Livres
505 674
Membres
513 387

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

Extrait ajouté par Saina696 2018-07-26T11:30:59+02:00

What did I miss while you were sleeping ?

Afficher en entier
Extrait ajouté par CelineEC 2019-10-16T22:43:07+02:00

Désolé pour ce que je t'ai fait dans ton cauchemar. S'il te plaît, pardonne moi cette nuit, dans tes rêves.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Marlene2303 2019-10-13T17:22:28+02:00

« – On est quel jour, aujourd’hui ?

– Le huit août, pourquoi ?

– Juste pour m’assurer que tu n’oublieras jamais la date où l’univers nous a réunis. »

Afficher en entier
Extrait ajouté par Marlene2303 2019-10-13T17:20:27+02:00

« On a pas encore perdu, Quinn.

Peu importe ce qui s’est passé depuis qu’on a fermé cette boîte, ou ce qui va se passer ensuite, je promets de t’aimer envers et contre tout.

Je promets de t’aimer plus encore quand tu souffriras que quand tu seras heureuse.

Je promets de t’aimer plus encore quand on sera pauvres que quand on nagera dans la prospérité.

Je promets de t’aimer plus encore quand tu pleureras que quand tu riras.

Je promets de t’aimer plus encore quand tu seras malade que quand tu seras en bonne santé.

Je promets de t’aimer plus encore quand tu me détesteras que quand tu m’aimeras.

Je promets de t’aimer plus encore en tant que femme sans enfant que je ne t’aimerais si tu étais mère. »

Afficher en entier
Extrait ajouté par Marlene2303 2019-10-13T17:21:10+02:00

« – Mettez vos défauts en lumière, et ils éclaireront toutes vos perfections. »

Afficher en entier
Extrait ajouté par Marlene2303 2019-10-13T17:21:46+02:00

« Le cœur de mon époux est ma rédemption, mais son contact physique est devenu mon ennemi. »

Afficher en entier
Extrait ajouté par Marlene2303 2019-10-13T17:21:27+02:00

« Je ne pouvais plus séparer l’espoir de la détresse. Le sexe devenait espoir qui devenait détresse. SexeEspoirDétresse. Détresse. Détresse. »

Afficher en entier
Extrait ajouté par little_red_r 2019-10-11T18:35:52+02:00

"Je m’entraîne à sourire devant le rétroviseur ; avant, ça me venait naturellement, désormais ce n’est qu’une façade."

Afficher en entier
Extrait ajouté par Yulii 2019-10-25T07:22:44+02:00

J’ouvre la boîte pour sortir sa lettre, et là, je découvre quelques bouts de papier au fond, dont le Post-it jaune que j’ai gardé six mois collé à mon mur, mais aussi nos messages de biscuits chinois. Je les relis en lâchant à Graham :

— Je n’arrive pas à croire que tu aies gardé ça tout ce temps. Trop mignon.

— Mignon, répète-t-il en me rejoignant. C’est surtout la preuve que le destin existe.

— Attends, le tien disait que tu allais mener à bien une importante transaction commerciale ce jour-là, mais tu n’es même pas allé travailler. En quoi ça prouve qu’on est des âmes sœurs ?

— Si j’étais allé travailler, sourit-il, je ne t’aurais jamais rencontrée, Quinn. Je dirais plutôt que c’était le grand succès professionnel de ma vie.

Je n’avais pas vraiment vu les choses sous cet angle…

— Et puis… ajoute-t-il en retournant le message pour me montrer le chiffre huit.

Là je regarde le chiffre au dos du mien. Un huit.

Deux numéros huit. La date où on a renoué, il y a des années.

— Tu m’as menti ! dis-je en relevant les yeux. Tu as dit que tu rigolais, que ce n’étaient pas des huit au dos des messages.

Il les reprend doucement, les remet dans la boîte.

— Je ne voulais pas que tu tombes amoureuse de moi par un coup du destin, mais plutôt parce que tu ne pouvais pas t’en empêcher.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Yulii 2019-10-25T07:14:25+02:00

Au lycée, j’ai dû préparer un exposé sur un couple marié depuis soixante ans. Ils avaient tous les deux dépassé les quatre-vingts ans. Quand je me suis pointée chez eux pour les interviewer, j’ai été très surprise de voir à quel point ils s’entendaient. À mon avis, quand on vivait ensemble depuis si longtemps, on devait en avoir un peu marre. Mais non, ils se regardaient, comme s’ils se respectaient et s’admiraient l’un l’autre, même après tout ce qu’ils avaient traversé.

Je leur ai posé de nombreuses questions mais c’est leur réponse à la dernière qui m’a le plus impressionnée :

— Quel est le secret d’une union aussi parfaite ?

Le vieil homme s’est penché vers moi d’un air très sérieux :

— Notre couple n’a rien de parfait. Aucun couple n’est parfait. À une époque, elle a même voulu me quitter ; et j’en ai fait autant. Le secret de notre longévité, c’est que ça ne nous est pas arrivé en même temps.

Jamais je n’ai oublié l’honnêteté de sa réponse.

À présent, j’ai vraiment l’impression de vivre la même situation. Je crois que c’est pour ça que Graham s’est conduit ainsi. Parce qu’en fin de compte, il a perdu espoir. Ce n’est pas un super-héros. Juste un être humain. Personne au monde ne pourrait supporter d’être tenu à l’écart aussi longtemps. Avant, c’était lui notre soutien, j’étais le maillon faible. Mais voilà que les rôles sont inversés et que, ces derniers temps, il est plus fragile.

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode