Livres
568 640
Membres
623 724

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

Extrait ajouté par Ivynea 2021-08-10T17:39:58+02:00

- Elle vous donnera une enveloppe pour que vous puissiez me le communiquer en toute confidentialité et me la remettra ensuite. Si vous souhaitez écrire mon nom, Monsieur Steadman (elle n'ajoute pas "à supposer que vous en soyez capable" mais j'ai étrangement l'impression que c'est sous entendu), je me permets de vous rappeler que je m'appelle Svetlana Lukic. L-U-K-I-C.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Joebook 2021-07-26T15:04:39+02:00

- Patientez, Steadman. J'essaie de laisser agir votre charme irrésistible.

Je marque un temps, feins d'attendre quelque chose avant de le dévisager d'un air navré.

- Zut. Ca marche pas.

Afficher en entier
Extrait ajouté par labibliothequedemarie 2021-07-04T18:58:53+02:00

« C’était plus simple lorsqu’elle n’était qu’une jolie blonde très bandante parmi d’autres. Mais elle est devenue cette fille avec laquelle j’aime tellement discuter. Celle qui se moque de mes blagues sans se soucier que je sois une star ou qui ose m’en faire, sans crainte de ne pas être drôle. Celle que j’attends de retrouver et qui me manque lorsque je ne peux pas la voir. Ce qui m’impressionne par ses compétences et son professionnalisme. »

Afficher en entier
Extrait ajouté par labibliothequedemarie 2021-07-04T18:58:44+02:00

« Il m’agace, m’exaspère, me trouble et me perturbe. »

Afficher en entier
Extrait ajouté par blogdelyosa 2021-06-26T18:50:48+02:00

« Mais il a raison. Ce baiser était nul. Et même si ma mère n’avait certainement pas en tête mes prouesses sexuelles quand elle dispensait ses conseils à la petit Lana, elle m’a appris l’excellence. Pas cette médiocrité.

- Alors, Belgrade ? J’ai le droit de te montrer comment j’ai envie de t’embrasser ? Histoire que tu saches enfin ce qu’est un vrai baiser...

Je me grandis, prends une profonde inspiration.

- Lana ?

- Steadman, fermez-la, je grogne en revenant devant lui.

Avant de lever les yeux vers ses iris moqueurs, d’entourer sa nuque de ma main pour l’attirer à moi. Et de plaquer mes lèvres sur sa bouche trop bavarde. »

Afficher en entier
Extrait ajouté par Naheiko 2021-06-25T10:24:01+02:00

❝ - Je savais bien que vous trouveriez un truc complètement stupide à dire ! je lui crie tandis qu'il s'éloigne, tête toujours basse mais éclat de rire bien audible, vers le food truck et ses hot dogs.

Allez savoir pourquoi, je souris encore comme une idiote quand je me détourne pour retourner à ma contemplation de la statue de la Liberté. ❞

Afficher en entier
Extrait ajouté par Naheiko 2021-06-25T10:23:42+02:00

❝ Non, Tadzio Steadman est juste insupportable. J'ai l'impression d'être avec un gamin sous amphétamines auquel personne n'aurait jamais expliqué la signification des limites et du mot « NON ». Quand je ne dois pas lui interdire de s'allumer une énième clope à la fenêtre de la chambre occupée par son grand-père, je suis obligée de lui demander de jouer de la guitare ailleurs que dans ma salle d'attente. Ou d'éviter de se déplacer avec son skate dans les couloirs du service. ❞

Afficher en entier
Extrait ajouté par Naheiko 2021-06-25T10:23:28+02:00

❝ Pas de merci, non, ne rêvons pas.

Juste ces mots qui ont pour effet d'augmenter considérablement et instantanément ma tension :

Bientôt votre tour, Miss Serbie... Vous dînez quand avec moi ?

Si j'étais un mec, j'imagine que je pourrais affirmer qu'il commence à me les briser. ❞

Afficher en entier
Extrait ajouté par Steph-Anie 2021-06-19T17:46:17+02:00

" 𝖩𝖾 𝗌𝗎𝗂𝗌 𝗌𝗈𝗎𝖽𝖺𝗂𝗇 𝗂𝗇𝖼𝗋𝗈𝗒𝖺𝖻𝗅𝖾𝗆𝖾𝗇𝗍 𝖼𝗈𝗇𝗌𝖼𝗂𝖾𝗇𝗍𝖾 𝖽𝖾 𝗇𝗈𝗍𝗋𝖾 𝗉𝗋𝗈𝗑𝗂𝗆𝗂𝗍𝖾́, 𝖽𝖾 𝗌𝖺 𝗌𝗍𝖺𝗍𝗎𝗋𝖾, 𝖽𝖾 𝗅𝖺 𝖼𝗁𝖺𝗅𝖾𝗎𝗋 𝗊𝗎’𝗂𝗅 𝖽𝖾́𝗀𝖺𝗀𝖾 𝗆𝖺𝗅𝗀𝗋𝖾́ 𝗅𝖺 𝖿𝗋𝖺𝗂̂𝖼𝗁𝖾𝗎𝗋 𝖽𝗎 𝗌𝗈𝗂𝗋. 𝖣𝖾 𝗌𝗈𝗇 𝗈𝖽𝖾𝗎𝗋 𝗉𝗋𝖾𝗌𝗊𝗎𝖾 𝖿𝖺𝗆𝗂𝗅𝗂𝖾̀𝗋𝖾 𝖽𝖾́𝗌𝗈𝗋𝗆𝖺𝗂𝗌 – 𝗉𝖾𝖺𝗎, 𝖼𝗅𝗈𝗉𝖾, 𝗉𝖺𝗋𝖿𝗎𝗆.

𝖴𝗇𝖾 𝗈𝖽𝖾𝗎𝗋 𝗊𝗎𝗂 𝗆𝖾 𝗉𝗅𝖺𝗂̂𝗍. "

Afficher en entier
Extrait ajouté par Laetitia-155 2021-06-19T08:12:07+02:00

Ses mains sont dans les poches de son jeans, il garde une distance acceptable, pourtant j’ai l’impression qu’il me touche avec les yeux. Comme si chaque battement de cils était une promesse de caresse.

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode