Livres
451 248
Membres
396 544

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

Extrait ajouté par anonyme 2011-12-25T23:44:43+01:00

-Ecoute, tarée, jette-nous tout de suite sur ton feu de camp tant que ça crame. Et n'oublie pas de l'asperger d'une bonne dose de kérosène, parce qu'il va nous falloir un peu plus que tes braises de lopette pour nous clore le bec.

Afficher en entier
Extrait ajouté par anonyme 2011-12-18T00:33:49+01:00

21 Septembre 2009 - Le Jardin Des Désirs

Et à présent, sans transition, 5 raisons valables de me prostituer (et je suis sérieuse!) :

1.Une douche chaude (d'au moins 10 minutes ; hé, je vends mon corps quand même!).

2.Des légumes, n'importe lesquels (sauf de la betterave).

3. Brosse à dents, dentifrice.

4.Des toilettes en état de fonctionnement, par pitié !

5.Un Panzer VIII Maus.

Isaac - 21 Novembre 2009, 12:46

Avec quelques kilos de pansements et des antibiotiques, c'est tout à fait ma liste.

Allison - 21 Septembre 2009, 13:09

Quel pragmatique cet Isaac ! C'est la fin du monde, oui ou non ? Des tanks et des chiottes, mon vieux, des tanks et des chiottes.

Afficher en entier
Extrait ajouté par anonyme 2011-12-25T23:16:36+01:00

Renny a eu la malchance de tomber par hasard sur l'antre des Veuves. [...]

-Ces putains de salopes !

Tels sont les premiers mots qu'elle m'adresse ; j'y vois tout de suite la promesse d'une amitié éternelle.

Afficher en entier
Extrait ajouté par anonyme 2011-12-18T00:52:21+01:00

Et je tranche son pied gauche, d'un seul coup de hache. Le sang jaillit par saccades en rythme avec les pulsions folles de son coeur. Il balbutie, essaie de ramper hors de notre portée. On le laisse s'écarter d'un ou deux mètres, il se tortille comme un mille-pattes coupé en deux. Je le rattrape et lui lance :

-On apprend que tu es célèbre, Zack - Jack ? On a entendu parler de toi à la radio : tu t'es amusé à voler le camp des réfugiés à la fac ... Tu es malade ou quoi ? On est tous dans la même galère, espèce de salaud !

Sur ce mot, son autre pied vole.

Afficher en entier
Extrait ajouté par anonyme 2011-12-18T00:45:14+01:00

Je crois revivre mes premiers jours à la fac, quand le moindre point commun, la plus petite coïncidence suffisait à fraterniser avec de parfaits inconnus : dans une situation où on se sent isolé, effrayé, tout intérêt partagé paraît digne de forger une amitié éternelle : "Comment, toi aussi tu aimes les petits pois ? J'y crois pas, c'est fou, allons prendre une cuite !"

Afficher en entier
Extrait ajouté par Lapetitemort 2015-08-01T10:55:13+02:00

Et à présent, sans transition, 5 raisons valables de me prostituer (et je suis sérieuse!) :

1. Une douche chaude (d'au moins 10 minutes ; hé, je vends mon corps quand même!).

2. Des légumes, n'importe lesquels (sauf de la betterave).

3. Brosse à dents, dentifrice.

4. Des toilettes en état de fonctionnement, par pitié !

5. Un Panzer VIII Maus.

Isaac - 21 Novembre 2009, 12:46

Avec quelques kilos de pansements et des antibiotiques, c'est tout à fait ma liste.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Lapetitemort 2015-08-01T10:54:47+02:00

« Ils arrivent. Ils arrivent et je ne crois pas qu'on puisse sortir ! Si quelqu'un lit ceci, je vous en prie, alertez la police, tout de suite. Appelez les flics - s'il en reste quelque part. Dites-leur de venir nous sauver ! Je ne sais pas si nous serons toujours vivants demain, après-demain, ou le jour suivant, mais dites-leur de venir avant qu'il soit trop tard... Qu'ils essaient, au moins. »

Afficher en entier
Extrait ajouté par Enekia 2014-01-06T19:22:06+01:00

Ils arrivent.

Ils arrivent et je ne crois pas qu'on puisse sortir ! Si quelqu'un lit ceci, je vous en prie, alertez la police, tout de suite. Appelez les flics - s'il en reste quelque part. Dites-leur de venir nous sauver ! Je ne sais pas si nous serons toujours vivants demain, après-demain, ou le jour suivant, mais dites-leur de venir avant qu'il soit trop tard... Qu'ils essaient, au moins.

Afficher en entier
Extrait ajouté par anonyme 2011-12-18T00:43:48+01:00

Un quoi ? "Haïku" ?

Moi je suis un bon toutou.

J'aime les nonosses.

(Tu as surement deviné ! L'auteur, là, se lèche le trouduc)

Afficher en entier
Extrait ajouté par anonyme 2011-12-18T00:41:24+01:00

Le chien esquisse quelques pas prudents vers moi. Et là, je me dis que cette bête est dotée d'un instinct précieux pour avoir l'intelligence de ne pas foncer dans les bras de quelqu'un transportant un seau plein de merde !

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode