Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Tsu_kimy : Mes envies

retour à l'index de la bibliothèque
Nightrunner, Tome 6 : Le Coffre des âmes Nightrunner, Tome 6 : Le Coffre des âmes
Lynn Flewelling   
Ce tome est un véritable retour aux sources des Nightrunners. Autant le dire tout de suite, "le" Chat de Rhiminee est de retour et il n'a pas le temps de s'ennuyer !
Vous aurez donc compris, espionnage et complot royal sont de mise.

Nous avons donc deux (trois ?) histoires en parallèle : un (des ?) complot royal d'un côté et une mystérieuse épidémie qui touche d'abord les quartiers pauvres de l'autre (et qui provoquera une véritable hécatombe, préparez vos mouchoirs si vous êtes sensibles).

Concernant le (les) complot, qui concerne surtout la première partie du roman, c'est là une intrigue classique. Ce qui est plus flou, ce sont les véritables intentions des parties. Certains complotent contre la reine, d'autres contre la princesse, sans trop savoir qui a lancé les hostilités le premier et ni le pourquoi.
Point négatif, j'ai l'impression que cette partie a été rapidement expédiée. J'aurais aimé plus de développement.

Au niveau de l'épidémie, j'ai été un peu déçue qu'elle soit si rapidement expliquée. D'un autre côté, c'est tout aussi exaltant de voir Alec, Seregil et Thero chercher encore et encore une explication à ce mal si troublant. Car si nous on sait ce qu'il se passe, eux sont dans le flou artistique tout du long !


Du côté des personnages, maintenant.

Alec a vraiment grandi depuis le jeune ado perdu enfermé dans un cachot du premier tome. Bien plus adulte et indépendant, c'est un véritable plaisir de le voir évoluer. Il est bien loin, l'apprenti de Seregil.

Seregil est toujours égal à lui-même. J'ai beaucoup aimé qu'il exprime enfin le contre-coup du malheur qui a frappé Alec dans le tome 4, il est vrai qu'il n'a pas trop eu le temps d'y penser pendant le tome 5, mais maintenant qu'ils sont enfin à la maison, on sent que ça le travaille dur.
Il est donc plus protecteur que jamais, ce qui clashe un peu avec le caractère indépendant d'Alec.

Thero est toujours Thero. C'est un personnage que je ne pensais pas vraiment apprécier quand j'ai commencé la saga, et maintenant j'adore quand on passe à son point de vue. Quant à sa relation avec Klia, il est vraiment "mignon" comme tout.
Je reste persuadé qu'il n'est plus si stérile que ça depuis qu'il s'est fait mordre dans le tome 2, mais pas de preuve jusqu'ici. J'en parle parce qu'il est dit à plusieurs reprise qu'il ne peut avoir d'enfant vu qu'il est magicien.

Concernant maintenant Beka, Klia et Micum, je vais juste faire un passage rapide sur eux car ils sont toujours les mêmes et il n'y a pas grand chose à dire de plus. Ce sont des personnages que j'apprécie beaucoup, et qui sont peut-être un peu trop sous-exploités, c'est dommage, mais c'est toujours un réel plaisir de les lire.

Elani (parce qu'il faut bien en parler) ne m'avait pas fait grand effet auparavant, mais maintenant qu'on a la chance de pouvoir la voir un peu plus, j'ai le sentiment qu'elle fera une reine excellente.

Et pour finir, "le" grand méchant de l'histoire... on voit à quel point Flewelling s'est amusée avec "ce" grand méchant, tellement qu'il nous "amuse" nous aussi ! *rires*

Conclusion...
Il va falloir attendre, quoi, 2 ans pour le dernier tome ? Heureusement, pas de cliff pour nous, sinon je ne tiendrai pas le coup, déjà que ça va être dur ! *rires*
Scarlet et le Loup Blanc, Tome 4 : Le Pacte Interdit Scarlet et le Loup Blanc, Tome 4 : Le Pacte Interdit
Kirby Crow   
Pour moi il s’agit visiblement d’un tome de transition, un tome où les cartes, les alliances, le futur sont redistribuées après les évènements tragiques du tome 3. Il y a peut-être moins d’action et plus de politique, mais il m’a beaucoup plu.

Il est assez intense en émotions, avec un Liall déchiré entre ses envies et son devoir, et un Scarlet qui souffre déjà de celui-ci. Il m’a parfois brisé le cœur, mais j’ai admiré sa force et sa détermination avant que ce ne soit Liall qui me brise le cœur alors qu’il prend conscience de la réalité de leur relation.

Mais tout n’est jamais gravé dans le marbre dans cet univers, et j’ai hâte de voir ce que les pistes prometteuses lancées ici vont donner.

par Oxanes
Glimpses : A collection of Nightrunner short stories Glimpses : A collection of Nightrunner short stories
Lynn Flewelling   
Magnifique !!! Un recueil d'histoires courtes tournant autour de Sérégil et Alec à différentes périodes de leur vie :

- Misfit : Deux histoires en une avec d'une part un récit sur comment Sérégil est devenue l'apprenti de Nysander juste après son exil d'Aurenen et d'autre part sa première expérience sexuelle en Skala.

- The Wild : Aussi deux-en-un ; on suit l'histoire de Alec à ses 6 ans, accompagné de son père Amasa. En parallèle on apprend comment se sont rencontré Amasa et Ireya, la mère d'Alec.

- By The River : La rencontre entre Sérégil et Micum.

- The Bond : Cela se passe juste après la fin du tome 2 et raconte leurs débuts en tant qu'amant ainsi que la création de leur lien de Talimenios.

- The Summer Player : (N'ayant pas encore avancé au delà du tome 5 je ne suis pas sûre de la chronologie) ; Sérégil et Alec se retrouve dans un établissement de jeux durant une de leurs nuits à chercher des infos et cela tourne vite au cocasse.

par Lykoos
Nesos Atlas : L'Empire perdu des Rois, Episode 5 Nesos Atlas : L'Empire perdu des Rois, Episode 5
Céline Mancellon   
Est-ce que quelqu'un connaîtrait la date de sortie de ce cinquième épisode ? L'attente de fait cruellement sentir...

par Pipeau44
Nesos Atlas, Intégrale 2 : La Convoitise d'Orichalque Nesos Atlas, Intégrale 2 : La Convoitise d'Orichalque
Céline Mancellon   
Leïos est un jeune insulaire de dix-neuf ans dont la vie solitaire se retrouve soudain bouleversée par l’arrivée de Bias Vénéros, énigmatique étranger. Ce dernier va l’entraîner dans un univers oublié des Hommes, dont il devra changer l’histoire.

par lilique
Mad Creek, Tome 2 : Comment marcher comme un Homme Mad Creek, Tome 2 : Comment marcher comme un Homme
Eli Easton   
Une romance M/M très agréable.

Eli Easton réussit encore une fois à nous ensorceler avec une histoire addictive et romantique. Rien de particulier dans l'écriture de l'auteure, si ce n'est un peu plus d'humour (qui est le bienvenu, d'ailleurs) que dans le premier tome.

J'ai apprécié suivre Roman et Matt dans leur relation. Cependant je n'ai pas réussit à m'attacher autant à eux qu'à Lance et Tim. Peut-être était-ce à cause du fait que Matt avait un côté "espion" que je n'ai pas apprécié, même s'il disparaît au fur et à mesure que sa relation avec Roman évolue. Je n'ai pas non plus eu l'impression qu'il y avait la même alchimie entre nos deux protagonistes qu'entre ceux du tome précédent. Mais même ces petits désagréments n'ont pas empêché la lecture d'être très agréable.
Je dois bien insister sur le fait que j'ai particulièrement apprécié la confrontation entre Roman et son père. J'ai trouvé ça très bien, très réaliste. Et j'aurais aimé avoir un peu plus d'informations sur l'après.

J'ai été aussi heureuse de retrouver Lance, Tim et certains autres personnages secondaires aperçus dans le premier tome. Ils sont toujours aussi adorables et un peu fous. Concernant ce côté-là de leur manière d'être, j'avoue avoir été particulièrement surprise et contente d'avoir le point de vue de Matt. Sa vision d'humain complet sur le comportement parfois...canin des habitants de Mad Creek était vraiment intéressante. Parfois même franchement amusante !

L'histoire de fond, les drogues, n'était pas aussi palpitante que dans le tome précédent. Peut-être à cause du fait que l'on avait accès à certaines pensées des dealers...il y avait donc moins de surprises. Cela dit, la traque et la surveillance sont restées intéressantes dans tous les cas.

Je suis à présent curieuse de savoir ce que va nous réserver l'auteure dans son troisième tome !

par Nijimi
Cover Me, tome 3 : Retrouver Cover Me, tome 3 : Retrouver
L. A. Witt   
Il s’agit plus d’une nouvelle que d’un vrai roman et du coup je suis restée un peu sur ma faim.

Nous retrouvons Nick et Andrew du tome 1, qui peinent à reprendre une vie normale après les évènements tragiques de ce dernier. Nous avions déjà eu un aperçu de leurs problèmes dans le tome 2, mais ici ils semblent au bord de la rupture et Andrew propose un week-end pour essayer de sauver leur couple, même s’il n’est pas certain que Nick en ait envie.

Et c’est là où j’ai eu quelques problèmes. Pendant tout le livre, qui se passe uniquement dans la tête d’Andrew, nous avons l’impression que Nick a déjà renoncé à leur couple, et son changement d’avis final est très brusque. Et révèle à quel point ils sont peu doués pour communiquer. J’aurais donc aimé que l’histoire soit plus développée, par exemple sur la thérapie et tout ça, pour donner un peu plus de profondeur à l’histoire.

Mais cela reste une lecture agréable, toujours parsemée de scènes passionnées comme LA Witt sait les écrire, que je suis contente d’avoir lu au sein du programme KU.

par Oxanes
L'Ombre de l'Epée L'Ombre de l'Epée
Josh Lanyon   
Sachez dès le départ que les lectrices adeptes de la pure romance risquent d'être déçues car disons le franchement c'est le côté policier qui prime chez cet écrivain et dans le cas de cette histoire vous pouvez y ajouter la magie car ce sont ces deux éléments qui servent de fil conducteur au récit.
Un autre problème risque de vous rebutez c'est le style très littéraire que Josh Lanyon utilise. Vous allez peut-être avoir des difficultés au départ pour rentrer dans l'histoire car le vocabulaire très spécifique est introduit dès la première page du récit. Des mots comme "magicke, librivenator... vous donnent vite le sentiment de vous trouver dans un monde très étrange (vous me direz c'est aussi le but du livre !),je vous conseille de jeter d'abord un coup d'aeil (ou plutôt deux) sur le lexique très complet situé en fin de livre afin de vous imprégner de ces mots curieux avant de vous plonger dans cette enquête riche en détails et surprises.

Après avoir passé ce cap un peu difficile, vous allez embarquer dans une merveilleuse chasse au livre dans un monde fabuleux où le mystère, la fantaisie et la magie se mélangent pour vous offrir une enquête avec un complot captivant. L'intrigue bien construite distille page après page des indices, le caractère des personnages se révèlent parfois très différent et leur but à chacun reste pourtant un mystère jusqu'au dénouement. Et quels personnages ! L'imagination de Josh Lanyon est incroyable, nous croisons ainsi une femme fée, une aventurière sinistre que rien n'arrête, des conservateurs hauts en couleur qui dissimulent de noirs dessins, des gobelins accros au chocolat et d'autres encore tout aussi fascinants. Chaque personnage joue un rôle clé dans la conception de ce scénario qui se déroule sous nos yeux ainsi que sous ceux de notre narrateur Colin Bliss. C'est un héros attachant, sympathique avec un côté enfantin tout à fait délicieux en complète opposition avec le sombre et envoutant Septimus Marx qui ne se dévoilera que vers la fin.

S'il n'est pas toujours facile de suivre le court de l'histoire c'est très divertissant et ravira les amatrices de policier car Josh Lanyon est un auteur vraiment talentueux. Il entraine ses lecteurs dans un univers de fantaisie et de magie où les légendes anciennes mènent à l'aventure, un monde qui nous rappelle celui d'Harry Potter avec du sexe en plus.

par samba
Joyeux Noël, Mr. Miggles Joyeux Noël, Mr. Miggles
Eli Easton   
Impossible à trouver en français, est ce que quelqu'un sait pourquoi ?!

par Paumess
Les Chroniques de Ferin, Tome 1 : Ensorcelé Les Chroniques de Ferin, Tome 1 : Ensorcelé
Faith Kean   
Quel plaisir de retrouver le monde d’Infeijin. Ici, l’intrigue se passe 100 ans avant les chroniques de Ren. On y suit alors Rydënhad, jeune roi. Si je n’avais pas forcément trop apprécié son personnage dans la trilogie sur Ren car trop dur, trop intransigeant, il en est autrement dans ce livre. On le découvre paternel, protecteur et amoureux. Et je suis juste trop contente de connaître les détails de la rencontre entre Rydënhad et Eïen, ce dernier étant un personnage que j’ai particulièrement aimé dans les chroniques de Ren.
L’intrigue est bien menée, avec des rebondissements. C’est drôle de voir que déjà enfant Ryhad tenait tête à son père, de découvrir/redécouvrir le passé des personnages de la trilogie de base. Une lecture franchement très agréable qui m’a permis de voir Rydënhad sous un autre jour et d’apprécier toujours plus Eïen.

par Floreen