Livres
394 810
Comms
1 386 697
Membres
289 305

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

Extrait de Tu me manques ajouté par mava 2014-08-14T20:41:13+02:00

Kat Donovan pivota sur le tabouret où son père avait l'habitude de s'asseoir quand Stacy lui annonça :

— J'ai fait un truc qui ne va pas te plaire.

Kat se figea.

— Quel truc ?

Afficher en entier
Extrait de Tu me manques ajouté par Chrichrilecture 2017-09-28T06:18:00+02:00

Une seule personne suffit pour changer ta vie, déclara Sandi ; toi

Afficher en entier
Extrait de Tu me manques ajouté par Edith972 2016-12-08T20:02:06+01:00

Tous deux, ils avaient beaucoup appris durant ces longues et douloureuses années, mais la principale leçon était peut-être aussi la plus simple : prenez soin de ceux que vous aimez. Le bonheur est fragile. Savourez chaque instant et faites votre possible pour le protéger.

Afficher en entier
Extrait de Tu me manques ajouté par Marine1604 2016-09-07T16:25:00+02:00

L'amour rend aveugle, certes, mais moins que le désir d'être aimé.

Afficher en entier
Extrait de Tu me manques ajouté par ilovelire 2016-03-12T18:28:55+01:00

Quant aux commentaires, s’il fallait un mot pour les résumer, ce serait guimauve. « Chaque matin, la vie est une toile blanche qui attend d’être peinte. » Clic. Certains misaient sur l’honnêteté en affirmant qu’ils étaient honnêtes. D’autres fanfaronnaient, en rajoutaient toujours plus ; d’autres encore manquaient d’affection ou de confiance en eux. Comme dans la vraie vie. Et tous en faisaient trop. Le désespoir irradiait de l’écran en effluves d’eau de toilette bon marché. Toutes ces histoires d’âme sœur avaient quelque chose de rebutant. Pourquoi, se disait Kat, quand on sort avec quelqu’un dans la vraie vie, on a rarement envie de le revoir, alors que sur JustMyType on s’imagine qu’on va instantanément tomber sur celui ou celle qui partagera notre couette jusqu’à la fin de nos jours ?

Afficher en entier
Extrait de Tu me manques ajouté par ilovelire 2016-03-12T18:28:48+01:00

Kat cliqua sur les profils qui lui semblaient abordables. Les textes de présentation étaient tous banals à pleurer. Chaque candidat aimait les balades sur la plage, sortir au restaurant, faire du sport, les voyages exotiques, les cours d’œnologie, théâtres, musées, vie active, prendre des risques, grandes aventures, mais il était tout aussi content de rester chez lui, regarder la télé, discuter autour d’un café, faire la cuisine, lire… bref, les plaisirs simples. Chacun affirmait que la qualité première chez une femme était le « sens de l’humour » – ben, voyons – au point que Kat finit par se demander si « sens de l’humour » n’était pas une métaphore pour « gros nichons ». Et naturellement, tous voulaient une compagne « mince, sportive et bien faite ».

Afficher en entier
Extrait de Tu me manques ajouté par ilovelire 2016-03-12T18:28:33+01:00

C’était le revers de la médaille. Il était facile d’ironiser, mais en y réfléchissant, Kat prit conscience d’une chose qui lui chavira le cœur. Derrière chaque profil, il y avait une vie. Derrière ces clichés, ce désir de plaire, il y avait des êtres humains avec leurs rêves et leurs aspirations. Ces gens-là ne s’étaient pas inscrits sur le site, n’avaient pas payé leur abonnement, n’avaient pas fourni toutes ces informations à la légère. Chacun de ces esseulés espérait contre toute attente que les choses seraient différentes cette fois, qu’il ferait enfin la rencontre de sa vie.

Afficher en entier
Extrait de Tu me manques ajouté par ilovelire 2016-03-12T18:28:19+01:00

Son ordinateur émit un tintement. Un message apparut sous forme de bulle :

Nous avons des suggestions pour vous ! Cliquez ici pour découvrir le profil de votre partenaire idéal !

Kat termina son verre, hésita à se resservir, puis décida qu’elle avait assez bu. La vérité, c’est qu’elle voulait quelqu’un dans sa vie. Un compagnon, un homme qui partagerait ses nuits. Elle n’était pas malheureuse, non. On ne pouvait pas dire qu’elle se démenait pour remédier au problème, mais elle n’était pas vraiment faite pour vivre seule.

Afficher en entier
Extrait de Tu me manques ajouté par ilovelire 2016-03-12T18:28:12+01:00

Son père aussi faisait la bringue et disparaissait pendant des jours. Dans ces moments-là, sa mère redoublait d’entrain – ce qui rendait la situation plus flippante encore –, faisant comme s’il était en mission secrète ou comme si l’absence de son mari ne lui faisait ni chaud ni froid, loin des yeux loin du cœur, et une semaine plus tard, parfois, son père rentrait la gueule enfarinée, rasé de frais, souriant et avec une douzaine de roses pour sa femme, et tout le monde se comportait comme s’il avait quitté la maison le matin même.

Afficher en entier
Extrait de Tu me manques ajouté par ilovelire 2016-03-12T18:28:03+01:00

Stacy avait téléchargé quatre photos sur sa page. Pour son profil, elle avait découpé son visage sur une photo de groupe prise lors d’un mariage un an plus tôt. Kat s’efforça de se voir objectivement, mais c’était impossible. Elle détestait cette photo, cette femme qui souriait d’un air mal assuré, comme si elle s’attendait à recevoir une gifle. Chaque image – maintenant qu’elle se livrait à la tâche pénible de les visionner toutes – avait été tirée d’une photo de groupe, et, sur chacune d’elles, Kat arborait la même moue crispée.

Afficher en entier