Livres
455 277
Membres
404 736

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

«  Je me rappelle d’une affaire datant de 1987 et qui présente beaucoup de similitudes avec celle-ci. Je suis presque sûre que ça s’est déroulé dans les environs de Roseland. La manière d’attacher la victime était similaire, le type morphologique de la femme également. Et je suis presque certaine que le type de torture aussi. »

« 1987 ? » demanda Nelson. « White, étiez-vous même déjà née ? »

Ce commentaire provoqua quelques rires étouffés d’une bonne partie des personnes présentes dans la salle. Mackenzie les ignora car elle ne comptait pas lâcher le morceau.

« Non, je n’étais pas née. », dit-elle, prête à l’affrontement. « Mais j’ai lu le rapport.  »

Afficher en entier

« Elle s’élança dans les escaliers en laissant échapper un gémissement. Il savait que ce gémissement se transformerait bientôt en hurlement. Il plongea en avant et agrippa sa jambe nue et soyeuse. Sa poitrine heurta les escaliers et il se retrouva légèrement à cours de souffle mais il parvint tout de même à tirer très fort sur sa jambe. Elle tomba au sol avec un léger cri de désespoir. Un crac se fit entendre au moment où son visage heurta les escaliers.

Le corps de la femme s’avachit et il grimpa rapidement les escaliers pour y jeter un coup d’œil de plus près. »

Afficher en entier

« Avant qu’il ne puisse répondre, Traylor fit un mouvement pour s’échapper. Il se heurta à Mackenzie et tenta de la renverser afin de pouvoir s’enfuir dans le hall. Mais il ne s’attendait sûrement pas à ce qu’elle soit aussi forte. Elle se tint ferme sur ses pieds et sur ses positions au moment où Traylor lui rentrait dedans, ce qui le fit rebondir en arrière.

« Merde, » marmonna Porter, en cherchant son arme de service.

Pendant ce temps, Mackenzie donna un coup de coude dans la poitrine de Traylor au moment où il tentait de la contourner. Il lâcha un cri et la regarda de manière surprise. Il tomba sur un genou mais avant qu’il ne touche terre, Mackenzie l’attrapa par la nuque et l’écrasa au sol.

Traylor hurla quand Mackenzie planta un genou dans son dos et sortit ses menottes comme par magie.

« Laisse tomber, » dit Mackenzie, en regardant Porter. « Je m’en occupe. »

Et elle mit les menottes autour des poignets de Traylor pendant que Porter se tenait là immobile, la main à proximité de sa hanche et de son arme qui n’avait pas quitté son étui »

Afficher en entier

«  White ? »

« Je pense avoir découvert quelque chose, » dit Mackenzie. « Au sujet du tueur. Concernant l’endroit où il vit. »

« Quoi ? » Il avait l’air sous le choc. « Comment ça ? »

Elle lui raconta rapidement la conversation avec le pasteur Hooks et la manière dont elle avait localisé le centre de toutes choses avec la carte. En l’expliquant à haute voix, elle était de plus en plus convaincue d’avoir raison. C’était le chemin à suivre pour arriver jusqu’au tueur.

Quand elle eût terminé, il y eut un moment de silence sur la ligne. Elle se prépara à recevoir les critiques habituelles qu’elle recevait d’habitude.

« Tu penses que je me trompe ? » demanda-t-elle.

« Non. Pas du tout. Je pense que c’est un trait de génie.  »

Afficher en entier

"J'envisage de te laisser partir" dit l'homme.

Il avait la voix d'un fumeur ou de quelqu'un qui avait beaucoup hurlé. Une sorte de zézaiement bizarre était attaché à ses mots.

"Mais d'abord, tu dois avouer tes crimes."

Il avait déjà dit ça à quatre reprises. Elle se creusa de nouveau les méninges, se demandant à quoi il faisait référence. Elle n'avait aucun crime à avouer. Elle avait toujours été quelqu'un de bien, traitant correctement les gens qu'elle connaissait et elle avait essayé d'être une bonne mère même si elle aurait aimé faire mieux. Qu'est-ce qu'il voulait d'elle? Elle cria à nouveau et courba le dos contre le poteau. Elle sentit alors un léger relâchement des liens autour de ses poignets. Elle sentit également le sang collé autour de la corde.

"Avoue tes crimes" répéta-t-il.

"Je ne sais pas de quoi vous parlez!" gémit-elle.

"Tu vas te rappeler" dit-il.

Il avait déjà dit ça auparavant. Et c'était juste avant chaque... Il y eut un léger bruit au moment où le fouet décrivit un arc dans l'air.

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode