Livres
458 728
Membres
412 435

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Un milliardaire pour ennemi



Description ajoutée par letty85 2014-10-07T15:58:53+02:00

Résumé

Le soir où Emiliano Cannavaro surgit sur le pas de sa porte, Lauren comprend que le moment qu’elle redoutait tant est arrivé : les Cannavaro ont décidé de récupérer leur héritier. Mais c’est mal la connaître. Jamais elle ne laissera Danny, l’enfant que sa sœur a eu avec le frère d’Emiliano et qu’elle élève comme le sien depuis sa naissance, grandir dans cette famille où l’argent tient lieu de principe d’éducation et d’amour parental. Hélas, elle sait aussi que le combat s’annonce inégal. Non seulement Emiliano est richissime, mais en plus il semble ne rien avoir perdu du pouvoir envoûtant qu’il exerce sur elle depuis l’unique – et inoubliable – nuit qu’ils ont passée ensemble deux ans plus tôt…

Afficher en entier

Classement en biblio - 21 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par Suzanne55 2017-01-04T21:02:18+01:00

Bien sûr, elle comprenait que Claudette et lui aient besoin de s’expliquer. La Française n’avait montré aucune sympathie vis-à-vis d’elle, pas plus qu’elle n’en avait témoigné à Vikki ; cependant, rendre visite à son beau-fils le jour du mariage de celui-ci était tout à son honneur, il fallait l’admettre.

Elle enfila un peignoir de soie émeraude et se dirigea vers la coiffeuse pour brosser ses cheveux. Une folle excitation la gagnait. Dans un moment d’abandon, elle releva sa chevelure et garda les bras levés en une pose sensuelle. Ses yeux clairs brûlaient d’un feu ardent et le galbe de ses seins était nettement visible dans l’échancrure profonde du peignoir. Celui-ci était du même vert que la robe de soirée qu’elle avait portée le soir où elle avait rencontré Emiliano. Cette couleur lui apparaissait comme un heureux présage…

Elle entendit soudain qu’on tournait la poignée de la porte et elle en eut des papillons dans l’estomac. Emiliano referma le battant derrière lui. Lauren le voyait de dos dans le miroir de la coiffeuse et elle garda sa pose provocante, un sourire aux lèvres. Elle voulait qu’il la voie ainsi, en femme fatale dans sa tenue affriolante, avide de plaire à l’homme dont elle était éperdument amoureuse et qu’elle avait promis de chérir pour la vie.

— Je pensais que tu avais changé d’avis, murmura-t-elle d’une voix câline. J’étais prête à envoyer du monde partir à ta recherche. Avais-tu oublié dans quelle chambre j’étais ?

Il se détourna enfin. Dans le miroir, Lauren vit qu’une expression glaciale figeait ses traits. Son sourire disparut aussitôt. Elle laissa retomber ses cheveux et se tourna vers lui.

— Que se passe-t-il ? demanda-t-elle, alarmée. Emiliano, qu’y a-t-il ?

— Pourquoi ne m’as-tu pas dit que Daniele n’était pas l’enfant de mon frère ?

La question d’Emiliano résonna comme un coup de tonnerre dans le silence de la chambre.

— De… De quoi parles-tu ? balbutia Lauren, la gorge nouée.

— Du fait que ta sœur portait l’enfant d’un autre quand elle a épousé Angelo, et que tu le savais ! lança-t-il d’un ton fracassant.

Lauren pâlit ; elle avait l’impression que le sang s’était retiré de son visage. Elle secoua la tête.

— Non…, répondit-elle dans un souffle.

— Tu veux me faire croire qu’elle ne t’avait rien dit.

Le doute et le mépris imprégnaient chacun de ses mots. Lauren déglutit avec peine.

— Non, ce n’est pas ça ! En fait…

— Oui ? la pressa-t-il, impitoyable. Seigneur !

Où était l’homme qui avait prononcé ses vœux d’un ton si sincère quelques heures plus tôt ? Le changement qui s’était opéré sur ses traits était effrayant. Lauren ne le reconnaissait plus.

— Je veux dire… Quand Vikki a quitté ton frère, elle… elle m’a confié qu’elle lui avait dit des horreurs. Parce qu’il la menaçait de garder Danny pour l’empêcher de partir. Alors, afin de reprendre sa liberté et d’emmener son enfant avec elle, ma sœur lui a raconté qu’elle avait eu une aventure après leur dernière rupture précédant le mariage et que Danny n’était pas de lui.

Lauren se rappelait le choc terrible qu’elle avait reçu en apprenant l’affaire. Puis son soulagement quand sa sœur était revenue sur ses déclarations.

— Elle a demandé pardon à Angelo par la suite, poursuivit-elle. Elle lui a expliqué qu’elle avait inventé cette histoire parce qu’il se montrait exécrable.

Emiliano ébaucha une moue de dégoût.

— Elle s’est surtout aperçue qu’elle risquait de perdre une pension alimentaire très conséquente si elle ne revenait pas sur ses déclarations.

— Ce n’est pas vrai ! protesta Lauren avec véhémence.

Sa sœur avait fait des choses discutables dans sa vie, mais jamais elle n’aurait menti sur la paternité de son bébé pour arriver à ses fins. Du moins… Bon sang, elle détestait les doutes qui s’infiltraient dans son esprit ! Pourquoi diable n’avait-elle jamais pu avoir confiance en Vikki ? Et puis elle était incapable d’oublier les derniers mots lourds de sens que sa sœur avait prononcés le jour où elle lui avait laissé Danny : « Je vais lui soutirer tout ce que je peux. Jusqu’au dernier sou ! »

— Ta belle-mère vient de te raconter ça ? demanda-t-elle, sur la défensive. Pourquoi ? Pour gâcher le jour de ton mariage ? Elle ne veut donc pas te voir heureux ?

— Absurde ! répliqua Emiliano avec mépris. Claudette et moi ne nous sommes pas toujours entendus, mais ma belle-mère n’est pas une femme belliqueuse. Elle a appris cette histoire de la bouche d’Angelo deux semaines avant sa mort.

— Alors pourquoi ne t’en a-t-elle pas informé à ce moment-là ?

— Nous n’étions pas en contact. Et j’étais la dernière personne à qui mon frère se serait confié, avoua-t-il d’un air sombre. Mais je ne comprends pas que toi, tu ne m’aies rien dit.

— Parce que ça ne m’est pas revenu en tête, riposta Lauren, indignée. Et même si je m’étais souvenue de cette histoire, je n’aurais pas cru bon de t’en parler, parce que ça n’en valait pas la peine. Vikki et Angelo…

Elle n’eut pas le cœur de dire « ne sont plus là » et se reprit :

— C’est juste un truc que Vikki a inventé pour ne pas perdre la garde de Danny, mais qu’elle a regretté ensuite.

Les remarques d’Emiliano la blessaient. Une fois de plus, il mettait en doute son honnêteté, exactement comme par le passé. Sauf que c’était mille fois pire aujourd’hui parce qu’elle l’aimait, qu’elle portait son alliance au doigt et… et qu’il lançait ses accusations dans cette chambre spécialement apprêtée pour leur nuit de noces.

— Comment m’accuser de la sorte ? jeta-t-elle, contenant à grand-peine son émotion. Et même imaginer que j’aurais pu te laisser croire…

Elle se tut, trop bouleversée pour continuer.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par Suzanne55 2017-01-04T21:10:21+01:00
Diamant

Une belle romance agréable à lire.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Csirene 2014-12-11T19:05:32+01:00
Bronze

La romance est bien menée et arrivé au final happy end , on ne s'est pas ennuyé. J'ai juste un petit regret concernant le Happy end qui arrive trop rapidement, comme si on voulait finir l'histoire au plus vite, s'en débarrasser car le nombre de page est déjà là...

Afficher en entier

Date de sortie

Un milliardaire pour ennemi

  • France : 2014-12-01 - Poche (Français)

Activité récente

Les chiffres

Lecteurs 21
Commentaires 2
Extraits 1
Evaluations 3
Note globale 6.33 / 10

Évaluations

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode