Livres
505 670
Membres
513 376

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode


Ajouter un commentaire


Liste des commentaires

Diamant

https://blackbookdreamer.wordpress.com/2020/05/23/un-nouveau-monde-lunification/

Dès le prologue, je me suis laissé happer par la plume de l’auteure, si je devais être totalement honnête, je dirais dès la première ligne. La plume de Tessa, et ce dès le début, additive et pleine de fluidité, une note poétique également. Dans ce prologue, l’auteure expose les conneries humaines, celle qu’on inflige à notre planète mais aussi celle que nous nous infligeons à nous-mêmes par le biais de notre ignorance.

Ayant un esprit très – Trop ? – rationnel, j’avais de fort doute concernant mon plaisir de lecture. Sérieusement, des types débarquant d’une autre planète, qui nous ressemble et en plus il y a une romance entre deux d’entre eux ? Ouai mais non merci. Et puis, j’ai ordonné à mon cerveau de se taire et fissa. Résultat ? Coup de cœur.

Cette Amélia, haute en couleur, m’a bien fait rire, pour autant, elle m’a énormément touchée. Avec une soif de savoir incessante et ce trouble qui la déboussole lorsqu’elle croise le regard de cette Extras, elle m’a de suite charmé. Surtout qu’elle ne se laisse pas marcher sur les pieds la demoiselle, elle sait ce qu’elle veut et n’en démord pas.

Arone est sans aucun doute mon coup de cœur dans ce bouquin. Tout chez lui n’inspire que le mépris et pourtant, j’ai vite compris que j’allais l’adorer. Adorer ? Je dirais plutôt fasciné. Limite bad-boy, il méprise Amélia pour sa race, mais il est tout de même foutrement attiré par elle.

Ce jeu du chat et de la souris qu’instaure l’auteure est tout bonnement merveilleux.

Des personnages - secondaires et principaux – attachants, une excellente intrigue, une plume magique, c’est le tiercé dans l’ordre. Je ne peux que conseiller cette lecture et me languis d’avance de découvrir le second tome.

Afficher en entier
Bronze

Dès que j'ai lu le résumé, j'ai immédiatement pensé à la saga Lux, dont j'ai dévoré pour le moment les 2 premiers tomes, or ici j'ai été beaucoup moins happé par le récit. Très franchement, je ne sais pas trop quoi penser de ce livre, car je m'attendais à quelque chose de différent.

Nous embarquons ici pour la Terre vu plus d'un siècle plus tard après que des extra-terrestres surnommés Extras aient débarqué. Venus dans un but pacifique afin de reconstruire leur civilisation, leur planète étant détruite désormais, une guerre s'en suit de plusieurs dizaines d'années entre les humains et eux. Une trêve va cependant être signée entre les deux parties, et de nouvelles mesures vont être mises en place. Les humains sont désormais regroupés sur le sol américain, et bénéficient des mêmes techniques qui existaient au début du 19ème siècle. Adieu Internet ! Adieu le nucléaire ! Tout cela a été détruit par les Extras.

Nous y suivons Amélia une jeune fille qui intègre le programme d'Unification avec son meilleur ami Raphael et d'autres Natifs, afin qu'ils puissent apprendre à cohabiter davantage avec les extra-terrestres, et bénéficier de nouveaux avantages non négligeables dans la société. La première année pour Amélie ne sera pas de tout repos, surtout quand on fréquente deux des Extra les plus importants et influents de l'académie où elle a été envoyée : Arone et Eténa.

Ce livre de SF est un beau témoignage sur les enjeux de l'environnement, la tolérance entre "races". L'univers en lui-même est très intéressant, cependant attention au prologue où on nous délivre beaucoup d'informations d'un coup sur l'histoire de la Terre pendant et après la guerre. C'est l'un des points que je regrette car dès les premières pages on doit assimiler beaucoup de choses, j'aurai peut-être préféré que ça soit un peu plus dispatché.

Concernant les personnages disons que je suis mitigée, c'est très rare que je n'ai pas de coup de coeur pour le couple principal d'un livre de romance, mais j'en ai eu un pour Eténa la soeur d'Arone, qui est incroyablement attachante, pétillante, optimiste et souriante. En ce qui concerne son frère, il m'a beaucoup énervé surtout vers la fin, comment ose-t-il faire ça à Amélia malgré les circonstances qui ont joué contre lui ? C'est un véritable salaud ! Il est pour moi l'incarnation de l'homme toxique dans une relation. Après avoir fini ce livre, je n'ai pas pu lui trouver de points positifs, car il m'a énervé sous bien des aspects. Il maltraite, humilie la pauvre Amélia, dont il sait parfaitement qu'elle a un gros béguin pour lui, et il trouve le moyen au lieu d'affronter l'inconnu de tout détruire sur son passage, quitte à la faire souffrir davantage.

Amélia est une jeune fille naive, elle encaisse beaucoup de coups durs durant le livre, mais elle a le mérite tout de même d'arriver à se relever et d'essayer d'affronter la réalité en face. Cependant, elle m'a fait beaucoup de peine et beaucoup énervé à continuer d'espérer une relation saine et durable avec un homme comme Arone qui, déjà déteste les humains, mais aussi se comporte comme le dernier des crétins avec elle. L'apport de son point de vue en fin de livre n'aura pas su me faire changer d'avis quant à son sujet.

Afficher en entier
Lu aussi

Un livre au sujet intéressant mais extrêmement mal exploité. Les personnages sont plutôt antipathiques....ni1is pour elle, imbuvable pour lui !

Même leur flirt est l'image du sado masochisme.

De plus la société alien n'est quasiment pas abordé à part au sujet de vagues coucheries.

Afficher en entier
Lu aussi

Un livre qui avait du potentiel mais qui traîne trop en longueur pour moi. Et l'histoire d'amour "Je t'aime mais je ne peux pas t'aimer" ne m'a pas dû tout accroché. En fait, je crois tout simplement que l'histoire d'amour prenait trop de place selon mon goût mais que ça peu plaire à d'autre :)

Afficher en entier
Bronze

Un mélange de science fiction et romance légèrement érotique. Une écriture toute simple, agréable à lire et 670 pages !!!!

J'ai adoré les détails sur cette nouvelle Terre et sur les spécificités et technologies Extras.

Bon ben il me faut le tome 2, "l'intégration" !

Afficher en entier
Argent

Une découverte hors du commun dans un registre inhabituel

La lecture de ce 1er tome m'a emporté, dans un genre que j'affectionne difficilement d'habitude mais auquel je semble m'ouvrir : la romance. Faut dire que Tessa le fait dans un univers qui lui est bien particulier, en plein dans le SF-Fantasy. Avec une bonne touche de mystère réaliste sur la fin qui donne envie de lire la suite [ et ce malgré tous les défauts qu'un auto édité peut se voir attribuer mais qu'il est plus aisé de voir chez l'autre que pour soi ]. On voit qu'elle est bien avec ça. Alors déjà c'est génial !

Ce que j'apprécie dans les persos : ouverture d'Amelia et Etena, intégrité de Raphaël, bienveillance de la mère Extra, les comparaisons en similitudes et différences entre Terriens Natifs et Extras qui font tout l'intérêt de découvrir ce "Nouveau Monde". Avec tant d'amour & amitié sous diverses formes. Notamment en terme de sensualité. Ça en est à la fois romantique et affligeant selon les personnages et moments, leurs humeurs.

L'intrigue rudement menée tient la longueur dans son approche de ce que pourrait être l'Unification avec des populations venues d'ailleurs. Idée super dans ce 1er tome je trouve pour entamer et très bien développée.

Bref, que dire sinon que j'invite à le lire pour s'en faire une idée, ça l'encouragera encore davantage... et si c'est déjà fait comme moi à lire la suite. Elle a du sûrement faire encore mieux la suite, avec l'expérience.

Afficher en entier
Or

Ce livre est un mélange de dystopie, science-fiction, romance qui lui donne un certain charme. L’histoire sort un peu de tout ce qu’on peut lire actuellement et ça fait du bien, bien que par certains côtés se fut une lecture qui n’a pas été de tout repos émotionnellement.

Notre monde a été envahi par les « Extras ». Une guerre a éclaté entre lles Aliens et les humains rebelles qui, finalement, après plusieurs années de séparation de territoire et de cohabitation tendue, ont fini par accepter un décret d’unification des deux peuples. Cette unification facilitera ainsi la cohabitation et protègera la Terre d’éventuelles attaques d’autres Aliens. C’est dans ce contexte qu’Amélia, une jeune humaine, décide d’intégrer ce programme et va ainsi faire la connaissance d’Arone, un Extra de toute beauté, qui déteste les humains.

Ce livre se révèle au final une romance pure et dure entre une humaine et un extraterrestre. Même si l’auteure inclut dans son récit des notions de détérioration de la Terre à notre époque qui peut avoir une incidence sur l’avenir.

Cette romance n’est pas de tout repos, parfois un peu trop obsessionnelle pour être appréciée. Leur différence et la haine d’Arone pour les humains ne repoussent en aucun cas le lie irrépressible et l’attirance physique qui les lient.

Amélia est une jeune femme naïve, bien trop amoureuse d’un Être toxique pour elle pour se rendre compte qu’il passe son temps à la rabaisser, à la « maltraiter » psychologiquement en soufflant le chaud et le froid en un millième de seconde. Parfois, j’en suis venue à détester Arone, ne comprenant pas son comportement exécrable envers Amélia, qui l’attire indéniablement.

Pourtant, au 3/4 du roman, on change de point de vue de personnage et ça a changé toute la vision que j’avais pu me faire sur Arone et ses agissements ainsi que sur leur relation. En effet, au début de l’histoire, seul le point de vue d’Amélia nous est donné. Elle nous relate à travers ses yeux les rejets, humiliations et attirance d’Arone envers elle. Lorsque l’auteure nous livre le point de vue d’Arone (ENFIN ! Je dirais), ma vision de leur relation a changé du tout au tout. On comprends pourquoi il agit ainsi et, quelque part, ça m’a rassuré.

L’univers est riche et bien construit bien, qu’au final, la romance prend toute la place du récit. Elle est omniprésente et tellement exclusive entre les deux protagonistes principaux qu’elle peut parfois en devenir oppressante. Mais l’écriture très lissée et enrichie de l’auteure compense largement ce fait et on plonge intégralement dans le récit.

Je conclurais en disant que ce fut une belle découverte que je conseille pour sortir de notre zone de confort de lecture habituelle. Ce qui m’a fait, et ce dès la dernière page finie, enchaîner avec la lecture du tome 2, dont la chronique arrivera sous peu.

Une très bonne lecture.

Afficher en entier
Lu aussi

Merci à Tessa Nauvel et le site simplement.pro pour l’envoi de ce service de presse. J’ai passé un agréable moment malgré quelque défaut noté.

Dans ce roman, notre monde à été envahi par les aliens. Les humains se sont rebellés et ont détruits des vaisseaux ce qui à entrainé une guerre. Les aliens et humains sont maintenant séparer et après plusieurs années un décret à été annoncé pour regrouper amicalement les deux partis, le Programme d’Unification. Amélia décide de rejoindre une école qui rassemble les Extras et les Natives. C’est dans cette école qu’elle tombe amoureuse d’Arone.

Dés le début du roman, j’ai été attiré par l’arrivés des aliens, leurs technologies, leur façon de vivre... Ils semblent tellement parfait que ca peux être énervant J Tout au long du roman on apprend de nouvelle chose sur eux, mais toutefois pas assez. A la fin du roman j’ai été un peu frustré, j’aurais aimé un peu plus d’action, comme une rébellion, une guerre quelque chose qui donnerait envie de lire la suite. Seule la relation entre les deux caractères est mise en avant, ce qui est un peu décevant.

L’histoire est une romance entre un alien et une humaine. Enfin ce n’est pas une vrai romance belle et romantique, leur relation est mouvementé, dangereuse... personnellement je n’ai pas forcement apprécie leur relation que j’ai trouvé chaotique, violente presque malsaine. Je n’ai pas compris ce qu’Amélia trouvait à Arone. J’avais plus la sensation de le haïr même si à la fin, son point de vue m’a fait légèrement penser qu’il était peut être sensible. Après, je peux comprendre qu’ils ne l’ont pas voulu, c’est une attirance physique fantastique, mais j’avais juste envie qu’ils se mettent ensemble ou que Arone parte. Amélia est un peu naïve, gentille, sincère, je l’ai beaucoup apprécié. Malgré le défaut de la relation, j’ai adoré suivre l’évolution d’Amélia dans cette école, dans l’évolution des relations entre les aliens et humains. Les personnages secondaires sont très appréciable, notamment Eténa qui est juste la fille parfaite, et Raphael qui est très loyale.

Pour conclure, malgré la relation que je n’ai pas trouvé très émouvante, j’ai beaucoup apprécie le roman. J’aimerai beaucoup lire la suite, et voir ce que nous réserve cette Unification. Comme par exemple, une rébellion qui pourrait rassembler encore Amélia et Arone.

http://alys-read.over-blog.fr/2017/09/un-nouveau-monde-tome-1-l-unification-tessa-nauvel.html

Afficher en entier
Bronze

https://mydearema.wordpress.com/2017/09/20/review-un-nouveau-monde-t1-lunification/

La Saga Illuminae m’avait tellement plu que je voulais m’essayer un peu plus au genre de la science-fiction.

Ce n’est pas un genre qui me rebutait, loin de là, mais j’avais pu de lectures du style dans mon palmarès et je n’osais pas trop me lancer.

Du coup, lorsque j’ai vu que Tessa Nauvel proposait ce livre en service-presse, je me suis empressée de lui envoyer un message.

Je la remercie donc pour sa confiance!

Mais…

Est-ce que ce livre m’a réussi?

C’est très dur à déterminer et j’ai du mal à mettre les mots sur ce que ce livre m’a fait vivre comme émotion.

Essayons de nous expliquer…

On va commencer avec la presqu’unique chose qui m’a posé problème.

Tout simplement… La nature de la relation entre Arone et Amélia.

Le résumé laisse largement prévoir une romance et l’auteur m’avait en effet confirmé ce point.

Mais je ne m’attendais clairement pas à ce que la romance prenne le dessus sur TOUTE l’histoire. J’imaginais une science fiction teintée d’amour et d’érotisme mais pas QUE ça.

J’aurai pu m’y habituer sans problèmes car le contexte s’y prêtait bien mais je n’ai pas pu à cause de leurs caractères et surtout de leurs réactions, aussi involontaires soient-elles.

J’ai trouvé leur relation terriblement toxique en réalité.

Durant les neuf dixième du roman, nous n’avons que le point de vue d’Amélia. Amélia qui est une jeune femme qui manque cruellement de confiance en elle, du coup j’ai pu aisément m’identifier à elle, mais là où ça devient dérangeant c’est lors de ses états d’âme concernant Arone. Dans le sens où on voit qu’elle perçoit le risque d’une relation avec Arone qui est beaucoup trop instable mais est totalement contradictoire dans ses faits et gestes. Arone, lui, est purement et simplement détestable, manipulateur, narcissique et tous les synonymes que tu peux trouver. Du coup, le cocktail des deux est, à mon sens, plutôt malsain. Arone donne, durant la majeure partie du roman, l’impression de vouloir simplement l’humilier tout en étant tiraillé par une forte attirance à son égard. Attirance partagée évidemment.

La fin du roman nous délivre cependant les pensées d’Arone mais cela ne m’a pas aidé à avoir plus de compassion à son égard. Ils sont trop, tous les deux, dans un fonctionnement exclusif et obsessionnel que je trouve vraiment dangereux. Pour avoir vécu ce type de relation, ce n’est vraiment pas quelque chose que j’arrive à occulter dans un roman surtout si cela prend 700pages. Du coup, c’est purement personnel mais bon, je dois le relever pour pouvoir expliquer mon point de vue.

Bon allez, on va repartir sur des notes plus joyeuses!

L’atout majeur de ce livre et la raison pour laquelle j’ai pu aller jusqu’au bout, c’est très certainement la douce plume de l’auteur. Elle est extrêmement poétique, c’était un régal à lire. Pour le coup, les passages érotiques n’ont absolument pas semblé vulgaires malgré un vocabulaire parfois cru et osé. Malgré les longueurs, c’était un plaisir de découvrir ses tournures de phrases.

De plus, son univers est plutôt très bien construit. La Terre telle que nous la connaissons n’existe plus, tout ou presque est changé. Elle nous familiarise tout le long du roman à ces transformations et rend ce monde très vivant. C’est pour cela que je disais au début de la chronique que le contexte se prêtait vraiment bien à ce que je poursuive la lecture! J’aurais, toutefois, apprécié qu’on nous amène encore un peu plus concernant cet univers. Au début du livre, on nous parle de rebelles qui sont contre le système mis en place par les Extras, je m’attendais donc à les voir débarquer au bout d’un moment… malheureusement non. De même que j’aurai vraiment aimé avoir plus de consistance au niveau du déroulement de la formation d’Amélia. C’est très axé au niveau relationnel, l’intégration parmi des étrangers, la tolérance ; ce qui est très appréciable, évidemment! Mais bon, je ne peux m’empêcher de penser à Divergente, dont le premier Tome parle de la formation de l’héroïne parmi les Audacieux, l’aspect technique de son apprentissage y était bien expliqué et je trouvais que ça aurait pu avoir sa place dans ce livre aussi pour apporter un second souffle entre deux épisodes Arone-Amélia!

Ce livre contient tout de même un message fort : tolérance, paix et amour. Sans rires, le prologue du livre est plein de bon sens. Nous avons droit aux explications de la grand-mère d’Amélia sur le pourquoi du comment de l’arrivée de ces Extras sur Terre. Explications terriblement sages et avisées, abordant notamment l’aspect de « l’Homme maître de la destruction ». L’Homme a tendance à voir le mal partout, chercher la confrontation et est surtout dans une quête éternelle de pouvoir. L’Homme est le fléau de l’Homme.

En résumé, ce livre est, à mon sens, destiné à un public qui saura avoir un oeil critique tout en sachant ne pas trop s’impliquer émotionnellement (ce qui n’a pas été mon cas). En y réfléchissant, je connais très peu de livres où les relations sont exemplaires et absolument saines. Mais ici, la longueur du roman et le fait que ce soit presqu’exclusivement tourné sur ça, c’était de trop pour moi. Ce qui m’embête profondément car l’écriture est au top et l’environnement fichtrement bien construit… Ce livre regorge aussi de messages profonds, parfois dissimulés et pour ça, chapeau!

Afficher en entier
Diamant

Une romance fantastique particulièrement créative. L'auteur dépend une civilisation du futur ou Natifs et Extras cohabitent, mais où les humains sont privés de technologies délirantes. Dans ce contexte, les dirigeants Ariméens décident de la mise en place d'un programme d'unification pour développer coopération et amitiés entre les deux peuples. Mais mettre en contact des adolescents, même d'espèces différentes, c'est aussi générer inimitiés et attractions . C'est dans ce magma que Amélia et Arone vont se débattre entre préjugés, désirs et interdits;

une très belle réussite

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode