Livres
493 378
Membres
490 341

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

Extrait ajouté par viedefun 2019-11-22T10:24:03+01:00

Les réminiscences de la soirée me frappent soudain. Je n’ai pas fait ça ? Tout, mais pas cette erreur... J’oblige mon cerveau à écrire un nouveau scénario, celui dans lequel je me laisse faire tranquillement et je m’endors bien au chaud sous la couette. Non ! Il a fallu que je m’accroche à son cou et que je lui demande, d’une voix alcoolisée :

— Tu comptes m’embrasser un jour ? Et d’approcher mes lèvres des siennes. La scène se déroule au ralenti dans mon cerveau. J’effleure à peine ses lèvres chaudes, mais il se décale et ma bouche finit sa course sur sa joue. La mine renfrognée, je lâche son cou et tape du pied tout en fondant en larmes.

— Tu ne m’aimes pas. Pourtant, nous sommes faits l’un pour l’autre. Tu es mon âme sœur ! Pitié, pitié ! Que quelqu’un rembobine cette affreuse soirée !

Afficher en entier
Extrait ajouté par viedefun 2019-11-22T10:23:25+01:00

Je ne sais vraiment plus comment me situer dans notre relation. Est-ce qu’il attend quelque chose de moi ? Est-ce qu’il voudrait que l’on commence une histoire ? Dans ce cas, pourquoi n’est-il pas plus explicite ? S’il attend que je fasse le premier pas, on y sera encore dans trente ans. En tout et pour tout, j’ai eu deux invitations dans ma vie. La première s’est soldée par un échec. Mon prétendu prétendant s’est enfui en m’abandonnant pour retrouver une ex alors que nous dînions ensemble. J’ai dû régler la note. La seconde avec Paul a été moins compliquée. Une soirée un peu trop arrosée et un Paul passablement éméché qui a commencé à me draguer. Prise au dépourvu, je n’ai pas osé le repousser lorsque sa bouche s’est posée sur la mienne. Beurk ! Rien qu’à y repenser, j’en suis malade !

Afficher en entier
Extrait ajouté par viedefun 2019-11-22T10:22:52+01:00

— Sauriez-vous m’expliquer pourquoi vous aimez Noël ? Il prend quelques instants pour réfléchir en fixant son livre.

— Parce qu’on peut être heureux sans choquer personne.

— Je ne vous suis pas.

— Quand on est heureux, souvent on a honte de le dire, de peur d’attrister les gens autour de soi ou d’attirer leur jalousie. À Noël, les adultes retrouvent leurs joies d’enfants et, pendant quelques jours, on peut régresser et penser au bon vieux temps. Les gens ne vous en tiennent pas rigueur, car c’est la magie de Noël. J’apprécie sa philosophie de vie. Si je pouvais voir le monde d’une manière aussi positive…

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode