Livres
482 293
Membres
469 039

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

"Un président ne devrait pas dire ça..."



Description ajoutée par AudacieuseErudite 2016-10-29T19:20:59+02:00

Résumé

Un président ne devrait pas dire ça… »Cette phrase, François Hollande nous l’a lâchée, un jour d’exaspération. Il s’agaçait, alors, de voir la presse ausculter de trop près sa relation avec ses femmes, Ségolène, Valérie, Julie…Nous avons passé cinq années dans le sillage du chef de l’État, en sa compagnie, sans conseiller, sans témoin. Juste lui et nous. Avec une double exigence : pas de langue de bois, encore moins de propos « off the record ». C’était la condition impérative. Pas de relecture, non plus, de ses « confessions », évidemment, et le recueil de confidences de ses proches : Manuel Valls, Bernard Cazeneuve, Stéphane Le Foll…L’idée, née en 2011, était d’écrire la suite de Sarko m’a tuer, livre dans lequel nous décrivions un pouvoir sarkozyste flirtant avec la ligne jaune. Hollande avait juré qu’il prendrait le contre-pied de son meilleur ennemi, encore fallaitil le vérifier.Pour cela, nous avons plongé au coeur du pouvoir élyséen, exploré la face cachée de la présidence. Ou plutôt du président. Nous l’avons confronté à ses contradictions, questionné sur sa vie privée, sa politique économique, ses promesses non tenues, sa vision de l’islam, de l’extrême droite, des écologistes, de Macron… Et de Sarkozy bien sûr.Une immersion inédite dans le cerveau d’un homme de pouvoir qui s’est confié avec une franchise parfois déconcertante, revisitant les moments forts d’un quinquennat aux allures de chemin de croix, dont nous révélons les secrets. Ni censure, ni autocensure. Jamais un responsable politique, a fortiori un président de la République, ne s’était livré avec une telle liberté de ton. Plusieurs fois, il nous a dit : « Il se trouve que je suis président… » Comme s’il n’y croyait pas. Le président « normal » a accouché d’une présidence anormale.Il n’aurait pas dû « dire ça » ? Pas sûr.En tout cas, nous, nous devions l’écrire. Ce livre est une affaire d’État. Cinq années passées à traquer la vérité des faits, au coeur du pouvoir suprême. Voici le récit d’une enquête sans concession, d’une confrontation inédite entre deux journalistes d’investigation et un chef d’État, François Hollande. Une étrange relation, émaillée d’agacements réciproques et de fortes tensions. À l’arrivée, des révélations incroyables, des secrets éventés, des déclarations stupéfiantes. Jamais un président de la République n’avait été poussé à se livrer à ce point. Langue de bois proscrite, conseillers restés à la porte, relecture refusée. François Hollande n’aurait pas dû « dire ça » ? En tout cas, nous, nous devions l’écrire. Cet ouvrage, dont le titre reprend une phrase prononcée par F. Hollande au moment où la presse scrutait sa vie privée, est le fruit d'entretiens avec le président de la République. Il met au jour les coulisses du pouvoir, la personnalité du chef de l'Etat, ses contradictions, son point de vue sur les sujets qui ont marqué son quinquennat, son opinion sur N. Sarkozy, etc.

Afficher en entier

Classement en biblio - 47 lecteurs

Extrait

"Nuit debout, c’est un symptôme, mais ce n’est pas un mouvement."

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Bronze

Livre très intéressant qui permet de mieux connaître les coulisses du pouvoir ainsi que la manière dont nos dirigeants gouvernent... Quant on parle de la Présidence, il faut aller voir... et là on est pas déçu. Un peu longue toutefois cette "page" d'histoire..., de France.

Très instructif donc à lire, et même à relire tranquillement.

Afficher en entier
Argent

Un livre intéressant qui présente les arcanes de la politique, et la complexité du pouvoir . Pouvoir centralisateur à l’extrême et tous les jeux du pouvoir . Il n'est pas très flatteur pour les Hommes !Duperie, obséquiosité,hypocrisie, bassesse, servilité, rancune, malhonnêteté, roublardise,cupidité, avidité, servilité, tout y est dans ce livre et bien sur la fausse innocence de François Hollande qui tire les ficelles ! Ce livre montre également la course au pouvoir sans état d'âme .La réussite a tout pris. Mais il démontre surtout la faiblesse de notre système gouverné par quelques technocrates .

Une bonne leçon de politique !!

Afficher en entier
Lu aussi

Beaucoup de bruit pour pas grand chose, comme souvent avec ce type de livre, un titre accrocheur, une personnalité publique et une bonne pub. Tout n'est pas à jeter, il y a quelques révélations croustillantes mais si vous ne voulez pas chercher dans les plus de 600 pages, attendez que la presse les trouvent pour vous.

Beaucoup de propos sont contradictoires entre ce que le président François Hollande dit au début de son mandat, et plus tard. Comme le fait de ne pas garder un haut fonctionnaire car il a enfreint la loi, alors que lui même avoue faire la même chose quelques années plus tard.

Le gros point fort c'est que je n'ai pas remarqué de gros parti pris, les auteurs ont simplement cités le président actuel et expliqués le contexte des mots. Enfin, ils ont suivi un président de gauche donc forcément la droite n'est que peu présente ou alors pas sous son meilleur jour. Encore une fois, si vous vous attendez à des grosses révélations de ce côté, vous risquez d'attendre longtemps. Pas de quoi créer un scandale, rien qu'on ne sache déjà grâce à un autre ouvrage du même style ou à la presse. Ce témoignage fait, au moins, office de piqûre de rappel pour les événements du mandat.

La construction est par thème et non pas par ordre chronologique, ce qui m'as un peu perdu au début, je n'avais pas souvenir de l'affaire Batho par exemple puis finalement, ça passe vite. J'ai apprécié que ça ne touche pas trop à sa vie privée, je souhaitais vraiment lire un lire politique pas un magazine people. Je me penche sérieusement sur la politique pour la prochaine élection présidentielle, ma première en tant que votant, et ce livre me fait réaliser que j'étais encore loin de tout savoir sur le métier de président.

Afficher en entier
Lu aussi

Bon, on ne va pas se mentir, arriver à la fin de ce livre est un réel soulagement et en même temps une certaine fierté ! Une fierté parce que même si c'est un livre intéressant, je l'ai aussi trouvé très indigeste... Peut-être parce que ce n'est pas le genre de lecture dont j'ai l'habitude... Ajoutons aussi qu’ils ont choisi une police relativement petite. Sur un livre de plus de 650 pages, on se retrouve avec un vraiment pavé bien trop chargé pour être accessible à tous. Je vais être honnête avec vous, certains passages un peu trop techniques sur des notions d'économie, de finance ou autre m'ont laissé dans le brouillard...

Sur le jeu de la politique, je n'ai pas appris grand-chose. J'avais la sensation que les relations d'une bonne partie des politiciens se résumaient à celles d'une cour de récréation et malheureusement... C'est ce que j'ai ressenti dans ce livre ! En fait ce qui est effrayant, c’est de voir à quel point certains politiciens sont prêts à tout pour réussir quitte à écraser les autres. Je trouve cela d’un égoïsme à vomir, et surtout, j’ai honte que nous soyons dirigés par certaines de ces personnalités. D’autant plus que leur honnêteté et leur respect laisse parfois franchement à désirer…

En revanche, mon opinion sur François Hollande a beaucoup évolué, et de façon plutôt positive. J'ai été surprise de découvrir en partie l'homme qui se cache derrière le politicien, ou plus précisément derrière l'image qu'en donne les médias. Je me suis rendue compte à travers ce livre, du négativisme que nous transmettent les chaînes d’informations. Et je trouve dommage que l’on mette plus en valeur ce qui est estimé comme étant des erreurs plutôt que toutes les choses positives qui ont pu être faites.

Afficher en entier
Argent

Pour lire ma chronique en entier :

https://mooncheak.wordpress.com/2017/04/21/un-president-ne-devrait-pas-dire-ca/

J’ai adoré ce livre qui m’a plongé au cœur du pouvoir et du jeu politique français. Il permet de comprendre comment fonctionne les choses dans les plus hautes sphères de la France et du monde. Tout n’est pas simple. Être président ce n’est pas seulement l’Elysée, les bons repas, les déplacements. Mais c’est aussi faire face aux problèmes d’un pays en crise dans une Europe mal en point, travailler encore et toujours pour trouver des solutions, des moyens de les appliquer et anticiper les réactions, continuer à avancer malgré les batons que l’opposition ou son propre parti nous met dans les roues.

Afficher en entier
Bronze

Je viens de terminer la lecture des 948 pages examinant à la loupe un quinquennat, celui de notre Président actuel : François Hollande.

Sujets d’actualité brûlante, mesures sociales controversées, divisions au sein des partis de gauche, jamais président n’aura fait autant de mécontents avec une cote de popularité en baisse constante.

Et pourtant... Cet homme décrié apparaît, à la lecture de l’investigation menée par les journalistes du Monde comme un homme sincère, souriant, accessible, tourné vers le futur, visionnaire, étonnant, insaisissable.

Celui qui voulait une présidence normale s’est retrouvé face à une volonté extérieure de le voir prendre de la hauteur. Il n’a pas pu être le catalyseur de toutes les énergies par manque de spontanéité.

Mais on ne peut pas lui reprocher son intégrité.

“Il est tant de choses à la fois : prévisible et audacieux, timoré et courageux, tortueux et simple, réfléchi et insouciant, sentimental et froid. Un paradoxe a lui tout seul, en apparence du moins. À l’instar de son quinquennat, il échappe en fait à toute analyse simpliste. Si loin de sa caricature, finalement. Pour le cerner, il fallait prendre le temps de l’approcher, l’apprivoiser, de décoder ses pensées et ses actes, au fil des années.”

A la lecture de ces pages, je ne comprends pas comment on en est venu à ce sentiment de controverses que le livre a pu susciter lors de sa sortie. Est-ce que le titre donnait une indication (fausse) de ce que l’on pouvait trouver de sulfureux dans les propos du président ? Est-ce que dans ces 948 pages, seules quelques petites phrases sorties de leur contexte peuvent justifier les polémiques qui ont enflé chez les magistrats, les footballeurs, les islamophobes et tous les autres politiques sautant sur l’occasion d’égratigner encore un peu plus l’image déjà bien écornée de François Hollande ? Des phrases choisies par les éditorialistes pour attirer le client. Mais qui s’est réellement penché sur l’ouvrage pour dire dans quel contexte elles avaient été dites ? Il faut que ce soit les autres journaux qui expliquent le pourquoi et le comment (en ne retenant que ce qui les arrange pour continuer à alimenter la polémique) afin d’éviter à tous de se taper le pavé et d’essayer de comprendre par soi-même.

La caricature (terme tellement employé actuellement par tous) faite homme. Sous les traits grossiers et déformés voulus par ses détracteurs, apparaît, dans cet ouvrage, un homme qui a voulu être un jour Président, qui n’a pas fait l’unanimité, qui n’a pas su imposer une image forte, celle d’un homme portant à bout de bras la République et la Démocratie.

On verra qui le remplacera et comment il s’en sortira car vouloir devenir Président de la République c’est se livrer à l’acrimonie des autres.

Afficher en entier
Pas apprécié

Pour du journalisme, il incarne très certainement ce "journalisme" auquel nous ont habitué les présentateurs télé et les militants des journaux subventionnés.

Les faits sont découpés les uns des autres, les situations sont interprétées et non expliquées si bien que, si le président avait dit lors d'une visite à Madagascar "j'aime les bananes" les journalistes lui auraient fait dire "je veux un accord commercial pour importer des bananes moins chères que celles de nos Dom-Tom... Parce que".

Voilà qui résumé un livre sorti juste avant les élections pour attiser la curiosité et vider le porte monnaie de lecteurs moyens. (Attention, j'entends par là, non des imbéciles, seulement des personnes qui ne sont pas habitués à des logiques et présentations universitaires. Ces mêmes personnes qui ne remarquent pas que les faits et les opinions des journalistes se chevauchent durant tout l'ouvrage).

Parce que ces journalistes ont des "enregistrements" légaux, ils se permettent des libertés quant à l'enchainement des faits et oublient très souvent le contexte et le contenu quasi complet des discussions enregistrées. Ils sélectionnent les petites étourderies qu'on se dit en privé pour appâter le chalant. C'est à la fois mauvais et honteux.

Je rêve d'un monde où ce genre d'ouvrage sans intérêt ne seraient pas écrits, ni publiés.

J'ai bien dit, je rêve.

Afficher en entier
Bronze

Honnêtement, il s'agissait de mon premier livre politique, et je n'ai pas été déçu.

Pour porter un jugement complet sur le quinquennat de François Hollande, il est indispensable de lire ce pavé. Tant par sa précision que par le sérieux du duo Lhomme-Davet.

Même s''il ne répond pas à toutes les questions sur le puzzle Hollande, il m'aura au moins permis d'en dessiner les contours.

Afficher en entier

Date de sortie

"Un président ne devrait pas dire ça..."

  • France : 2017-03-02 - Poche (Français)

Activité récente

Évaluations

Meilleurs classements dans les Listes Booknode

Les chiffres

Lecteurs 47
Commentaires 8
Extraits 7
Evaluations 12
Note globale 5.82 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode