la poursuite du terrible tueur, L'Obscur, juste avec l'aide de son pouvoir Génial, touchante et naïve, elle reste ma nouvelle préférée
Avez vous apprécié ce commentaire ? +1
J'admire les personnes qui arrivent à trouver l'assassin avant les dernières divulgations, pour ma part il faut que j'attende d'avoir le nom et le pourquoi, pour que je soupire un " Ah ouais ! "Car en général j'ai pensé à tout le monde sauf celui là....
Dans cette intrigue bien sympathique on suit le retour de Samson qui rentre au bercail après des années d'absence et quelques lourds secrets sur le dos, il monte dans ce petit village du Yorkshire une agence de détective juste au dessus de celle d'une amie d'enfance qui lui porte rancune et une bonne droite à son arrivée.
Les personnages sont bien décrits et l'ambiance de petit village à ragots donne une consistance supplémentaire aux meurtres qui se produisent sur les adhérents de l'agence de rencontres de Delilah.
Un bon petit tome détente pour moi qui lis peu de policier.
Avez vous apprécié ce commentaire ? +1
Une fin en happy end pour cette série qui aura été un plaisir de lecture.
Sa richesse, à mon sens, est la création de personnages aux caractères différents et bien construits, un mélange de milieux sociaux avec les gens du Cercle et les rupins, de générations avec Fin à Uter, de choix et d'objectifs avec violence ou non violence, diriger ou simplement suivre.
Les dialogues ne sont pas en reste et j'ai bien apprécié l'argot des bas fonds du Cercle paradis.
C'était Cristal et Soleil !!
Avez vous apprécié ce commentaire ? +1
Voilà une romance qui sort des sentiers battus, avec un couple que, presque, tout oppose, sauf le côté sauvage et loup.
Lui est un métamorphe qui a été bridé dès son plus jeune âge pour refuser et détester sa partie loup, elle, est une jeune louve bêta et sans avenir dans sa meute par l'handicap d'une hanche défectueuse.
Deux clans qui se détestent, l'un, humains qui peuvent se transformer, l'autre, loups avec tout les instincts de l'animal et c'est sous cette forme que Silver va prendre ce métamorphe blessé sous sa protection.
Il en découle de sacrés moments quand chacun tente de s'intégrer dans l'univers de l'autre, beaucoup d'humour dans cette première partie du livre ou on se retrouve à rigoler un morceau de musaraigne coincé entre les dents, l'autre partie prend forme avec l'intrigue ou l'intérêt et l'émotion se mêlent surtout lors du périple de Silver qui dans toute sa naïveté fera une terrible rencontre.
J'ai vu par ci par là des références à Meg Corbyn, pour ma part je ne trouve pas de ressemblances avec cette série à part le côté sauvage des loups, le style est totalement différent et si j'ai eu cette impression de coupure au milieu du récit je trouve que c'est une bonne romance originale et je suis prête pour la suite...
Dommage qu'ils n'ont pas gardé la couv VO je la trouve plus jolie :)
Avez vous apprécié ce commentaire ? +1
Dans les premières pages Sanderson conseille de lire la nouvelle "Dansecorde" qui se trouve dans "Sixième crépuscule" avant de débuter celui ci, et bien m'en a pris puisqu'elle est centrée sur un perso que j'affectionne tout particulièrement, Lift, qui renferme bien des secrets et mystères car même si elle apparaît peu dans cet opus, ces apparitions sont plus que troublantes et placent de nouveaux mystères, et puis il faut l'avouer, elle vaut le détour, tout en humour, naïveté et émotion.
Pour ce nouveau tome de Roshar, bien évidemment je fus subjuguée de nouveau par l'imagination et le talent de l'auteur qui pour moi est et reste le meilleur dans cet univers, donc que du bonheur à chaque page tournée.
Dans cet opus on se concentre sur Danilar qui tout en essayant d'unifier le royaume découvre peu à peu les faces cachées de son esprit qu'il pensait ne plus recouvrir.
Kaladin qui reste dans la même continuité avec sa section en essayant de protéger ses proches et ceux qu'il croise.
Mais surtout Shallan, perso étonnant qui prend de l'ampleur dans sa complexité, brisée par son passé, savante et artiste, vive et pleine d'humour, promise à Adolin tout en gardant un oeil sur Kaladin avec surtout son besoin de frôler le danger à tout bout de champ qui nous donne le frisson en nous demandant, mais ou va t'elle ??
Peu de place pour les autres pour l'instant mais quelques retours intéressants et très courts sur des persos qui pourraient prendre de l'importance par la suite, Moash l'exilé ou Renarin le mystérieux et bien d'autres encore, mais pour cela il faut le lire .... :)
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Une série qui va crescendo avec un 1er tome plutôt sympa, un second meilleur et depuis le tome 3 et 4 je suis tombée dedans.
Le duo à la complicité et aux joutes verbale si amusante essaye vainement de raccrocher les gants, de voleurs épique ils sont maintenant les espions de la couronne royale et partent sur un navire impérial à la découverte des manigances de l'ennemi juré de Royce, l'ingénieux Merrick.
La princesse Arista n'est pas en reste depuis un fait tragique a décidé de secourir Gaunt en prenant tout les risques.
Modina, elle, s'éveille peu à peu de son cauchemar mais pour l'instant reste en arrière plan.
Même si j'ai déjà depuis un moment des idées sur la fin j'ai hâte de reprendre le fil avec le dernier intégral.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Dans le folklore Mathilda grandit avec Gwynn et Arawn, l'un est le seigneur des Tylwyth Teg ( Faë du jour et du soleil) l'autre est le seigneur des Cwn Annwn ( Faë de la nuit qui chasse les âmes pour les emmener dans l'outre monde ) les deux hommes font le serment de ne jamais séduire la jeune femme pour préserver cette amitié, mais ce qui doit arriver. ?.. arrive et dans cette histoire cela se termine dans la mort et la haine.
Les visions dans lesquelles sombre Olivia sont difficiles à vivre mais elles lui apprennent bien des choses tel que ces trois personnages sont de retour et n'en ont aucune idée, manipulés par les deux clans qui se détestent depuis ce jour et qui saffaiblissent réciproquement.
Depuis la série "Fièvre de Karen Marie Moning " j'ai un faible pour les Faës et en Fantasy pour les Elfes, et là, pour mon grand plaisir les deux sont réunis bien planqués parmi les humains, installés dans nos bois ou dans de charmantes petites villes.... Comme Cainsville.
Mais attention, ils ne pensent pas comme nous alors n'allez jamais leur demander quelque chose même un renseignement, un conseil, une simple boisson, de simplement se laisser séduire, ou, ce sera à vos risques et périls !
Avez vous apprécié ce commentaire ? +1
Toujours un faible pour les fieffés gredins ( seulement en Fantasy évidemment :)) dont Vlad Taltos en fait partie sans aucun doute, presque ex assassin et un poil mafieux puisqu'il possède son propre territoire ou il gère, prêteurs sur gage, tripots et bordels.
Quand son plus proche voisin envahit celui ci en y installant son propre business.
La guerre est déclarée.
S'en suive, magasins incendiés, clients tabassés, gardes massacrés, la ruine rôde sans rentrée d'argent mais Vlad n'est pas du genre à baisser les bras, il enquête en esquivant assassins en tout genre dont une qui à son goût ressemble étonnement à son propre reflet dans la glace en beaucoup plus séduisant...
Mais a t'il le temps de tomber amoureux alors qu'il risque le trépas chaque jour et n'y a t'il pas plus que ça dans cette petite guerre qui n'en finit pas, un complot ??
Il manque un peu de consistance, une centaine de pages supplémentaires aurait apporté un plus à l'histoire qui se déroule un poil rapidement
Le familier ajoute sa touche d'humour avec son caractère et l'éternel réponse.
"La ferme Lloiosh !"
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Petite trilogie finit avec un plongeon dans la froideur de l'éther des fantômes.
Amelia les voit depuis sa tendre enfance et obéit aux consignes de son père, ne regarde jamais un fantôme, ne correspond jamais avec lui et surtout ne fréquente aucune personne hantée, tout est jeté aux orties lorsqu'elle rencontre le beau brun ténébreux ( ils sont toujours beau brun et ténébreux dans les romances) inspecteur Devlin toujours aussi inefficace d'ailleurs depuis le premier tome....je trouve quand même qu'il n'agit pas des masses pour bien peu de résultats :)
La romance prend peu de place et on suit Amelia qui s'y colle avec tout les frissons qui vont avec, comment aider ceux qui lui demande avec tant d'insistance tout en la vidant peu à peu de sa force vitale.
Chaque tome nous livre ses petites parts de mystère mais reste une aventure à part entière tout en frissons.
Avez vous apprécié ce commentaire ? +1
La magie n'a pas autant fonctionné avec moi pour ce second tome qu'avec le premier.
J'ai trouvé les persos secondaires caricaturaux et l'histoire téléphoné et j'ai eu beau gigoter mes petits doigts en récitant des formules rien n'y a fait la magie n'a pas prise, maintenant lorsque que je vois vos avis et vu comment j'avais apprécié le tome 1 cela est peut être dû au moment de lecture, pas réceptive, ou pas.....
Avez vous apprécié ce commentaire ? +2
Fallait il que je sois fan de cette série pour me lancer dans une lecture VO vu mon niveau d'anglais catastrophique, j'ai mis 5 mois pour le lire entrecoupé d'autres livres tout en noircissant un cahier de mots que j'apprenais par coeur.
Donc j'ai retrouvé Cainsville et ses habitants étranges, TC le chat, et bien sûr Olivia et Gabriel qui sont en froid depuis qu'elle a appris qu'il était payé par son ex futur sénateur pour la protéger ne lui laissant pas le loisir de s'expliquer.
L'intrigue tourne autour du meurtre d'une jeune femme et la découverte d'échanges d'enfants à la naissance et qui auraient tout à voir avec les anciens de Cainsville, comment placer des enfants pas si sages que ça vu leur génétique... dans des familles aimantes et surtout aisées, Gabriel aurait du en faire parti, mais elle ??
Mon grand plaisir a été d'en apprendre beaucoup plus sur Gabriel et son enfance dans la rue, fils d'une toxicomane, sa bataille pour arriver seul a faire ses études de droit et les incidences qui ont formé son caractère actuel avec ses travers et manies, sa carapace pleine de dureté et de solitude avec son habitude de créer des caches dans son grand appartement cossu ou il planque des bouteilles de sodas, boîtes de conserve de ragoût, des caches d'armes, une façon de se rassurer pour quelqu'un qui a tant connu la violence et la faim, on ne peut que s'attendrir pour le personnage.
La fin procure son lot de surprises et de révélations, qui est le père de Gabriel et de gros doute sur le passé d'Olivia.
Même si je suis passée à côté des subtilités de l'écriture et des dialogues je suis ravie de mettre lancée et la suite est commandée...
Avez vous apprécié ce commentaire ? +1
Retour dans le sauvetage d'Alera qui se fait peu à peu envahir par les puissantes et ingénieuses Vordes qui ont décidés d'éradiquer toute vie sur le continent, mais pas que, puisque lorsque Tavi va débarquer sur Canea il va découvrir qu'elles sont sur le point d'exterminer les Canims.
Une aventure trépidante ou les exploits d'une poignée d'humains fort attachants se battent pour la survie de leur civilisation, agrémenté d'une petite touche d'humour pour les dialogues de Max et Kitaï.
Un petit bémol pour certaines scènes héroïque mais inextricables ou deux héros s'en sortent avec une épée enfoncée jusqu'à la garde et une attaque de Vordes dans le nid de celles ci, ou, elles grouillent littéralement sans grandes blessures, voir en pleine forme.
Une fin toujours en happy end dans des situations désespérées sans jamais aucune perte du côté des gentils.....
Cela reste une lecture,malgré ma petite critique, qui me plaît énormément et qui m'évade totalement le ciboulot.
Avez vous apprécié ce commentaire ? +1
Amalia a réussi à se sauver d'un vaisseau d'esclavagistes, son seul espoir trouver un conjoint au congrès de l'union qui saura la protéger contre ceux qui veulent la récupérer et utiliser ses pouvoirs.
Une bonne partie des hommes de cette planète sont infectés d'un virus qui noircit les veines et qui finit par attaquer les organes vitaux.
Le remède : le sexe.
Pratique non ! J'imagine très bien à l'hôpital le dialogue " Doc quel remède prendre pour soigner mon abcès" " 24h au lit avec mon infirmière et vous serez sur pied Mr Tartenpion "
Après il n'y a pas tant que ça de scènes explicites, trois je dirais tout au plus, donc pas plus que dans pas mal de romance New, Fantastique ou Historique, le reste du récit se passe dans le démantèlement du réseau et le sauvetage des esclaves et l'acclimatation de l'héroïne qui n'a jamais connu le bonheur simple de la vie de tous les jours.
Un livre léger qui se lit et s'oublie rapidement.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Relecture du 1er tome avant que je finisse le second lu en VO ce qui montre à quel point j'aime cette série.
Alors pourquoi me demanderez vous a t'elle fait un tel flop à sa sortie. ?....je donnerai deux raisons, la première de l'avoir mis qu'en thriller alors que pour moi c'était de la mettre exclusivement en Urban Fantasy, les lecteurs ne se sont pas retrouvés, et deuxièmement la couv qui représente pas le genre, ils auraient du mettre l'éternelle badass.
Cela ne peut être que cela puisque cette série est absolument gigantesque et j'exagère à peine vous me connaissez...
Déjà les persos sont top, on a pas les habituels héros aux coeurs d'or qui ont tendance à m'agacer avec tellement de perfection, là, ils sont gris avec des défauts, humains quoi, enfin....
Olivia est une jeune femme oisive dans une famille aisée ou sa seule occupation est d'aider les défavorisés sans grande conviction d'ailleurs, alors qu'elle doit épouser un futur sénateur son monde s'écroule, à la une des journaux People elle apprend qu'elle a été adoptée et fille des plus célèbres tueurs en série qui ont défrayer la chronique vingt ans auparavant, sa mère adoptive ne supporte pas la pression et son fiancé rétropédale en pensant à sa carrière.
Pourchassée par les paparazzis et la rancoeur de la foule, elle s'enfuit sans un sou et tout la pousse vers une ville qu'elle ne connaissait même pas de nom.
Cainsville est une petite bourgade de Chicago qui vit en vase clos ou sa vie va prendre un chemin complètement différent, elle va se trouver une location chez une femme revêche se trouver un petit boulot et commencer à s'intéresser aux meurtres cabalistiques de ses parents.
Mais tout est étrange dans cette ville, ces présages qu'elle voit sans cesse, ce chat qui la guette, les anciens de la ville qui savaient qu'elle allait venir, Patrick le romancier que tout le monde craint, ne serait ce pas plus qu'une simple ville. ?..
Pour l'aider elle va rencontrer Gabriel, natif de la ville, il est devenu un avocat brillant aux dents longues, il s'intéresse aux affaires qui peuvent lui apporter la célébrité et qui payent bien, Olivia peut lui apporter la première et pourquoi pas ensuite la deuxième, un passé lourd d'enfant des rues et fils d'une toxicomane lui a donné un une coquille épaisse et une froideur intense, le perso est intriguant et en plus dans sa description on ne fait pas l'éloge habituelle, seulement sa taille, sa carrure et ses yeux d'un bleu glacial, à vous de devinez le reste...
leur rencontre est souvent explosive et leurs dialogues piquants.
Bon vous l'aurez compris j'ai eu autant de plaisir à ma seconde lecture et c'est plutôt un acte rare chez moi
Avez vous apprécié ce commentaire ? +1
Voilà une trilogie bien sympa qui a commencé lors d'un challenge et je suis plutôt étonnée de la voir si peu connue car même si elle ne transcende pas le genre, je ne me suis pas ennuyée une seule fois pendant le récit et j'ai trouvé les persos sympathiques avec un demi démon attachant.
Je ne vais pas m'attarder sur l'histoire car c'est le dernier tome et je ne veux spoiler personne sur la bataille finale mais c'était une chouette lecture que je ne regrette pas.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Une bonne romance d'époque avec le deuxième lascar de la bande de Newgate, tout aussi écorché que Dorian, Argent est né et a vécu dans une prison près de sa mère qui purgeait une peine pour vol et prostitution, son enfance est dure et sans compromission et ce sera pire ensuite ... quand à l'âge de 10 ans sa mère meurt dans ses bras au fond de sa cellule sans aucun secours quelque chose se brise et il ne reste plus qu'une coquille vide, il deviendra assassin et même le meilleur de Londres.
Un nouveau contrat lui est proposé avec une somme à la clé exorbitante, tuer la célèbre actrice montante d'une grande beauté.
Trois essais, trois échecs, pourtant Argent n'a jamais raté une cible .....
Une chouette série romantique avec un fond et une histoire d'amour intéressante, le genre qui se lit sans pouvoir décrocher les yeux ni les doigts des pages, je ne peux m'empêcher de souligner certaines incohérences qui me font toujours marrer ( ex , l'assassin qui danse avec sa proie dans une fête aux yeux de tous et l'emmène dans un couloir sombre pour l'étrangler, pas vraiment discret pour un meurtre !)
Mais c'est une broutille vu que l'ai lu pour la détente et vraiment apprécié.
Pour ma part une des meilleures séries en romance d'époque.
Avez vous apprécié ce commentaire ? +1
Un bouquin que j'avais laissé de côté au bout d'une centaine de pages par manque d'intérêt, le fait de voir le commentaire de Lianne m'a reboosté et j'ai repris avec délectation ma lecture et ...... ça n'a pas marché, rien à faire, autant j'avais trouvé le premier sympa avec son côté policier SF autant j'ai trouvé le changement radical, plutôt guérilla avec des protagonistes qui ne m'ont pas intéressé, une intrigue remplit de termes technologiques ou je me suis joyeusement emmêlée les guiboles et un Kovacs dont j'apprécie pourtant le tempérament n'a pas su sauver mes petits yeux ennuyés.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Plus j'avance dans cette série et plus je suis conquise ...
Ce qui la rend plaisante à mes yeux c'est bien sûr le duo Royce Hadrian, leur complicité qui se voit dans chaque geste et parole donne l'envie de les suivre et rend la lecture addictive.
L'intrigue tient toujours la route avec notre gardien trouvé mais un mystère toujours opaque pour le descendant impérial, vive les suppositions et je cogite sévère pour imaginer dans ceux que l'on connait qui cela pourrait être, bon j'ai ma petite idée quand même...
Les autres persos sont tout aussi intéressants à suivre et on se demande bien comment va s'en sortir thrace en état de choc et cernée par l'ennemi.
Les femmes sont partie prenante dans ce tome et la princesse à notre grande joie se rebelle contre les convenances de sa position et décide de prendre les choses en main en subissant les inconvénients de vivre au grand air et sans domestiques...
J'ai bien sûr envie de reprendre assez rapidement le tome suivant.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0