Livres
469 968
Membres
437 965

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

Extrait ajouté par Framb0ise 2016-02-26T14:29:20+01:00

Quoiqu'il arrive après, il y aura ce jour, ce jour précis, cet instant où son corps aura existé avec la fièvre d'un début. La suite, tout le monde connaît.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Framb0ise 2016-02-26T14:29:09+01:00

Il m'embrasse sur la joue. Il me regarde en souriant. Puis il me montre comment il est possible de serrer quelqu'un dans ses bras.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Framb0ise 2016-02-26T14:28:54+01:00

T'es pas amoureux d'elle, Henry. T'es amoureux parce que c'est ton état naturel d'être amoureux, parce que tu n'as trouvé que cette formule pour te faire un peu moins chier.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Framb0ise 2016-02-26T14:28:45+01:00

La vie se déroule impeccablement, un ton au-dessus même.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Framb0ise 2016-02-26T14:28:32+01:00

Le regard de Jeanne à cet instant-là, Henry. C'est un regard fantôme, un regard qui me vide. Un regard qui fait que les autres regards ne m'intéressent plus.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Framb0ise 2016-02-26T14:28:24+01:00

L'autoroute déroule son fleuve de lumières rouges et blanches, Martin est à l'arrière, replié sur lui-même, sur le passé, sur la brûlure d'avoir un jour ouvert les yeux.

À l'époque, quand on le voyait aux côtés de Jeanne, il ressemblait à un type en pleine forme, a priori satisfait de ses compartiments amoureux, convaincu de pouvoir rouler l'humanité tout entière. Maintenant, il regarde la route en se demandant comment les voitures font pour avancer après son propre désastre.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Framb0ise 2016-02-26T14:28:11+01:00

C'est avec les sucriers que tu réalises ça, Henry. Elles ne laissent jamais les sucriers dans le carton, elles trouvent toujours une petite boîte, un bol en verre, n'importe quoi, pourvu que ça fasse joli comme présentation. Le soir où tu les quittes, elles se mettent à pleurer. Des petites filles, Henry. Des petites filles qui méritent autre chose que ça.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Framb0ise 2016-02-26T14:28:02+01:00

Je vais attendre la fin du cours et revenir avec elle, je vais être tendre et supportable, je trouve que c'est la moindre des choses, que les gens qu'on aime méritent un minimum.

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode