Livres
580 116
Membres
645 115

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Tristes revanches



Description ajoutée par x-Key 2011-02-18T20:46:22+01:00

Résumé

Une jeune femme entre dans une pâtisserie pour acheter un gâteau d'anniversaire à son fils mort depuis longtemps. Dans l'arrière-boutique, une vendeuse pleure en silence. Un journaliste arrive dans un hôtel sur lequel il doit écrire un article. Dans sa chambre s'est installée une femme. Elle s'en va aussitôt mais ne quitte pas les abords de l'hôtel. Elle rôde en portant un curieux fardeau. Une maroquinière confectionne pour une chanteuse de bar un sac délicat et précieux dans lequel la belle va déposer son cœur, cette étrange excroissance placée non pas à l'intérieur mais à l'extérieur de sa cage thoracique... Dans chacune de ces onze nouvelles, un détail, parfois infime, évoque la précédente ou annonce la suivante pour former une spirale, une chaîne soutenant la trame du livre et créant ainsi une subtile mise en abyme.

Afficher en entier

Classement en biblio - 19 lecteurs

extrait

Extrait ajouté par Didie6 2014-10-25T15:14:21+02:00

C'était la blouse blanche du maître de conférences. Je lai secoué. De la poche est tombée la langue. Celle qui avançait sans arrêt des prétextes. Elle fut suivie des lèvres, des amygdale, des cordes vocales. Elles étaient encore tièdes et souples

(Blouses blanches, p91 )

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par Mava-chan 2021-11-26T21:53:36+01:00
Or

J'ai passé un excellent moment à chercher les moindres petits détails reliant entre elles ces 11 nouvelles. Quel délice de découvrir à quel point ils sont nombreux et parfois totalement anodins.

La plume qui tisse cette toile est à la fois poétique, cynique, onirique, fantastique et gore. Après l'adrénaline de "Salem" (Stephen King), les viscères et les vicissitudes de cette petite ville côtière du Japon étaient des plus relaxants.

De plus, sans jamais tomber dans le trop pessimiste ou le trop dépressif, l'auteur aborde tout de même une multitude de thèmes comme le deuil, le décès, l'abandon, l'adoption, la nostalgie, l'infidélité, la difformité, la folie, la maladie, la vieillesse... Que du bonheur.

Ayant un autre auteur japonais dans ma PAL, j'espère être toute aussi agréablement surprise.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Sylvana-3 2020-11-01T11:08:54+01:00
Pas apprécié

Assez déçue par ce livre, l'écriture est plutôt assez entraînante malgré tout mais je m'attendais à quelque chose de plus léger, plus doux cocon.. Livre plein de nostalgie parfois un brin poétique mais mêlé à un genre polar assez trash, je n'ai pas accroché du tout dans le côté très obscur voir cruel de certains personnages. On entre dans les abysses de la nature humaine, certains émouvants d'autres cruels et fous... Je n'ai globalement pas trop accrochée et je n'ai pas pu finir car pas pour moi , même si au début j'ai été émue .

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Fiametta 2019-05-19T09:33:50+02:00
Bronze

Je suis moins enthousiaste que je l'ai été pour d'autres livres de Yoko Ogawa. La qualité est la même, cependant seules les six premières nouvelles m'ont plu et j'ai moins aimé les autres, sans doute à cause des personnages plus glauques : le vendeur de corset et la vieille dame de la dernière nouvelle.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par SevenPotter 2018-01-17T10:47:04+01:00
Argent

Intriguée par les premières phrases de ce recueil de nouvelles, j'ai commencé ma lecture en ne sachant pas tellement à quoi m'attendre. J'ai été agréablement surprise. J'ai apprécié toutes les nouvelles et la façon dont elles étaient reliées, la chute était plus ou moins surprenante, l'histoire plus ou moins glauque ou fantastique. L'écriture détaillée et mélancolique de Yoko Ogawa était ce qui m'avait attirée et je n'est pas été déçue. J'ai particulièrement apprécié l'ambiance de la nouvelle sur le journaliste, j'ai lu ce livre en plein hiver et pourtant j'aurais pu me croire en été au Japon, au bord d'une piscine dans un hôtel de luxe impersonnel. J'ai envie de découvrir d'autres œuvres de cette auteure.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Sechat 2016-05-09T09:31:58+02:00
Argent

J'ai retrouvé avec grand plaisir l'univers étrange et fascinant de Yoko Ogawa. Je dois dire que j'ai adoré le principe de ce recueil, où toutes les nouvelles sont liées d'une façon ou d'une autre. Je me suis amusée à chercher attentivement le détail plus ou moins discret qui renvoyait à une ou plusieurs des autres histoires. Les personnages dont les tranches de vie se recoupent, toujours dans des situations saugrenues, dans une sorte d'horreur poétique parfois dérangeante mais curieusement addictive.

Ce qui est incroyable avec cet auteur, c'est qu'on ne s'étonne pas d'entrer dans un musée des Supplices, ni de rencontrer un tigre. Tout comme il semble parfaitement normal de croiser une femme dont le cœur est positionné à l'extérieur de son corps! Elle est de ces plumes qui peuvent s'affirmer en proposant une chute brutale à une histoire, tout comme elles peuvent laisser flotter une impression d'inachevé. Mais au final, tout prend un sens et s'imbrique avec une pure clarté.

Cette lecture a été très agréable et Yoko Ogawa m'a entrainée avec facilité dans son imaginaire si particulier, où par le biais d'histoires décalées, elle explore sans se lasser les sentiments humains dans leur complexité et parfois, leur noirceur.

Afficher en entier

Date de sortie

Tristes revanches

  • France : 2008-10-15 - Poche (Français)

Activité récente

Erika74 l'ajoute dans sa biblio or
2019-03-30T22:25:50+01:00

Évaluations

Editeurs

Les chiffres

lecteurs 19
Commentaires 5
extraits 7
Evaluations 6
Note globale 7.8 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode