Livres
461 410
Membres
417 733

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

Extrait ajouté par marce217 2016-07-01T15:39:13+02:00

Dans cette région, des êtres humains en maltraitaient d'autres à cause de la couleur de leur peau. De viles créatures qui se considéraient supérieures à leurs semblables. Leur père le leur avait prouvé à tous : quand un cœur s'arrête de battre, la seule couleur qui demeure, c'est le rouge du sang. La chair est égale. Une personne est bonne ou mauvaise par son caractère seulement.

Afficher en entier
Extrait ajouté par marce217 2016-07-01T15:39:01+02:00

Mon père, y a bien longtemps, y m'a expliqué qu'Dieu a donné aux animaux une aut'vision des choses. Ils ont pas autant de couleurs dans leur tête, et du coup ils sont moins confus. Y s'laissent pas aveugler par l'arc-en-ciel. Quand j'étais jeune, j'priais d'voir comme eux, rien qu'un instant seulement.

Afficher en entier
Extrait ajouté par marce217 2016-07-01T15:38:48+02:00

– On ne peut pas forcer la vie à faire ce qu’on veut quand on le veut. On ne peut pas changer le passé, ni contrôler l’avenir. On peut juste vivre le présent le mieux possible. Et avec un peu de chance, il nous sourit.

Afficher en entier
Extrait ajouté par marce217 2016-07-01T15:38:36+02:00

Les gens étaient capables de bien plus d’amour et de bienveillance qu’ils ne l’imaginaient. La parole collective ne laissait pas toujours transparaître la bonté individuelle. Bien sûr, d’affreux personnages commettaient des actes monstrueux. Dans cette région, des êtres humains en maltraitaient d’autres à cause de la couleur de leur peau. De viles créatures qui se considéraient supérieures à leurs semblables. Leur père le leur avait prouvé à tous : quand un coeur s’arrête de battre, la seule couleur qui demeure, c’est le rouge du sang. La chair est égale. Une personne est bonne ou mauvaise par son caractère seulement.

Afficher en entier
Extrait ajouté par marce217 2016-07-01T15:38:22+02:00

Le père de Sarah lui avait appris que faire miroiter la liberté aux esclaves était une chose, mais que la leur offrir concrètement était bien différent. Il avait payé de sa vie l’idée que l’espoir serait assez puissant pour inciter la rébellion à Harpers Ferry, mais cela n’avait pas suffi. Libres ou affranchis, ils avaient toujours des attaches avec les familles de Blancs. Certains, comme la mère de Siby, par le sang. Leur demander de se révolter contre les gens auprès desquels ils avaient vécu toute leur vie exigeait une impressionnante force de persuasion. Ceux qui avaient été torturés et rudoyés n’osaient plus espérer, terrorisés pour leur famille sur les plantations. Ceux que l’on traitait correctement ne voulaient pas sacrifier leur condition pour un avenir incertain qui pourrait être bien pire.

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode