Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs
Lire la suite...

Descriptions de l'éditeur

Un fiancé à durée limitée - Whitney Gracia Williams

Par sanhou le 13-05-2019 Editer
sanhou
Je n’aurais jamais dû accepter cet arrangement...

Il y a trente jours, mon patron – M. Wolf, le Loup de Wall Street – m’a fait une offre que je ne pouvais refuser : signer un accord et prétendre être sa fiancée pendant un mois. Si j’acceptais, il mettrait fin à mon contrat de travail avec une « très généreuse » indemnité de départ.

Les règles étaient plutôt simples : pas de baisers, pas de sexe. Nous devions seulement prétendre nous aimer pour la presse, alors même que je rêve depuis notre première rencontre de faire disparaître ce sourire en coin si sexy de son visage.

Je n’ai pas eu à y réfléchir deux fois. J’ai signé et j’ai commencé à compter les secondes me restant à tenir avant de ne plus avoir affaire à son comportement de salaud hors du commun.

Ça n’aura duré qu’une minute.

Nous nous sommes disputés durant les quatre heures de vol jusqu’à sa ville natale et nous avons donné une impression peu crédible à la presse venue nous accueillir. Plus tard, alors que je m’apprêtais à lui faire perdre son air condescendant en privé, il a délibérément laissé tomber sa serviette de bain devant mes yeux pour « me montrer qui était la personne la plus mature » dans notre couple. Ensuite, il m’a offert à nouveau son sourire arrogant caractéristique et m’a demandé si je voulais consommer notre mariage.

Malheureusement, c’est seulement le premier jour.
Nous en avons encore vingt-neuf à tenir...
Par chlxe_bt le 18-02-2019 Editer
chlxe_bt
I should've never agreed to this arrangement...

Thirty days ago, my boss--Mr. Wolf of Wall Street, came to me with an offer I couldn't refuse: Sign my name on the dotted line and pretend to be his fiancée for one month. If I agreed, he would let me out of my employment contract with a "very generous" severance package.

The rules were pretty simple: No intimate kissing, no actual sex. Just pretend to love each other for the press, even though I've secretly wanted to knock that sexy smirk off his face since the first day we met.

I definitely didn't need to think twice about this. I signed my name and started counting down the seconds to when I would never have to deal with his special brand of ass-holery again.

I only made it to one minute...

We argued the entire four-hour flight to his hometown, failed to make a convincing impression with the welcoming press, and right when I was about to knock that arrogant look off his face in real life? He purposely dropped his bath towel in front of me, distracting me with his nine-inch cock to "show me who the bigger person was" in our relationship. Then he gave me his trademark smirk once again and asked if I wanted to consummate our marriage.

Tragically, this is only day one.

We still have 29 more days to go...
Inscrivez vous !
▶ Crééz votre propre bibliothèque virtuelle.
▶ Découvrez des conseils de lecture.
▶ Echangez avec des milliers de passionnés de lecture.