Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs
Lire la suite...

Extrait de Un super héros sinon rien - Maddie D.

Ajouté par Maddie-D

<< Voir tous les extraits
Par Maddie-D le 30-06-2014 Editer
Un super héros sinon rien
20h00

Je n'aime pas les mariages. D'habitude.
Les mariages c'est gonflant. Un piège aussi. C'est à cette occasion que Tata Bertille essaie de vous caser avec le fils de la sœur du tonton de l'homme qui a vu l'homme qui a vu l'homme qui a vu l'ours. Parce que d'après ce qu'elle en a vu sur photo, il est super beau gosse (rappelons que Tata Bertille avec ses culs de bouteilles aux yeux a une super vue). Et qu'il a 40 ans. remarque perso après avoir VU la photo :de l’acné juvénile tardive, un appareil dentaire, les cheveux gras, pas d'humour.bon pour l'humour, il va de soi que j'extrapole, mais vu la tronche du mec je pense ne pas me tromper.
Mais qu'est ce qu'il est gentil et intelligent.
Traduction : c'est un nerd complet – collection complète des figurines Star Wars à l'appui + maquette du Faucon Millénium, fabriquée avec des allumettes – qui se promène avec le masque de Darth Vader en disant à qui veut l'entendre « Je suis ton père ! ».
Flippant. Puceau et flippant.
Autre cas de figure : vous vous retrouvez à la table maman. Elles tentent de vous vendre le côté magique que représente l'aventure de la maternité. Du moment où vous tombez enceinte, jusqu'au moment où vous accouchez. Ne font absolument aucun cas de votre tête limite effrayée/dégoûtée lorsqu'elle vous font le détail des affres de la douleur de l'enfantement. Et vous alors ? Voie basse ou césarienne ? Péridurale ou haptonomie ? Nan, Moi, sans rien, je suis une warrior ! Rien senti quand ils m'ont recousue du vagin jusqu'à l'anus.
Depuis, elles sont tellement, tellement contentes ! Jamais imaginé que devenir maman transformait la vie à ce point... Jamais eu autant d'énergie !
À qui elles vont faire croire ça ? Avec les têtes chiffonnées qu'elles se traînent, les cernes devenus des valises grisâtre, les sourires crispés, les tics faciaux, elles sont plus crédibles si on les imagine faire une pub pour un centre de repos, une clinique psychiatrique...

Le pire c'est quand on vous case aux deux tables – celles où personne de normalement constitué ne veut aller – parce que, je cite, il n'y avait pas de place ailleurs. J'ai nommé la table des enfants et celle des vieux (oups ! Du troisième âge).
Dans le premier cas, vous passez la moitié du repas à manger tranquillement parce que les marmots sont impressionnés de vous voir à leur table. Beh oui : vous êtes vieille ! À la seconde moitié du repas, vous n'avez qu'une hâte : celle de rentrer chez vous le plus vite possible avant de commettre un meurtre/infanticide/ tuage de môme-strueux...
Parce que OUI ! Disons les choses telles qu'elles le sont : en fait, un enfant c'est un monstre déguisé, qui vous suce votre énergie/moral/patience/les trois, tel un mini vampire. Je m'explique : au bout d'un moment, ces chères têtes blondes se sont habitués à votre présence.
D'abord, vous avez dû leur faire des dessins.
Puis, sans que vous vous y attendiez, ils vous ont tour à tour posé des questions toutes plus indiscrètes les unes que les autres : Comment tu t'appelles ? Pourquoi t'es là ? Quel âge tu as ? (réaction collégiale : Haaaaaaaaaan ! ! ! T'es vieille !) T'as pas d'copain ?
À peine avez-vous répondu, que la petite Clara (8ans, blondinette, les joues roses et potelées) vous explique d'un ton docte : « Si t'as pas d'copain c'est parce que t'es une vieille. Les vieilles elles zont pas d'amoureux, elles zont des chats. »
Que voulez-vous répondre à ça ?
Justement en parlant des vieilles qui ont des chats... On arrive au cas de figure où les mariés ont décidé de vous installer à la table du troisième âge. Et comment dire, bien que cela soit plus reposant que précédemment, c'est pas mieux pour le moral... Imaginez-vous, vous projeter 50 ans plus loin... Vous serez... Vieille ! Des rides, des tâches brunes sur la peau, des rhumatismes, vous serez dure de la feuille, vous oublierez de mettre du Polydent sur votre dentier, du coup, il se baladera à son aise dans votre bouche. Sans parler des fuites urinaires, des éructations et flatulences intempestives...

En résumé il faut remettre les choses à leur place et arrêter de se voiler la face : nous, célibataires, nous sommes stigmatisés ! Montrés du doigt, quantité négligeable (j'en fais trop ? Attendez de vous retrouver à un mariage sans cavalier et on en reparlera).
Pas que vous ayez fait quoi que ce soit d'anormal. Mais être célibataire dans un mariage, ce n'est pas bien vu. Sauf qu'on ne vous le dira pas. Bref, le jour où il faut faire les plans de table, les futurs mariés vous placent à l’écart, pas par méchanceté, non, mais parce qu'ils ne voudraient pas que vous preniez ombrage de voir tous ces couples heureux, alors que vous, vous êtes seul.
Et de ce fait malheureux.

Dans le cas présent, j'ai un cavalier (ouf !).
Inscrivez vous !
▶ Crééz votre propre bibliothèque virtuelle.
▶ Découvrez des conseils de lecture.
▶ Echangez avec des milliers de passionnés de lecture.