Livres
528 408
Membres
548 439

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Bibliothèque de Ukko-Ukko : Liste d'Or

Un feu sur l'abîme Un feu sur l'abîme
Vernor Vinge   
Le livre oscille en permanence entre les deux décors de l'action : quelques dizaines de pages font avancer celle-ci sur la planète médiévale, puis le lecteur se retrouve dans la « civilisation », où l'auteur l'informe des derniers ravages commis par la Perversion lâchée sur la galaxie et de l'avancement des contre-mesures.
Feu sur l'abîme est présenté et perçu comme un chef-d'œuvre.
Sovok Sovok
Cédric Ferrand   
Sovok est ce genre de livre qui flirt avec les genres et à l'ambiance très particulière que l'on se souviendra longtemps.

Nous suivons ici un groupe de 3 urgentistes à bord de leur ambulance à lévitation pendant une semaine au fil des heures d'interventions dans un Moscou Futuriste mais aussi sale, délabré et livré à lui même.

Nos 3 personnages sont excellent et on des personnalité bien trempées, les perso secondaires aussi.
Le décors est lui aussi très bon, presque flippant tellement on se demande si un jour nos grandes ville finirons comme celle ci, ce qui est plausible vu qu'on est pas loins de la réalité mais en pire.

Le scénario est bien ficelé et on prend plaisir à parcourir ce livre (même s'il passe très (trop ?) vite).
Nos ambulanciers urgentistes n'on pas de qualification de médecine (ça fait peur) et font tout à l'arrache, ou du moins avec les moyens du bord pour intervenir sur des situations étranges ou pathétiques, voir glauque comme des euthanasie, soigné des plaies lors de manifestations, décoincer les cheveux d'une femme coincées dans les marches d'un escalator ou encore soigné le pauvre gars qui à fait exploser son alambic amateur par mégarde !!

Un roman d'anticipation que je conseillerais à tous les fans du genre SF réaliste (mais pessimiste).
Par exemple ceux qui ont aimés l'ambiance de Blade Runner.

par Maks
Le seigneur des ténèbres Le seigneur des ténèbres
Robert Silverberg   
Un magnifique roman d'aventure qui nous entraîne à travers les terres d'Afrique, nous faisant découvrir une multitude de peuples, de coutumes et de paysages... Les jaqqas sont proprement envoutant et leur philosophie dénote quelque peu un réquisitoire contre le colonialisme.
J'ai adoré !!!

par Latika1
Le Capitaine Alatriste Le Capitaine Alatriste
Arturo Pérez-Reverte   
Le premier tome d'une série extraordinaire, et même si Vigo Mortensen pouvait sembler un bon choix pour l'incarner, ne vous fiez pas au film !
Le personnage principal vaut bien un Cyrano et il est entouré d'une galerie de personnages secondaires plus haut en couleur les uns que les autres.
L'intrigue habilement nouée autour du narrateur se développe au fil des tomes, et le premier constitue à peine une mise en bouche.
Reverte est sans contexte un des plus grands auteurs de ce début de millénaire et de la fin du précédent.

par Ukko-Ukko
Les bûchers de Bocanegra Les bûchers de Bocanegra
Arturo Pérez-Reverte   
Une histoire empreinte de nostalgie, qui rapproche finalement plus Alatriste du "Vicomte de Bragelonne" que des 3 mousquetaires. Mention spéciale à Galterio Malatesta, méchant d'anthologie. Perez Reverte plante avec adresse ce personnage, exact reflet du héros de sa série. Leur dernière entrevue est peut-être le meilleur passage du roman.

par Ukko-Ukko
Le soleil de Breda Le soleil de Breda
Arturo Pérez-Reverte   
C'est peut-être mon préféré. L'ambiance de guerre de siège est magnifiquement rendue. Il s'agit presque d'un recueil de nouvelles, un "band of brothers" situé aux temps modernes. Les scénes de combat sont poignantes, mais on ressent aussi très bien l'ennui de l'attente entre les affrontements.
Inigo, passe à travers ces épreuves avec l'inconscience d'un adolescent sur le chemin de la maturité. La lecture de la lettre d'Angelica d'Alquezar est un grand moment.

par Ukko-Ukko
L'or du roi L'or du roi
Arturo Pérez-Reverte   
Une histoire à la trame simple et efficace, prétexte une fois encore à la description par Perez Reverte des mœurs de ses compatriotes à période glorieuse et mouvementée. Il exprime avec lyrisme son affection pour les mauvais garçons. De son côté, Inigo narre une fois encore avec simplicité, conséquences dramatiques de son inéluctable amour pour Angelica. Le meilleur tome de la série avec le précédent.

par Ukko-Ukko
Le gentilhomme au pourpoint jaune Le gentilhomme au pourpoint jaune
Arturo Pérez-Reverte   
Sans doute le roman le plus noir de la série. Inigo, mais surtout Alatriste, se laissent emporter par leurs sentiments (amour un peu, fierté beaucoup) pour s'enfoncer dans les ennuis jusqu'au cou. Pas le plus accessible des "Alatriste", mais une fois encore, la plume et l'intrigue adroitement manipulés par Perez-Reverte nous font trembler d'effroi pour ses deux héros.

par Ukko-Ukko
Les aventures du capitaine Alatriste, Tome 6 : Corsaires du levant Les aventures du capitaine Alatriste, Tome 6 : Corsaires du levant
Arturo Pérez-Reverte   
Perez-Reverte passe quand même beaucoup de temps à nous situer le contexte historique. Même si c'est fort intéressant, cela ralentit pas mal l'intrigue. Couplé à une fin en queue de boudin, ça donne un Alatriste un peu en demi-teinte. Le contexte de la vie à bord d'une galère est par contre très instructif pour tous les amateurs d'histoire de la marine.

par Ukko-Ukko
Le Pont des assassins Le Pont des assassins
Arturo Pérez-Reverte   
De plus en plus doux-amer et désabusé... L'intrigue n'est qu'un prétexte aux retrouvailles d'Alatriste et de Malatesta, qui forment ici un très beau tandem. Du côté d'Inigo, l'absence d'Angelica d'Alquezar se fait sentir. Perez-Reverte bâclerait-il un peu ? Je trouve la fin aussi inaboutie que celle des Corsaires du levant. Dommage.

par Ukko-Ukko

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode