Livres
492 596
Membres
488 476

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Un héritier pour l'hacienda



Description ajoutée par Underworld 2019-02-20T23:47:11+01:00

Résumé

La blanche hacienda, avec son portique à colonnes, ses grappes de bougainvillées pourpres dégringolant des balcons, se détachait sur la masse bleutée des lointaines montagnes…

Un décor paradisiaque en plein coeur du vignoble andalou… Pour Janine, une prison dorée.

À la suite d'un invraisemblable imbroglio, elle se retrouvait la prisonnière du maître des lieux, Felipe de Rimados, un véritable tyran. Et la découverte de ce qu'il attendait d'elle l'avait bouleversée, horrifiée. Felipe voulait un enfant. Un garçon qu'elle lui abandonnerait en renonçant à ses droits !

* * *

Description en VO :

"I want a son," Don Felipe said

That was the first indication Jan Presley had that the paper she'd signed was not a normal contract for secretarial employment. What had she let herself in for?

Don Felipe de Rimados made it clear that Jan's intrusion into his ordered life was for one reason only. He didn't want the shackles of matrimony, and when her purpose was fulfilled, she'd be discarded without a second thought.

"Love is an overrated emotion at best," he told Jan firmly. Her feelings didn't seem to matter at all ....

Afficher en entier

Classement en biblio - 2 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par Underworld 2019-02-21T00:18:14+01:00

Janine regardait, hébétée, cet homme qui venait de lui faire cette stupéfiante déclaration.

— C’est une plaisanterie ? lança-t-elle dès qu’elle put reprendre ses esprits.

— Je ne plaisante jamais sur de tels sujets. Votre sœur, quand elle a accepté le poste, savait parfaitement à quoi elle s’engageait.

— Je ne vous crois pas. Jamais Reine n’aurait accepté un tel marché !

— Vraiment ?

— J’en suis sûre.

— Mais je vous affirme que votre sœur…

— Qu’importe ma sœur ! C’est de moi qu’il est question. Et je refuse cette ignominie.

— Impossible ! répliqua-t-il d’une voix dure. Vous avez signé le contrat.

— Ce contrat n’a aucune valeur !

Elle s’était levée d’un bond et n’avait plus qu’une idée en tête : fuir au plus vite cette maudite maison. Mais lui aussi s’était mis debout et il lui barra le chemin. Son regard noir brillait d’une lueur implacable.

— Pas de simagrées, mademoiselle. Vous avez signé cet accord de votre plein gré, vous devez le respecter.

Janine tremblait si fort qu’elle dut s’agripper à la chaise qu’elle venait de repousser.

— Vous ne pouvez pas m’imposer cela. Aucun tribunal au monde n’acceptera d’avaliser les termes d’un tel contrat !

— Aucun tribunal anglais, peut-être… Pero estamos en Españia, señorita, dois-je vous le rappeler ?

— Cela m’étonnerait que la justice espagnole cautionne une telle infamie ! Nous ne sommes plus au Moyen Age…

— Ne cherchez pas à m’intimider, mademoiselle. Ce contrat est bel et bien signé et vous ne pouvez plus vous rétracter.

Voyant qu’elle ne pouvait lui faire entendre raison, Janine essaya de l’apitoyer.

— J’ai signé sans savoir, señor, vous devez me croire !

— Mais je vous crois. Seulement, il ne faut pas me rendre responsable de ce quiproquo. C’est à votre sœur que vous devez vous en prendre.

Janine baissa les yeux, accablée par cette évidence : Reine, une fois de plus, l’avait trahie.

— Rappelez-vous, poursuivit Don Felipe, je vous ai laissé la possibilité de lire ce contrat avant de le signer. Et vous avez signé les yeux fermés !

— Je me suis conduite de façon stupide, c’est vrai. Mais pourquoi en profiter pour m’accabler ? Si vous tenez tellement à avoir un fils, qu’attendez-vous pour vous marier ?

— Je n’ai aucune attirance pour le mariage. Tout ce que je souhaite, c’est un fils, un hijo, à qui je puisse léguer mon titre et mes terres. Si je reste sans héritier, tout ce que je possède ira à des cousins qui ne portent même pas le nom de Rimados.

Janine soupira d’un air excédé.

— Je n’ai que faire de vos raisons, señor. Et je vais partir aujourd’hui même.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents


Dates de sortie

Un héritier pour l'hacienda

  • France : 1992-08-31 (Français)
  • USA : 1990-08-01 (English)

Activité récente

Titres alternatifs

  • Steel Tiger - Anglais

Editeurs

Les chiffres

Lecteurs 2
Commentaires 0
Extraits 2
Evaluations 0
Note globale 0 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode