Livres
429 271
Membres
350 872

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Une assemblée de chacals



Description ajoutée par Hillja 2017-08-22T16:38:23+02:00

Résumé

Après avoir tiré un trait sur leurs jeunesses de braqueurs et d’assassins, les quatre membres du « Gang du grand boxeur » mènent désormais des existences rangées et paisibles. Jim a si bien réussi à refaire sa vie qu’il est sur le point d’épouser la sublime fille d’un shérif. Mais un fantôme ressurgi du passé annonce qu'il compte s'inviter à la cérémonie et profiter de la fête pour régler de vieux comptes. La mort dans l'âme, les quatre anciens amis n'ont plus qu'à se donner rendez-vous au mariage, où il faudra vaincre ou mourir. Mais ce qui les attend dépasse de très loin tout ce qu'ils avaient pu imaginer...

Afficher en entier

Classement en biblio - 5 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par Irene-Adler 2018-07-21T18:06:11+02:00

C'est alors que j'ai su avec certitude que nous avions fait une énorme erreur en nous ralliant à ces hommes, et je l'ai vu dans le regard de mes compagnons.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par Christele-1 2018-08-23T17:54:50+02:00
Or

Je ne suis pas une grande spécialiste des Westerns même si plus jeune je ne ratais aucun film présenté par Eddy Mitchell dans sa dernière séance, j’ai toujours adoré les histoires d’indiens et de cow-boys et j’ai souvent été du côté des indiens. Si j’aborde le côté cinéma et western c’est parce que j’ai été surprise d’apprendre que S.Craig Zahler est aussi bien cinéaste qu’auteur, il suffit de voir son film Bone Tomahawk pour comprendre à quel point l’auteur est capable de nous donner des plans très visuels dans ses livres puisqu’il était d’abord auteur et scénariste avant de passer derrière la caméra. Avec une assemblée de chacals on change de catégorie et ce n’est pas le western de papy ! C’est un livre puissant avec des personnages uniques et attachants, empreints de profondeur évoluant dans des paysages typiques avec une histoire lourde à trimballer. Les personnages que l’on rencontre au fil de la lecture sont superbement conçus, en particulier Dicky le New-yorkais et bien entendu Quinlan le méchant sans âme et même les personnages secondaires gardent une présence forte au-delà de l’intrigue. J’ai apprécié aussi l’humour noir, les situations décalées. Je n’ai trouvé aucuns signes de faiblesse dans ce roman tout est parfaitement à sa place. On sent le danger venir et le suspense se construit avec brio pour en arriver à rendre l’atmosphère insupportable et c’est alors que se déverse sur nous des flots de violence venant en direct de l’enfer. Une barbarie dont je ne pensais pas qu’elle puisse exister dans le nouveau monde en ces années 1880, j’en étais encore à la petite maison dans la prairie avec son côté romantique. Donc tout le roman tend à se construire lentement pour en arriver à un point culminant tellement brutal. Y aura-t-il une rédemption possible pour ces hommes ? Peut-on d’une manière ou d’une autre racheter ses erreurs passées ? Si vous voulez tenter un western dérangeant qui vous attrape par le col et ne vous lâche plus, ce livre sera parfait. Bonne lecture.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Irene-Adler 2018-07-21T18:05:12+02:00
Or

Une assemblée de chacals a tout d'un épisode bien connu des fans de GOT : les noces pourpres… En version western, bien entendu.

J'avais lu que certains trouvaient ce western noir fort violent, et, dans mon imagination, je m'attendais à un déchaînement de fureur dès les premières pages.

Mais non, ce n'est pas si violent que ça !

Certes, le final est assez sanglant, avec un happy end disparu sans demander son reste, mais au vu des chacals et des hyènes qui s'invitèrent à la noce, on ne pouvait pas terminer sur une note style "l'île aux enfants" ! Restons sérieux…

La violence ne commence qu'à se faire sentir sur le final, dans les 100 dernières pages, mais malgré l'agressivité de certaines scènes, il ne pouvait en être autrement avec un tel personnage à la tête d'une horde sauvage. Pour les miracles, veuillez vous adresser à Lourdes et prévoir 48h de délai.

Bon, lorsque Oswell écrit une lettre expliquant tout son passé à son épouse, on aura droit à quelques scènes de violences, nous parlons de braquages, aussi. Mais Jim, Oswell, Godfrey et Dicky, nos bandits, sont des anges face à un sadique tel que Quilan.

Moi, j'ai littéralement pris mon pied dans ce western plus sombre que les caleçons des mercenaires, surtout en sentant la tension monter d'un cran et les révolvers sortir de leur gaines. le point culminant étant le mariage de Béatrice avec Jim, un ancien du gang.

Il y a un peu de "Unforgiven" dans ce roman car nos anciens bandits se sont calmés et ont pris un tournant radical dans leur vie, passant de braqueurs de banques meurtriers à paisibles fermiers, menuisiers, ou dragueur de bonnes femmes riches.

Oui, c'est un western noir, sombre, violent sur le final, prenant et bourré de tensions. du Sergio Leone qui se serait accouplé avec Quentin Tarantino. C'est vif, c'est précis, tu sens que ça va mal se terminer, tu sens que la poudre va parler, que le sang va couler et mine de rien, tu agrippes un peu plus ton roman.

Les dialogues sont courts, brefs, percutants, sans grands discours, ils vont droit au but et certaines répliques m'ont fait sourire.

Pas de temps mort, même lorsque l'auteur nous présente nos quatre anciens bandits, James "Jim" Lingham, Richard "Dicky" Sterling, Oswell et Godfrey Danford, qui se complaisent dans des petites vies bien rangées.

L'écriture simple, mais non simpliste, va droit au but et pourrait très bien aller pour un scénario de film tant elle est visuelle. Manque plus que la musique d'Ennio pour te croire sur un grand écran ou carrément dans un bled du Montana.

Tout en restant sur la ligne rouge, tout en jouant au funambule entre le sérieux et le grotesque, l'auteur ne tombera jamais du mauvais côté car il maîtrise son récit, et, bien que mené à un bon rythme, il est assez intelligent que pour ménager sa monture et éviter qu'elle ne s'essouffle au bout de quelques chapitres.

C'est cru sur la fin, c'est violent, c'est l'époque, c'est l'Homme. Mais la violence n'est jamais gratuite dans le récit, elle est toujours "justifiée" car nous sommes faces à des chacals (on dit « chacaux » ?) de la pire espèce.

Et pour nous défendre, nous sauver, nous avons quatre anciens bandits…

Génial !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par D0d0 2018-03-02T12:26:32+01:00
Lu aussi

Ce n'est le style de livre que j'ai lu habituellement. Offert, j'ai donc souhaité diversifier mes lectures.

Ce livre est noir et d'une violence redoutable.

C'est western mis au goût du jour qui se déroule dans la campagne américaine. La bande d'acolytes est attachante bien que certains personnages soient laissés de côté.

J'ai bien apprécié le suspense de cette rédemption mais le livre était beaucoup trop violent pour mon petit cœur.

Afficher en entier

Date de sortie

Sortie récente

"Une assemblée de chacals" est sorti 2018-08-23T00:00:00+02:00 en version poche
background Layer 1 23 Août

Dates de sortie

Une assemblée de chacals

  • France : 2017-10-05 (Français)
  • France : 2018-08-23 - Poche (Français)

Activité récente

miel22 le place en liste or
2018-03-11T21:32:21+01:00

Les chiffres

Lecteurs 5
Commentaires 3
Extraits 4
Evaluations 2
Note globale 7.5 / 10

Évaluations

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode