Livres
554 939
Membres
600 193

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

Extrait ajouté par Ellea 2021-05-11T17:03:12+02:00

- Un an après la mort de Papa, Maman a rencontré Franck. Je n’ai jamais compris ce qu’elle avait bien pu lui trouver, mais toujours est-il que, six mois plus tard, ils étaient mariés, pour le meilleur et pour le pire.

- À t’entendre, mon ange, Franck m’a l’air d’un sale type.

- Non, mon chéri, il n’était pas un sale type… Franck était un monstre…

Afficher en entier
Extrait ajouté par Ellea 2021-05-11T17:02:54+02:00

- Je serais incapable de définir ce que tu fais naître en moi, Cassandra.

- Noah…

- Non. Laisse-moi finir, s’il te plaît. Dès que je suis dans ton sillage, j’ai l’impression que quelque chose me pousse vers toi. Je ne suis pas de taille à lutter contre elle. J’éprouve le besoin irrépressible de te protéger et de te guérir de tes blessures…

Il s’arrête, déglutit difficilement, et se rapproche doucement de moi. Je suis suspendue à ses lèvres, mon regard plongé dans le sien.

- Quoi que tu aies traversé par le passé, je veux être celui qui t’aide à te reconstruire, l’épaule sur laquelle tu puisses enfin te reposer.

Il lâche ma main et, délicatement, caresse mon visage du bout des doigts.

- Ne me repousse pas, Cassandra, laisse-moi entrer…

Noah est sincère, et je suis à ce point bouleversée par ses paroles que je ne peux prononcer un mot. Nous laissons place au silence. À ce stade, les mots deviennent superflus. Je vois dans les yeux de Noah qu’il me comprend. Il caresse affectueusement mes cheveux, puis pose sa main sur ma joue, et je love mon visage contre elle.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Ellea 2021-05-11T17:02:25+02:00

Elle éveille en moi kyrielle de sentiments dont certains m’étaient encore inconnus. Cette fille m’ensorcelle. Elle est douce, spontanée, intelligente, drôle et magnifiquement belle, de surcroît. Je me sens happé dans ses filets dès que je suis en sa présence…

Elle cache des secrets, j’en suis convaincu. Elle semble brisée par la vie et terrifiée dès qu’elle est coincée dans une pièce, seule avec un homme. Je ne sais pas qui est l’enfoiré qui lui a fait du mal, mais je jure que si je l’avais devant moi à cet instant, il en baverait tant qu’il appellerait sa mère !

Je décide de la laisser dormir encore un peu, et vais prendre une douche pour détendre mes muscles endoloris par notre voyage.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Ellea 2021-05-11T17:02:12+02:00

- Je sais, tu as raison. C’est exceptionnel ce qui t’arrive, Cassie. Je suis extrêmement fier de toi, ma puce. Mais je suis ton grand frère et, avec ton passé, tes cauchemars. Je m’inquiète, c’est tout.

Je me lève du canapé et je me jette dans les bras musclés de mon grand frère qui manque de renverser sa bière. Il éclate de rire et me rend mon étreinte.

- Il va falloir qu’un jour, tu arrêtes de porter mon fardeau à ma place, Matt. Tu ne peux pas changer le passé et t’en vouloir pour des événements dont tu ignorais l’existence. Je crois qu’il est temps pour moi de me reconstruire, et pour toi… de te trouver une amoureuse ! dis-je en lui pinçant le bras et en m’écartant de lui.

- Aïe ! dit-il en riant. Allez, viens, allons regarder la fin de ta série.

Dans des moments comme ceux-là, j’ai besoin de faire diversion en sortant une bêtise, ou en taquinant mon frère. Je ne veux pas encore pleurer dans ses bras. Je le fais déjà bien assez souvent en le réveillant chaque nuit avec mes hurlements…

Afficher en entier
Extrait ajouté par Ellea 2021-05-11T17:01:50+02:00

Barbara me rejoint en courant, les yeux écarquillés :

- Tu ne devineras jamais ce qui vient de se passer pendant que tu faisais tes photocopies ?

- Ben, accouche ! Je ne vais pas me tuer à chercher si tu penses que je ne trouverai pas !

- Pffff ! Parfois, t’es vraiment nulle comme copine. Enfin, c’est un tel scoop que je ne pouvais pas attendre une seconde de plus pour te le dire.

- Vas-y raconte, tu m’intéresses !

- Beckham vient de virer Madame Pimbêche !

- Quoi ?!?

- Je ne sais ce qu’ils se sont dit, toujours est-il que Madame Pimbêche est en train de ranger ses affaires dans un carton et que Beckham est remonté un max ! Mince, le voilà. Je file reprendre mon poste. Je ne veux pas être la prochaine à dégager !

Barbara repart aussi vite qu’elle est arrivée. Noah Beckham passe devant moi, me sourit, puis disparaît dans le couloir. Pour quelqu’un d’énervé, il me semble plutôt cool. Ce type est vraiment une énigme…

Afficher en entier
Extrait ajouté par Ellea 2021-05-11T17:01:00+02:00

Soudain, je sens un regard posé sur moi. Je tourne la tête, mais je ne distingue personne en train de m’observer. Je m’attaque au deuxième dossier quand une main se pose sur mon épaule et me fait crier de surprise.

— Vous êtes toujours aussi stressée, Mademoiselle Lacour ? me demande Noah Beckham.

— Euh… Non, mais vous avez le chic pour me surprendre quand je suis plongée dans mes pensées.

— Ah oui ? Vous êtes plongée dans vos pensées plutôt que dans votre travail ?

Je m’empourpre immédiatement. Je veux lui répondre quelque chose, mais aucun son ne sort de ma bouche. Je suis parfaitement ridicule !

— Rassurez-vous, Cassandra, je vous taquine. Je sais très bien que faire les photocopies pour Cathy n’est pas vraiment gratifiant, mais ne vous inquiétez pas, bientôt tout cela va changer.

Et sans me laisser le temps de lui répondre quoi que ce soit, il dépose ma tasse de café à côté de la photocopieuse et se dirige vers le bureau de ma chef… Mais c’est quoi, ce délire ?!?

Afficher en entier
Extrait ajouté par Ellea 2021-05-11T17:00:24+02:00

***

Pourquoi maman ne vient-elle pas m’aider ? Elle n’entend pas que je pleure ? Que j’ai besoin d’elle ? Pourtant, les mamans sont censées protéger leur enfant, non ? Alors pourquoi maman ne vient pas ? Pourquoi ? Pourquoi ? Pourquoi ?

***

— Chut, calme-toi, ma puce. Tu as encore fait un cauchemar.

Je lève les yeux vers mon frère, Mattéo, qui s’occupe de moi depuis maintenant douze ans. Presque toutes les nuits, je le réveille avec mes cauchemars, et, à chaque fois, il me prend tout contre lui et me berce jusqu’à ce que je me calme.

— Je suis désolée, Matt. Je t’ai encore réveillé, dis-je tristement.

— Tu n’as pas à être désolée, ma puce. C’est moi qui le suis

Afficher en entier
Extrait ajouté par Elouu 2018-12-30T23:56:16+01:00

- J’ai compris qu’il faut savoir tourner la page pour avancer dans la vie.

- Je t’admire, Cassie, vraiment. Tu es une femme si forte.

- Merci, ma chérie, dis-je en lui souriant.

Afficher en entier
Extrait ajouté par MilieP 2018-05-21T12:17:51+02:00

"— Merci, mon chéri.

— De quoi ? me demande-t-il surpris ?

— D’avoir tout fait pour entrer dans ma vie."

Afficher en entier
Extrait ajouté par magwenn 2018-03-02T19:05:18+01:00

J’adore partager ces moments avec Noah. Il n’est pas un P.-D.G. arrogant et prétentieux, bien au contraire. C’est un homme généreux, bienveillant, qui aime réellement les gens et son métier. C’est un véritable passionné. Lorsqu’il parle d’une œuvre ou d’un créateur qu’il aime, il fait tout pour vous convaincre de réviser votre jugement et, comme je suis un peu comme lui, nous avons quelques prises de bec, car nous voulons tous deux avoir le dernier mot.

Il y a en plus de cette attraction physique, une réelle complicité entre nous. Je me sens bien quand je suis avec lui. Je ne panique plus à l’idée de me retrouver seule dans une pièce à ses côtés. Enfin…

Je n’ai pas peur qu’il m’arrive quelque chose. Je suis une jeune fille sensée, et je sais que mon boss ne me fera pas de mal, mais je ressens une légère appréhension face à cette attirance réciproque qui nous aimante l’un et l’autre.

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode