Livres
388 702
Comms
1 362 610
Membres
277 318

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

Extrait de Un avion sans elle ajouté par x-Key 2013-07-24T02:08:01+02:00

Ils pensaient qu'il ne faut pas tourner le dos à la chance lorsqu'elle sourit enfin. Ils auraient dû se méfier, il faut toujours se méfier des sourires.

Afficher en entier
Extrait de Un avion sans elle ajouté par dadotiste 2013-07-01T21:31:54+02:00

Pocket, p.115 :

« L'agoraphobie, contrairement à ce qu'on croit souvent, n'est pas la peur des grands espaces ou de la foule... Elle est simplement la peur de ne pas pouvoir être secouru... Logiquement, une telle panique se manifeste dans des lieux où l'on se sent isolé, un désert, une forêt, une montagne, l'océan... Mais également au milieu d'une foule, d'un amphi, d'un stade ; dans une rue noire de monde aussi bien que dans une rue déserte... »

Afficher en entier
Extrait de Un avion sans elle ajouté par Kura-kura 2017-02-05T14:52:44+01:00

Dire que je n'ai aucun regrets ni remords serait exagéré, mais j'ai fait du mieux que je pouvais.

Afficher en entier
Extrait de Un avion sans elle ajouté par Milka2B 2016-05-16T21:23:50+02:00

Entre la simplicité de la famille Vitral et le dédain des Carville, il n’y avait pas photo. Léonce de Carville avait de l’eau à la place des muscles, Malvina de la vapeur à la place du cerveau et Mathilde un glaçon à la place du cœur. J’étais leur salarié, leur chien dévoué, mais, sans conteste, ma sympathie allait aux Vitral.

Afficher en entier
Extrait de Un avion sans elle ajouté par Soffia 2016-05-16T15:57:44+02:00

"Tuer.

Tuer un monstre pour être capable de vivre encore.

De survivre, au moins."

http://monboudoirdelivres.blogspot.com/

Afficher en entier
Extrait de Un avion sans elle ajouté par 21la 2012-06-21T15:44:51+02:00

"Longtemps, les deux bols restèrent là, glacés, à peine entamés, sans une ride, stupides, figés par cette seconde qui empailla la vie dans cette petite maison de pêcheurs de la rue Pocholle."

Afficher en entier
Extrait de Un avion sans elle ajouté par paultuc 2017-09-24T18:06:51+02:00

Marc s'asseyait dans sont lit et tenait sa main, jusqu'à ce qu'elle devienne molle, jusqu'à ce que Lylie s'endorme. Parfois, à l'inverse, Lylie lisait tard. La lumière empêchait Marc de dormir mais il ne disait rien. On ne demande pas au soleil de s'éteindre.

Afficher en entier
Extrait de Un avion sans elle ajouté par Kura-kura 2017-02-05T14:52:55+01:00

Emilie n'est pas à vendre, ni Marc, ni personne ici. On ne peut pas tout acheter, monsieur de Carville. L'accident de votre fils ne vous aura même pas fait comprendre cela ?

Afficher en entier
Extrait de Un avion sans elle ajouté par Stephanelefort 2016-12-20T17:30:20+01:00

Elle ne prit même pas le temps de s’excuser, se redressa. Juste devant elle, la fillette de trois mois pleurait toujours. Sa mère se penchait à nouveau vers elle, commençait à détacher la ceinture de sécurité de l’enfant…

— Non, madame ! Non…

Izel pesta. Elle tira machinalement sa jupe relevée sur son bas filé. Quelle galère ! Elle les aurait bien mérités, ses trois jours et deux nuits de plaisirs à Paris !

Tout alla alors très vite.

Un bref instant, Izel crut entendre, en écho, un autre cri de nourrisson, quelque part dans l’avion, un peu plus loin sur sa gauche. La main troublée du type au baladeur frôla le nylon gris de ses cuisses. Le vieil homme turc avait passé une main autour de l’épaule de la femme voilée et levait l’autre vers Izel, suppliante. La mère, juste devant elle, debout, tendait les bras pour serrer sa fille libérée des sangles de son cosy.

Ce furent les dernières images avant la collision, avant que l’Airbus ne défie la montagne.

Le choc propulsa Izel dix mètres plus loin, contre l’issue de secours. Ses deux adorables petites jambes gainées de noir se tordirent comme les membres d’une poupée de plastique entre les mains d’une fillette sadique ; sa mince poitrine s’écrasa contre le fer-blanc ; sa tempe gauche explosa contre l’angle de la portière.

Afficher en entier
Extrait de Un avion sans elle ajouté par Punchina 2016-08-27T17:30:49+02:00

Malvina regarda distraitement les autres photos dans le vestibule. Des paysages de montagne, du Jura sans doute. Le mont terrible. Montbéliard.

Elle se souvenait. Elle l'avait reconnu, ce bébé, sa soeur, à l'hôpital là-bas. Elle avait six ans, à l'époque. Elle était le seul témoin vivant.

Lyse-Rose était vivante. On lui avait volé sa petite soeur.

Ils pouvaient dire ce qu'ils voulaient. Refus de faire le deuil et tout le reste.

Jamais, jamais elle ne l'abandonnerait.

Afficher en entier