Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs
Lire la suite...
Les plus récents en premier
Les plus appréciés en premier


Par le Editer
Aryia Or
Note : 8/10
Il ne me manque que deux choses pour être une lectrice comblée : un compte en banque illimité et des étagères capables d’accueillir un nombre infini de livres. Car c’est précisément ces deux raisons – budget limité et bibliothèques remplies à ras bord – qui m’ont obligée à patienter tellement longtemps avant de pouvoir enfin découvrir cette si intrigante saga. Un rendez-vous, quatre personnages, quatre volumes, quatre auteurs. Un véritable OVNI littéraire, en somme. Et pour parfaire le tableau, c’est de l’apocalyptique : tout pour me plaire. C’est en prévision du Salon du livre de Colmar que je suis enfin passé outre ces considérations purement matérielles pour me concentrer sur l’essentiel : la lecture. Parce que finalement, tant pis si mon bureau se transforme en annexe de ma bibliothèque, le plus important, c’est d’avoir du stock de lecture, non ?

Un message sur le forum d’un jeu vidéo, quelques jours à peine avant que l’électricité ne fasse défaut. Un rendez-vous fixé par le maitre du jeu, promettant aux Experts un moyen d’« éviter la catastrophe en réécrivant le passé ». C’est tout ce qui reste à Jules, reclus dans l’appartement familial avec pour seule compagnie son chat et le silence. Une lueur d’espoir dans la solitude et la frayeur qui succède à la catastrophe : les rues de Paris sont désespérément vides de vie. Suivant les indications de son grand-père, lors de leur dernière conversation téléphonique, Jules est resté chez lui tandis que la pandémie décimait les populations, est resté chez lui tandis que le monde tel qu’il le connaissait depuis sa naissance s’écroulait progressivement, ravagé par un mystérieux virus aussi foudroyant qu’incontrôlable. Mais quand les vivres viennent à manquer, Jules prend le risque : il sort. Et tombe sur Alicia, une petite fille qu’il ne connait ni d’Eve ni d’Adam, mais qu’il va cependant prendre sous son aile. Parce qu’elle est un véritable soleil dans cette obscurité. Parviendra-t-il à les garder en vie suffisamment longtemps pour se rendre au fameux rassemblement de Khronos, dans cette ville où on ne peut compter sur personne d’autre que soi-même ?

Je pense qu’un seul mot pourrait suffire à résumer ce livre : foudroyant. On ne sort pas indemne de cette lecture : on a tremblé avec et pour les personnages, on a senti notre cœur s’emballer à l’unisson avec leur course effrénée, on a retenu notre souffle en chœur avec eux. Parce qu’aussi surprenant que cela puisse paraître, on oublie terriblement facilement que tout ceci n’est que de la fiction. Peut-être parce qu’il est fort probable que si une situation pareille arrivait, tout se déroulerait à peu de chose près de la même façon que les choses se sont déroulées dans ce roman. Honnêtement, si vous pensez encore que l’être humain est foncièrement bon, ne lisez pas ce livre, vous serez fort déçus : cette histoire dépeint très fidèlement la triste réalité, qui veut que dans les situations les plus difficiles, c’est chacun pour sa pomme. La violence et les divisions prennent le dessus sur la survie et la coopération. La confiance est synonyme de mort imminente, car nul n’est digne de confiance. Même les âmes les plus droites et justes se voient contraintes de prendre des décisions contraires à leur éthique pour survivre, tout simplement. C’est une des choses qui m’ont fait apprécier ce roman : il est certes destiné à des adolescents, mais il ne les enferme pas dans un monde déconnecté de la réalité. Au contraire, et même si c’est douloureux, il les invite à se rendre compte de l’ordre réel des choses. Mais peut-être, aussi, à se poser des questions : si une telle catastrophe me tombait dessus, voudrais-je vivre dans cette incertitude constante, ou préférerais-je trimer à reconstruire un monde meilleurs ? Bref, un livre percutant qui ne laissera personne indifférent.

Mais ce livre, s’il nous présente les bases d’une humanité confrontée à une véritable apocalypse, est surtout l’histoire de Jules … et d’Alicia. Car finalement, l’un ne va pas sans l’autre et c’est ensemble qu’ils affrontent ce monde dévasté. Jules, c’est l’adolescent lambda qui, avant toute cette fâcheuse histoire, passait ses journées sur son ordinateur à dégommer des ennemis – tout en sachant qu’ils étaient pas vraiment morts. Jules, c’est le jeune homme qui, quand la violence qui hante ces jeux vidéo s’invite dans la rue au pied de son immeuble, comprend que tout cela ne l’aidera pas à survivre. Jules, c’est juste un gamin que les événements ont poussés à grandir d’un coup, mais qui n’arrive pas toujours à suivre la cadence. Et Alicia, c’est la petite fille qui, par son innocence-même, s’avère être bien plus sage que beaucoup d’adultes. C’est la petite fille qui remet les choses à leur juste place, qui remet un peu de vie dans ce monde dévasté, qui créé des liens, qui console, qui soutient. Alicia, elle m’a touchée, vraiment, parce qu’elle est à la fois super courageuse et terriblement fragile, parce qu’elle est à la fois celle qu’on veut protéger et celle qui protège, à des niveaux différents. Et ce duo … Bah ce duo, si inhabituel et inattendu, il fait la force de ce récit. Parce qu’on a qu’une seule envie : les voir s’en sortir, tous les deux, ensemble, envers et contre tout. Et même si les autres personnages nous interpellent, nous agacent, nous attendrissent ou nous intriguent, on en revient toujours à ces deux-là. Jules et Alicia, dans le fond, ils ne sont qu’un, et c’est juste beau, cet amour tout simple entre un grand gaillard un peu maladroit et une gamine qui invite tout le monde dans son univers …

Ce livre, donc, se lit à une vitesse folle. Parce qu’à chaque fin de chapitre, on ne peut pas s’empêcher de commencer le suivant, parce qu’ils se finissent toujours par un suspense insoutenable. Parce qu’il se passe toujours quelque chose, que rien ne se déroule jamais comme prévu. Parce qu’on veut avoir le fin mot de l’histoire : c’est quoi ce virus ? pourquoi certains ont survécu et pas d’autres ? c’est quoi ce rendez-vous ? et il va proposer quoi ce fameux maitre du jeu ? vont-ils réussir à s’y rendre ? seront-ils toujours tous en vie à la fin de l’histoire ? resteront-ils ensemble ? untel est-il digne de confiance ? c’est qui qui a trahi ? Bref, que d’interrogations qui rendent toute pause terriblement frustrante et presque impossible. Mais le pire dans toute cette affaire, c’est que même si on a certains éléments de réponse (et même que bien des fois, on en reste tout simplement comme deux ronds de frite parce qu’on s’attendait à absolument tout sauf à cela), il reste des dizaines et des dizaines de questions à élucider. J’ose espérer que cela appelle à une suite sinon je hurle à la fourberie ! C’est tout simplement cruel, de laisser le lecteur face à une telle incertitude ! Alors une seule question persiste encore : c’est quand la suite ?

Pour conclure, je vais me contenter de m’auto-flageller : mais pourquoi diable avoir mis tellement de temps avant de passer outre cette histoire de budget et de place pour acheter ce roman ? Franchement, je me suis privée d’un récit terriblement addictif et douloureusement percutant pendant si longtemps ! Des personnages attachants, des mystères captivant, de l’action à gogo et de l’émotion bien cachée mais bien présente, bref, tous les ingrédients réunis pour faire de cette histoire un vrai coup de cœur ! Maintenant, tout ce qu’il me manque, c’est : 1. de lire les trois autres romans pour avoir d’autres points de vue sur la situation (ça tombe bien, j’en ai déjà un autre dans ma bibliothèque) et 2. une suite. Et pour résumer clairement les choses : tu attends quoi pour courir chez ton libraire et lui hurler « J’VEUX LES QUATRE U4 ! » ?

https://lesmotsetaientlivres.blogspot.fr/2016/12/u4jules-carole-trebor.html
Par le Editer
Kaatelinee Pas apprécié
Note : 5/10
Très déçue de cette lecture. J'ai longuement attendu de trouver ce livre en bibliothèque, et je suis bien contente de ne pas l'avoir acheté. Il s'agit ici de l'une des rare fois où je n'arrive pas à terminer un bouquin. Je n'ai accroché ni au style d'écriture, ni aux personnages, ni même au contexte. Ce livre ne m'était pas destiné, mais je suis sûre qu'il a déjà trouvé son public. :)
Par le Editer
Em-6 Or
Note : 8/10
"Jules" est le troisième livre de cette saga, que je lis, et j'aime beaucoup le fait d'avoir le point de vue de différents personnages pour une même situation.
Par le Editer
captcha Bronze
Note : 9/10
Jules est un très bon livre et c'est intéressant que Jules soit déjà à Paris car l'action arrive plus vite. En effet, dans les autres tomes, il faut attendre que les héros parviennent au RDV de Paris ce qui est parfois un peu long...
Pour parler de Jules, c'est un garçon attachant pour sa gentillesse, sa générosité mais je l'ai apprécie dès le début car son physique et sa personnalité défi complétement la société (il est grand, musclé et pourtant semble innocent et gentil =).
J'ai beaucoup apprécié
Spoiler(cliquez pour révéler)
[/spoiler]qu'il découvre Alicia alias la Minuscule et lie une amitié importante avec elle ![spoiler]

Bref, un très bon tome !
Par le Editer
AmandineMPL Diamant
Note : 10/10
J’attendais avec beaucoup (c’est peu dire) d’impatience un des romans de la série U4, j’avais une envie impérative de découvrir cette série.

Vous l’aurez donc compris, je voulais absolument découvrir tous les romans de cette série.

Alors pour le moment mon avis va reposer uniquement sur Jules, car c’est le seul que j’ai eu la joie de lire et quel plaisir !!

Je suis assez ravie d’avoir commencé par ce volume car Carole Trébor est la seule auteure que je ne connaissais que de nom ; en effet je suis totalement fan d’Yves Grevet, Vincent Villeminot a lui aussi conquis mon cœur et j’avais découvert Florence Hinckel , il n’y a pas si longtemps avec #bleue qui avait émoustiller ma curiosité.

Et bien les amis, je ressors de cette lecture bouleversée, enthousiasmée, retournée, abasourdie, conquise…. Bref j’ai dévoré ce premier volume. La plume de Carole Trébor est très agréable à lire, c’est tellement fluide que l’on referme le livre avant même de s’en rendre compte.

L’histoire est fabuleuse, je ne pouvais plus arrêter ma lecture et j’avoue que je me refuse à vous dire quoi que ce soit de plus, le synopsis et le billet de Nathan en disent largement assez, j’aurais trop peur de vous spoiler ne serait qu’un petit peu. Tout ce que je peux vous dire c’est que j’ai adoré Jules, un personnage touchant, très attachant et extrêmement surprenant, les personnages secondaires sont fabuleux mais là encore je ne dirais rien, un simple prénom pourrait tout gâcher. L'aventure est parfaitement menée et j'ai été surprise jusqu'au dernier instant.

Je n’ai maintenant qu’une hâte c’est avaler les trois autres volumes qui, je n’en doute pas, seront tout aussi exceptionnel. A lire d’urgence, un énorme coup de cœur !!!

http://mespetiteslectures.eklablog.com/u4-jules-de-carole-trebor-a118420070
Par le Editer
lectrice_19 Or
Note : 10/10
Super tome ! J'ai bien aimé même si ce n'est pas mon personnage préféré... Cela reste un bon livre dans l'ensemble !
Par le Editer
Dans l'ensemble j'ai plutôt apprécié la lecture mais pas au point de lire les autres tomes.
Jules est un personnage vraiment gentil et attachant. C'est pour lui que je suis allée au bout de ce roman.
Je m'attendais quand même à mieux que ça. Je ne sais pas, il manquait quelque chose.
Par le Editer
Theblackcat Or
Note : 8/10
Mon livre préféré des quatre tomes.
Haletant et plein de suspens.
Par le Editer
Milie_Baker Lu aussi
Note : 6/10
J'ai commencé par Koridwen, mais je n'avais pas vraiment accroché et j'avais beaucoup d'espoir pour Jules.
Mais non, la magie n'opère pas. J'ai beaucoup de mal à m'attacher aux personnes, je les trouve superficiels, leur émotions ne me semble pas véridiques, rien n'est authentique.

Je suis très déçue, je ne continuerai pas cette saga qui avait pourtant tout pour réussir.
Par le Editer
Ewilan26 Argent
Note : 7/10
Mon personnage préféré dans cette saga...

Ajouter un commentaire

Ajoutez votre commentaire

Envoyer
Spoiler
Max 0/10000 caractères utilisés
Inscrivez vous !
▶ Crééz votre propre bibliothèque virtuelle.
▶ Découvrez des conseils de lecture.
▶ Echangez avec des milliers de passionnés de lecture.