Livres
494 813
Membres
493 350

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Un(e)secte



Description ajoutée par Auralice 2019-09-07T18:29:46+02:00

Résumé

Et si tous les insectes du monde se mettaient soudainement à communiquer entre eux ? À s'organiser ? Nous ne survivrions pas plus de quelques jours.

Entre un crime spectaculaire et la disparition inexpliquée d'une jeune femme, les chemins du détective Aticus Gore et de la privée Kat Kordell vont s'entremêler. Et les confronter à une vérité effrayante.

Des montagnes de Los Angeles aux bas-fonds de New York, un thriller implacable et documenté qui va vous démanger.

Maxime Chattam est l'auteur d'une vingtaine de romans vendus à plusieurs millions d'exemplaires dans le monde.

Afficher en entier

Classement en biblio - 186 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par presquephine 2020-02-23T11:15:05+01:00

"Dans son sommeil, il se tourna plusieurs fois avant de se caler sur le côté. Les muscles de son visage se décontractèrent totalement et sa bouche s'ouvrit petit à petit.

Il se mit à baver un peu sur l'oreiller.

Une scolopendre gluante avançait sur les draps,droit vers lui.

Elle remontait en direction de la tête, ses dizaines de pattes ressemblant à des griffes dansaient pour la tracter."

Afficher en entier

Commentaire video

Vidéo ajoutée par Mayumi 2020-01-23T19:20:03+01:00

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par adefmercier 2020-04-03T16:09:32+02:00
Or

Génial ! Très réaliste et actuel ça reflète bien l'égoïsme et l'individualisme du moment, parfait pour cette période de confinement

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Henri-1 2020-03-24T17:43:06+01:00
Pas apprécié

A Los Angeles, un tueur laisse ses victimes à l'état de squelette en seulement quelques heures. Dans le même temps, à New York, un ravisseur s'attaque à de jeunes gens passionnés par l'apocalypse. Atticus Gore et Kat Kordell sont les seuls à pouvoir comprendre ce qui se passe, mais ils manquent de temps

En lisant la préface, je me prépare à une lecture en apnée avec grosses frayeurs à la clé à cause des bébêtes. Et bien, même pas... Et pour le coup, je suis déçu. le truc des bestioles grouillantes avec tout plein de pattes qui attaquent, ça paraît si évident que ça va fonctionner. C'est presque trop facile ...

Les deux enquêtes en parallèle, le flic de Los Angeles et la détective privée de New-York s'enchaînent à chapitres d'intervalle. Les deux tombent sur des corps peu ragoûtants et a priori impossible en fonction du laps de temps. Des faits sordides surgissent en grattant un peu. Les fins de chapitre, à l'habitude de l'auteur, se concluent de façon à maintenir le lecteur en haleine...

je n’y ai pas retrouvé ce qui, par le passé, faisait le petit truc en plus propre à Chattam, ce petit truc qui le démarquait de ses concurrents, cette façon, souvent gore, d’aborder les facettes les plus obscures de l’âme humaine qui nous faisaient précisément frissonner parce qu’on savait qu’elles existaient réellement.

La thématique des insectes tueurs ne relève évidemment pas de ce postulat. Alors, oui, elle est originale, mais je l’ai trouvée fichtrement sous-exploitée. Les insectes ne sont finalement qu’un arrière-plan narratif.

En filigrane, une théorie du complot (encore une !) qui, outre son manque d’originalité, donne surtout le sentiment de suivre une parodie « jamesbondesque » bien manichéenne.

J'ai eu l'impression de marcher à côté de l'histoire. de regarder un tour de magie dont je connaîtrais le trucage, ce qui gâche le plaisir. Ça n'est pas la première fois que les livres de Maxime Chattam me font cet effet. J'avoue être ressorti plutôt énervé de cette lecture et pressé de passer à autre chose. L'intrigue est totalement bateau, le méchant grotesque. Quant aux réflexions sociétales, si j'en partage l'essentiel, j'y ai trouvé un goût de déjà-lu, presque de démagogie.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par FrancoiseMarchand 2020-03-15T21:30:05+01:00
Commentaire ajouté par philanthrope 2020-02-28T10:55:17+01:00
Diamant

les insectes peur irrationnelle de tous et toutes au coeur de ce livre à vous faire froid dans le dos jai adoré

Afficher en entier
Commentaire ajouté par loeilnoir 2020-02-27T16:15:00+01:00

Me voici réconciliée avec Maxime Chattam dont je m’étais éloignée depuis La Patience du Diable, un livre qui m’avait semblé assez racoleur, auquel je n’avais adhéré.

Un(e) Secte: le titre interpelle, le jeu de mots est éloquent et donne envie d’en savoir plus. Je me lance donc et traverse ce pavé à grande vitesse, très concentrée pour ne pas en rater une miette car l’intrigue est consistante… J’émerge de ces 450 pages, ébahie, posant un nouveau regard sur chaque insecte ailé, scolopendre, araignée et autres bestioles… Le récit, qui mêle policier et science-fiction, débute par un premier chapitre prometteur, une scène d’attaque par le « petit » peuple des insectes ( dont on compte tout de même en moyenne un milliard cinq cent millions d’individus pour un être humain…) très réussie. Il faudra toutefois être patient et atteindre la seconde moitié du livre avant de revivre une telle expérience horrifique… Le temps aux deux principaux protagonistes de mener chacun de leur côté et par alternance de chapitre, leurs enquêtes respectives… Dans un zoo abandonné de Los Angeles, le squelette d’un nommé Oscar Riotto est retrouvé dépourvu de ses chairs. La quarantaine, Atticus Gore, policier du LAPD dans une mauvaise phase, accepte malgré lui cette affaire qui n’est pas de son ressort, mais qui pourtant va le combler : ancien étudiant en entomologie, il retrouve sa passion première lorsque le médecin légiste lui assure que la victime a été dévorée en quelques heures par une multitude d’insectes… A New York, une détective privée, Kat Kordell est chargée de retrouver une jeune femme, Lena, disparue en laissant derrière elle un message énigmatique. Ces deux enquêtes finiront par s’entremêler lorsque sera mise en cause une firme multinationale, EneK, dont le dirigeant, Edin Kowalski aux bras tentaculaires, tente de convaincre Atticus Gore de lâcher l’affaire… Mais Gore, qui pourtant est un homme pétri de contradiction, ayant du mal à s’assumer, est « un flic au service des hommes et de la liberté« , intègre et déterminé, convaincu que l’heure est grave et que sa mission doit être menée jusqu’au bout.

Outre une psychologie des personnages principaux assez bien « disséquée » (deux êtres solitaires, en proie au doute, qui vont au-delà de leurs préjugés…), ce roman soulève quelques réflexions sur notre société : la surconsommation, le capitalisme, l’hégémonie des grandes firmes multinationales, le pouvoir et l’argent… C’est assez grandiloquent mais efficace et divertissant.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Ambree 2020-02-27T10:51:00+01:00
Bronze

Partagée. L'idée de départ est bonne. Le premier chapitre fait frissonner. Les deux enquêtes parallèles sont bien menées. Mais les personnages sont fades, sans charisme et ennuyeux. Le rythme est mou. L'ambiance du livre ne m'a pas conquise. Je ne garderai pas ce livre de M. Chattam dans mon cœur.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par presquephine 2020-02-23T11:09:18+01:00
Diamant

Un livre que j'ai vraiment apprécié! Je me suis un peu perdue à un moment mais très très bref. Il y a assez de détails pour que vous vous grattiez sans arrêt et cela reste prenant pour que vous ne puissiez pas lâcher le livre avant la fin.

C'est mon premier livre de Maxime Chattam est j'ai vraiment passé un bon moment!

Afficher en entier
Commentaire ajouté par wizbiz06 2020-02-17T21:36:34+01:00
Diamant

Tout l'Art de Maxime Chattam est de nous tenir en haleine malgré nos peurs. Et malgré ma répulsion, j'ai adoré ma lecture. Araignées, scolopendres, scarabées, coléoptères... Maxime Chattam met en scène deux nouveaux personnages dans cet opus et j'ai vraiment beaucoup aimé l'un comme l'autre. Il nous embarque dans un thriller à double intrigue qui finissent par se rejoindre, deux enquêtes qui laissent les enquêteurs incrédules et qui vont les emmener dans des lieux sordides où personne n'oserait s'aventurer.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Acaniel 2020-02-14T07:19:52+01:00
Or

Un roman policier à l’ambiance sombre, voire glaciale, où le bruit des insectes se fait parfois oppressant…

Rares sont les moments où je lis un roman de Maxime Chattam peu après sa sortie. C’est un auteur que je connais bien, déjà parce qu’il a écrit la saga de fantasy Autre-monde, qui m’a suivi pendant une bonne partie de ma jeunesse, mais aussi grâce à ses histoires policières très sombres qui éveillent ma curiosité. Je ne suis pas un adepte de ce genre, habituellement, mais je dois avouer que changer parfois de type de lecture me permet de découvrir d’autres univers, d’autres idées et, ainsi, d’autres façons de percevoir le suspense.

https://www.acaniel.fr/unesecte-de-maxime-chattam/

Afficher en entier
Commentaire ajouté par lila11 2020-02-11T15:39:02+01:00
Lu aussi

J'ai aimé le dernier quart du livre mais j'ai trouvé le dénouement un peu facile. L'idée de départ était alléchante mais elle n'est pas très présente dans le livre et c'est dommage.Les personnages principaux Kat et Atticus manquent d'épaisseur mais c'est un peu corrigé en fin de livre.Dans les remerciements, l'auteur annonce qu'il écrira un autre livre avec Atticus: ce pourrait être intéressant.

Afficher en entier

Date de sortie

Sortie récente

"Un(e)secte" est sorti 2019-10-30T17:15:54+01:00
background Layer 1 30 Octobre

Date de sortie

Un(e)secte

  • France : 2019-10-30 (Français)

Activité récente

delphe l'ajoute dans sa biblio or
2020-04-02T09:35:24+02:00

Distinctions de ce livre

Évaluations

Meilleurs classements dans les Listes Booknode

Les chiffres

Lecteurs 186
Commentaires 52
Extraits 15
Evaluations 90
Note globale 7.61 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode