Livres
558 058
Membres
606 015

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

Extrait ajouté par Edith972 2016-12-08T20:02:06+01:00

Tous deux, ils avaient beaucoup appris durant ces longues et douloureuses années, mais la principale leçon était peut-être aussi la plus simple : prenez soin de ceux que vous aimez. Le bonheur est fragile. Savourez chaque instant et faites votre possible pour le protéger.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Marine1604 2016-09-07T16:25:00+02:00

L'amour rend aveugle, certes, mais moins que le désir d'être aimé.

Afficher en entier
Extrait ajouté par mava 2014-08-14T20:41:13+02:00

Kat Donovan pivota sur le tabouret où son père avait l'habitude de s'asseoir quand Stacy lui annonça :

— J'ai fait un truc qui ne va pas te plaire.

Kat se figea.

— Quel truc ?

Afficher en entier
Extrait ajouté par Aralorn 2019-05-06T16:16:50+02:00

Il repéra enfin un oiseau, rouge… un cardinal. Il se souvint d’avoir lu que chez les Cherokees, les cardinaux passaient pour être les filles du soleil. Si l’oiseau s’envolait vers le soleil, c’était bon signe. S’il choisissait de descendre, eh bien, ce serait manifestement l’inverse.

En transe, Brandon attendit que l’oiseau prenne son envol.

Voilà pourquoi il n’entendit pas l’homme s’approcher furtivement par-derrière.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Am18 2019-04-01T18:34:07+02:00

A force de se cacher, de cacher sa véritable nature, la façade ne devient pas seulement une triste réalité, elle devient une prison.

Afficher en entier
Extrait ajouté par book-princess 2018-11-24T16:40:34+01:00

- Tu sais, Kat, quand on est jeune, on pense avoir réponse à tout. On est de droite ou de gauche, et les autres en face ne sont qu'une bande d'imbéciles. Mais, en vieillissant, on commence à entrevoir les nuances de gris. Pour moi, maintenant, les imbéciles sont ceux qui se cramponnent à leurs certitudes. Ce n'est jamais aussi simple. Je ne dis pas que, le bien et le mal, ça n'existe pas. Je dis que mes solutions ne sont pas forcément les tiennes.

Afficher en entier
Extrait ajouté par book-princess 2018-11-24T16:36:39+01:00

Kat regarda autour d'elle.

- Pour une surprise...

- Comment ?

Elle s'attendait à trouver un antre de célibataire ou bien une garçonnière ; or l'appartement était tout en bois sombre, antiquités, tentures et tapis d'Orient. L'ensemble respirait le luxe discret et le bon goût.

- Ton intérieur, dit-elle.

- Tu aimes ?

- Beaucoup.

- Je sais. C'est ma mère qui l'a aménagé avec des meubles de famille. Je voulais changer pour que ça me corresponde mieux, mais je me suis aperçu que les nanas adoraient ce genre de déco. Ça fait mec raffiné.

Tant pis pour la surprise.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Chrichrilecture 2017-09-28T06:18:00+02:00

Une seule personne suffit pour changer ta vie, déclara Sandi ; toi

Afficher en entier
Extrait ajouté par ilovelire 2016-03-12T18:28:55+01:00

Quant aux commentaires, s’il fallait un mot pour les résumer, ce serait guimauve. « Chaque matin, la vie est une toile blanche qui attend d’être peinte. » Clic. Certains misaient sur l’honnêteté en affirmant qu’ils étaient honnêtes. D’autres fanfaronnaient, en rajoutaient toujours plus ; d’autres encore manquaient d’affection ou de confiance en eux. Comme dans la vraie vie. Et tous en faisaient trop. Le désespoir irradiait de l’écran en effluves d’eau de toilette bon marché. Toutes ces histoires d’âme sœur avaient quelque chose de rebutant. Pourquoi, se disait Kat, quand on sort avec quelqu’un dans la vraie vie, on a rarement envie de le revoir, alors que sur JustMyType on s’imagine qu’on va instantanément tomber sur celui ou celle qui partagera notre couette jusqu’à la fin de nos jours ?

Afficher en entier
Extrait ajouté par ilovelire 2016-03-12T18:28:48+01:00

Kat cliqua sur les profils qui lui semblaient abordables. Les textes de présentation étaient tous banals à pleurer. Chaque candidat aimait les balades sur la plage, sortir au restaurant, faire du sport, les voyages exotiques, les cours d’œnologie, théâtres, musées, vie active, prendre des risques, grandes aventures, mais il était tout aussi content de rester chez lui, regarder la télé, discuter autour d’un café, faire la cuisine, lire… bref, les plaisirs simples. Chacun affirmait que la qualité première chez une femme était le « sens de l’humour » – ben, voyons – au point que Kat finit par se demander si « sens de l’humour » n’était pas une métaphore pour « gros nichons ». Et naturellement, tous voulaient une compagne « mince, sportive et bien faite ».

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode