Livres
567 903
Membres
622 832

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Un pont sur la brume



Description ajoutée par Valeena 2016-09-22T20:38:52+02:00

Résumé

Kit Meinem d’Atyar est peut-être le plus doué des architectes de l’Empire. Peut-être… et tant mieux. Car il lui faudra convoquer toutes ses compétences, l’ensemble de son savoir pour mener à bien la plus fabuleuse qui soit, l’œuvre d’une vie: un pont sur le fleuve de brume qui de tout temps a coupé l’Empire en deux. Un ouvrage d’art de quatre cent mètres au-dessus de l’incommensurable, cette brume mortelle, insondable, corrosive et peuplée par les Géants, des créatures indicibles dont on ne sait qu’une chose : leur extrême dangerosité…

Par-delà le pont… l’abîme, et pour Kit une aventure humaine exceptionnelle.

Afficher en entier

Classement en biblio - 66 lecteurs

extrait

Extrait ajouté par Fnitter 2020-02-25T14:18:41+01:00

Même les meilleurs matériaux, élaborés selon les combinaisons les plus stables, ne duraient pas éternellement – Skossa tapait sur son propre front d’un doigt noueux en riant -, mais s’il faisait bien son travail, ils pourraient durer un millier d’années ou davantage. « Pas éternellement, assénait-elle. Fais de ton mieux, mais n’oublie jamais ça. »

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par FeyGirl 2021-09-02T13:08:21+02:00
Argent

Cette novella nous propose de partir dans un mystérieux Empire de Fantasy, où le bâtisseur Kit est chargé de construire un gigantesque pont sur la Brume.

La Brume, ce fleuve qui n’est pas un fleuve mais une brume énigmatique, corrosive, changeante, presque vivante, et surtout très dangereuse avec ses poissons qui ne sont pas des poissons et ses Géants mythiques qu’on ne voit pas. Cette brume qui sépare l’Empire en deux, qu’on ne peut traverser qu’avec un bac quand elle le permet — c’est-à-dire rarement — et qui engloutit régulièrement les biens et les hommes. Kit, envoyé par la capitale, arrive dans Procheville qui fait face à Loinville sur l’autre rive. Ces deux bourgs évoquent des villages de pécheurs médiévaux, alors même que Kit, féru de mathématiques et de technique, représente la science. Cette science qui échoue à expliquer ce qu’est la Brume.

L’auteur nous conte de façon convaincante la construction de ce pont — on sent qu’il s’y connaît en travaux publics, ou alors il a fait de longues recherches — et son avancée au fil des saisons, les relations de Kit avec les ouvriers, les fournisseurs, la capitale… Le chantier n’évitera pas les accidents, provoquera le développement des deux villages et, surtout, annoncera le changement : changement pour une région auparavant délaissée car difficilement accessible, et changement pour Rasali et son neveu qui étaient chargés du bac. Que deviendront-ils, ces amoureux de la traversée de la Brume ? Kit aussi, à sa façon, sera changé par cette aventure hors norme.

Ce récit vaut beaucoup par son ambiance fantastique avec la Brume si effrayante et fascinante, sa galerie de personnages — notamment Kit et Rasali, mais les personnages secondaires sont bien vus — et sa description d’un grand chantier qui promet un monde nouveau.

J’ai pris beaucoup de plaisir à lire cette novella qui a un pouvoir d’évocation et qui conserve une part de mystère étrange et inquiétant.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par x-Key 2020-07-08T19:15:35+02:00
Argent

Une histoire à l'aura fantastique, hors du temps. Dans un monde envahi par la Brume, un homme se voit la tache de construire un pont entre deux rives. Pas de dates, des décors qui vont du chantier de construction à l'auberge où réside Kit, le personnage principal, pas d'explication sur la Brume et son origine. Le court roman se nimbe de mystère, se concentre sur le pont, sa construction et ses architectes, qui se suffisent à eux-mêmes. Le lecteur passe 80 pages plongé dans un monde de métal, de bois et de brume, dans lequel gravitent les personnages, se créent des liens entre eux à mesure que le pont s'érige. C'est bref et beau à la fois, le style de Kij Johnson est limpide.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Fnitter 2020-02-11T13:12:35+01:00
Or

Un pont, des prix.

Hugo, Nebula, Asimov's 2012 du meilleur roman court et grand prix de l'imaginaire 2017.

Un empire, fantasy de type médiéval séparé en deux par un fleuve d'une brume mystérieuse et dangereuse que seuls quelques téméraires passeurs savent traverser en bateau pour relier est et ouest.

Kit est dépêché à Procheville pour reprendre la construction d'un pont. 400 mètres à traverser sans pilier intermédiaire. L'affaire de 4 ou 5 ans.

C'est les piliers de la terre en 80 pages (au lieu de 1000) et sans les coups bas, les multiples et incessants bond et rebondissements.

Vous n'aurez pas d'explications sur le monde et sa brume. Elle est. Point. Vous n'aurez pas de longues tirades sur le background et les personnages. Vous aurez une lecture linéaire, dans une atmosphère cotonneuse (j'ai piqué le terme à un autre, mais je le trouve tout à fait adéquat), sans grande envolée, sans coups d'éclat mais une belle histoire de vie, de construction et d'amour. Amour de son métier, amour des gens. 80 presque trop courtes pages, mais 80 pages bien remplies et se suffisant à elle-mêmes. Pas d'arrière goût de manque ou d'impression d'inachevé.

Quelques agréables minutes de lecture. Il serait dommage de passer à côté de de ce petit récit.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par chinoinoi 2019-11-26T07:44:49+01:00
Pas apprécié

Voilà l'histoire de la construction d'un pont au dessus de la brume sur fond d'histoire d'amour.

J'ai éprouvé autant d'émotion qu'en lisant le dossier architectural des ingénieurs du viaduc de Millau .

Mais au moins dans l'Aveyron , on bouffe du bon fromage ...

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Nausicaa_Npa 2019-04-24T14:20:59+02:00
Bronze

Un récit court et plutôt agréable à lire mais qui manque un peu de "saveur" à mon goût.

J'ai bien aimé suivre la construction du pont et la vie des gens autour mais j'ai trouvé que ça manquait de "piquant". On nous parle de cette brume qui fait peur mais au final, rien ne se passe et c'est un peu dommage !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Hathor13 2019-01-07T17:37:52+01:00
Lu aussi

N'importe quel créature peut se cacher dans la brume, l'auteur en parle à demi-mot et laisse l'imagination du lecteur, tout en offrant le portrait d'un bâtisseur et de la construction d'un pont pour traverser la brume. un petit roman plutôt pas mal entre fantasy et science-fiction, je suis pas sur qu'il vaut le prix qu'il a reçut mais j'ai bien aimé l'histoire même si à la fin du livre on passe vite à autre chose, le livre ne laissant pas une grande impression

Afficher en entier
Commentaire ajouté par kkittymelo 2018-09-20T08:16:44+02:00
Bronze

Court récit intriguant et mystérieux de part son univers.

L'auteur laisse volontairement planer un certain mystère autour de son histoire, ce qui accroche le lecteur jusqu'au bout.

En effet, si l'historie de la construction d'un pont n'est pas en elle-même transcendante, c'est bien tout ce qui tourne autour qui est intéressant.

Ces personnages qui vivent dans un Empire inconnu. Ces brumes qui renferment des créatures étranges.

Bref, la force de ce livre c'est l'inconnu mais pas forcément sa trame.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Masa50 2018-07-11T20:16:55+02:00
Pas apprécié

Ne m'étant pas associé pour la lecture commune du mois de janvier, je m'étais promis de lire ce très court roman dont il peut se vanter de critiques élogieuses et de ses quatre récompenses (Grand prix de l'imaginaire, Hugo, Nebula et Asimov's). J'ai fini par le dénicher en occasion, parce que vu l'épaisseur – et mon ressenti final –, je trouve qu'en neuf, il est très cher.

C'est assez rare, puisque d'habitude, j'écris mon petit billet à l'aveuglette en suivant mon ressenti global, mais je ne sais pas trop qu'en penser vu la faiblesse de cet ouvrage. J'ai donc lu un maximum de critiques positives et négatives.

Pour l'histoire, c'est succinct, il s'agit de la construction d'un pont pour réunifier l'empire puisqu'un fleuve de brume la coupe en deux. La mystérieuse substance vaporeuse est, paraît-il mortelle. À cela on ajoute un peuple de géants, des créatures redoutables. Dit comme cela, ça donne des frissons, sauf que… les géants ne sont qu'une légende, aucune trace de ces colosses – si ce n'est qu'une petite dizaine de lignes en fin de roman. La menace de la brume, quant a elle, est inexistante.

Si je comprends bien le succès de ce court roman ou longue nouvelle, c'est en partie son lyrisme poétique et ses personnages. Pour ma part, il n'y a aucune histoire, heureusement que la quatrième de couverture est plus attrayante que le récit en lui-même. L'élément central de la brume est inexistant (je sais, je me répète). En revanche, on suit la construction du pont.

Le récit se termine sur une fin ouverte qui laisse présager à une suite. Je dois avouer que le final m'a donné l'eau à la bouche. En gros, on nous promet, mais on n'a pas grand-chose. Et si c'était le genre d'oeuvre qui faisait travailler son imagination…

« Un pont sur la brume » n'est qu'une ébauche, un peu comme si on sentait une odeur des mets les plus exquis et que l'on nous servait un plat industriel réchauffé au four à micro-ondes. L'univers si prometteur s'est transformé en un monde classique et banal. Outre le scénario limité, il ne se passe pas grand-chose, pour ne pas dire rien du tout. À cela on rajoute l'élément primordial qui ne sert à rien : la brume mais juste un prétexte pour la construction de ce pont ; ce qui me donne presque envie de me relire « Fog » de James Herbert, pour avoir ma dose de brouillard toxique. Bref, je me pose même la question de sa place dans la littérature de l'imaginaire. Tout cela pour dire que j'ai été, à juste titre, déçu par ce texte et je ne comprends pas ses élogieuses récompenses.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par drosan 2017-07-10T09:08:39+02:00
Argent

Un livre qui se lit tranquillement, on suit les personnages dans leur relation en même temps que l'on assiste à la construction de ce fameux pont. Le récit se déroule dans cette brume mystérieuse et nous entraîne dans une langueur intéressante et addictive.

Très bon bouquin.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par cygneperdu 2017-04-28T02:35:32+02:00
Bronze

Magnifique récit, j'ai adoré découvrir toute innovation pour construire ce pont mais je reste très frustré par une fin bâclé et éphémère du projet... je pense que c'était aussi une leçon à en tirer à la fin

Afficher en entier

Date de sortie

Un pont sur la brume

  • France : 2016-08-25 (Français)

Activité récente

Ennayro l'ajoute dans sa biblio or
2021-02-06T22:15:28+01:00
Fnitter l'ajoute dans sa biblio or
2020-02-11T13:12:05+01:00
Ardor l'ajoute dans sa biblio or
2019-12-12T00:37:16+01:00
Odlag l'ajoute dans sa biblio or
2019-07-24T16:40:59+02:00

Évaluations

Les chiffres

lecteurs 66
Commentaires 14
extraits 7
Evaluations 26
Note globale 7.27 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode