Livres
546 539
Membres
582 868

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

Extrait ajouté par LillyOrenda 2019-02-24T18:05:41+01:00

Où qu'elle aille, quoiqu'elle fasse, une partie de son cerveau imaginait une vie hypothétique se déroulant parallèlement à celle qu'elle menait en réalité .

Afficher en entier
Extrait ajouté par Fanny-135 2021-02-24T19:31:34+01:00

Était-ce seulement qu'elle en avait assez de s'en vouloir de ce qui était arrivé ? Elle n'oublierait jamais cet après-midi-là, mais elle pouvait se pardonner. Elle pouvait pardonner à Sam. S'il voulait briser leur couple à cause de ça, elle le pleurerait comme s'il était mort, mais elle s'en remettrait, la vie ne s'arrêterait pas. Elle s'était toujours doutée qu'elle avait cette capacité en elle, que tout au fond de son âme, il y avait une petite pierre incassable, un instinct de survie froid, inébranlable. Elle était prête à mourir pour ses enfants mais pour personne d'autre. Il était hors de question qu'une faute, une erreur de jugement détermine sa vie alors que Ruby allait bien, que la vie s'offrait à elle.

Afficher en entier
Extrait ajouté par SMichel 2019-04-28T13:54:46+02:00

Erika mangea sa salade en pensant aux parents de Clementine. Elle revit Pam lui préparer une fois de plus le lit pliant pour la nuit, en déployant d'un coup de poignet les beaux draps blancs fraîchement repassés qui flottaient un instant avant de retomber: encore aujourd'hui, le parfum frais et délicieux de l'eau de Javel était son odeur préférée. Elle revit le père de Clementine dans sa voiture, assis côté passager, la première fois où elle s'était retrouvée à la place du conducteur. Il lui avait montré comment placer ses mains sur le volant « à trois heures moins le quart ». « Tout le monde dit deux heures moins dix, avait-il dit. Mais ils ont tort. » Elle mettait encore ses mains à trois heures moins le quart.

Comment disait-on déjà ? Rendre ce qui nous a été donné.

Afficher en entier
Extrait ajouté par LillyOrenda 2019-02-24T18:05:06+01:00

C'est l'effet que ça fait. On ne change pas. Il n'y a aucune protection quand on franchit la ligne invisible qui sépare la vie de tous les jours de ce monde parallèle où surviennent les tragédies .

Afficher en entier
Extrait ajouté par LillyOrenda 2019-02-24T18:03:44+01:00

Personne ne vous prévient que, lorsque vous avez des enfants, vous n'êtes plus qu'une variante diminuée, rudimentaire et primitive de vous même, et que vos talents, votre éducation et vos réussites ne représentent plus rien .

Afficher en entier
Extrait ajouté par LillyOrenda 2019-02-24T18:03:00+01:00

On a tous en réserve une autre vie qui aurait pu nous rendre heureux .

Afficher en entier
Extrait ajouté par Victoria971 2018-07-04T11:37:14+02:00

"Les amis sont la famille que l’on se choisit"

Afficher en entier
Extrait ajouté par Odlag 2018-05-26T14:34:43+02:00

Ruby, qui était assise au milieu d'un cercle de poupées et de peluches, leva la tête. Elle les avait disposées en rond pour jouer à "l'heure de l'histoire", comme à la crèche, et faisait semblant de leur lire un livre [...] en le tenant visiblement de la même façon que son éducatrice et en se léchant soigneusement le doigt chaque fois qu'elle tournait la page.

"C'est l'heure de la sieste !" lança gaiement Ruby et elle les renversa d'un revers de main désinvolte pour les coucher. Il ne restait plus qu'à espérer qu'elle n'ait pas également appris ça à la crèche.

Afficher en entier
Extrait ajouté par TheFangirl 2017-06-13T23:29:53+02:00

You could jump so much higher when you had somewhere safe to fall.

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode