Livres
443 034
Membres
378 060

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode


Ajouter un commentaire


Liste des commentaires

Lu aussi

https://reveuseeveillee.blogspot.com/2018/04/un-palais-depines-et-de-roses-de-sarah.html

Ce livre me faisait de l'oeil depuis que sa sortie VF avait été annoncée mais c'est quasiment un an plus tard que je me suis enfin décidée à le lire et ce n'est pas faute de l'avoir emprunté à Olivia il y a quasiment 6 mois... Bah oui, je voulais le lire puis mon intérêt est retombé avant que je veuille à nouveau le lire. Bref, une relation bien tumultueuse avec un simple livre.

Feyre est une jeune fille qui vit dans la pauvreté avec sa famille. Un jour de chasse, elle tue un loup, qui s'avère être par la suite un Fae. Elle se voit alors obligée de suivre un seigneur Fae selon une clause d'un certain Traité.

Elle se retrouve dans le rôle de l'invitée de Tamlin, le Grand Fae de la Cour du Printemps, victime d'une étrange malédiction. Tous les Faes de sa Cour, lui compris, portent des masques à têtes d'animaux qui amoindrissent leurs pouvoirs. Et c'est là qu'entre en jeu la réécriture d'un conte bien connu, mais qui s'en détachera bien assez vite.

Je le dis tout de suite, j'ai eu énormément de mal avec Tamlin, qui n'a pas su me charmer et que j'ai trouvé particulièrement inutile... Lucien, quant à lui, m'a beaucoup fait rire, surtout à cause de son arrogance.

L'univers décrit par l'auteure est très intéressant mais mis dans l'ombre par la romance qui se met en place et qui fini par prendre un peu trop de place dans l'intrigue, justement.

Mais l'intrigue devient vraiment intéressante peu après un certain Rituel de Calanmai, qui marque le rapprochement entre Feyre et Tamlin (comment ça je suis incohérente ?) et surtout l'apparition de Rhysand. On peut aussi noter une certaine évolution dans le personnage de Feyre et ça fait beaucoup de bien. La seconde partie de ce premier tome est vraiment intéressante ! C'est dommage que je me sois ennuyée pendant les 250 premières pages...

En parlant de Rhysand, c'est un personnage pour lequel j'ai éprouvé beaucoup de peine. J'ai hâte de lire le prochain tome pour en savoir un peu plus à son sujet. Surtout qu'à la fin de ce tome il se passe des choses intéressantes et importantes pour la suite.

Afficher en entier
Or

Dans l’ensemble j’ai adoré ce livre! J’ai tout de suite accroché au style d’écriture de l’auteur qui est fluide et agréable. Le seul point négatif c’est que dans certains passages je ne comprenait pas bien ce qu’il se passait... Lorsqu’elle décrit des scènes d’action par exemple, j’ai trouvé que ce n’était pas clair et j’avais du mal à imaginer la scène à cause d’un élément manquant comme la disposition des lieux où l’action d’un personnage mal exprimée. Parfois même dans les dialogues j’ai trouvé qu’à certains moments il y avait comme un flou où l’on ne comprend pas bien ce que le personnage veut dire. C’est peut-être à cause de la traduction aussi je n’en sais rien enfin bref ce n’était pas très dérangeant mais voilà j’ai dû parfois relire car je comprenais mal. Sinon j’ai trouvé l'univers original et ce concept de cours est bien pensé, j’ai aimé connaître toutes les caractéristiques propres à chacune. Par contre les personnages manquait un peu de profondeur à mon goût. Bien qu’ils aient tous vécus de terribles épreuves, ça ne se ressentait pas tellement au final et c’est dommage parce que j’eprouvais de l'empathie pour eux mais ça aurait pu être plus. L'histoire est bien, il y a une vraie intrigue ce qui a clairement contrebalancé le reste car sinon j’aurais zappé le livre je crois ou je ne l’aurais certainement pas lu avec la même ferveur! Non franchement je l’ai trouvée rythmée du début à la fin et je ne me suis pas ennuyée donc c’est plutôt un bon point! Je vais donc me lancer dans la lecture du 2e tome et très rapidement car le programme de celui-ci s’avère intéressant... Bien que Rhysand ne soit pas apparu dès le début, je me suis attachée à lui à la fin du tome 1 et j’ai hâte de savoir comment les choses vont tourner!

Afficher en entier
Or

https://enquêtedesaveurs.editions-cenusia.com/un-palais-depines-et-de-roses-sarah-j-maas

Voilà un très bel univers, non sans rappeler le conte de La Belle et la Bête. On retrouve en effet une famille jadis fortunée, réduite à vivre dans une masure délabrée, aux dépens de Feyre, la cadette, qui subvient à leurs besoins en chassant. Elle tue un Immortel, puis Tamlin vient la chercher et l’emporte dans son Royaume. Il espère que son amour pourra rompre la Malédiction.

Mais… Belle était bien plus intéressante. Je n’aime pas du tout le personnage de Feyre. Dieu qu’elle est coconne ! Elle se met constamment en danger, fait les mauvais choix… Bref une plaie !

J’ai détesté toutes les longueurs à la Cour du Printemps. On aurait pu réduire les 521 pages de fait. L’histoire devient vraiment intéressante aux ¾ du livre, quand Feyre va sous la Montagne. Je rappelle que cette saga se targue d’être de la dark-fantasy et ne déploie ses armes qu’à ce moment-là, hélas… Mais une fois que je suis arrivée à cette séquence, je ne l’ai plus lâché. C’était gore et cruel, j’ai adoré. J’aurais aimé que ça le soit bien avant.

Aussi, pourquoi ne pas mettre de majuscule à ses créatures : nagas, attor, etc ? Je trouve que ce serait plus logique.

Bon, meilleur point du livre : son écriture, fluide avec des décors magnifiques. Ajoutons la créativité, tout un monde avec ses Immortels et ses Cours. C’est raffiné, plein de couleurs, d’originalité avec ce côté sombre que j’ai adoré. Quand Feyre évoque le Roi d’Hybern la 1ère fois, on apprend que ce dernier a bâti son trône avec les os de ses ennemis. Je me suis dit, super ! Puis la romance traîne en longueurs. Heureusement que ses épreuves Sous La Montagne pimentent le texte.

Une saga à lire absolument, même si l’héroïne laisse à désirer. Mon personnage préféré reste Rhysand, à voir pour la suite que j’ai commencée aussitôt.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Aiolos 2019-01-10T19:14:24+01:00
Lu aussi

On m'avait beaucoup parlé de ce livre et j'attendais avec impatience de lire la nouvelle série de l'auteur de Keleana. Mais après lecture, mon avis est très mitigé. On a une héroïne qui pourrait être super badass... mais qui a la fâcheuse manie de faire preuve d'une incroyable stupidité. De plus, dans une bonne partie du livre, il ne se passe rien, on est juste dans l'attente qu'elle embrasse enfin le beau gosse. Le hic, c'est qu'une fois passé ce stade, il n'y en a plus que pour lui et le livre devient tellement mielleux de romantisme que ça en devient écœurant.

Pour ce qui est du scénario en lui même, pas beaucoup de surprise, on voit la fin arriver à mille kilomètres.

Néanmoins le style de l'auteur est agréable à lire et, moyennant un peu de lecture en diagonale pour certains passages, j'ai quand même passé un bon moment.

Afficher en entier
Or

J’avais franchement peur de m’attaquer à un livre un peu nian-nian de par ce titre un brin conte de fées et de par son appartenance au registre « littérature de jeunesse » et « jeune adulte ».

Il n’en est rien ! J’ai eu le droit à de l’aventure (même si je m’attendais à un peu plus de batailles ou bagarres en tout genre), un monde fantastique et féérique bien dépeint, riche et une romance, voire le début d’un triangle amoureux dont les contours ou prémices se dessinent en fin de lecture…

Feyre est une jeune femme battante, forte, féministe qui force l’admiration. Elle a affuté des instincts de survie dans un environnement hostile où la famine règne : le monde des humains. Seule une poignée d’entre eux parviennent à tirer leur épingle du jeu. D’ailleurs, la famille de Feyre n’a pas toujours été désargentée, notre héroïne a vécu les premières années de sa jeunesse dans l’opulence mais à la suite d’un placement économique hasardeux et risqué de son père, elle et ses deux sœurs se retrouvent sans le sou du jour au lendemain et vivent dans une minuscule chaumière lugubre avec leur géniteur incapable de lever le moindre doigt pour subvenir à leurs besoins les plus élémentaires comme manger... C’est donc Feyre qui, par l’observation et la persévérance s’y colle, qui apprend à chasser, à soigner de façon autodidacte. Ses sœurs, encore sous le coup de cette déchéance, amères ou hors des réalités, ne se donnent pas le mal de l’aider dans sa démarche et c’est donc sur les frêles épaules de Feyre que leur subsistance précaire repose. D’ailleurs, cette dernière met un point d’honneur à respecter les dernières volontés de sa mère qui lui avait fait promettre, avant de mourir, de veiller sur ses deux sœurs.

Un jour qu’elle part en chasse, le ventre creux, elle aperçoit une biche et bande son arc dans sa direction quand un immense se loup se met en travers de sa proie tant convoitée. Cela en est trop, de rage, elle abat de sang froid cet imposant animal et lui décoche deux flèches… Mais sans le savoir vraiment, elle vient de tuer un immortel, ces être Faes qui vivent de l’autre côté d’un mur invisible, séparant le monde humain d’un monde empli de magie et de dangers immenses : Prythian… Elle se retrouve donc au cœur d’une malédiction déchainé par cet événement de prime abord anodin : elle le réalise brutalement quand Tamlin, un être Fae aussi splendide qu’effrayant sous l’apparence d’un métamorphe, l’enlève à sa famille pour la conduire de l’autre côté du mur, dans son domaine où il la retiendra prisonnière…

J’ai adoré la relation de défiance/convoitise qui s’est déroulée sous mes yeux au fil des pages entre Feyre et Tamlin… C’était purement magique ! Les descriptions nous plongent dans un univers où tout est sublimé et ce ressenti est très justement rendu.

Nous apprendrons vite que tout n’est qu’apparence, que les malédictions sont légion dans ce monde dont Feyre n’a de connaissance que des semi-vérités (véhiculées dans le monde humain). Cet univers féérique est scindé en plusieurs cours : la cour de l’Hiver, la cour du Printemps (à laquelle appartient Tamlin), la cour d’Automne (à laquelle appartient Lucien, le plus fidèle allié et ami deTamlin), la cour d’Hiver, la cour de l’Aube, la cour du Jour et la cour de la Nuit.

Très vite, elle comprendra qu’une menace plane au-dessus des immortels et n’aura de cesse de percer à jour ce mystère, de comprendre la cause de ce mal…

Au cours de la lecture, nous découvrons un personnage mystérieux, un Grand Seigneur Fae répondant au nom de Rhysand dont l’aura emplie de noirceur et de ténèbres envoutantes aiguise notre curiosité… Il vient de la cour de la nuit. Si Feyre le rejette car éprise de Tamlin, elle n’en trouve pas moins cet immortel séduisant et indéniablement attirant (même si elle se refuse de l’admettre) et se retrouve liée à lui par un pacte contracté bien malgré elle. Je ne peux en dévoiler davantage de peur de spoiler l’intrigue… Mais je mise beaucoup sur ce personnage moins lisse, plus prometteur que Tamlin qui finalement ne m’a pas beaucoup surprise dans ses répliques et se laisse rapidement apprivoiser… Je pressens un triangle amoureux dans le prochain opus… Que je m’empresse de dévorer de ce pas !

Mon conseil : foncez !!!!

https://chutellelit.wordpress.com

Afficher en entier
Diamant

Addictif ! Mais le deuxième est encore meilleur !

Afficher en entier

Ce tome est magnifique et le deuxième tome encore plus . Le deuxième tome esr pour moi le meilleur tome . C'est fou que après avoir lu le deuxième tome on change autant d'avis sur les personnages

Afficher en entier
Diamant

Waouh !!! Ce livre est juste extraordinaire !!! La lecture est facile et l'histoire est magique, romantique et fascinante.

Tome 2, me voilà !!! X)

Afficher en entier
Or

J'ai eu un peu de mal de me mettre dans l'histoire mais une fois dedans, l'univers de cette saga est incroyable !! Je le conseille, et si vous doutez au début, faites comme moi, continuer et j'espère que vous apprécierez comme j'ai pu l'apprécier !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Veda-2 2019-01-04T00:57:01+01:00
Lu aussi

Alors c'est une amie qui m'a harcelée pour que je commence cette saga, car selon elle est fantastique, donc me voici.

Je ne m'y connais pas du tout en Faes (hormis la saga Les Chroniques de Mackayla Lane) donc pour moi ça a été une petite redécouverte de ce monde. L'histoire en soi pour moi n'est pas extraordinaire ce qui n'est pas mal en vérité, autant partir sur de bonnes bases. Mais ce qui m'a le plus frappé c'est que sans m'en rendre compte dans certaines scènes je me disais "ça me fait penser à Twilight" ou "ça me fait penser à Cendrillon" et c'était assez bizarre. Mon but n'est pas de spoiler, mais je n'ai pas vraiment été emballée par ce premier tome, surtout quand j'ai découvert cette histoire de malédiction complètement nunuche et sortie de nul part. Et je n'arrive pas à accrocher ni à Tamlin, ni à Feyre (qui sont quand même les personnages principaux), le seul personnage que j'apprécie c'est Lucien.

Mais bien-sûr il a des points positifs, comme la couverture qui est très jolie et puis ça se lit assez vite (et oui je n'ai pas trouvée d'autres points positifs, on verra dans les autres tomes... on espère).

J'entends partout que le deuxième tome est tellement bien et tellement fantastique, j'espère que ce sera verra vraiment le cas, car jusqu'à maintenant je n'ai jamais abandonnée une saga car elle ne me plaisait pas.

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode