Livres
606 586
Membres
697 855

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Un crocodile sur un banc de sable



Description ajoutée par joe 2010-06-04T14:47:28+02:00

Résumé

Le Mot de l'éditeur :

Sur la pente en contrebas se tenait la Chose sans Nom, immobile et livide à la clarté des étoiles. La pleine lune projetait sur elle une lumière sans ombre. Il n'y avait pas à s'y tromper : c'était bien elle. Je discernai presque le motif des bandelettes qui enserraient sa poitrine. Sa tête, informe, était enveloppée d'une sorte de linceul. La vue seule de ce monstre au repos avait de quoi faire frissonner mais lorsqu'il se retourna sans hâte, inexorablement, j'eus le plus grand mal à dompter ma terreur. C'était comme une créature marine sans regard et sans yeux, surgie du fond de l'abîme et qui cherchait sa proie.

L'indomptable Amelia Peabody, qui fait ici ses premiers pas sur la Terre des Dieux, se laissera-t-elle abuser par les facéties d'une momie somnambule ? Saura-t-elle soustraire sa protégée aux entreprises d'un chasseur de dot cynique et langoureux ? Parviendra-t-elle à déjouer les roueries des indigènes ou à surmonter les mirages des sables et à dissiper les mystères qui jalonnent sa route, en digne émule de Sherlock Holmes et d'Indiana Jones ?

Afficher en entier

Classement en biblio - 129 lecteurs

extrait

— Et vous n’en avez rien dit ? Ni à Walter… ni même à moi ?

Je soupirai.

— J’ai craint de paraître ridicule.

— Ridicule, Amelia ? Ce n’était pourtant ni une vision, ni une hallucination ! Qu’allons-nous faire ?

— Je crois que j’aurai le courage d’en parler, maintenant, sachant que vous serez là pour me soutenir. Cependant, je frémis en imaginant la réaction de Radcliffe. J’entends déjà ses éclats de rire et sa voix tonitruante : « Une momie qui marche, mademoiselle Peabody ? J’en suis fort aise ! Vous n’allez tout de même pas reprocher à un pauvre gars immobilisé depuis trois mille ans d’avoir envie de prendre un peu d’exercice ? »

— Nous ne pouvons pas garder pour nous une chose pareille…

— Non, acquiesçai-je. Demain matin, lorsque nous aurons dormi, nous pourrons affronter plus facilement les sarcasmes.

Mais, au matin, d’autres problèmes surgirent. Des problèmes encore plus difficiles à résoudre.

Afficher en entier

Commentaires les plus appréciés

Diamant

Juste génial !!!!! Mon premier Peabody, coup de chance, j'avais trouvé le titre et la couv amusants. Je suis archéologue de formation et je déteste en principe les livres dits historiques, chuis comme ça^^

Mais là, on est dans du détective story hilarant.

A peine entamé dans le métro, je devais étouffer mes fous rires (ce que je ne réussissais qu'une fois sur deux).

Et là, j'ai adoré, les personnages, l'ambiance british, l'humour british, ce livre, comme la série, est un bijou. Très bien écrit, très bien traduit, moi j'adore. J'ai tous les livres, et j'ai même trouvé les ebooks de deux volumes qui n'ont pas été traduits en français, mais que des bénévoles ont pris le temps de traduire et de donner (ce qui fait qu'il ne resterait plus que le vingtième livre à traduire).

Je vous recommande toute la série si vous aimez les detective stories, les vieux masques jaunes, les Georgette Heyer les ouvrages de Gail Carriger, qui dans ses trois derniers romans steampunk, rend clairement hommage à Amélia Peabody et à E. Peters.

Aaah, l'ombrelle, encore et toujours, l'ombrelle, d'ailleurs j'ai envie d'aller sortir du grenier les vieilles ombrelles de ma grand-mère pour les faire bricoler, tiens....

Recommandé aussi si vous aimez les chats... les interactions entre le monde animal, et le monde des humains sont parfaitement désopilantes. Dans la suite de la série, il y a aussi des interactions entre l'éditeur et les personnages, qui sont positivement une trouvaille.

Moi je ne trouve pas le personnage féminin caricatural, je ne suis pas née à l'avant siècle dernier, mais je peux vous certifier, pour avoir discuté avec mes grand-mères qui furent parmi les premières institutrices en France, qu'être une femme éduquée, et libre, demandait d'avoir un sacré caractère. Elles n'avaient aucun droit, pas d'argent personnel, pas de droit de voter, certains hommes se demandaient presque si elles avaient une âme, c'est vous dire... et étaient sûrs qu'elles ne pouvaient avoir l'intelligence d'un homme.

Oui, si on met de côté le propos du livre, qui est de nous faire rire et de nous divertir, des femmes comme cela ont réellement existé, ne sont pas des inventions caricaturales, et ont participé aux mouvements féministes dans des sociétés qui leur ont mis énormément de bâtons dans les roues.

Encore maintenant, dans les facs de droits en France, des petits cons à peine post-pubères, et dotés de problèmes sexuels certains, arborent des bandeaux noirs au bras, en signe de deuil, le jour anniversaire du droit de vote pour les femmes.

Le plus honteux, c'est que les profs ne disent rien, alors qu'on devrait leur coller un bon coup de pied au derrière,ou des coups d'ombrelle !!!!

Je me souviens d'ailleurs que j'étais encore fulminante de cet épisode, que nous les filles ont devait subir chaque année, quand je suis tombée sur ce premier volume d'E. Peters, et que je m'étais dit, tiens, une femme à l'ombrelle, ça va me changer de ces connards réac et coinços. Nous devons tellement à ces bas bleus et sufragettes d'hier, évoqués avec humour par E.Peters, que les femmes actuelles ( celles qui ne se farcissent pas la cohabitation avec des petits connards réac et neo fachos de la fac de droit où j'ai dû faire une partie de mes études de droit, il y a un moment, ou d'autres facs réac et coinços), n'arrivent pas à se rendre compte qu'il fallait avoir beaucoup de caractère pour mener sa barque dans l'Angleterre de l'avant-siècle dernier, quand on était une femme, et que certaines femmes étaient ainsi, d'une certaine manière.

Le caractère d'Emerson n'est pas non plus caricatural, et bien des aspects très négatifs du marché le l'art, du traffic des objets d'art sont évoqués de manière plaisante, mais aussi réaliste. Ils servent souvent de trame à l'intrigue policière dans la série. Il en a fallu, des Emerson, pour qu'on puisse contempler maintenant, dans des lieux ouverts au grand public, certaines merveilles, au lieu qu'elles restent confinées dans des bunkers privés, pour le plaisir d'une poignée de gens fortunés. pour moi, dans tout bon archéologue, il faut qu'il y ait un peu de Peaody et d'Emerson.

Ce qui rend aussi les personnages savoureux, c'est qu'ils ne disent pas forcément ce qu'ils pensent, ce qu'ils font, tout le temps, et à tout le monde^^ Ce qui fait aussi évoluer l'intrigue policière; C'est enfin de cette manière que l'ancienne bas bleu et l'archéologue au caractère...certain... forment dans les volumes suivants de la série, un couple aussi vraisemblable qu'amusant, et touchant. Je crois qu'on s'attache à la série parce qu'on s'attache aux personnages. E. Peters arrive à créer dès le premier volume, tout un petit monde, qu'on a tout simplement envie de retrouver, de voir évoluer, de volume en volume.

Afficher en entier
Diamant

Je n'étais pas très motivée pour le lire. A tort! Ce roman présente une intrigue bien ficelée, des personnages attachants et drôles, qui sortent des sentiers battus. Et le style est extrèmement efficaces. Tous les livres de cette saga sont à découvrir!!

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Or

C'est une amie qui m'a parlé de cette série. Elle l'a lue et l'a aimée.

C'est avec ce premier tome que j'ai découvert cet auteur et je ne le regrette pas. J'ai pris un réel plaisir tout au long du livre. L'humour est très présent, je ne m'y attendais pas du tout (je n'avais pas lu les coms avant) vu le thème abordé.

J'avais peur que les recherches archéologiques soient fastidieuses à lire pour moi, et bien pas du tout ! Intéressantes, diversifiées, mystérieuses...

Les personnages sont attachants et les duos fonctionnent à merveille ! Un très bon divertissement et ce n'est pas fini..... au tome 2...

Afficher en entier
Argent

J'ai pris beaucoup de plaisir à lire ce premier tome des aventures d'Amélia Peabody. Un mélange à la fois d'Indiana Jones pour les fouilles et le fond d'archéologie égyptienne et d'Hercule Poirot pour l'enquête réfléchie sur le terrain. Les couples sont plaisants, agréable contraste entre Walter/Evelyne et Radcliffe/Amélia, leurs tempéraments se complètent bien et ils forment une équipe forte et enjouée. Il me tarde maintenant d'acheter le tome 2 pour retrouver ce quatuor de choc et suivre leurs aventures.

Afficher en entier
Argent

Le premier épisode de la série des aventures du couple Emerson : égyptologues et aventuriers, ils nous entraînent avec eux dans leurs découvertes archéologiques qui ne se déroulent jamais sans rebondissements et affrontements avec des ennemis divers. Un très bon moment, pour les amateurs de mystère et d'Egypte antique !

Afficher en entier
Bronze

Un très bon roman, donc je garde un excellent souvenir. Une histoire intéressante, et surtout un personnage principal à l'humour acéré qu'on ne peut pas quitter !

Afficher en entier
Diamant

Premier livre de la saga familiale et archéologique des Amelia Peabody, ce livre aurait dû n'être qu'un isolé, mais son succès a poussé son auteur à continuer de retracer les aventures des Peabody Emerson jusqu'en 1918...

Humour très britannique (même si l'auteur est américaine), clin d’œils amusants à l'histoire de l'égyptologie (le dernier tome, chronologiquement parlant, "The Tomb of the Golden Bird" qui relate une autre version des fouilles du tombeau de Toutankhamon est encore plus délicieux, et Miss Peters fut égyptologue), féminisme revendiqué, romantisme échevelé, personnages attachants et récurrents en ont fait un phénomène d'édition outre-atlantique.

Une bonne traduction d'un texte subtil qui joue avec le 2cd degré et les clichés littéraires et historiques, une intrigue très divertissante, une héroïne hors du commun. N'hésitez pas, et plongez... en sachant que ce premier tome est, paradoxalement, le moins bon de toute la série !! (et si vous ne finissez pas par les adorer, je mange mon pschent !)

Afficher en entier
Diamant

J'ai toujours été féru d'Histoire, et même si mes préférences sont très nettement centrées sur l'époque victorienne jusqu'aux années soixante, j'éprouve une fascination incroyable pour tout ce qui a trait à l'Egypte ancienne. Ayant trouvé ce roman par hasard dans une librairie, je me suis dit que ce serait l'occasion de me remettre un peu en condition pour étudier de nouveau l'égyptologie.

Tout du long, je n'ai pas été déçu par cette histoire teintée d'un humour tout britannique et particulièrement percutant. Amelia est d'un personnage vraiment désopilant, et encore davantage dans son duo avec Emerson. Ces deux personnages vont tellement bien ensemble que ça donne lieu à des scènes hilarantes au cours desquelles ils s'injurient sans cesse tout en ayant une alchimie incroyable.

L'autre histoire d'amour, entre Evelyn et Walter, m'a moins intéressé, mais elle était tout de même bien ficelée et non dénuée d'intérêt. Chaque personnage a son rôle à jouer, un peu comme dans un roman d'Agatha Christie, et ça m'a énormément plu de retrouver ça dans ce livre. De plus, les descriptions très vivantes d'Amelia permettaient sans peine de me plonger au cœur du Caire et du reste des lieux visités.

Une vraie perle, que je recommande à tout amateur de roman policier, d'humour britannique ou d'égyptologie.

Afficher en entier
Bronze

Premier tome de la saga Amelia Peabody, qui en compte un bon petit paquet, ce petit roman policier ne payant pas de mine au départ, m'a permis de passer un moment distrayant et bien sympathique !

À l'origine de cette réussite, rendons à César ce qui appartient à César, je place en première place le désopilant duo Amélia / Radcliffe.

Pour être honnête, j'ai rapidement déficeler les bandelettes de la momie en question, et ce qui se cachait en dessous n'a provoqué aucune surprise tant la réponse m'a semblé évidente !

Mais cela ne m'a pas empêchée de m'amuser, tant pour le côté humoristique "so british", que pour l'ambiance aventurière de l'époque dans laquelle se concentre tout le charme de l'histoire. L'envie de prendre une tasse de thé à leurs côtés, sous le puissant soleil égyptien, aura compensé le manque de consistance de l'intrigue policière !

Amélia la baroudeuse, est un sacré numéro, et j'ai refermé le livre en me disant que des retrouvailles avec elle seraient bien plaisantes, d'autant que je suis certaine que sa nouvelle passion pour l'archéologie va l'entraîner vers de nombreuses et divertissantes aventures !

Afficher en entier
Diamant

Cette série est l'un de mes coups de ♥. C'est ma professeur d'histoire de 6° qui me l'a conseillé il y a déjà 5 ans. Je pus enfin me procurer le premier tome l'été suivant, et je ne suis nullement envahie par le regret. Je suis désormais en première, et affectionne toujours autant ce livre !

Le livre réunit tout ce que j'aime: l'Angleterre de la fin du XIX siècle et du début du XX, le langage soutenu, une femme une vraie, pas une ado qui se dit femme alors même qu'elle n'a pas quitté le lycée. Mais il y a aussi un homme bourru mais surtout l’Égypte ancienne, qui est plus qu’omniprésente. Donc ce livre partait déjà sans handicap aucun.

Dans le premier chapitre on découvre Amélia Peabody, une femme indépendante de 36 ans environs, et qui vient de perdre son père. Pas plus éplorée que ça, elle est chez le notaire pour récupérer son héritage. Il s'agit d"une grosse somme d'argent, qu'elle va utiliser pour se rendre en Égypte, pays qu'elle affectionne depuis toujours. Là-bas, elle vivra la première d'une longue lignée d'aventures aussi dangereuses que trépidantes.

Voici mon avis global ! :)

La suite ici : http://mahaut-biblio.eklablog.com/un-crocodile-sur-un-banc-de-sable-elizabeth-peters-a119045182

Afficher en entier
Diamant

Le premier tome des Peabody, une vraie perle... Les personnages sont attachants, on les aime dès les premières pages et on les suit ensuite au fil des années avec un grand plaisir. Les infos sur l'Egypte antique sont rigoureusement exactes, l'auteur est bien documentée ; et surtout, surtout ! L'humour décapant d'Amelia est irrésistible !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Ln_n 2014-12-14T21:39:24+01:00
Diamant

Mon livre préféré ! J'ai de suite été happé par l'histoire et les personnages.

C'est aussi le livre préféré de ma mère et je me suis un jour décidée à le lire pour comprendre pourquoi elle l'avait toujours dans son sac.

Ah bah j'ai compris ! une fois commencé, impossible de le lâcher !

J'ai dû acheter un autre exemplaire pour pouvoir le garder avec moi et comme ma mère, je l'ai toujours dans mon sac et je le relis régulièrement.

A lire pour ceux qui veulent passer un bon moment et qui aiment les personnages avec un fort caractère !

Afficher en entier

Date de sortie

Un crocodile sur un banc de sable

  • France : 1999-04-14 - Poche (Français)

Activité récente

Milla1 l'ajoute dans sa biblio or
2021-12-25T16:50:27+01:00
Flo1410 l'ajoute dans sa biblio or
2021-06-05T23:19:44+02:00
8493 l'ajoute dans sa biblio or
2021-04-03T15:19:45+02:00
Maxet l'ajoute dans sa biblio or
2019-11-25T15:13:49+01:00
aela35 l'ajoute dans sa biblio or
2019-04-11T11:22:40+02:00

Évaluations

Les chiffres

lecteurs 129
Commentaires 18
extraits 17
Evaluations 30
Note globale 8.17 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode